Raoul et Jean BRUNON.

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

L'âne

Message par L'âne »

Pourquoi cet effacement ?
Je pense que nous en avons débattu pas mal de fois. Napoléon fascine mais aussi dérange.

Depuis la déconstruction des traditions qui s'est opérée dans les années 1850 (si je ne me trompe pas), l'idéal moral change. Il est aujourd'hui un immense besoin de liberté.

Napoléon ne consonne pas avec ce mot pour la plupart de nos concitoyens, surtout ceux qui ne connaissent pas l'histoire ou seulement celle qu'on a bien voulu leur instruire...

Vive l'Épopée !
la remonte

Message par la remonte »

un immense besoin de liberté :idea:
quand on étudie l'Empire et tous ses témoignages , on est surtout frappé par la capacité des êtres à s'affranchir de l'intérêt individuel pour se mettre au service de la collectivité :idea:
l'effacement de l'individu au nom de la troupe .
aujourd'hui l'individu est devenu une idole , l'individu seul est objet de consommation de jouissance ...
le sacrifice des terroristes nous est devenu complètement incompréhensible alors que le comportement de nos pères n'était pas très différent . :salut:
L'âne

Message par L'âne »

On est surtout frappé par la capacité des êtres à s'affranchir de l'intérêt individuel pour se mettre au service de la collectivité
Je pense qu'il s'agit là de théorie. En réalité, l'individu, si on s'en tient au soldat, voyait son propre intérêt.
Pourquoi s'engageait-il ? Pour plusieurs raisons, toutes personnelles. Échapper à une condition médiocre, changer de vie, parfois même quitter une famille, rêve de gloire, s'enrichir, faire carrière...Avec, je vous l'accorde, le rayonnement de la Révolution, puis de l'Empire français.

Je crois que les hommes de cette époque avait une prédisposition au patriotisme, mais il ne faut pas pousser. L'homme, c'est l'homme. Un homme qui ne voit pas son intérêt dans une aventure est un homme hors norme. Il en existe, mais ils sont une minorité, que la grande majorité traite d'illuminés parfois d'imbéciles...

Ce qui est important dans une société, ce sont les leaders. Aujourd'hui, on demande à des sportifs, des stars de cinéma de commenter l'actualité. On relaye leurs propos comme s'il s'agissait d'experts politiques, économiques, etc... Les maîtres à penser ont été remplacés par ces maîtres à vivre...

Vive l'Épopée !
lutzen 1813

Message par lutzen 1813 »

Je reprends une partie de votre texte L'Ane, "Pourquoi s'engageait-il ? Pour plusieurs raisons, toutes personnelles. Échapper à une condition médiocre, changer de vie, parfois même quitter une famille, rêve de gloire, s'enrichir, faire carrière...Avec, je vous l'accorde, le rayonnement de la Révolution, puis de l'Empire français."

Pendant la Révolution, il y eut au début une vague d'engagés qui furent amalgamés aux hommes de l'armée royale mais très vite ce fut le service militaire, la conscription...obligatoire.
Pendant le Consulat, l'Empire ce fut également le service militaire, l'armée était faite de conscrits. Les volontaires étaient une petite minorité. Ce qui ne veut pas dire que cela fit une armées avachie, comme l'on sait les dits conscrits ont montré leur combativité dans quelques affaires bien connues !

"Aujourd'hui on demande à des sportifs, des stars de cinéma de commenter l'actualité..." (resterait à préciser qui est ON) personnellement leurs commentaires ne m'intéresse, comment dire, que très relativement, les commentaires de ma boulangère, d'un professeur sur ses élèves, beaucoup plus. :salut:
la remonte

Message par la remonte »

en lisant Bourgogne , François , Labaume ... tous ces squelettes en shakos qui ont vécu la Russie , je ne trouve aucune amertume contre leur chef , ils racontent ce qu'ils ont vu sans se mettre en avant .
même si comme ceux de 14 , ils étaient dans une certaine folie , je les trouve admirable d'abnégation , ce qui ne serait certainement plus le cas aujour'hui :idea: :salut:
lutzen 1813

Message par lutzen 1813 »

Je pense, La Remonte que vous vous trompez, aujourd'hui comme hier les troupes françaises sont capables d'abnégation, de remplir leurs missions avec détermination et dans les coups durs faire face sans faillir. Allez dire à ces gars, au premier coup dur vous allez vous enfuir comme des lapins... :salut:
L'âne

Message par L'âne »

(resterait à préciser qui est ON)
Les personnes chargées d'informer.
Je pense, La Remonte que vous vous trompez, aujourd'hui comme hier les troupes françaises sont capables d'abnégation, de remplir leurs missions avec détermination et dans les coups durs faire face sans faillir.
J'espère me tromper, mais les mentalités ne se valent pas. Prenez une société qui prône tout un tas de besoins et de confort matériel et une civilisation austère axée sur l'essentiel, il est fort à parier que cette dernière soit plus à même de présenter des soldats prêts au sacrifice, de ceux qui sont capables de remplir leurs missions, "sans faillir", comme vous l'indiquez.
lutzen 1813

Message par lutzen 1813 »

C'est pensable en effet. Comme L'Histoire ne s'est jamais faite en bleu pâle et rose bonbon, ce n'est pas rassurant.
la remonte

Message par la remonte »

notre ami l'Ane doit être couché à cette heure ci :?
pour revenir aux frères Brunon et à leur musée , je trouve que c'est bien dommage que tous les petits Français ne puissent pour une raison ou une autre y avoir accès .
entrer dans un tel lieu c'est s'initier à la France , à l'amour de la Patrie , un peu comme eux l'ont été en lisant Le Tour de la France par deux enfants : " Par un épais brouillard du mois de septembre deux enfants , deux frères , sortaient de la ville de Phalsbourg en Lorraine " ... ses provinces , ses grands hommes .
cette initiation a donné des lions dès qu'on a touché au sol sacré :idea:
mon goût pour l'histoire vient probablement des récits contés par mon grand père sur la grande guerre . le même style d'homme , apparemment très doux comme ils l'étaient tous .
un jour j'irai sur les traces de son régiment , sans raconter merveilleusement tant il se perdait dans les détails , j'étais envoûté par ses péripéties .
cette guerre me paraissait aussi éloignée aussi distante que les campagnes napoléoniennes et se confondait avec elles . je connaissais personnellement un témoin de ce passé :idea:
les musées , comme celui de Meaux ont cette vocation de rappeler aux plus jeunes ce passé encore faut-il qu'ils ne soient pas excentrés :roll:
lutzen 1813

Message par lutzen 1813 »

Beau texte La Remonte que vous venez de nous envoyer. Ceux de 14 furent l'incarnation par excellence d'une France combattante, d'une France résistante et c'est l'un d'eux ( qui connaissait bien l'Empire) qui en 1940 s'en est souvenu... :salut:
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Généraux Martial Beyrand, Henri Jacques Jean Boyer , Jean Rivaud
    par Bruel » 29 janv. 2019, 19:29 » dans Monuments Napoléoniens
    1 Réponses
    665 Vues
    Dernier message par Bernard
    30 janv. 2019, 08:14
  • Jean THIRY
    par Espagne » 30 juil. 2017, 17:33 » dans Livres - Revues - Magazines
    158 Réponses
    24078 Vues
    Dernier message par FRIOUL
    12 août 2017, 16:15
  • conférence de Jean Tulard
    par C-J de Beauvau » 07 juin 2018, 15:55 » dans L'actualité napoléonienne
    2 Réponses
    379 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    07 juin 2018, 16:06
  • Jean Doré de Brouville
    par Brouville » 23 oct. 2018, 15:15 » dans Espace visiteurs
    6 Réponses
    1051 Vues
    Dernier message par Philippe
    02 janv. 2020, 13:55
  • Prince Jean-Christophe...
    par Christophe » 08 févr. 2017, 12:12 » dans L'actualité napoléonienne
    15 Réponses
    1950 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    16 févr. 2017, 22:34