Le timbre de la voix de Napoléon

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Napolitaine
Princesse de Bourgogne
Princesse de Bourgogne
Messages : 662
Enregistré le : 30 juil. 2017, 22:04

LE PHYSIQUE DE NAPOLÉON

Message par Napolitaine » 04 oct. 2017, 16:52

« Ses yeux noirs, fiers et pleins de génie »
(Carr, The stranger in France)

Je recherche le témoignage d'une personne qui avait témoigné que les yeux de Napoléon étaient "violets" :rolleyes:

Violets, bleu, noir... sacrées couleurs d'yeux pour un seul homme !
Il est fou de constater que certaines personnes peuvent dire des insanités sans paraître vulgaire, alors que d'autres le sont juste en vous disant bonjour.

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3041
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

LE PHYSIQUE DE NAPOLÉON

Message par Cyril Drouet » 04 oct. 2017, 17:08

Napolitaine a écrit :
04 oct. 2017, 16:52

Je recherche le témoignage d'une personne qui avait témoigné que les yeux de Napoléon étaient "violets" :rolleyes:
Violet ? Jamais vu, désolé.

Quelques témoignages sur la couleur des yeux :

"Ses yeux sont bleu clair, avec une teinte jaune clair sur l'iris" (Senhouse)
"Les yeux d'un beau bleu" (Constant)
"Yeux bleu clair" (de Beausset)

"Les yeux gris" (Méneval)
"Yeux de couleur grise" (Warden)
"Yeux gris clair" (Maitland)
"Yeux gris clair" (Ross)
"Yeux gris clair" (Glover)
"Yeux gris" (Bunbury)

"Yeux gris bleus" (Fain)
"Yeux gris bleus" (Mme de Rémusat)

"Les yeux sont bleus ou gris" (Lady Malcolm)

Avatar du membre
Napolitaine
Princesse de Bourgogne
Princesse de Bourgogne
Messages : 662
Enregistré le : 30 juil. 2017, 22:04

LE PHYSIQUE DE NAPOLÉON

Message par Napolitaine » 04 oct. 2017, 17:10

Je l'ai vu y a quelque temps.
Il me semble que c'était une personne ayant témoigné après la mort de l'Empereur. Il était petit garçon à l'époque ou il l'a vu et il avait noté que ses yeux étaient "violet". Je ne le retrouve pas. :/
Il est fou de constater que certaines personnes peuvent dire des insanités sans paraître vulgaire, alors que d'autres le sont juste en vous disant bonjour.

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3041
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

LE PHYSIQUE DE NAPOLÉON

Message par Cyril Drouet » 04 oct. 2017, 17:57

L'âne a écrit :
04 oct. 2017, 16:46
Cyril Drouet a écrit :
04 oct. 2017, 15:27
« L’expression de ses yeux n’était jamais d’accord avec celle de sa bouche »
(Mme de Staël, Dix années d’exil)
Ben voyons...

Le reste de la description est pas mal non plus :
"Il avait [...] une petite taille et une grosse tête, je ne sais quoi de gauche et d'arrogant, de dédaigneux et d'embarrassé, qui semblait réunir toute la mauvaise grâce d'un parvenu à toute l'audace d'un tyran."

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1615
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

LE PHYSIQUE DE NAPOLÉON

Message par Joker » 04 oct. 2017, 18:09

On a souvent dépeint le regard de Napoléon comme magnétique et capable de vous percer jusqu'au fond de l'âme.
Si les témoignages divergent sur la couleur exacte de ses yeux, on s'accorde toutefois à dire qu'ils pouvaient transmettre toute la palette des émotions qui l'agitaient et qu'ils pouvaient aller de la plus ferme dureté jusqu'à la plus extrême douceur.
Il pleurait peu, mais on le vit verser des larmes à la mort de Lannes et de Duroc.
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2754
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

LE PHYSIQUE DE NAPOLÉON

Message par L'âne » 04 oct. 2017, 18:14

Joker a écrit :
04 oct. 2017, 18:09
Il pleurait peu, mais on le vit verser des larmes à la mort de Lannes et de Duroc.
Sur le champ de bataille d'Eylau aussi je crois.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Napolitaine
Princesse de Bourgogne
Princesse de Bourgogne
Messages : 662
Enregistré le : 30 juil. 2017, 22:04

Re: Le regard de l'Aigle

Message par Napolitaine » 04 oct. 2017, 18:25

Contrairement à Joséphine qui pleurait sur commande.
Il a été relaté également, qu'il avait été très ému lorsqu'il avait vu un chien gémir près de son maître, mort. Il semblait plus ému pour l'animal que pour la mort de cet homme.
Il est fou de constater que certaines personnes peuvent dire des insanités sans paraître vulgaire, alors que d'autres le sont juste en vous disant bonjour.

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3041
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Le regard de l'Aigle

Message par Cyril Drouet » 04 oct. 2017, 18:27

L'âne a écrit :
04 oct. 2017, 18:14
Joker a écrit :
04 oct. 2017, 18:09
Il pleurait peu, mais on le vit verser des larmes à la mort de Lannes et de Duroc.
Sur le champ de bataille d'Eylau aussi je crois.
J'ai un autre souvenir :
"Le 43e régiment d'infanterie de ligne, qui avait perdu son colonel et dont l'aigle avait été ébranlée de dessus sa hampe triomphale par les balles et la mitraille, l'avait
attachée et raffermie avec des crêpes noirs, voulant, par ces signes de deuil, honorer la mémoire de son chef.
Le lendemain, comme l'Empereur, suivi de son état-major, visitait le champ de bataille, ces crêpes noirs ayant frappé sa vue, il en témoigna quelque ressentiment.
« Je ne veux pas, s'écria-t-il, voir jamais mes drapeaux en deuil ; nous avons perdu bon nombre de nos braves compagnons: mais ils sont morts au champ d'honneur, leur sort est à envier. Occupons-nous donc de les venger, et non pas de les pleurer, car les larmes ne conviennent qu'aux femmes. »
(Saint-Chamans, Mémoires)

Mais voilà qui mériterait l'ouverture d'un autre sujet.
Modifié en dernier par Cyril Drouet le 04 oct. 2017, 18:57, modifié 1 fois.

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3041
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Le regard de l'Aigle

Message par Cyril Drouet » 04 oct. 2017, 18:30

Napolitaine a écrit :
04 oct. 2017, 18:25
Il a été relaté également, qu'il avait été très ému lorsqu'il avait vu un chien gémir près de son maître, mort. Il semblait plus ému pour l'animal que pour la mort de cet homme.
Il s'agit du fameux chien de Bassano :
« C’était par un beau clair de lune et dans la solitude profonde de la nuit ; tout à coup un chien, sortant de dessous les vêtements d’un cadavre, s’élança sur nous et retourna presque aussitôt à son gîte, en poussant des cris douloureux ; il léchait tour à tour le visage de son maître, et se lançait de nouveau sur nous ; c’était tout à la fois demander du secours et rechercher la vengeance. Soit disposition du moment, soit le lieu, l’heure, le temps, l’acte en lui-même, ou je ne sais quoi, toujours est-il vrai que jamais rien, sur aucun de mes champs de bataille, ne me causa une impression pareille. Je m’arrêtai involontairement à contempler ce spectacle. Cet homme, me disais-je, a peut-être des amis ; il en a peut-être dans le camp, dans sa compagnie, et il gît ici abandonné de tous excepté de son chien ! Quelle leçon la nature nous donnait par l’intermédiaire d’un animal ! ce qu’est l’homme ! et quel n’est pas le mystère de ses impressions ! J’avais sans émotion ordonné des batailles qui devaient décider du sort de l’armée ; j’avais vu d’un oeil sec exécuter des mouvements qui amenaient la perte d’un grand nombre d’entre nous ; et ici je me sentais ému, j’étais remué par les cris et la douleur d’un chien ! »
(Las Cases, Mémorial de Sainte-Hélène)

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2754
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Le regard de l'Aigle

Message par L'âne » 04 oct. 2017, 18:59

Général Billon (à Eylau) :
"Personne n’eût jamais cru possible attendrissement pareil de la part de ce grand homme de guerre, et pourtant je les ai vues, moi, ces larmes. J’étais debout, sur un banc de pierre, adossé au mur, quand il passa près de moi. L’Empereur faisait tous ses efforts pour éviter que son cheval ne foulât aux pieds tant de restes humains. Ne pouvant y parvenir, il abandonna les guides et c’est alors que je le vis pleurer..."
Aurea mediocritas

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°93 : la naissance de Napoléon
    par Le Briquet » 23 juil. 2017, 21:54 » dans Livres - Revues - Magazines
    10 Réponses
    1333 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    03 nov. 2019, 13:02
  • L’art au service du pouvoir – Napoléon I – Napoléon III
    par C-J de Beauvau » 23 avr. 2018, 14:08 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    1065 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    23 avr. 2018, 14:08
  • Being Napoléon
    par Joker » 06 déc. 2019, 20:22 » dans Napoléon à travers les Arts
    3 Réponses
    64 Vues
    Dernier message par Saint Clair
    07 déc. 2019, 19:09
  • Napoléon et Wolinski...
    par Christophe » 08 janv. 2015, 22:29 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    838 Vues
    Dernier message par Citoyenne Sophie
    10 janv. 2015, 13:33
  • buste Napoléon
    par Bastet » 10 déc. 2014, 07:56 » dans Objets napoléoniens
    2 Réponses
    1056 Vues
    Dernier message par la remonte
    11 déc. 2014, 14:39