Coup d'état du 18 brumaire an 8

Donnez un avis critique sur les ouvrages napoléoniens, les articles.
Prière d'indiquer le titre de l'ouvrage et le nom de l'auteur dans l’intitulé du message.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
MURE A
Soldat
Soldat
Messages : 20
Enregistré le : 13 nov. 2020, 20:13

Coup d'état du 18 brumaire an 8

Message par MURE A »

Bonjour à tous j'aimerais avoir plus de précision sur ce jour si particulier car nous l'avons étudié aujourd'hui mais c'est passé trop vite. Merci :salut:
"Et pourtant, quel roman que ma vie !" Napoléon le grand empereur de France
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3835
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Coup d'état du 18 brumaire an 8

Message par Cyril Drouet »

Un bon livre sur la question : "Le Dix-huit brumaire, l'épilogue de la Révolution française", de Gueniffey.
Avatar du membre
MURE A
Soldat
Soldat
Messages : 20
Enregistré le : 13 nov. 2020, 20:13

Re: Coup d'état du 18 brumaire an 8

Message par MURE A »

:D :) :mrgreen: d'accord merci.
"Et pourtant, quel roman que ma vie !" Napoléon le grand empereur de France
Avatar du membre
Cyril
Sergent
Sergent
Messages : 981
Enregistré le : 29 juil. 2017, 21:01
Localisation : Bonne ville de LYON

Re: Coup d'état du 18 brumaire an 8

Message par Cyril »

Il y a également "Le 18 Brumaire. comment terminer une révolution" par Jean TULARD
vous le trouverez actuellement à 9,84 port compris sur Momox si vous êtes pressé....le titre passe sous les 5 euros avec port très régulièrement.
"Servir est mon devoir"
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3835
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Coup d'état du 18 brumaire an 8

Message par Cyril Drouet »

Lentz a sorti également un ouvrage sur le même sujet.
Avatar du membre
MURE A
Soldat
Soldat
Messages : 20
Enregistré le : 13 nov. 2020, 20:13

Re: Coup d'état du 18 brumaire an 8

Message par MURE A »

D'accord merci.
"Et pourtant, quel roman que ma vie !" Napoléon le grand empereur de France
Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 849
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Coup d'état du 18 brumaire an 8

Message par la remonte »

Les 30 journées qui ont fait la France chez Gallimard
Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 849
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Coup d'état du 18 brumaire an 8

Message par la remonte »

C'est vrai qu' aujourd'hui avec la confusion des esprits qui jugent le passé avec les valeurs du présent ; le triomphe de l'émotion et du sentiment grégaire exalté par les réseaux sociaux , tout est prêt pour l'arrivée d'un général Boulanger des temps modernes .
il faut que la crise actuelle se termine sans que l'on sombre dans le chaos sans quoi on pourrait avoir un bilan churchilien : le confinement +le déconfinement pour éviter l'effondrement :idea:
avec toujours la même cause ; l'hyperdette , bien plus grave que celle de Louis XVI ou du Tsar .
qu'est ce qu'on pourra bien vendre cette fois ci ? la France elle même ?
déja lassé le petit Mure ?
Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1571
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Coup d'état du 18 brumaire an 8

Message par Bernard »

la remonte a écrit :
26 nov. 2020, 17:44
... avec toujours la même cause ; l'hyperdette , bien plus grave que celle de Louis XVI ou du Tsar .
A la veille de la Révolution, sous l'effet des déficits constants depuis deux siècles, la dette française était de l'ordre de 80 % du PIB. En 1788, la charge de la dette absorbait 50,5 % du budget ! Difficile de fonctionner avec une telle charge. Sous l'Empire, les finances ont plutôt été équilibrées, notamment grâce aux dommages de guerre prélevés sur les pays vaincus mais aussi à des recettes en progression (puisque prélevées sur une base géographique plus large). Aussi, en 1813, malgré le coût très élevé des guerres, la dette n'aurait plus été que de 20 % du PIB mais ce chiffre est à ce moment-là très sous-évalué à cause de la pratique des arriérés (dépenses non comptabilisées dans l'exercice). La Restauration, en distribuant des faveurs, en alourdissant les dépenses, en supportant aussi la régularisation des arriérés antérieurs (notamment le coût des campagnes de 1812 à 1815), a ramené cette dette au niveau d'avant la Révolution. Malgré tout, cela n'est rien à côté de la dette britannique qui atteignait en 1815 plus de 250 % du PIB ! Un record...
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Le 18 Brumaire
    par Joker » 06 nov. 2019, 20:16 » dans Napoléon à travers les Arts
    5 Réponses
    215 Vues
    Dernier message par Joker
    12 nov. 2019, 20:23
  • Le 18 brumaire style BD
    par Maria Kel » 24 mai 2016, 21:39 » dans Napoléon à travers les Arts
    34 Réponses
    4383 Vues
    Dernier message par Remy du 9eme
    27 août 2016, 22:14
  • Le dix-huit Brumaire : le nouveau Gueniffey.
    par Joker » 18 sept. 2018, 20:40 » dans Livres - Revues - Magazines
    2 Réponses
    502 Vues
    Dernier message par Cyril
    19 sept. 2018, 08:08
  • Le coup de canon
    par Joker » 07 juil. 2019, 19:16 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    327 Vues
    Dernier message par Joker
    07 juil. 2019, 19:16
  • Le dix-huit Brumaire – L’épilogue de la Révolution française (9-10 novembre 1799)
    par Eric LM » 15 sept. 2018, 14:33 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    0 Réponses
    1022 Vues
    Dernier message par Eric LM
    15 sept. 2018, 14:33