Les chaussures de soldats

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

voltigeur54

Re: [CHAUSSURES] TROUPE

Message par voltigeur54 »

Friant , pour relancer le moral de ses soldats qui tombaient de fatigue, a fait plusieurs fois devant, fait donner le canon, pour faire croire qu'il fallait d'urgence repartir soutenir au combat.Je ne voudrais pas aujourd'hui , non plus, oublier les Glorieux de la Rothière.A 13 heures, le brave Duhesme était seul , en avant de ses fantassins,devant La Rothière figé comme une statue. La neige opportunément gênait la visibilité,et masquait aux Prussiens, -environ 100 000-la faiblesse du rideau Français. Entre les fantassins , la cavalerie tentait de masquer les intervalles, jusqu'au pont de Dienville, sur l'Aube tenu par Gérard, contre Giulay. A gauche, adossé au bois d'Ajou , Marmont tient Morvillers : il vient juste de rejoindre. Pourtant, en face de Wrède veut sa revanche du lendemain de Hanau! Au centre Victor à la Giberie soutiendra un combat féroce contre le prince de Wurtemberg qui appelle des renforts. On verra Victor , à 50 ans charger à la baîonnette, avec ses soldats... Vous connaissez la suite et l'inquiètude de Napoléon, qui reste au chateau de Brienne jusqu'au milieu de la nuit, derrière une fenêtre , hanté de voir les Prussiens déclencher une attaque sur notre faible arrière garde en retraite... Si vous passez par Lesmont négligez le nouveau pont et allez voir les vestiges de l'ancien , rive gauche, en prenant le chemin prés de l'église , qui va au camping au bord de l'Aube. Avec quelques dizaines de grenadiers , le Rougeaud a fait là,le coup de feu le lendemain, pour en défendre l'accès , puis le brûler. Un peu plus loin Marmont servait de leurre, pour faire croire aux prussiens que les français partaient par Rosnay -l'hopital, sur la Voivre. En fait l'Empereur gagnait Piney. Mais là, c'est une autre histoire! :salut: :salut:
Drouet Cyril

Re: [CHAUSSURES] TROUPE

Message par Drouet Cyril »

Bonsoir,

La « marche au canon » de la division Friant me fait penser à une autre marche particulièrement pénible où l’artillerie fut mise à contribution : la retraite de Syrie.

Lors de la traversée de la péninsule du Sinaï, nombreux étaient les soldats se laissant distancés et se perdant dans le désert. On tira alors des coups de canon afin d’indiquer la bonne direction aux égarés.

Salutations respectueuses.
Route Napoleon

Re: [CHAUSSURES] TROUPE

Message par Route Napoleon »

Depuis, j'ai eu l'occasion de rencontrer Vincent Bourgeot, un des auteurs de L' ENCYCLOPEDIE DES UNIFORMES, parue chez QUATUOR.
Il m' a affirmé que la forme des chaussures uni-pied est une légende et pour preuve il possède une paire chez lui qui est bien composée d'une chaussure droite et une chaussure gauche...
Si un spécialiste a des éléments ?...
gdeana

Re: [CHAUSSURES] TROUPE

Message par gdeana »

:salut: Ils n'avaient donc pas de bottes tous ces vaillants soldats de la Grande Armée ?
leglaieul

Re: [CHAUSSURES] TROUPE

Message par leglaieul »

:salut:
les chaussures n'avaient ni pied gauche, ni pied droit,
elles étaient faites en cuir souple et se formaient aux pieds (moi aussi j'en possède une paire)
Il était même recommandé aux soldats de changer journellement leurs
chaussures de pied et il y avait 3 pointures (petite,moyenne et grande)
C'est depuis 1726 que le bout des chaussures s'arrondit et que le talon diminue
Mais en campagne, on reste aux sabots afin de faire durer la chaussure et dans les villes au soulier
La durée d'une paire de chaussure ne dépasse pas , en général, la distance Paris-Poitiers
Sous l'empire , les bottes ont plus de succès: grandes où petites, noire ou de couleur, décorée ou simple
Les gendarmes, les gardes du corps ont des bottes spéciales dont l'avant pied est séparé de la tige. La botte de cavalerie légère a une tige de deux piéces, celle de devant porte les avant-pieds cambrés.
La botte à la prussienne va jusqu'au genou.
les bottes à l'écuyère ont la tige réunie avec une jointure perdue.
Les postillons ont des bottes fortes, cerclées de fer à l'intérieur, afin de protéger leurs jambes.
Il y a aussi la botte de luxe à la Murat, brodée d'or, à ponpon sur du velours . Il y a certainement encore d'autres modèles , mais je ne les connais pas tous
Le glaïeul
Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2325
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Les chaussures de soldats

Message par Joker »

"LE MEILLEUR SOLDAT N'EST PAS TANT CELUI QUI SE BAT QUE CELUI QUI MARCHE" Napoléon

Il est très rare de retrouver des chaussures dans les charniers de soldats d'époque napoléonienne.
Quelques exemplaires ont survécu à Vilnius (Retraite de Russie, fouille archéologique de 2002). Une pièce, presque complète, présentait encore l'empreinte du pied de son ancien propriétaire! Comme dans l'ensemble des pièces retrouvées, les clous en fer de cette chaussure étaient placés sur la bordure de la semelle et du talon. Le propriétaire d'un autre chaussure avait réalisé une semelle avec un morceau de feutre de chapeau pour isoler un peu mieux son pied du froid.

Selon l'arrêté du ministre de la Guerre du 4 brumaire an X, les souliers devaient être "en veau retourné, bordés en basane, la semelle extérieure en cuir fort à la jusée, garnis sur les bords, ainsi que le talon, d'une quantité suffisante de clous à tête ronde".

Les souliers réglementaires n'avaient ni pied gauche ni pied droit et n'existaient qu'en trois tailles: petite ( de 200 à 230 mm), moyenne (de 230 à 270 mm) et grande ( plus de 270 mm). Ils fermaient à l'aide d'un lacet ou bien, pour la tenue de société, avec une boucle métallique. Trois paires de souliers étaient fournies en première mise lors de l'incorporation. Une paire devait durer trois ans ou parcourir mille kilomètres. Hélas, des fournisseurs peu scrupuleux confectionnaient leurs chaussures en cuir de mauvaise qualité à tel point que certaines n'étaient pas plus solides que du carton...

Enfin, de nombreuses semelles nues ont été exhumées. Elles se trouvaient aux pieds des défunts et- fait très émouvant- présentaient, pour certaines d'entre elles, des empreintes. Dans la plupart des cas, des clous étaient placés sur la bordure de la chaussure et sur le talon mais il n'y avait pas d'uniformité dans leur positionnement ou leur nombre. Des traces de lacération dans la largeur de la semelle ont été découvertes. Peut-être ont-elles été faites pour assouplir la semelle ou pour éviter le glissement des pieds, humides de transpiration, dans les chaussures, durant la caniculaire marche sur Moscou!

Sources: Vilnius 2002



« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3682
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Les chaussures de soldats

Message par Cyril Drouet »

Joker a écrit :
13 janv. 2020, 20:04
"LE MEILLEUR SOLDAT N'EST PAS TANT CELUI QUI SE BAT QUE CELUI QUI MARCHE" Napoléon
Dixit Balzac (Maximes et pensées de Napoléon).
Talavera
Soldat
Soldat
Messages : 89
Enregistré le : 25 juil. 2017, 10:55
Localisation : Saumur

Re: Les chaussures de soldats

Message par Talavera »

Aucun texte ne donne 3 ans de durée de vie pour une paire de chaussures. Il n'y a pas du durée règlementaire pour la chaussure dans l'infanterie. Seules certaines unités comme les pionniers ou conscrits réfractaires, se voient attribuer une durée comprise entre 3 et 4 mois.
De plus, lors d'une étape la pause dite des pipes de 10mn se fait toutes les 50mn de marche. Une grande halte est prévue dans la journée pour permettre aux hommes de manger.
Enfin, il faut arrêter avec le mythe du havre-sac de 30kg. La charge du fantassin de base (fusilier) a été mesurée sous l'Empire, et se situe aux alentours de 26kg en comptant tout ce que le soldat porte sur lui (armes, vêtements, giberne, coiffure, souliers, vivres et havre-sac).
"Tous unis" 44ème régiment d'infanterie de ligne
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Les chaussures fourrées de l'Impératrice
    par Maria Kel » 21 janv. 2017, 17:02 » dans Objets napoléoniens
    5 Réponses
    1101 Vues
    Dernier message par Saint Clair
    29 janv. 2017, 23:12
  • Le bivouac des soldats
    par Joker » 30 juil. 2019, 19:57 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    605 Vues
    Dernier message par Joker
    30 juil. 2019, 19:57
  • Documentaire : Les soldats de Napoléon
    par C-J de Beauvau » 03 avr. 2018, 08:32 » dans L'actualité napoléonienne
    21 Réponses
    1124 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    06 avr. 2018, 19:04
  • La vie des soldats : La faim
    par L'âne » 25 sept. 2018, 13:08 » dans Salon Ier Empire
    4 Réponses
    309 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    26 sept. 2018, 07:10
  • Les soldats de Napoléon - Documentaire
    par Joker » 21 juil. 2019, 19:02 » dans Napoléon à travers les Arts
    6 Réponses
    640 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    24 juil. 2019, 15:27