RECONSTITUTION : Disparition de Jean-Pierre MIR

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Administrateur
 
Messages : 82
Enregistré le : 02 mars 2017, 09:48
Localisation : Corse - Corté

Re: RECONSTITUTION : Disparition de Jean-Pierre MIR

Message par Administrateur »

Nous déplacerons ce post, à l'issue de cet hommage, vers le Salon "Bivouac des reconstitueurs et Militaria" afin qu'il subsiste. Les photos proposées ont été enregistrées dans la base de données.
JC
Débattre dans le silence des passions
Avatar du membre
Espagne
Général de brigade
Général de brigade
Messages : 444
Enregistré le : 17 juil. 2017, 13:28
Localisation : MONTROUGE (92)

Re: RECONSTITUTION : Disparition de Jean-Pierre MIR

Message par Espagne »

Bonsoir.
Oui, une douloureuse perte pour la reconstitution. Je l'ai croisé de nombreuses fois sur le champ (moi, spectateur), mais n'ai jamais osé le déranger ... juste admirer la prestance et son uniforme.
Tout mon soutien à sa famille et à ses proches.
Philippe dit "Espagne"
"Le grand art d'écrire, c'est de supprimer ce qui est inutile" Napoléon Bonaparte-1804
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • LES GARDES NATIONAUX 1813-1814, Jean-Pierre Mir
    par Daria » » dans Espace visiteurs
    0 Réponses
    193 Vues
    Dernier message par Daria
  • Pierre-Jean CHALENCON
    par Bruel » » dans Objets napoléoniens
    2 Réponses
    714 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
  • Inégalable Pierre-Jean !
    par Peyrusse » » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    564 Vues
    Dernier message par Peyrusse
  • Livre sur les objets de Napoléon - La collection, de Pierre-Jean Chalençon et David Chanteranne.
    par Raoul Jacques » » dans Livres - Revues - Magazines
    5 Réponses
    677 Vues
    Dernier message par Cyril
  • Disparition d'Alain Decaux.
    par Christophe » » dans L'actualité napoléonienne
    9 Réponses
    2305 Vues
    Dernier message par Maria Kel