Figurines

Théâtre, cinéma, télévision, radio, internet, littérature, bande dessinée, peinture, sculpture, figurines, musique, etc...

Modérateur : Cyril

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3523
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Figurines

Message par Cyril Drouet »

Bernard a écrit :
08 oct. 2019, 15:20
Cyril Drouet a écrit :
08 oct. 2019, 13:01
A ce propos, une question toujours restée en suspens :
Cyril Drouet a écrit :
27 déc. 2018, 14:36


Au même moment, l'intéressé était, bien loin du Nil, du côté d'El Arish. Et deux mois plus tard, toujours le même, avec une belle écharpe rouge et blanche :
moustaches.jpg

Je n'y connais pas grand chose en uniforme, mais Bonaparte en vertu du règlement du 20 thermidor an VI ne devrait-il pas ici porter une autre écharpe :
"Article 2 : L'écharpe est de soie à trois bandes, l'une de nacarat, la seconde blanche, la troisième bleue."

Erreur de Lejeune ou non application du règlement en ces terres lointaines ?
Le 20 thermidor an VI, donc 7 août 1798, est postérieur à la période. Et il était effectivement difficile à Bonaparte de s'y conformer...
L'oeuvre en question, comme dit plus haut, correspond à la campagne de Syrie, plus exactement il s'agit de la bataille du mont Thabor, le 16 avril 1799 ; le règlement du 7 août 1798 n'est pas postérieur à la période en question mais antérieur.

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1548
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Figurines

Message par Bernard »

Cyril Drouet a écrit :
08 oct. 2019, 17:07
L'oeuvre en question, comme dit plus haut, correspond à la campagne de Syrie, plus exactement il s'agit de la bataille du mont Thabor, le 16 avril 1799 ; le règlement du 7 août 1798 n'est pas postérieur à la période en question mais antérieur.
Sans doute, mais une armée en campagne, à plus forte raison très loin de ses bases, a-t-elle le loisir de se préoccuper de questions aussi mineures ?

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3523
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Figurines

Message par Cyril Drouet »

Bernard a écrit :
08 oct. 2019, 17:35
Cyril Drouet a écrit :
08 oct. 2019, 17:07
L'oeuvre en question, comme dit plus haut, correspond à la campagne de Syrie, plus exactement il s'agit de la bataille du mont Thabor, le 16 avril 1799 ; le règlement du 7 août 1798 n'est pas postérieur à la période en question mais antérieur.
Sans doute, mais une armée en campagne, à plus forte raison très loin de ses bases, a-t-elle le loisir de se préoccuper de questions aussi mineures ?
C'est l'hypothèse que je formulais quand j'écrivais : "Erreur de Lejeune ou non application du règlement en ces terres lointaines ?"
Après, des règlements sur les uniformes de l'armée d'Orient ont bien été rédigés lors de la campagne.

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1395
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: Figurines

Message par Général Colbert »

Déjà,il faut tenir compte du temps que pouvait mettre une frégate, une corvette ou un brick, pour apporter copie du règlement en Égypte (en échappant à la croisière anglaise)..... ensuite il eût fallu faire confectionner la nouvelle écharpe, en admettant que quelqu'un en Egypte y eût accordé quelque attention....Les généraux de brigade et de division ayant des ceintures sans part de blanc, et y ayant un seul général en chef, la nécessité ou l'opportunité de le pourvoir d'une nouvelle écharpe n'a pas apparaître évidente. S'en est-il fait faire une avant Brumaire ? Je n'ai pas vérifié l'iconographie du coup d'État.

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2845
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Figurines

Message par L'âne »

Bernard a écrit :
08 oct. 2019, 17:35
Sans doute, mais une armée en campagne, à plus forte raison très loin de ses bases, a-t-elle le loisir de se préoccuper de questions aussi mineures ?
Et en Égypte, il faut se rendre à l'évidence, les tenues ont évolué...
Voici un extrait du Carnet de la Sabretache 1894

"LES TENUES SPÉCIALES DE L'ARMEE D'ÉGYPTE
Georges Bertin a bien voulu communiquer au Carnet la note suivante qui nous a mis sur la trace de documents peu connus concernant les tenues adoptées par les troupes de notre immortelle armée d'Egypte. Nous la publions comme entrée en matière.
Extrait d'un manuscrit intitulé : Voyage d’un Français en Égypte fait en forme de journal dans les années 6, 7, 8 et 9 de la République française, contentant le détail de son voyage depuis Paris jusqu’au moment de son embarquement à Toulon, etc, etc…
Alexandrie, en Egypte, au 9, pondant les derniers mois du siège d’Alexandrie par les Anglais.

L'auteur anonyme était agent de change Paris, situation qu'il quitta à l'instigation d'un de ses amis, également agent de change à Paris et fabriquant de soie à Lyon. Celui-ci se fit nommer par l'ordonnateur en chef Sucy, son ami, agent en chef de l’habillement. Il prit l'auteur comme collaborateur en l'associant pour un quart dans les bénéfices de ses fonctions et ce dernier devint plus tard garde-magasin général.
Bonaparte, quelques jours avant son départ, s'était, occupé d’un second habillement pour l'armée, mais plus solide que le premier qui ne s'était fait qu'en toile. Il voulait faire celui-ci en drap. La difficulté était d'en trouver une assez grande quantité dans le pays. L'agent en chef lui avait présenté un négociant du Caire qui s'engageait de le trouver et qui ne demandait que des assurances. Mais dans le moment que Bonaparte semblait vouloir finir cette affaire, il fut obligé de la suspendre pour aller battre les Turcs qui venaient de débarquer et, à son retour de cette expédition, il resta, si peu au Caire, qu'il n'eut pas le temps de s'en occuper. Lorsque le général Kléber eut pris le commandement il renoua cette affaire et, comme il n'avait rien plus à cœur que le bien-être du soldat, il la termina promptement. L'ordonnateur eu chef en passa le marché avec le négociant dont j'ai parlé plus haut. Comme les fraîcheurs s'approchaient, il en pressa l'exécution, me remit le marché entre les mains comme chef de service et me chargea d'en faire exécuter les conditions. Le fournisseur n'avait plus affaire qu'à moi, soit pour les fonds qu'il avait à recevoir, soit pour les versements qu'il avait à faire.
En moins de trois mois, je reçus dans mes magasins plus de quarante mille aunes de draps de tonte espèce, de toutes sortes du couleurs, qualités et largeurs. Ce fut ce qui me donna beaucoup d'embarras parce qu'il fallut réduire tous ces draps à la même largeur de 4/4 et en assortir les couleurs car, il n'avait pas été possible de se procurer toute la quantité dont on avait besoin dans une seule. On se vit forcé, au contraire, de prendre tout ce que l'on trouva en Egypte et de bigarrer les troupes sous huit à dix nuances, ce qui, loin de déplaire à l'œil, formait au contraire un très bel effet, et faisait paraître notre armée beaucoup plus nombreuse qu'elle n'était. Ou ne me saura pas mauvais gré d'en retracer ici une idée.
Le 7ème régiment de hussards avait le dolman gros bleu et la pelisse écarlate.
Le 22ème régiment de chasseurs à cheval avait le dolman vert clair et la pelisse vert de pomme.
Toute la cavalerie avait l'habit vert foncé.
L'artillerie l'avait gros bleu.
Le corps des dromadaires avait le dolman bleu de ciel et outre un habit long à la romaine en écarlate avec le costume sorti.
Trois demi-brigades étaient en écarlate.
Quatre - cramoisi.
Deux – bleu de ciel.
Deux - vert clair.
Deux - brun.
Une – violet.
Les trains d'artillerie étaient en gris de fer et la marine militaire et marchande était en aurore et diverses autres couleurs qui n'avaient pu aller aux corps de l'armée.
Chaque demi-brigade était distinguée par les collets, parements, retroussis et passepoils dont aucun ne se ressemblait.
Toute la cavalerie et l'artillerie à cheval avaient l'habit long comme en France, le pantalon en drap et le gilet eu satin blanc. Toute l'infanterie de toute arme avait un habit court en forme de veste boutonnant jusqu'en bas, le pantalon et le gilet eu toile blanche.
La musique, tambours et trompettes de chaque corps étaient habillés d'une couleur différente de celle de leurs corps. Cela était à la la volonté des chefs, entre lesquels il y avait une espèce d'émulation à qui serait mieux. Par exemple, les demi-brigades en écarlate habillaient leur musique et leurs tambours en bleu de ciel et quelques-unes galonnaient ces habits sur toutes les coutures. Lorsque toute l'armée fut habillée, le général en chef la passa en revue. Il en fut si enchanté qu'il en témoigna, sa satisfaction à tous les chefs. Elle présentait effectivement le plus beau coup d’œil possible. Tous les officiers, à l'envi les uns des autres, s'étaient empressés de s'habiller à l'uniforme de leurs corps, en habit long cependant, mais le plus proprement et le plus richement que leurs moyens le leur avaient permis. Le général Kléber leur fit présent à chacun de deux aunes de drap pris sur l'ensemble de l'habillement de l'armée.
"

Aurea mediocritas

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3523
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Figurines

Message par Cyril Drouet »

Sous le pinceau de Lejeune :
16 avril 1799 :
moustaches (1).jpg
moustaches (1).jpg (48.85 Kio) Vu 466 fois
25 juillet 1799 :
Sans titre 1.jpg
On semble y distinguer la bande bleue ; à moins qu'il ne s'agisse d'ombres.

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 385
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Figurines

Message par la remonte »

comme on vient de passer la date anniversaire d'Hollabrunn , après la duperie de Murat à Vienne et lui même dupe à son tour des Russes ... la progression sous la pluie de novembre vers Austerlitz
Image

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2845
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Figurines

Message par L'âne »

Une merveilleuse création de Lydie QUEYROI

Train artillerie(1).jpg
Aurea mediocritas

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 385
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Figurines

Message par la remonte »

c'est magnifique de réalisme et un bel hommage aux obscurs cavaliers des différents trains .

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2845
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Figurines

Message par L'âne »

la remonte a écrit :
20 nov. 2019, 15:18
c'est magnifique de réalisme et un bel hommage aux obscurs cavaliers des différents trains .
C'est bien vrai !
Je crois que l'hommage va également à leurs chevaux dans la mesure où, si je ne m'abuse, ils étaient moins nobles mais non moins bien utiles.
Aurea mediocritas

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Vente de figurines
    par Thomas » 27 avr. 2019, 16:01 » dans Espace visiteurs
    1 Réponses
    844 Vues
    Dernier message par Claude Moyroud
    18 août 2019, 15:27
  • Figurines Napoléoniennes peintes.
    par mAdj peinture » 19 févr. 2020, 02:29 » dans Napoléon à travers les Arts
    21 Réponses
    308 Vues
    Dernier message par la remonte
    05 mars 2020, 10:24
  • L'épopée en figurines de plomb
    par Joker » 06 mars 2020, 20:26 » dans L'actualité napoléonienne
    3 Réponses
    72 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    08 mars 2020, 15:46
  • Waterloo, 21.500 figurines, 10.000 chevaux, 25 m².
    par Jacknap1948 » 21 avr. 2015, 14:57 » dans Liens impériaux
    0 Réponses
    3072 Vues
    Dernier message par Jacknap1948
    21 avr. 2015, 14:57
  • recherche peintre pour figurines militaires
    par gregdeparis » 13 mai 2018, 16:13 » dans Espace visiteurs
    1 Réponses
    551 Vues
    Dernier message par L'âne
    14 août 2018, 21:17