CHEVAUX : Chevaux de bataille de Napoléon 1er.

Donnez un avis critique sur les ouvrages napoléoniens, les articles.
Prière d'indiquer le titre de l'ouvrage et le nom de l'auteur dans l’intitulé du message.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Philippe Osché
Soldat
Soldat
Messages : 26
Enregistré le : 16 nov. 2018, 00:52

Re: Re: Les chevaux de batailles de Napoléon

Message par Philippe Osché » 19 nov. 2018, 22:24

Condensé veut dire que mon éditeur m'a demandé de raccourcir l'énumération des 1500 chevaux présentés dans la première publication. En effet, beaucoup de chevaux des écuries impériales n'ont pas de lien direct avec Napoléon. Soit qu'ils aient été transférés dans un autre équipage ou dans un haras pour la reproduction, et ils sont nombreux. Pour rendre la nouvelle édition plus attractive, tant dans sa présentation que par son prix, j'ai fait abstraction de ces chevaux qui n'ont pas laissé une trace historique. De fait, les illustrations existantes se sont rapprochées car moins de texte, plus ludique, et cela m'a permis d'ajouter 15 tableaux supplémentaires.
J'ai reçu chez moi plusieurs éditeurs qui n'ont pas tenté l'aventure d'une réédition de par le volume de la première publication et de son coût. Rassurez-vous, l'intérêt historique du livre est toujours au rendez-vous, si ce n'est plus grâce à quelques corrections indispensables et les illustrations ajoutées.
En ce qui concerne l'aspect "publicitaire" de mon intervention, c'est avant tout une démarche d'information et tout dépendra aussi de vos commentaires et questions sur ce sujet spécifique.
Je précise que je ne suis pas un spécialiste de Napoléon, juste un cavalier ex-reconstitueur qui souhaitait rendre hommage aux chevaux de guerre. De plus, je considère qu'on ne parle bien que de ce que l'on connaît bien.

Avatar du membre
Cyril
Sergent
Sergent
Messages : 774
Enregistré le : 29 juil. 2017, 21:01
Localisation : Bonne ville de LYON

Re: Re: Les chevaux de batailles de Napoléon

Message par Cyril » 20 nov. 2018, 08:01

Je ne connais pas l'ouvrage initial.
Pouvez vous nous dire combien de chevaux rentrent dans la catégorie "lien direct avec Napoléon" et demeurent donc dans cette nouvelle édition?

Quand à vous désigner comme spécialiste, je ne pense pas que le terme ne soit galvaudé vous concernant et c'est toujours un avantage et un plaisir de pouvoir discuter avec un auteur passionné et pour écrire un tel livre il faut je crois l'être!

et tout en pensant que l'Empereur ne semble pas avoir été un très bon cavalier...
"Servir est mon devoir"

Avatar du membre
Philippe Osché
Soldat
Soldat
Messages : 26
Enregistré le : 16 nov. 2018, 00:52

Re: Re: Les chevaux de batailles de Napoléon

Message par Philippe Osché » 20 nov. 2018, 09:12

Merci Cyril pour le compliment. Il reste 322 chevaux présentés dans le livre.
En effet, Napoléon était très endurant à cheval, mais ne montait de façon "académique".
Bonne journée.

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2447
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Re: Les chevaux de batailles de Napoléon

Message par Cyril Drouet » 20 nov. 2018, 12:16

Cyril a écrit :
20 nov. 2018, 08:01
et tout en pensant que l'Empereur ne semble pas avoir été un très bon cavalier...
« L'empereur montait à cheval sans grâce, et je crois qu'il n'aurait pas toujours été très solide si l'on n'avait pas mis tant de soin à ne lui donner que des chevaux parfaitement dressés. Il n'était sur ce point de précautions que l'on ne prit.
Les chevaux destinés au service personnel de l'empereur passaient par un rude noviciat avant d'arriver jusqu'à l'honneur de le porter. On les accoutumait à souffrir, sans faire le moindre mouvement, des tourments de toute espèces, des coups de fouets sur la tête et les oreilles ; on battait tambour, on leur tirait aux oreilles des coups de pistolet et des boites d'artifice ; on agitait des drapeaux devant leurs yeux ; on leur jetait dans les jambes de lourds paquets, quelquefois même des moutons et des cochons, il fallait qu'au milieu du galop le plus rapide (l'empereur n'aimait que cette allure) il pût arrêter son cheval tout court. Il ne lui fallait enfin que des chevaux brisés. M. Jardin père écuyer de Sa Majesté, s'acquittait de sa pénible tâche avec beaucoup d'adresse et d'habilité ; aussi l'empereur en faisait-il le plus grand cas.
[…]
L’Empereur montait à cheval très hardiment et en casse cou ; il laissait son dos se voûter sur la selle, tenant négligemment les rênes de la main droite, tandis que le bras gauche allait pendant, et toute l’habitude du corps se balançant à l’allure du cheval. Il s’abandonnait ainsi sans réserve à l’adresse de sa monture qui, au surplus, était habituée à suivre les deux chasseurs et les deux officiers d’ordonnance dont on était toujours précédé.»
(Constant, Mémoires)

« Quoique mauvais cavalier, il s’abandonnait souvent sans réserve, à l’adresse de ses chevaux, en général petits et de peu d’apparence.
[…]
Lui-même remarqua une fois, très naïvement qu’il avait beaucoup appris, mais qu’il n’avait jamais pu se familiariser avec le cheval. Son corps n’était pas non plus conformé pour cet exercice ; dans le galop, il se laissait aller, sans soin, sur la selle, et dirigeant d’ordinaire les rênes de la main droite, tandis que toute la partie supérieure du corps, pendant la marche du cheval, était poussée de côté, ou en avant, et que le bras gauche tombait négligemment. Si le cheval venait à faire un faux mouvement, il perdait aussitôt l’équilibre. »
(Odeleben, Relation circonstanciée de la campagne de 1813 en Saxe)

« Il montait a cheval avec habitude, mais sans grâce. On lui dressait des chevaux arabes qu'il préférait, parce qu'ils s'arrêtent à l'instant, et que, parlant tout a coup, sans tenir sa bride, il fût tombé souvent si on n'avait pris les précautions nécessaires, Il aimait à descendre au galop des côtes rapides, au risque de faire rompre le col à ceux qui le suivaient. Il a fait quelques chutes, dont on ne parlait jamais, parce que cela lui aurait déplu. »
(Madame de Rémusat, Mémoires)


« Je suis de service; je suis l'Empereur à la promenade, nous avons toujours été au pas. Sa Majesté va maintenant [7 juillet 1812] moins vite ; elle est fort engraissée, monte à cheval avec plus de difficulté. Le grand écuyer est obligé de lui donner le bras pour le mettre en selle. »
(Castellane, Journal)

"Il était infatigable, non seulement à cheval et à l'armée, car il marchait quelquefois pendant cinq ou six heures de suite sans s'en apercevoir."
(Bourrienne, Mémoires)

" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Philippe Osché
Soldat
Soldat
Messages : 26
Enregistré le : 16 nov. 2018, 00:52

Re: Re: Les chevaux de batailles de Napoléon

Message par Philippe Osché » 20 nov. 2018, 16:51

Merci Cyril, j'ai noté certaines de ses remarques dans mon livre.
Le peintre Meissonier fait partie des artistes qui ont le mieux représenté l'empereur dans sa tenue à cheval. La majorité l'ont beaucoup magnifié.

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2447
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Re: Les chevaux de batailles de Napoléon

Message par Cyril Drouet » 20 nov. 2018, 17:09

Philippe Osché a écrit :
20 nov. 2018, 16:51
La majorité l'ont beaucoup magnifié.
Moins magnifique :
279869979.jpg
napoleon-le-voyage-dun-heros-moderne-a-lile-delbe-main-dimpression-couleur-publie-en-mai-1814-par-jphillips-londres-eb26g1.jpg
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Philippe Osché
Soldat
Soldat
Messages : 26
Enregistré le : 16 nov. 2018, 00:52

Re: Re: Les chevaux de batailles de Napoléon

Message par Philippe Osché » 21 nov. 2018, 15:48

Haha ha ! Merci Cyril.

Avatar du membre
Turos M. J.
- Chirurgien en Chef Gde Armée -
- Chirurgien en Chef Gde Armée -
Messages : 358
Enregistré le : 21 juil. 2017, 17:10
Localisation : Varsovie Pologne

Re: Re: Les chevaux de batailles de Napoléon

Message par Turos M. J. » 21 nov. 2018, 15:52

"...Moins magnifique..."
Non - très fiable.

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2447
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Re: Les chevaux de batailles de Napoléon

Message par Cyril Drouet » 21 nov. 2018, 16:07

Cyril Drouet a écrit :
20 nov. 2018, 17:09
Moins magnifique :
Sans titre 2.jpg
Une caricature qui n'est pas sans faire penser à une autre réalisée au siècle suivant :
Sans titre 1.jpg
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Philippe Osché
Soldat
Soldat
Messages : 26
Enregistré le : 16 nov. 2018, 00:52

Re: Re: Les chevaux de batailles de Napoléon

Message par Philippe Osché » 21 nov. 2018, 16:12

Image

Ce tableau d'Ernest Meissonier, bien que magnifique, n'est pas présenté dans le livre car l'artiste s'est inspiré de ses chevaux dans toutes ses oeuvres napoléoniennes.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • [CHEVAUX] Le destin des chevaux durant la campagne de Russie…
    par Peyrusse » 18 oct. 2017, 10:33 » dans Salon Ier Empire
    16 Réponses
    387 Vues
    Dernier message par Peyrusse
    21 oct. 2017, 13:05
  • Chevaux
    par Peyrusse » 10 déc. 2017, 11:54 » dans Salon Ier Empire
    27 Réponses
    3453 Vues
    Dernier message par Bonavita
    05 mai 2016, 02:03
  • [CHEVAUX] Cerbère
    par FRIEDERICHS » 24 oct. 2015, 23:20 » dans Salon Ier Empire
    14 Réponses
    2625 Vues
    Dernier message par la remonte
    03 nov. 2015, 11:14
  • [CHEVAUX] Mycotoxines
    par la remonte » 10 avr. 2017, 12:16 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    5 Réponses
    746 Vues
    Dernier message par la remonte
    24 avr. 2017, 09:58