Navires et Histoire

Donnez un avis critique sur les ouvrages napoléoniens, les articles.
Prière d'indiquer le titre de l'ouvrage et le nom de l'auteur dans l’intitulé du message.

Modérateur : Général Colbert

Pierremig

NAVIRES ET HISTOIRE

Message par Pierremig » 05 juin 2017, 18:26

Je vous recommande la revue NAVIRES ET HISTOIRE avec en 3eme de couverture de chaque numéro une gouache de Lionel Labeyrie sur les uniformes des marins du Consulat et maintenant de l'Empire... Super sympa !

Loïc Lilian

Lionel Labeyrie

Message par Loïc Lilian » 05 juin 2017, 23:12

je n'aurais jamais pensé à regarder cette revue très axée sur les navires de surface et sous-marins du XXe siécle

je ne connaissais pas du tout cet artiste qui est «peintre de l'Air» (!), l'exemple type de contribution et d'artiste qui serait mieux valorisé dans les magazines d'uniformologie où il y'en a de moins en moins, que dans Navires & Histoire :( , enfin bon, c'est ainsi...

j'apprécie bien son style :croixhonneur:

en voici dans les pdf-extraits des n° 79, 89, 93, 97, 99
(aussi accessibles pdf des n° 87 pour 1764; 85 pour 1756; 81 pour 1690-1695...)
http://www.avions-bateaux.com/produit/n ... ire?page=1
règlement de 1786 et Révolution
Image
Image
Image
Image
Image
:salut:

Loïc Lilian

N°102

Message par Loïc Lilian » 08 juin 2017, 17:46

Trouvé le dernier :
relégués à l'avant-dernière page du magazine, toujours en binôme
un bel officier de 1795-1804 et un marin de la Flotille Nationale 1803-1804
hélas 12 € pour une seule page d'un magazine dont le contenu ne m'intéresse pas... :(
mille milliards de mille sabords et tonnerre de Brest!

monsieur Labeyrie nous vous implorons de contribuer à la nouvelle revue Soldat :)

Pierremig

Message par Pierremig » 09 juin 2017, 21:13

Merci pour ces commentaires élogieux ! Le connaissant personnellement, je vais lui suggérer...

Pierremig

Message par Pierremig » 09 juin 2017, 21:14

Merci pour ces commentaires élogieux ! Le connaissant personnellement, je vais lui suggérer...

la remonte

Message par la remonte » 12 juin 2017, 10:00

savez vous si les gabiers étaient nu pieds été comme hiver , ou s'ils grimpaient avec leurs souliers à boucles ?

la remonte

Message par la remonte » 12 juin 2017, 18:09

apriori nus pieds . on ne peut imaginer pareilles souffrances à la mauvaise saison . or le blocus en mer devant nos principaux ports nécessitait une importante flotte . c'est difficile de se représenter la galère que de croiser au large par tous les temps :shock:
je pensais donc qu'on lavait le pont en permanence pour éviter les échardes entre autre .
en fait , non , la vraie raison c'est la mérule :idea: l'eau douce est l'ennemie d'un bateau en bois , il faut rincer à l'eau salée , et les parties non rincées et exposées aux pluies finissent par être altérées .
donc même l'hiver après la pluie , il fallait laver le pont et le rincer à l'eau de mer ... la misère .
je comprends que dans les doléances en 1789 , on retrouvait sur le littoral cette demande de suppression des inscrits maritimes :|

rappel : L’Inscription maritime fut durant trois siècles l’institution de tutelle de la
Marine de l’État sur les gens de mer français. Née pendant le règne de Louis
XIV, au XVIIe siècle, l’Inscription maritime s’appela d’abord le « système des
classes », à cause des « classes » ou contingents annuels de marins formés dans
chaque localité littorale, qui étaient appelés à servir sur les vaisseaux du roi. Le
système des classes, réformé à la fin du XVIIIe siècle, devient l’Inscription
maritime à partir de la Révolution française, en 1795. Navigants à la pêche ou au commerce, les «
inscrits » (sur les registres de l’administration considérée) doivent effectuer leur service militaire
dans la flotte de guerre et bénéficient d’un régime de prévoyance, régulièrement renforcé aux XIXe
et XXe siècles. Cette « vieille institution » du monde maritime disparaît en 1965 lors de la réforme
du service national. :salut:

la remonte

inscrits maritimes

Message par la remonte » 13 juin 2017, 09:43

des 4 frères nés sur le littoral normand , nous aurions du faire notre service militaire dans la marine ... mais après 65 , ce ne sera pas le cas pour chacun d'entre nous :roll:
petit , je redoutais d'être sous marinier comme le fils d'un de nos voisins disparu avec La Minerve en 1968

Image

Alain Guérin pour donner un visage à tous ces disparus oubliés ...

Image

Demi-solde

Message par Demi-solde » 14 juin 2017, 23:00

la remonte a écrit :apriori nus pieds.
Je partage cet avis. L’iconographie, bien que quasi exclusivement postérieure, nous montre systématiquement des gabiers pieds nus.

Mais ce n’est pas tant les échardes du pont ou de la hune qui me semblent hostiles que les bouts ; leurs voûtes plantaires étaient en contact incessant avec les enfléchures ou les marchepieds. Si l’on y ajoute les doigts crispés sur la toile à réduire, les mains agrippées aux bouts ou aux garcettes de ris, on imagine le supplice que devaient subir ces parties du corps, qui plus est en milieu salin.

C’est un point qu’une reconstitution moderne, l’Hermione par exemple, peinera à éclaircir, les conditions de sécurité ne sont plus du tout les mêmes ; l’électronique et les prévisions météo permettent de carguer les voiles en toute sûreté avant que le vent ne forcisse, chaque gabier a son baudrier, chaque vergue a sa ligne de vie et je ne pense pas que l’on autorise aujourd’hui l’équipage à aller nus pieds.

Image

Dans la même veine, le plus petit canot de l’Hermione est… un Zodiac :

Image

Toutefois, la question de la navigation en hiver, et/ou dans des eaux ou des latitudes froides reste posée ; il est probable qu’alors les gabiers se chaussaient. La perte d'agilité n'étant pas rédhibitoire, mieux valaient des chaussures que des engelures . D’ailleurs, les soldats, les tireurs d’élite, en poste sur la hune de misaine lors des combats, été comme hiver, ne devaient sûrement pas, eux, se déchausser avant d’escalader la gabie.

:salut:

Loïc Lilian

Lionel Labeyrie - Navires et Histoire 103

Message par Loïc Lilian » 01 août 2017, 21:56

binome Capitaine de Vaisseau et matelot des Bataillons de Flotille 1808 dans le dernier numero 103

quel plaisir de poster le 1er aout dans notre bon vieux forum :aigle: meme sans accents le plaisir n'est point gache [gâché]

:salut:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Une histoire d'amour qui change l'Histoire
    par L'âne » 19 févr. 2019, 00:18 » dans Livres - Revues - Magazines
    3 Réponses
    42 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    19 févr. 2019, 11:19
  • L'Histoire en briques
    par Joker » 22 juin 2015, 20:12 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    502 Vues
    Dernier message par Joker
    22 juin 2015, 20:12
  • VIVRE L'HISTOIRE N°2
    par l'Empereur » 10 juin 2014, 15:29 » dans L'actualité napoléonienne
    22 Réponses
    6143 Vues
    Dernier message par Loïc Lilian
    29 mai 2015, 17:21
  • Secrets d'histoire
    par LeBarde » 30 mai 2015, 13:07 » dans Napoléon à travers les Arts
    3 Réponses
    995 Vues
    Dernier message par Citoyenne Sophie
    08 juin 2015, 18:08
  • La petite Histoire...
    par L'âne » 13 févr. 2019, 10:24 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    42 Vues
    Dernier message par Soldat Inconnu
    13 févr. 2019, 11:23