Un chasseur sachant chasser...

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Christophe

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Christophe »

Vous avez déjà entendu parler d'une tenue de chasse portée par l'Empereur à Sainte-Hélène ? Ça m'étonnerait ! Lady Clémentine quand elle parle d'animaux différents sur les boutons se trompe peut-être...Ce témoignage a été rédigé après coup et sous la dictée de son mari.

Hypolite

Re: [CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Hypolite »

Je sais que l'Empereur portait parfois une veste toute verte style "gilet d'écurie", mais je ne sais pas si il l'avait à Ste Helene !

Hypolite

Re: [CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Hypolite »

Bien finalement, cette dame a peut être dit vrai !

Albertuk

Re: [CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Albertuk »

Témoignage de Marchand:
Nous étions alors le 28 novembre. Ce même jour, l'Empereur quitta l'uniforme des chasseurs de la Garde qu'il portait depuis son embarquement sur le Bellérophon. Il mit un frac bourgeois vert sur lequel était attachée la plaque de la Légion d'honneur, sans autres distinctions, mais conserva le cordon de la Légion d'honneur entre le gilet et l'habit dont la fermeture permanente ne permettait pas qu'on l'aperçût. Une culotte d'uniforme en casimir blanc, des bas de soie, des souliers à boucles et le petit chapeau devenu historique fut le costume qu'il adopta à Longwood.

Albertuk

Re: [CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Albertuk »

Mal réveillé ce matin ... Je voulais dire 28 novembre 1815 !

benito

Re: [CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par benito »

Pour la veste c'est vrai, lors de ses rares balades, Napoléon s'habillait de cette veste verte d'une rangée 9 boutons et ornée de la plaque de la légion d'honneur, la veste n'avait aucune ressemblance avec un habit militaire (sans épaulette)et n'avait pas de ressemblance avec sa tenue de chasseur de la garde si ce n'est la couleur de l'habit (vert).
Par contre, napoléon avait continué à mettre sa tenue de chasseur, il la mettait durant les repas lorsqu'il dinait avec les personnes de sa suite, mais par contre il ne s'embêtait pas à la mettre lors de ses entrevues avec Lowe.
PAR CONTRE POUR LE CHAPEAUX il mettait une fois l'un ou l'autre, prenant souvent des bains il était souvent habillé d'une simple chemise et d'une sorte de robe de chambre qui ressemblait à une redingote blanche.
A ces moments là il se couvrait la tête d'un madras.
dans le film sur Sainte-Hélène avec Francis Blanche dans le rôle de napoléon, on peut voir ces tenues.
Comme dans les quelques gravures faites par des anglais sur place

Moustache

[CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Moustache »

N’appréciant pas particulièrement la chasse, Napoléon y participait beaucoup plus par obligation que par distraction, pour obéir aux règles que sa situation d’Impérial souverain l’exigeait.
L’Empereur pratiquait la chasse à courre avec ses équipages de vénerie, principalement dans les forêts de Compiègne, de Rambouillet, de Fontainebleau et quelquefois dans les bois de Saint-Cloud. La chasse à tir, avec ou sans battues, était pratiquée surtout dans les bois de Boulogne et de Versailles, ainsi que dans les forêts de Saint-Germain-en-Laye et de Marly.
D’après Constant, son valet de chambre, Napoléon n’aimait pas l’usage des fusils à deux coups et se servait, de préférence, de petits fusils simples.
À propos de fusil, l’Empereur aurait été, en tout cas, un bien piètre tireur et n’aura pas laissé, dans ce domaine, de très brillants souvenirs.
Si l’on en croit Elzéar Blaze (1), je cite : "Napoléon, lorsqu’il tenait une carabine à la main, il manquait un bœuf", il est certain que l’Empereur n’était pas passé maître dans l’art de la chasse.
Grand passionné de chasse, le capitaine Blaze, qui commença à chasser durant les campagnes de l’Empereur, nous rapporte l’anecdote suivante :

- Lorsque Napoléon chassait, c’était pour faire de l’exercice ; il considérait la chasse comme un plaisir de roi, comme une règle d’hygiène. Il galopait ; ses veneurs se chargeaient de suivre la bête. La seule chose qui l’amusât c’était de se trouver à l’hallali (2). Un jour, à Fontainebleau, le cerf faisait tête aux chiens, et quelques piqueurs se trouvaient là ; ni l’Empereur, ni ses grands officiers n’avaient pu suivre. Déjà plusieurs chiens étaient mis hors de combat par le cerf, et les piqueurs étaient fort embarrassés. S’ils tuent la bête, l’Empereur ne sera peut-être pas content ; s’ils laissent périr leurs chiens, on les traitera d’imbéciles.

- "Avez-vous vu l’Empereur ? où est l’Empereur ?"
- "Il est parti, dit l’un ; je l’ai vu galopant du côté de Fontainebleau".

Le plus ancien piqueur se décide et tue le cerf.

À peine le pauvre animal était mort qu’au bout d’une allée on voit arriver une troupe de cavaliers.

- "Ah ! mon dieu, nous sommes perdus, voilà l’Empereur !".
- "Bah ! dit Renard, il n’y connaîtra rien ; s’il en sait plus que moi sur certaines choses, ici je pourrais lui en montrer".

Aussitôt il coupe dans le bois deux petites fourchettes, il les plante en terre et pose le cerf en lui donnant apparence de vie. Les chiens entourent la bête en criant, et Napoléon paraît.
Il descend de cheval, prend sa carabine et tue…le meilleur chien de la meute !

- "Sire, le cerf est mort !".
- "À qui le dites-vous ?" dit le grand homme en remontant à cheval.

(2) L’hallali est un cri de chasse ou une sonnerie de cor annonçant que la bête poursuivie est près de succomber.

SOURCES : "Le chasseur conteur" par Elzéar Blaze - Librairie Tresse, Paris 1840

:salut:

Joker

Re: [CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Joker »

Cette anecdote me fait penser à une texte de Tristan Bernard intitulé "Un heureux coup de fusil" qu'il m'arrive d'analyser en classe avec mes élèves. :fou:

Drouet Cyril

Re: [CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Drouet Cyril »

J'avais rapporté il y a quelques temps une petite anecdote cynégétique :

D’après Tulard, Napoléon n’a pas laissé le souvenir d’un brillant tireur.
Voici une partie de chasse (enfin si on peut appeler ça de la chasse…) contée par Constant et où l’Empereur, quelle que soit son habilité, ne pouvait guère démériter :

« Le 6 octobre [1808], leurs majestés se rendirent à une partie de chasse que le grand duc de Weimar leur avait préparée dans la forêt d’Ettersbourg. L’empereur partit d’Erfurt à midi, avec l’empereur de Russie, dans le même carrosse. Ils arrivèrent à une heure dans la forêt et trouvèrent pour les recevoir un pavillon de chasse qui avait été construit exprès, et décoré avec beaucoup de soin.
[…]
La chasse dura deux heures, pendant lesquelles environ soixante cerfs et chevreuils furent tués. L’espace que ces pauvres animaux avaient à parcourir était fermé par des toiles, de sorte que les monarques pouvaient les tirer à plaisir, sans se déranger, assis aux croisées du pavillon. Je n’ai jamais rien trouvé en ma vie de plus absurde que ces sortes de chasses qui donnent pourtant à ceux qui les font la réputation de tireurs habiles. La grande adresse, en effet, que de tuer un animal que des piqueurs vont, pour ainsi dire, prendre par les oreilles, pour les placer en face du coup de fusil ! »


Salutations respectueuses.

Drouet Cyril

Re: [CHASSES] CHASSES IMPÉRIALES, VÉNERIE ET FAUCONNERIE

Message par Drouet Cyril »

Dans le genre moins viandard, on a aussi ça chez Constant :

"Dans une des chasses impériales de Rambouillet, à laquelle assistait l'impératrice Joséphine, un cerf poursuivi par les chasseurs vint se jeter sous la voiture de l'Impératrice. Cet asile ne le trahit pas, car Sa Majesté, touchée des larmes du pauvres animal, demanda sa grâce à l'Empereur. Le cerf fut épargné, et la bonne Joséphine lui attacha elle-même autour du cou un collier d'argent, qui devait attester sa délivrance et le protéger contre les attaques de tous les chasseurs."

C'est mignon.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • S’agit-il d’une erreur sur le registre matricule 20Ye 37 Chasseur de la Garde ?
    par Raoul Jacques » 17 août 2018, 08:30 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    4 Réponses
    349 Vues
    Dernier message par Raoul Jacques
    17 août 2018, 15:20
  • Plaque-prothèse d'un Chasseur à cheval des Vélites de la Garde Impériale, Premier Empire
    par Marc Morillon » 24 févr. 2019, 21:57 » dans Salon Ier Empire
    36 Réponses
    4538 Vues
    Dernier message par Joker
    14 janv. 2020, 19:05