Le destin de Sulayman après l'assassinat de Kléber.

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Christophe

L'assassinat du général Kléber

Message par Christophe »

Il s'agit d'André PEYRUSSE, chef de l'administration en Egypte. Le poignard est visible au Musée des Beaux-Arts de Carcassonne (rue de Verdun). :salut:
Drouet Cyril

L'assassinat du général Kléber

Message par Drouet Cyril »

Non, Christophe, vous vous trompez. Le Guide Napoléon d'ailleurs en donnant cette information se trompe également. Peyrusse n'était pas présent aux côtés de Kléber quand celui-ci fut frappé. L'homme en question était l'architecte Jean-Constantin Protain, membre de la commission des arts et de l'Institut (je persiste). Ce dernier fut d'ailleurs blessé dans l'affaire et c'est lui, comme seul témoin, qui confirma l'identité de l'assassin.

Autre chose, personne n'arracha le poignard de Soleyman. Protain essaya bien de s'interposer, mais ne put terrasser l'assassin qui alla se cacher dans le jardin des Bains-français ; le poignard toujours en main. Il s'en débarassa sur les lieux mêmes de sa cachette en l'enterrant somairement ; et ce furent les maréchaux des logis Perrin et Robert qui découvrirent ladite arme.
SCHNAPS

L'assassinat du général Kléber

Message par SCHNAPS »

Force m'est de donner raison à Drouet Cyril,
tant Jean-Noël BREGEON ("Kléber, le dieu Mars en personne" Ed.Perrin 2002) que Christian BAZIN ("Kléber l'indomptable" Ed. Jean Piccolec 2003) citent l'architecte Protain comme compagnon des derniers instants de notre éminent strasbourgeois .

Salut & Fraternité :salut:
Drouet Cyril

Re: L'assassin de Kléber

Message par Drouet Cyril »

Tibule

L'assassinat du général Kléber

Message par Tibule »

Mes sources m'indiquent également qu'il s'agissait bien de Protain qui était aux côtés de Kléber au moment de son assassinat.
Protain aurait lui-même été blessé de plusieurs coups de poignard en tentant de maîtriser Soleyman :salut: ...
Drouet Cyril

Re: L'assassin de Kléber

Message par Drouet Cyril »

Le témoignage de Larrey (Mémoires) :

"Le courage et le sang froid avec lequel [Sulayman] se laissa brûler la main droite et empaler étonnent l'homme sensible, et prouvent combien la ferme volonté de l'individu influe sur les sensations physiques. Il vécut environ quatre heures, au milieu des plus cruelles souffrances, sans faire entendre une seule plainte. La brûlure de la main s'était portée jusqu'aux os ; et le pal, après avoir dilacéré les viscères du bas-ventre, les nerfs et les vaisseaux, avait fracturé l'os sacrum, deux vertèbres lombaires, et s'était implanté dans le canal vertébral. Je me suis convaincu de ces faits par l'inspection que je fis, quelques temps après, de son cadavre, quoique déjà desséché : j'en ai déposé le squelette au muséum d'histoire naturelle."
Drouet Cyril

L'assassinat du général Kléber

Message par Drouet Cyril »

Protain aurait lui-même été blessé de plusieurs coups de poignard en tentant de maîtriser Soleyman
Déposition de Protain (alors alité) recueillie par le commissaire ordonnateur Sartelon, le 15 juin 1800 :

"A déclaré [...] qu'il courut à son secours et voulut le défendre ; qu'il reçut plusieurs coups du même poignard qui le mirent à terre, et le firent rouler plusieurs pas ; ayant entendu de nouveau crier le général, il se rapprocha de lui ; il vit l'homme le frapper, et il reçut lui-même de nouveaux coups ; il perdit enfin connaissance"
Bastet

Re: L'assassin de Kléber

Message par Bastet »

A vomir cette gravure. Question: est-ce que le plus cruel et mortel coup de poignard demandait un tel supplice?

:fleur3:
Drouet Cyril

Re: L'assassin de Kléber

Message par Drouet Cyril »

Question: est-ce que le plus cruel et mortel coup de poignard demandait un tel supplice?
Ceux qui ont condamné Soleyman le pensaient...

Rapport de Sartelon (16 juin 1800) :
"Le genre de supplice à prononcer contre les prévenus est laissé entièrement à votre choix par l'arrêté qui vous charge de leur jugement définitif : je crois devoir vous engager à n'en adopter aucun qui ne soit en usage dans le pays ; mais la grandeur de l'attentat exige qu'il soit terrible : celui de l'empalement me paraît convenable : que la main de cet homme infâme soit brûlée avant tout ; qu'il expire ensuite sur son pal, et que son corps reste exposé jusqu'à ce qu'il soit dévoré par les oiseaux de proie.
[...]
Que le vizir, que les féroces osmanlis qu'il commande, apprennent en frémissant le châtiment du monstre qui osa se charger de leur vengeance atroce."

Jugement rendue par la commission militaire (Regnier, Bertrand, Goguet, Morand, Martinet, Leroy, Robin, Regnier), le 16 juin 1800 :
"[La commission] a décidé, à l'unanimité, de choisir un genre de supplice en usage dans le pays pour les plus grands crimes, et proportionné à la grandeur de l'attentat ; et a condamné Soleyman êl-Hhaleby à avoir le poignet droit brûlé, être ensuite empalé, et rester sur le pal jusqu'à ce que son cadavre soit mangé par les oiseaux de proie. Cette exécution aura lieu sur la butte du fort de l'Institut, aussitôt après l'enterrement du général en chef Kléber, en présence de l'armée et de la population réunis pour ledit enterrement."
Drouet Cyril

Re: L'assassin de Kléber

Message par Drouet Cyril »

Menou avertit Bonaparte de l'assassinat de Kléber le 3 juillet 1800. Sa lettre fut publiée dans le Moniteur le 6 septembre suivant. Le supplice de Soleyman êl-Hlaleby et de ses complices y était décrit ce cette manière :

"La commission, après avoir mis toute la solemnité possible à l'instruction du procès, a cru devoir, dans l'application de la peine, suivre les usages de l'Egypte ; elle a condamné l'assassin à être empalé, après avoir eu la main droite brûlée ; et trois des cheik coupables, à être décollés et leurs corps brûlés."
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Assassinat plénipotentiaires français
    par Jeff M. » 10 sept. 2018, 11:50 » dans Espace visiteurs
    5 Réponses
    494 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    11 sept. 2018, 10:36
  • La tentative d'assassinat par Friedrich Staps
    par L'âne » 20 juin 2018, 13:16 » dans L'actualité napoléonienne
    5 Réponses
    431 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    22 juin 2018, 10:29
  • Ajaccio : le destin impérial de la « maison Bonaparte »
    par Joker » 14 août 2019, 20:15 » dans Livres - Revues - Magazines
    0 Réponses
    793 Vues
    Dernier message par Joker
    14 août 2019, 20:15
  • Médecin oublié au destin exceptionnel , François Girardot (1773-1831)
    par Joker » 04 sept. 2020, 20:07 » dans Salon Ier Empire
    4 Réponses
    114 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    05 sept. 2020, 09:47