Le mystérieux retour d'Hudson Lowe

Donnez un avis critique sur les ouvrages napoléoniens, les articles.
Prière d'indiquer le titre de l'ouvrage et le nom de l'auteur dans l’intitulé du message.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1621
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Le mystérieux retour d'Hudson Lowe

Message par Joker » 08 janv. 2019, 18:39

L'accueil triomphal reçu par Lowe à son retour à Sainte-Hélène tranche étrangement avec l'accueil froid et réservé qu'il reçut lorsqu'il regagna sa patrie en 1821.
Faut-il en conclure que nul n'est prophète en son pays ?
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2406
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Le mystérieux retour d'Hudson Lowe

Message par Demi-solde » 08 janv. 2019, 18:48

Joker a écrit :
08 janv. 2019, 18:39
L'accueil triomphal reçu par Lowe à son retour à Sainte-Hélène tranche étrangement avec l'accueil froid et réservé qu'il reçut lorsqu'il regagna sa patrie en 1821.
Faut-il en conclure que nul n'est prophète en son pays ?
Ou que la relation qui en est faite est peut-être un peu exagérée ?

Cordialement

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3045
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Le mystérieux retour d'Hudson Lowe

Message par Cyril Drouet » 08 janv. 2019, 18:59

Un fil en rapport avec cette "mystérieuse" escale :
viewtopic.php?f=15027&t=50562

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1621
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

"Sir Hudson Lowe, le grand brûlé de Sainte-Hélène",

Message par Joker » 11 oct. 2019, 20:39

"Sir Hudson Lowe, le grand brûlé de Sainte-Hélène", par Michel Dancoisne-Martineau (2019, SA Media Services).
Ce volume 11 d’une série de 12 ouvrages conçus par le directeur des Domaines nationaux français à l'île de Sainte Hélène, Atlantique Sud, Michel Dancoisne-Martineau, s’intéresse à la vie du geôlier de Napoléon dans son exil, de sa naissance à sa mort, en passant par les étapes de sa carrière, ou par son intimité.
👉 En savoir + : https://tinyurl.com/LDM-oct19-Lowe
#VendrediLecture #LivreDuMois

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1621
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: "Sir Hudson Lowe, le grand brûlé de Sainte-Hélène",

Message par Joker » 12 oct. 2019, 18:48

Par son comportement mesquin et sa nature soupçonneuse, il a servi à merveille les desseins de Napoléon qui s'est servi de lui pour asseoir sa légende en lui laissant le soin de le coiffer de la couronne d'épines des martyrs.
Le bourreau est devenu au fil du temps une victime expiatoire qui paya cher son obéissance aveugle aux instructions du cabinet britannique et qui acheva sa vie de façon misérable, rejeté de tous.
Il ne doit pas être facile de faire partie de sa descendance car aujourd'hui encore le nom de Lowe est voué aux gémonies.
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 1760
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: "Sir Hudson Lowe, le grand brûlé de Sainte-Hélène",

Message par C-J de Beauvau » 15 oct. 2019, 16:56

A lire les mémoires de Sir Hudson Lowe, et sa version personnelle des faits !
Gratuitement sur GALLICA
Memorial de Sir Hudson Lowe : relatif à la captivité de Napoléon à Sainte-Hélène : ... Lowe, Hudson (1769-1844).

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... texteImage

:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2406
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Le mystérieux retour d'Hudson Lowe

Message par Demi-solde » 30 nov. 2019, 13:06

Demi-solde a écrit :
03 janv. 2019, 22:06
Joker a écrit :
03 janv. 2019, 19:30
Qu'a bien pu venir faire l'ex gouverneur sur l'île en 1828 ?
Hudson Lowe a fait escale.
Les bateaux pouvaient faire escale à l’île Maurice, au cap de Bonne-Espérance, à l’île de Sainte-Hélène, aux îles du Cap-Vert, ou aux îles Canaries. Après 1821, Hudson Lowe avait emprunté, à plusieurs reprises, l‘axe Londres – Ceylan – Londres. En 1827, pour rejoindre son commandement aux Indes, puis en 1828 et 1831.
Image
De nos jours, il y a nettement moins de voiliers qui suivent ces routes, notamment du Cap à la Manche. Les voiliers de courses autour du Monde (Vendée Globe, trophée Jules Verne ou autres...) tournent quasi exclusivement autour de la Terre dans le sens des vents dominants, d'ouest en est.

Mais en ce moment, se court une nouvelle course, la Brest Atlantiques, qui propose aux marins un parcours à travers l'Atlantique, de Brest à... Brest, mais avec deux points de passage obligés, l'un dans la baie de Rio de Janeiro et l'autre dans la baie du Cap. Ce dernier point incite donc les trimarans engagés à redécouvrir la route que suivaient les navires de retour des Indes, avec passage à proximité immédiate de l'île de Sainte-Hélène :

Sainte-Hélène - 00.JPG

La trajectoire suivie par les trois navires encore en course rappelle en effet étrangement les trajectoires de leurs lointains prédécesseurs :

Sainte-Hélène - 01.JPG

Aucun mystère là-dessous, non, rien d'étonnant à cela, il s'agit d'une simple adaptation aux conditions météorologiques ; L'anticyclone de l'Atlantique sud (autrement nommé anticyclone de Sainte-Hélène), qui oscille entre le Brésil et l'Afrique du sud, affecte la navigation à voile car les vents y sont faibles et qu'il convient de le contourner d'assez loin, dans le sens des vents, donc dans le sens anti-horaire. Les voiliers quittant le Cap pour l'Europe remontent alors le long des côtes namibiennes avant d'obliquer vers l'ouest et vers l'île de Saint-Hélène.

Sainte-Hélène - 02.JPG

Seule différence notable, les inventions du désalinisateur et de la nourriture lyophilisée (ainsi que l'absence d'avarie notable ou de contact avec un OFNI) ont conduit ces voiliers de courses à ne pas faire escale à Jamestown, contrairement aux navires anglais au XIXe siècle.


Cordialement

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Hudson LOWE
    par Joker » 11 janv. 2019, 18:55 » dans Livres - Revues - Magazines
    1 Réponses
    0 Vues
    Dernier message par Joker
    23 avr. 2019, 20:19
  • Hudson Lowe à Sainte-Hélène.
    par Joker » 19 févr. 2019, 20:15 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    149 Vues
    Dernier message par Joker
    16 avr. 2019, 20:38
  • Mémorial Hudson Lowe à Londres
    par Joker » 19 juin 2019, 20:08 » dans Monuments Napoléoniens
    3 Réponses
    481 Vues
    Dernier message par Joker
    20 juin 2019, 19:33
  • Le retour du heros
    par L'ARCHEONAUTE » 19 juil. 2017, 10:10 » dans Napoléon à travers les Arts
    4 Réponses
    697 Vues
    Dernier message par L'ARCHEONAUTE
    19 juil. 2017, 21:05