La guerre et sa représentation .

Théâtre, cinéma, télévision, radio, internet, littérature, bande dessinée, peinture, sculpture, figurines, musique, etc...

Modérateur : Cyril

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3849
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: La guerre et sa représentation .

Message par Cyril Drouet »

la remonte a écrit :
27 févr. 2020, 10:28
Quelle bande de furieux :roll:
"Au milieu des camps, en face de l'ennemi, [Murat] aimait à retrouver les jouissances du luxe et toutes les mollesses d'une vie recherchée. C'était une espèce de défi, une manière de plus de braver le danger. « Mais, en couchant dans un lit, si vous êtes surpris, comment ferez-vous ? lui disait-on un jour; — Eh bien! je monterai à cheval en chemise : on me verra mieux. » Voilà tout l'homme."
(Colbert, Traditions et souvenirs)

On peut aussi se souvenir de Pajol à Winterthur.

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3849
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: La guerre et sa représentation .

Message par Cyril Drouet »

Cyril Drouet a écrit :
27 févr. 2020, 10:13
Cyril Drouet a écrit :
25 févr. 2020, 13:43
Autre histoire de maréchal et de bottes :
"Il faut reprendre ses bottes et sa résolution de 93 !"
(Napoléon à Augereau, 21 février 1814)
Autre histoire de botte et de maréchal.
Témoignage de Parquin (Souvenirs de Gloire et d'Amour) rapportant ici le récit d'un ami à propos de la bataille d'Heilsberg :

"En un instant nous fûmes aux prises, et nous donnions les premiers coups de sabre, lorsqu’un boulet abattit le cheval du prince. Je me jetai tout de suite à terre, et tenant la bride de mon cheval sous le bras j'aidai le prince à se retirer de dessous son cheval. Il y laissa la botte gauche dans l'étrier.
-Ce n'est rien ! ce n'est rien ! Un cheval !" dit le prince.
J'offris le mien qui fut accepté, et le prince monta en selle, un pied chaussé et l'autre nu, comme dans la chanson. Ce n'était pas pour se tirer hors du danger que le prince avait pris mon cheval ; c'était, au contraire, pour se précipiter au milieu de l'ennemi aux cris : "En avant ! en avant ! vive l'Empereur !" Et dans un quart d'heure, trois à quatre mille Cosaques qui s'étaient rendus maîtres du centre de la plaine en furent balayés comme la poussière."

Pour la petite histoire, la botte aurait été rapportée par le brigadier Millot, du 8e Cuirassiers.

L'anecdote croquée par Job :
Charge de Heilsberg - Murat perd son cheval.jpg
Faute de bottes...
Naylies (Mémoires sur la guerre d'Espagne pendant les années 1808–1811) :
« Nos bivouacs offraient l'image d'une colonie; ici on allait moudre du grain, et l'on faisait cuire du pain ; là on tuait un bœuf, et les soldats ajustaient à leurs pieds le cuir sanglant de l'animal pour s'en faire une chaussure. Les soldats, manquant souvent de chaussures en Espagne, façonnaient une espèce de bottes avec la dépouille des bœufs, et la laissaient continuellement à leurs pieds jusqu'à ce qu'elle en eût pris la forme, et que le cuir fût, pour ainsi dire, tanné : ils avaient soin de mettre le poil en dehors. »

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 537
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: La guerre et sa représentation .

Message par la remonte »

Image

j'imagine qu'il s'agit de Napoléon à gauche ?
l'intérêt de ces vieux films ( 5 ans après Abel Gance ) c'est la morphologie des acteurs plus proche de celle du premier empire que de la notre , tout comme les décors naturels ( Kolberg ) sans pollution industrielle :idea:
jusque dans les près ,( les Duellistes encore ) foulés par un bétail et une basse cour disparus aujourd'hui .

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 537
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: La guerre et sa représentation .

Message par la remonte »

victime du Covid , l'acteur Maurice Barrier est parti discrétement
éternel second couteau , j'ai regardé sa filmographie et malheureusement rien sur l'empire .
pourtant il avait l'âpreté nécessaire pour des rôles de soldat :idea:

Image

ici dans un téléfilm qui se déroule en 1827
on le trouve en Lafayette poudré dans Valmy naissance de la République et également en citoyen cocardier dans les Mariés de l'An II
très peuple comme il se définissait , on se souviendra de lui dans Martin Guerre , en architecte de monuments aux morts avec Philippe Noiret dans La vie et rien d'autre , en Gauguin ...

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2935
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: La guerre et sa représentation .

Message par Demi-solde »

la remonte a écrit :
16 avr. 2020, 09:52
pourtant il avait l'âpreté nécessaire pour des rôles de soldat :idea:
Oui, Maurice Barrier est un visage familier, un second-rôle souvent malmené, mais surtout un très grand acteur.

Image

Image

Cordialement

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Représentation d'un soldat de Napoléon.
    par MILAN58 » 06 mai 2018, 15:08 » dans Objets napoléoniens
    5 Réponses
    696 Vues
    Dernier message par MILAN58
    07 mai 2018, 07:23
  • Représentation d'une estafette.
    par Rigodon d'honneur » 16 avr. 2018, 22:21 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    5 Réponses
    738 Vues
    Dernier message par bec
    17 avr. 2018, 21:34
  • La guerre toujours la guerre...
    par L'âne » 20 janv. 2018, 15:15 » dans Salon Ier Empire
    29 Réponses
    1921 Vues
    Dernier message par O.Godeille
    10 avr. 2020, 00:29
  • Prisonniers de guerre
    par Peyrusse » 15 août 2017, 15:55 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    271 Réponses
    18150 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    11 avr. 2020, 12:26
  • La guerre d'Espagne
    par Eric LM » 27 oct. 2017, 14:50 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    1 Réponses
    238 Vues
    Dernier message par Eric LM
    27 oct. 2017, 15:04