INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Avatar du membre
lucien
Soldat
Soldat
Messages : 210
Enregistré le : 23 juil. 2019, 10:02

Re: INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par lucien » 05 nov. 2019, 20:28

55eme Ligne 28.jpg
55eme Ligne 29.jpg
On est tout prêt du caporal Jean-Jacques BELLAVOINE.
Chaque jour une surprise

Avatar du membre
cripure73
Soldat
Soldat
Messages : 8
Enregistré le : 05 oct. 2019, 09:43

Re: INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par cripure73 » 05 nov. 2019, 21:08

Un grand merci pour ces documents étonnants!!

Sur le registre des officiers, mon aïeul n'y figure pas car il ne passa sous-lieutenant qu'en 1813 (le registre s'arrête à 1806) mais j'y reconnais des noms croisés par ailleurs : Vivien - qui a écrit ses mémoires, Schwiter qui fut son colonel en Pologne puis en Espagne et lui écrivi une lettre d'instructions (par ailleurs claire comme du jus de boudin) reproduite dans la publication de Beaucour, et peut-être même Hugo (oncle de Victor) mais cela n'est pas toujours facile à lire. Cela me permet en tout cas de mieux situer mon ancêtre dans l'organisation et l'organigramme, vraiment super!

Le rapport d'inspection est également très éclairant, jusqu'au décompte des boutons! je me pose quelques questions sur ce genre de rapports:
  • à quelle fréquence étaient-ils établis? annuellement?
  • comment étaient-ils maintenus en période de campagnes (si je comprends bien ils étaient établis depuis les bataillons de dépôt)? des documents parvenaient-ils du front pour les mettre à jours?
  • ce sont là les types de document que l'on trouve dans les fameux cartons du SHD mentionnés par Rigodon d'honneur?


De précieuses pièces dans la reconstitution du périple du 55e...

Avatar du membre
lucien
Soldat
Soldat
Messages : 210
Enregistré le : 23 juil. 2019, 10:02

Re: INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par lucien » 05 nov. 2019, 23:11

Sur le registre des officiers, mon aïeul n'y figure pas car il ne passa sous-lieutenant qu'en 1813.
Je sais.
Bellavoine.JPG
Pour répondre aux questions :
•à quelle fréquence étaient-ils établis? annuellement?
Le rapport présenté est daté du 2 Vendémiaire AN XIII (Vendanges) - Correspond aux années 1804 et 1805 du calendrier grégorien (du 23/09/1804 au 23/09/1805).
La page 2 mentionne la précédente revue (Messidor AN XI) - extrait ci-dessous.
55eme Ligne 02.jpg
Cela dépendait en fait du travail de l'inspecteur lors de sa tournée dans la Division Militaire concernée.
Sans vouloir rentrer trop dans le détail ou le secret, cet Inspecteur de l'Infanterie entretenait une correspondance privée avec une certaine personne appelée "Sire" en indiquant précisément et succinctement ce qui n'allait pas ici ou là, ce qui méritait d'être amélioré ici ou là en fonction de ce qui se faisait de mieux dans les corps visités.
Tous les domaines étaient abordés et synthétisés.
C'est je pense, dû à cela, que le dénommé "Sire" connaissait beaucoup de choses sur les corps visités ou rencontrés.

•comment étaient-ils maintenus en période de campagnes (si je comprends bien ils étaient établis depuis les bataillons de dépôt)? des documents parvenaient-ils du front pour les mettre à jours?
Ce type de document bien renseigné se faisait on va dire, en période calme et quand cela s'y prêtait.
En campagne, les régiments étaient éclatés sur différents théâtres.
On oubliait l'inspection du corps. Les Inspecteurs aux revues, sous-inspecteurs aux revues et commissaires des guerres avaient à charge de fournir l'essentiel aux corps en campagne auxquels ils étaient rattachés.

•ce sont là les types de document que l'on trouve dans les fameux cartons du SHD mentionnés par Rigodon d'honneur?
Oui - Les 2 cartons cités.
Chaque jour une surprise

Avatar du membre
cripure73
Soldat
Soldat
Messages : 8
Enregistré le : 05 oct. 2019, 09:43

Re: INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par cripure73 » 06 nov. 2019, 21:05

Magnifique! Par contre je n'arrive pas à lire (ou reconnaître) le nom du patelin mentionné sur cet ordre de nomination...
Il me semble que la 2e division d'infanterie faisait partie du 1er Corps de Vandamme qui doit donc être en Allemagne à ce moment là (j'ai vu que le 31 Mai il est près de Hamburg donc on ne doit pas être très loin...)

Avatar du membre
lucien
Soldat
Soldat
Messages : 210
Enregistré le : 23 juil. 2019, 10:02

Re: INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par lucien » 06 nov. 2019, 21:42

Bonsoir,
Un autre document concernant l'aïeul.
Pour le parcours cela me demandera un peu de temps car il y a d'autres théâtres avant dont l'Espagne ….
Bien sûr d'autres types de documents tout aussi rares à investiguer.
En une semaine, on a bien commencé dans la recherche
BELLAVOINE 2.JPG
BELLAVOINE 3.JPG
Chaque jour une surprise

Avatar du membre
Rigodon d'honneur
Colonel 3ème Hussard
Colonel 3ème Hussard
Messages : 277
Enregistré le : 05 févr. 2018, 23:02

Re: INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par Rigodon d'honneur » 06 nov. 2019, 22:03

cripure73 a écrit :
05 nov. 2019, 21:08
je me pose quelques questions sur ce genre de rapports: à quelle fréquence étaient-ils établis? annuellement?
je "fréquente" ces derniers temps les cartons de régiments de cavalerie. et il se dégage une constante, qu'on peut certainement étendre à l'infanterie.

on a des inspections assez fréquentes, à un rythme quasi annuel (à quelques mois près) de la fin du Directoire et début du Consulat au début de l’Empire pour tous les régiments… sous le Consulat, on est en période de paix, l’armée se réorganise, s’entraîne, se rééquipe…

ces inspections prennent toutes le même cadre, formalisé par le livret d’inspection imprimé qui sert pour tous les régiments.
ensuite le livret est envoyé par l'inspecteur au ministre de la guerre, qui dispatche les divers éléments entre ses services. il y a une synthèse du rapport qui est faite par le bureau de l'inspection à l'attention du ministre, parfois à celle du 1er consul (devenu par la suite empereur). un courrier est adressé en retour à l'inspecteur, ainsi qu'au colonel, généralement pour accorder un satisfecit sur les points positifs et/ou souligner les points à améliorer et rappeler les préconisations faites par l'inspecteur, lesquelles feront l'objet d'une évaluation lors de la revue suivante... et parfois on trouve un courrier en retour du colonel pour tenter de se justifier quant à certains points sur lesquels il s'est pris un "savon" :!:

on retrouve souvent une inspection vers 1807-1808 (généralement uniquement le dépôt, le reste du rgt étant en campagne). puis plus rien.

quelques exemples :
- 1er carabiniers : ans 7, 10, 11, 13, 1807
- 2e carabiniers : ans 7, 10, 11, 13, 1807
- 5e dragons : ans 7, 8, 10, 11, 13, 14, 1807
- 5e chasseurs : ans 7, 8, 10, 11, 12, 13, 1808
- 16e chasseurs : ans 6, 7, 8, 10, 11, 12, 13, 1808

ces documents sont généralement très intéressants. surtout les appréciations de l'inspecteur sur les différentes parties du service, de l'instruction, etc. ainsi que les appréciations sur les officiers.
:salut:
"Ils grognaient, et le suivaient toujours..."

Avatar du membre
lucien
Soldat
Soldat
Messages : 210
Enregistré le : 23 juil. 2019, 10:02

Re: INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par lucien » 06 nov. 2019, 22:05

Un autre concernant l'aïeul émanant du conseil d'administration du Régiment.
BELLAVOINE 4.JPG
BELLAVOINE 5.JPG
Chaque jour une surprise

Avatar du membre
lucien
Soldat
Soldat
Messages : 210
Enregistré le : 23 juil. 2019, 10:02

Re: INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par lucien » 07 nov. 2019, 00:59

Rigodon d'honneur a écrit :
06 nov. 2019, 22:03


on retrouve souvent une inspection vers 1807-1808 (généralement uniquement le dépôt, le reste du rgt étant en campagne). puis plus rien.

quelques exemples :
- 1er carabiniers : ans 7, 10, 11, 13, 1807
- 2e carabiniers : ans 7, 10, 11, 13, 1807
- 5e dragons : ans 7, 8, 10, 11, 13, 14, 1807
- 5e chasseurs : ans 7, 8, 10, 11, 12, 13, 1808
- 16e chasseurs : ans 6, 7, 8, 10, 11, 12, 13, 1808

ces documents sont généralement très intéressants. surtout les appréciations de l'inspecteur sur les différentes parties du service, de l'instruction, etc. ainsi que les appréciations sur les officiers.
:salut:
2 autres :
- 1e chasseurs : ans 11, 13, 1807
- 21e chasseurs : ans 10, 11, 13
Chaque jour une surprise

Avatar du membre
cripure73
Soldat
Soldat
Messages : 8
Enregistré le : 05 oct. 2019, 09:43

Re: INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par cripure73 » 07 nov. 2019, 20:48

Bonsoir
au sujet de ces documents sur la promotion de Bellavoine au grade de sous-lieutenant, nous avons donc:
  • une proposition de promotion pour trois officiers datée du 7 Juin 1813 du conseil d'administration du dépôt du 55e à Dunkerque, rapport au ministre de la Guerre
  • une autre lettre au ministre de la Guerre du conseil d'administration du 55e pour promouvoir toute une liste d'officiers, mentionnant en particulier un besoin en officiers pour former les 2e, 3e et 4e bataillons
  • une officialisation de la promotion datée du 16 Juin (localisation que je n'arrive pas à déchiffrer)
Peut-on en conclure qu'à cette date, Bellavoine est forcément à Dunkerque? ou les officiers nommés peuvent-ils être déjà sur différents théatres et tout cela n'est qu'une partie d'un échange de courriers? Est-il possible d'avoir 3 bataillons en dépôt alors qu'à cette date le 55e reste (je crois) engagé en Espagne et peut-être aussi dans le Corps de Vandamme près de Hamburg?... Bellavoine est blessé à Kulm le 30 Août, j'avais donc supposé qu'il était déjà en Allemagne en Juin mais peut-être ne l'a t-il rejointe qu'après. Ca fait tout de même court sachant que Kulm est en république tchèque quasiment au niveau de la frontière de la Pologne...

Avatar du membre
lucien
Soldat
Soldat
Messages : 210
Enregistré le : 23 juil. 2019, 10:02

Re: INFANTERIE de LIGNE : Divers régiments

Message par lucien » 07 nov. 2019, 21:17

Bonsoir,
On commence a trouver son nom comme officier en 1813 comme indiqué :

Sous-Lieutenant le ler juillet 1813 ; 3e Bat., 2e Cie.
Nota : à chaque promotion, il change de Bataillon ou de Compagnie.
Jean- Jacques BELAVOINNE fit les Campagnes des ans 12, 13, 14, 1806, 1807, 1808, 1809, 1810, 1811, 1812, 1813 et partie 1814.
Il fut blessé à Heilsberg le 10 juin 1807 et blessé à Kulm le 29 août 1813.


Il me reste à suivre le régiment après le camp de Boulogne est en particulier le bataillon où il était affecté. Ses blessures attestent sa participation aux batailles citées.
On confirmera que le bataillon y était avec l'effectif cité à la date de la situation.
Sans refaire les livres qui parlent des campagnes rédigés par de grands chercheurs à l'époque, juste des documents.
Chaque jour une surprise

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Planches infanterie de ligne 1805
    par Marc Morillon » 08 sept. 2016, 10:57 » dans Napoléon à travers les Arts
    29 Réponses
    4092 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    17 janv. 2017, 15:24
  • POLOGNE : Les régiments et uniformes de l'armée polonaise
    par C-J de Beauvau » 21 juil. 2019, 12:07 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    21 Réponses
    2708 Vues
    Dernier message par lucien
    12 sept. 2019, 22:16
  • [ Napoléonothèque ] Enfants de troupe dans les régiments 1788-1888
    par L'âne » 14 août 2018, 04:21 » dans Napoléonothèque
    1 Réponses
    942 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    14 août 2018, 17:07
  • Musée de l'infanterie !
    par Paillasse » 25 mai 2016, 21:17 » dans L'actualité napoléonienne
    5 Réponses
    1008 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    26 mai 2016, 17:01