Savary dénonce les conditions de captivité des prisonniers catalans

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2395
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Savary dénonce les conditions de captivité des prisonniers catalans

Message par Joker »

A cette époque, en 1812, le département des « Bouches-de-l'Èbre » est un département français créé le 26 janvier 1812 lors de l'incorporation de la Catalogne dans l’Empire. Il devient le département des « Bouches-de-l’Ebre-Montserrat » le 7 mars 1813 par fusion avec celui de Montserrat. Après la reconquête de la Catalogne par les Espagnols, il est officiellement supprimé le 10 mars 1814.
Il était administré en 1812 par le Préfet Alban de Villeneuve-Bargemont (1784-1850)
Voici une lettre signée par Anne-Jean-Marie-René Savary, duc de Rovigo (1774-1833) en qualité de ministre de la Police, adressée au ministre de la Guerre le général Henri-Jacques-Guillaume Clarke (1765-1818), duc de Feltre.

Paris, 3 novembre 1812.
« Je crois devoir mettre sous les yeux de Votre Excellence quelques renseignements qui me sont parvenus sur la manière dont l’autorité militaire exerce le pouvoir dans le département des Bouches de l’Èbre et particulièrement à Lérida.
Le cours de la justice régulière est interrompu. Toutes les causes viennent à la connaissance de la police militaire et sont terminées par des jugements quelquefois verbaux. Une foule d’individus sont détenus sans acte qui justifie leur détention, ou censés condamnés sans qu’il existe de jugement contre eux.
La police militaire emploie certains genres de punitions réprouvés par nos codes et inconnues chez les nations civilisées de l’Europe. Dans les 4 prisons de cette ville, les détenus sont confondus sans distinction de sexe, de nature de délits ou de jugements... Les traitements qu’on inflige aux prisonniers détenus à Lérida sont d’une atrocité révoltante. Quelques-uns, condamnés par le Gouvernement ou par la commission de police militaire, reçoivent une quantité déterminée de coups de bâton sur la plante des pieds ou sur les fesses, et leurs plaies sont aussitôt frottées de vinaigre ou de piment. Les individus soupçonnés d’espionnage ont une oreille coupée et sont renvoyés chez eux. Les femmes de mauvaise vie et prévenues d’avoir communiqué des maladies vénériennes à des soldats de la garnison ont les cheveux et les sourcils rasés par la main du bourreau et sont promenées sur un âne dans la ville, ayant le corps nu jusqu’à la ceinture et couvert de miel et de plumes. On a vu des coupables renfermés dans une cage de fer et exposés ainsi aux regards du public. Les otages détenus pour le retard du paiement des contributions de leur village sont forcés de se tenir étendus par terre pendant des heures entières..., d’autres qu’on fait monter dans une tour élevée, y demeurent longtemps exposés à toutes les ardeurs du soleil dans l’été et à toutes les rigueurs de la saison en hiver, d’autres sont obligés de faire l’exercice militaire jusqu’à ce qu’ils tombent de fatigue. Les femmes sont forcées de danser sans relâche pendant des heures entières, au gré d’un alguazil... etc., etc., etc. ».
L’humanité, ajoute-t-on, se refuse à croire à de semblables faits, mais il n’est que trop vrai qu’ils existent... »

Etait-ce une façon de rendre la monnaie de leur pièce aux espagnols pour les traitements qu’ils infligeaient à leurs prisonniers français depuis 1808, lors de la guerre d’indépendance espagnole ?
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • CONDITIONS D'UTILISATION
    par Administrateur » 14 juil. 2017, 06:44 » dans Charte du Forum
    0 Réponses
    10990 Vues
    Dernier message par Administrateur
    14 juil. 2017, 06:44
  • SAINTE-HÉLÈNE : Numérisation du Recueil de pièces authentiques sur la captivité
    par Joker » 20 sept. 2017, 19:36 » dans Livres - Revues - Magazines
    51 Réponses
    3214 Vues
    Dernier message par Royal Scot's Guard
    02 juil. 2019, 08:40
  • L’autre Sainte-Hélène – La captivité, la maladie, la mort, et les médecins autour de Napoléon
    par Eric LM » 02 oct. 2017, 10:52 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    5 Réponses
    1015 Vues
    Dernier message par Joker
    02 oct. 2017, 18:21
  • Prisonniers de guerre
    par Peyrusse » 15 août 2017, 15:55 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    271 Réponses
    18815 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    11 avr. 2020, 12:26
  • Français prisonniers de guerre en Angleterre
    par Britman » 06 févr. 2018, 14:27 » dans L'actualité napoléonienne
    13 Réponses
    991 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    07 sept. 2018, 17:07