LA COUR : Entourage de l'impératrice Joséphine

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Maldonne
Soldat
Soldat
Messages : 154
Enregistré le : 29 déc. 2018, 17:00
Localisation : Le Havre

Re: Joséphine de Beauharnais, l'impératrice Joséphine

Message par Maldonne »

Ah le sujet de la polonaise, c'est un peu comme avec jaffa ou sa relation avec Pauline, ça revient toujours par cycle comme le printemps

Avatar du membre
Amie du Soleil
Soldat
Soldat
Messages : 82
Enregistré le : 11 janv. 2018, 13:39
Localisation : Russie, Moscou, où il neige

Re: Joséphine de Beauharnais, l'impératrice Joséphine

Message par Amie du Soleil »

Maldonne a écrit :
30 mai 2019, 14:16
L'unique amour de Napoléon et quelle femme !
Mon cher et estimable ami, je suis 100% d'accord avec vous. Vive Joséphine!
"Je n’ai jamais aimé d’amour, sauf peut-être Joséphine »
(Gourgaud, Journal de Sainte-Hélène)
Napoléon, lui aussi, est d'accord avec nous! Quelle coïncidence :mrgreen: Et quel chagrin pour les adeptes du mythe de la soi-disante "épouse polonaise de Napoléon" :D
Royal Scot's Guard a écrit :
30 mai 2019, 18:48
Pas vraiment, il a également aimé passionnément Marie Walewska !
:salut:
Mon cher ami, vous le croyez vraiment? Mais qu'est-ce qui prouve le prétendu grand amour de Napoléon pour cette dame? Oui, selon toute probabilité, ce n'était pas une passade, une vulgaire coucherie. Mais Napoléon l'a-t-il vraiment aimée? Je ne crois pas que ce soit vrai. La seule source de cette légende, ce sont les mémoires apocryphes dont nous ne connaissons même pas l'auteur. C'est évident que Napoléon est ému par elle pendant son séjour à Varsovie. Il lui écrit les billets très doux. Et après, toutes ses lettres à elle connues et authentiques pendant la période de son départ de Varsovie en 1807 à 1810 (il y en a huit) commencent par "Madame, je reçois votre lettre...". C'est toujours elle qui lui rappelle de son existence. Et lui, jamais pendant les périodes des séparation très longues ne lui écrit le premier pour savoir comment elle va, de quoi elle s'occupe ou pour lui donner des nouvelles. À propos, il éprouve toujours ce désir d'être en contact permanent avec Joséphine. À travers de nombreux petits billets il entretient avec elle la connexion permanente durant les périodes des séparation. Ces billets n'ont rien à voir avec sa passion d'autrefois mais ils prouvent que sa bien-aimée Joséphine ne quittait jamais son esprit et restait toujours l'objet de ses pensées. Par contre, Marie Walewska, Il la considère comme son passe-temps, comme son loisir, comme le repos de guerrier et après la naissance de son fils il la voit uniquement en tant que mère de son fils. Voilà tout. Est-ce que je n'en ai pas raison?
Maldonne a écrit :
30 mai 2019, 21:33
Ah le sujet de la polonaise, c'est un peu comme avec jaffa ou sa relation avec Pauline, ça revient toujours par cycle comme le printemps
Vous avez raison, ça revient toujours! Et toujours avec les mêmes inventions, mythes, fabulations etc. Toujours sans le moindre argument valable.
Mes amis, je vous présente mes excuses pour le niveau de mon français.
Je sais qu'il est loin d'être parfait.
Je vous prie d'avoir un peu d'indulgence pour moi et mes efforts de m'exprimer en votre belle langue.

Olga de la Russie

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1593
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Joséphine de Beauharnais, l'impératrice Joséphine

Message par Bernard »

Amie du Soleil a écrit :
01 juin 2019, 14:33
Marie Walewska, il la considère comme son passe-temps, comme son loisir, comme le repos de guerrier et après la naissance de son fils il la voit uniquement en tant que mère de son fils.
Rien ne prouve cela non plus...

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1593
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Joséphine de Beauharnais, l'impératrice Joséphine

Message par Bernard »

Amie du Soleil a écrit :
01 juin 2019, 15:21
Rien sauf les lettres de Napoléon pour cette dame. C'est sur elles que je fonde mes affirmations.
C'est insuffisant comme preuve. Qu'il n'ait pas été son grand amour, soit ! Mais, réduire sa place à un simple passe-temps est tout aussi spéculatif. Le petit mot écrit sur l'île d'Elbe le 9 août 1814, parmi d'autres éléments, ne va pas dans ce sens : “Marie, j’ai reçu votre lettre. J’ai parlé à votre frère. Allez à Naples, arrangez vos affaires en allant ou en revenant. Je vous verrai avec l’intérêt que vous m’avez toujours inspiré, et le petit dont on me dit tant de bien que j’en ai une véritable joie et me fais fort de l’embrasser. Adieu, Madame, cent tendres choses.” Certes, on peut interpréter ce mot dans un sens restrictif mais tout de même pas au point de réduire cette relation à un passe-temps. Ou alors, il faut le prouver.

Avatar du membre
Napolitaine
Princesse de Bourgogne
Princesse de Bourgogne
Messages : 664
Enregistré le : 30 juil. 2017, 22:04

Re: Joséphine de Beauharnais, l'impératrice Joséphine

Message par Napolitaine »

La seule femme que Napoléon a réellement aimée ce fut Joséphine. Marie fut un coup de coeur, je le vois ainsi.
Il est fou de constater que certaines personnes peuvent dire des insanités sans paraître vulgaire, alors que d'autres le sont juste en vous disant bonjour.

Avatar du membre
Maldonne
Soldat
Soldat
Messages : 154
Enregistré le : 29 déc. 2018, 17:00
Localisation : Le Havre

Re: Joséphine de Beauharnais, l'impératrice Joséphine

Message par Maldonne »

Marie Louise, ce n'était encore qu'une gamine.

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1593
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Joséphine de Beauharnais, l'impératrice Joséphine

Message par Bernard »

Napolitaine a écrit :
02 juin 2019, 13:31
La seule femme que Napoléon a réellement aimée ce fut Joséphine. Marie fut un coup de coeur, je le vois ainsi.
Je préfère le coup de cœur au passe-temps, cela me paraît bien plus plausible !

Avatar du membre
Amie du Soleil
Soldat
Soldat
Messages : 82
Enregistré le : 11 janv. 2018, 13:39
Localisation : Russie, Moscou, où il neige

Re: Joséphine de Beauharnais, l'impératrice Joséphine

Message par Amie du Soleil »

Bernard a écrit :
01 juin 2019, 16:45
Amie du Soleil a écrit :
01 juin 2019, 15:21
Rien sauf les lettres de Napoléon pour cette dame. C'est sur elles que je fonde mes affirmations.
C'est insuffisant comme preuve.
Napoléon ne lui a pas écrit une seule lettre pendant environs deux ans après son retour en France en 1807. En mai 1809 au cours de la nouvelle guerre il s'est souvenu d'elle justement parce qu'elle s'est ouvertement offerte à lui (sa lettre à elle de 18 mai 1809). J'ai du mal à considérer ce type de relation comme l'amour. Le repos de guerrier très confortable. C'est tout.
Qu'il n'ait pas été son grand amour, soit !
C'est justement ce que j'ai en vue, mon ami. Ni plus ni moins.
Mais, réduire sa place à un simple passe-temps est tout aussi spéculatif.
Soit, pas un passe-temps. Mais pas un vrai amour non plus.
Le petit mot écrit sur l'île d'Elbe le 9 août 1814, parmi d'autres éléments, ne va pas dans ce sens : “Marie, j’ai reçu votre lettre. J’ai parlé à votre frère. Allez à Naples, arrangez vos affaires en allant ou en revenant. Je vous verrai avec l’intérêt que vous m’avez toujours inspiré, et le petit dont on me dit tant de bien que j’en ai une véritable joie et me fais fort de l’embrasser. Adieu, Madame, cent tendres choses.” Certes, on peut interpréter ce mot dans un sens restrictif mais tout de même pas au point de réduire cette relation à un passe-temps. Ou alors, il faut le prouver.
Bien sûr, je connais cette lettre. À mon avis, ça va tout à fait dans ce sens. 1) Napoléon entretient la relation avec Marie seulement parce qu'elle lui reste fidèle, elle ne l'oublie pas et tâche même de le visiter en Fontainebleau quelques mois avant ce mot. C'est toujours et encore elle qui lui rappelle de son existence. Par contre il n'a besoin d'aucun rappel pour se souvenir de Joséphine qui est son vrai et unique amour. 2) Dans ce mot on voit clairement qu'il la considère essentiellement comme la mère de son fils.
Mes amis, je vous présente mes excuses pour le niveau de mon français.
Je sais qu'il est loin d'être parfait.
Je vous prie d'avoir un peu d'indulgence pour moi et mes efforts de m'exprimer en votre belle langue.

Olga de la Russie

Avatar du membre
Royal Scot's Guard
- Officier Scot -
- Officier Scot -
Messages : 782
Enregistré le : 17 juil. 2017, 10:31
Localisation : Alsace

Re: Joséphine de Beauharnais, l'impératrice Joséphine

Message par Royal Scot's Guard »

Il y en ya bien d'autres :
http://enviedhistoire.canalblog.com/arc ... 47384.html
https://www.iledelbe.net/decouvrir-elbe ... -walewska/
https://www.deslettres.fr/lettre-de-nap ... t-vers-toi
Et bien d'autres encore......
Tous sont unanimes, il y avait bien de la passion amoureuse. Donc on ne peut qualifier ceci d'une simple
"passade" ou "passe-temps" !
:salut:
Devise des Royals Scot's Dragoons Guards : "Nemo me impune lacessit"

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3849
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Joséphine de Beauharnais, l'impératrice Joséphine

Message par Cyril Drouet »

Je m'explique sur mes doutes et mes demandes d'éclaircissements (et tant pis s'il me faut subir encore une fois de bien vulgaires noms d'oiseaux et autres accusations farfelues).


Dans le premier lien donné par « Royal Scot's Guard », le blogueur « Landry95 » écrit à propos de Marie et Napoléon : « leur liaison est passionnée », à partir de quoi « Royal Scot's Guard » rebondit en disant « s'il n'y a pas d'amour alors il n'y a pas de passion ! »
Pourquoi pas ? mais pour y voir plus clair dans cette liaison « passionnée », il faudrait apporter des éléments tendant à la démontrer ; or le blog n'en apporte aucun. Faudrait-il dire amen à l'affirmation d'un bloggeur anonyme tout simplement parce qu'il l'écrit péremptoirement ? Non.


Le deuxième lien donné par « Royal Scot's Guard » est un bien court article (là encore tiré d'un blog) portant sur un roman historique. Y aurait-il de nouveaux éléments étayant la thèse de « Royal Scot's Guard » dans le peu de lignes de ce blogueur qui nous sont données en lecture ? Non, aucun. Passons...


Le troisième lien donné par « Royal Scot's Guard » est tiré d'un site touristique sur l'île d'Elbe. Reprenant la prose de Sandro Foresi (Napoleone pover’uomo, 1941), ce site de vacances écrit : « Ils passèrent deux nuits et deux jours ensembles : ce fut un moment d’intense passion. »
Moi, je veux bien, mais que nous dit Foresi pour nous démontrer son affirmation ? Rien. Faudrait-il dire encore amen à l'affirmation de Foresi parce qu'il l'écrit péremptoirement ? Non, encore non.


Le troisième lien donné par « Royal Scot's Guard » est plus intéressant. On y lit enfin un document « historique », une lettre de Napoléon à Marie écrite en janvier 1807 :
« Marie, ma douce Marie, ma première pensée est pour toi, mon premier désir est de te revoir. Tu reviendras, n’est-ce pas ? Tu me l’as promis. Sinon l’aigle volerait vers toi. Je te verrai à dîner, l’ami [Duroc.] le dit. Daigne donc accepter ce bouquet : qu’il devienne un lien mystérieux qui établisse entre nous un rapport secret au milieu de la foule qui nous environne. Exposés aux regards de la multitude, nous pourrons nous entendre. Quand ma main pressera mon cœur, tu sauras qu’il est tout occupé de toi et, pour répondre, tu presseras le bouquet ! Aime-moi, ma gentille Marie, et que ta main ne quitte jamais ton bouquet. »
Cette lettre apparaît à la fin du 19e dans le Napoléon et les femmes de Masson. La Correspondance générale publiée par la Fondation Napoléon la retranscrit également en précisant qu'elle est tirée de la collection Walewski. Le souci est que ce document n’apparaît pas dans la collection Walewski et diffère grandement des missives adressées à Marie que l'on peut y lire : Napoléon ne tutoyait pas sa maîtresse. Le doute est bien grand concernant donc cette lettre. Quelqu'un connaîtrait-il son origine exacte ?
Il faudra donc d'autres éléments pour étayer la thèse susdite.
Pour apporter de l'eau à ce moulin, on peut préciser qu'il y a bien des lettres dans la collection Walewski où Napoléon clame son amour, mais delà à parler de sentiments profonds (qui pourrait bien le démontrer hormis Napoléon lui même à l'heure des bilans à Sainte-Hélène ? or, ce n'est pas le cas) et durables, il y a un pas que je ne peux (encore) franchir.


D'autres éléments existeraient ; et même à foison dixit « Royal Scot's Guard » : « Et bien d'autres encore......
Tous sont unanimes, il y avait bien de la passion amoureuse. »

L'unanimité dans un grand nombre… Rien que cela… J'ai tellement lu de bêtises sur le Net où les uns et les autres se copient et recopient les uns sur les autres sans le moindre souci de rigueur et de vérification que ce genre d'arguments me laisse froid comme la glace.
Comme dit plus haut, l'histoire se nourrit de sources. Je veux bien me laisser convaincre (j'ai moi-même dit par le passé pas mal de bêtises sur Walewska, et ai reconnu mes erreurs quand on me les a expliquées avec toute la rigueur qui s'imposait), mais pour cela, il en faudra bien plus que des affirmations péremptoires ne reposant sur rien (et quel que soit leur nombre, même démultiplié par la bien vilaine manie du Net du copier-coller aveugle) ou des sources douteuses.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Joséphine de Beauharnais, impératrice des Français sur ARTE
    par Joker » 21 mars 2018, 17:37 » dans L'actualité napoléonienne
    23 Réponses
    1079 Vues
    Dernier message par Maldonne
    27 mars 2019, 09:42
  • Rare assiette du service à dessert au chiffre de l'Imperatrice Joséphine.
    par Joker » 28 mars 2020, 19:59 » dans Napoléon à travers les Arts
    1 Réponses
    54 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    29 mars 2020, 15:17
  • Mémoires de Mademoiselle Avrillion – Première femme de chambre de l’impératrice Joséphine
    par Eric LM » 17 janv. 2018, 16:11 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    10 Réponses
    482 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    21 janv. 2018, 18:29
  • La rencontre de la cour de France
    par Cyril Drouet » 19 sept. 2018, 08:28 » dans Salon Ier Empire
    5 Réponses
    457 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    22 sept. 2018, 17:22
  • Les fastes de la Cour impériale (conférence)
    par Joker » 20 nov. 2017, 20:27 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    134 Vues
    Dernier message par Joker
    21 nov. 2017, 17:56