Le timbre de la voix de Napoléon

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Christophe

Napoléon rencontré en septembre 1814 à l'île d'Elbe.

Message par Christophe » 25 oct. 2014, 13:10

[aligner]Un témoignage peu cité par les historiens. Il émane de Scott, un jeune étudiant anglais:

"Ma première impression fut telle que je me demandai si cet homme, au visage peu gracieux, à l’air plutôt emprunté et lourd, était bien le grand Napoléon, qui avait rempli de terreur les empereurs et les rois. Il me semble que c’était impossible. Je répète que ce fut que ma première impression. Mais bien que celle-ci ait bientôt modifiée, je déclare encore aujourd’hui que Napoléon avec sa carrure épaisse et large ne me fit pas l’effet d’un guerrier. Il parait être âgé de quarante-cinq ans ; son ventre est très fort, et ses cuisses, grosses et tout à fait hors de proportion. Lorsque nous le vîmes, il était coiffé d’un chapeau enfoncé sur son front, chapeau dont la forme, basse par devant et très relevé par derrière, contribuait à rendre sa physionomie peu agréable. La teinte brune de ce chapeau, auquel est piquée une gosse cocarde rouge et blanche, montre suffisamment qu’il a fait avec lui de nombreuses campagnes.

Il portait une grande redingote à revers rouges ; ce vêtement, étroitement boutonné, laissait à peine apercevoir la cravate noire, entourant son cou, peu dégagé naturellement. Il avait deux épaulettes en argent assez usées, la plaque de la Légion d’honneur et trois décorations plus petites… Il avait une culotte blanche, un gilet blanc et des gants. Les bottes, vieilles, usées, étaient munies d’éperons en argent, assujettis par des noires. Il montait un petit cheval corse, dont la selle portait des fontes, mais dont les rênes et le mors étaient sales. Quoiqu’en général ses vêtements fussent usagés, l’ensemble était celui d’une personne soigneuse et ordonnée. Il se tient fortement incliné en avant sur son cheval. Celui-ci s’étant mis à ruer, Napoléon, le maîtrisa nerveusement. Durant les vingt-deux minutes que dura notre conversation, il ne prisa qu’une seule fois, dans une petite tabatière noire ornée de trois camées. Ses mains sont d’une blancheur remarquable, les doigts sont petits et minces. Ses cheveux sont noirs et pendant en longues mèches sur le sol de son vêtement, tout en gardant un aspect très propre. Les yeux sont bleus et petits, les sourcils noirs et plutôt épais, le nez et la bouche élégamment dessinés et dimensions moyennes, le menton n’est pas trop prononcé. L’ensemble du visage, pâle, légèrement jaunâtre, est assez empâté. Le front d’avance, anguleux et puissant. L’Empereur parle vite et presque sans pause, d’une voix profonde et un peu saccadée. Durant tout notre entretien, la physionomie de Napoléon ne cessa de s’éclairer d’un demi-sourire et de refléter un parfait contentement. Ses yeux sont remarquablement vifs et expressifs ; ses regards et sa voix inspirent le respect et ses manières indiquent un grand talent, mais son sourire met à l’aise ses auditeurs et leur donne confiance. Néanmoins mes compagnons furent unanimes à penser qu’il avait plutôt l’air d’un prêtre habile et rusé que d’un héros. Sa personne n’a sûrement rien d’héroïque."

Source: http://lestafette.unblog.fr/2014/09/25/ ... ile-delbe/
[/aligner]

Christophe

Signalement de Napoléon en 1812.

Message par Christophe » 26 oct. 2014, 13:26


la remonte

Message par la remonte » 12 nov. 2014, 16:45

du bon usage des mots et des images ;

Image

comme cette photo date un peu , on pourrait remplacer Medvedev par Poutine , même taille , Hollande 5 centimètres de plus que Sarkozy .
Murat faisait 1.90 , Mortier 2 m mais Louis XIV comme Poutine :)
1.63 étant la taille moyenne des conscrits de l'époque .
la taille moyenne des Poilus est de 1.64 :salut:

l'Empereur

Message par l'Empereur » 12 nov. 2014, 18:25

Ne me rapetissez pas mon cher...

La taille de l'Empereur est, selon les témoins de 1, 686 m (soit presque 1, 69 m) à 1m70.

Mémoires de Marchand, t. II, 1955, p.338 : «la hauteur totale du sommet de la tête aux talons est de 5 pieds, 2 pouces, 4 lignes», soit 32 cm. 47 X 5 + 2.7 X 2 + 0.22 X 4 = 1,6860 m

Le Journal d'Andrew Darling, tapissier anglais qui fut chargé de prendre des mesures exactes (assisté du général Montholon), nous dit :"taille 5 pieds, 7 inches", soit (mesures anglaises) : 30 cm.47 X 5 + 2.54 X 7 =1,7018 m.

la remonte

Message par la remonte » 20 nov. 2014, 14:58

Image

1.63

tirage au sort n° 17 :?

la remonte

Message par la remonte » 09 févr. 2015, 10:38

on t-on une idée du poids des soldats ? la taille est une chose , soldats de l'empire comme ceux de 1914 , mais quand on voit les photos de ces derniers ... ils ne sont pas bien gros .
plus que la taille c'est sûrement ce qui nous distingue le plus des soldats de l'époque à âge comparable biensûr :idea:

LeBarde

-Petit poids ....chez soi.

Message par LeBarde » 09 févr. 2015, 12:03

-A l'époque la plupart des conscrits sont du monde paysan;celui-ci est de petite taille mais solide.Le poids selon la taille;comme a cette époque la moyenne pour etre incorpré était en 1804 de 1,55 m,environ,revu en 1811 a 1,50,l'homme nu,ne devait pas peser lourd.Son barda devait faire la moitié de son poids.Quoique ? Quand on voit certaines piéces d'habillement dans les musées ou autre on peut se rendre compte que le soldat n'était pas épais(a part Bisson :lol: ).Certaines de ces tenues pourraient étre portées par des enfants de notre époque.
-Taille requise:dragons:1,73
hussards:1,65
grenadiers a pieds:1,76.
Ce n'est que quelques exemples.Autre ex:dans la creuse sur 351conscrits,66 font plus de 1,50 et 2 seulement dépassent le 1,70.Maintenant je n'ai pas le poids approximatif.
-Vive LUI.

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3053
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

LE PHYSIQUE DE NAPOLÉON

Message par Cyril Drouet » 04 oct. 2017, 15:27

L'âne a écrit :
03 oct. 2017, 22:57
Je crois que les deux choses qui ont impressionné la grande majorité des personnes qui l'ont rencontré (en dehors de ses manière et de sa prosodie), étaient […] et surtout son regard (au laser).


« L’expression de ses yeux n’était jamais d’accord avec celle de sa bouche »
(Mme de Staël, Dix années d’exil)

« Le jeune Bonaparte avait un très beau regard, et qui s’animait en parlant. »
(Stendhal citant sans doute la duchesse d’Abrantès, Mémoires sur Napoléon)

« Un œil vif et inquisiteur »
(Miot de Mélito, Mémoires)

« La mobilité de son regard était hors du domaine de l’imitation. Ce regard obéissait à sa volonté avec la rapidité de l’éclair ; dans la même minute il avait des yeux vifs et perçants, tantôt doux, tantôt sévère, tantôt terrible et tantôt caressant. »
(Bourrienne, Mémoires)

« Son regard prenait une douceur infinie quand il parlait à une femme ou qu’on lui contait quelque beau trait de ses soldats.»
(Stendhal, Napoléon)

« Ses yeux, habituellemernt ternes, donnent à son visage, quand il est en repos, une expression mélancolique et méditative. Quand il s’anime par la colère, son regard devient facilement farouche et menaçant. »
(Mme de Rémusat, Mémoires)

« Ses yeux étaient doux, expressifs »
(Graffenried)

« Les yeux du Premier Consul sont gris clair et regardent les gens bien en face en leur parlant. C’est toujours pour moi un bon signe. »
(Miss Berry, Journal and correspondence)

« Ses yeux noirs, fiers et pleins de génie »
(Carr, The stranger in France)

« Des éclairs jaillissaient de ses yeux et révélaient toutes ses pensées, tous ses sentiments. »
(Bausset, Mémoires anecdotiques sur l’intérieur du palais impérial)

« Les yeux sont d’un beau bleu qui peignaient d’une manière incroyable les diverses émotions dont il était agité, tantôt extrêmement doux et caressants, tantôt sévères et même durs. »
(Constant, Mémoires)

« Ce même regard qui naguère était caressant, tout à coup il en sortait des éclairs. »
(Fain, Mémoires)

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2759
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

LE PHYSIQUE DE NAPOLÉON

Message par L'âne » 04 oct. 2017, 16:44

Armand d'Hautpoul :
« ...sa figure calme et cependant expressive, son profil romain, au regard pénétrant »

Betzy Balcombe :
"Vu de près, Napoléon paraissait plus petit, surtout à côté de sir Georges Cockburn, de haute stature et à la physionomie aristocratique ; il perdait aussi de ce grand air qui m'avait frappé à la première vue…Il s'assit sur un de nos sièges rustiques, promena son regard d'aigle sur notre petit appartement […] mais ce que nul pinceau ne saurait reproduire, c'est son sourire, c'est l'expression de son regard : tout ce qui, précisément, constituait son charme fascinateur."

Chateaubriand :
"Son sourire était caressant et beau ; son œil admirable, surtout par la manière dont il était placé sous son front et encadré dans ses sourcils. Il n'avait encore aucune charlatanerie dans le regard, rien de théâtral et d'affecté."

-------------------------------

Thierry LENTZ « 100 Questions sur Napoléon »
"Les témoignages du temps qui notent tous son regard perçant, la sévérité de son maintien, la séduction de son sourire permettent de cerner encore mieux sa physionomie."

Steven ENGLUND « Napoléon »
"…le banquier Ouvrard, le poète allemand Heinrich Heine, les peintres Gros et David et d'innombrables militaires - n'hésitaient pas à comparer son visage aux « têtes de marbre des Grecs et des Romains » […] Ils lui trouvaient le visage imposant, surtout par le regard. Bonaparte n'avait peut-être pas le physique agréable d'un Hoche, mais, pour ses admirateurs, il y avait en lui une beauté non conventionnelle."
Aurea mediocritas

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2759
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

LE PHYSIQUE DE NAPOLÉON

Message par L'âne » 04 oct. 2017, 16:46

Cyril Drouet a écrit :
04 oct. 2017, 15:27
« L’expression de ses yeux n’était jamais d’accord avec celle de sa bouche »
(Mme de Staël, Dix années d’exil)
Ben voyons...
Aurea mediocritas

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°93 : la naissance de Napoléon
    par Le Briquet » 23 juil. 2017, 21:54 » dans Livres - Revues - Magazines
    10 Réponses
    1374 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    03 nov. 2019, 13:02
  • L’art au service du pouvoir – Napoléon I – Napoléon III
    par C-J de Beauvau » 23 avr. 2018, 14:08 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    1084 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    23 avr. 2018, 14:08
  • Being Napoléon
    par Joker » 06 déc. 2019, 20:22 » dans Napoléon à travers les Arts
    3 Réponses
    391 Vues
    Dernier message par Saint Clair
    07 déc. 2019, 19:09
  • Napoléon et Dieu
    par Guillaume » 09 oct. 2018, 10:34 » dans Espace visiteurs
    8 Réponses
    734 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    10 oct. 2018, 11:03
  • Bonaparte VS Napoléon
    par C-J de Beauvau » 14 sept. 2018, 16:58 » dans Livres - Revues - Magazines
    16 Réponses
    1519 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    15 sept. 2018, 10:07