Soldat (uniformes de l'Histoire militaire du monde)

Donnez un avis critique sur les ouvrages napoléoniens, les articles.
Prière d'indiquer le titre de l'ouvrage et le nom de l'auteur dans l’intitulé du message.

Modérateur : Général Colbert

Loïc Lilian

Soldat (uniformes de l'Histoire militaire du monde)

Message par Loïc Lilian »

nouveau magazine sorti aujourd'hui sans crier gare...

évidemment pour le lancement, on y coupe pas...
n°1 les Grenadiers de la Garde Impériale
grand dossier illustré par les infographies de André Jouineau

je me demande si ce n'est pas cette revue de HEIMDAL que nous avions évoqué dans quelque fil qui devait s'intituler un peu bizarrement «uniformes & plumes», réponse dans les kiosques
Image
Loïc Lilian

Soldat [Heimdal]

Message par Loïc Lilian »

en effet une confirmation c'est bien le projet de HEIMDAL qui se concrétise avec Jean-Marie Mongin comme rédacteur-en-chef
« Ouvrez le ban »
Chers lecteurs – et lectrices –, vous allez bientôt ouvrir le premier numéro de SOLDAT, votre revue dédiée à tous les uniformes de l’Histoire militaire des siècles passés.
Comme vous le constatez, la formule est originale… et riche. En effet, vous retrouverez dans chaque numéro les rubriques et les articles uniformologiques qui vous sont chers, mais – et c’est là que SOLDAT fait preuve d’innovation et ne recule devant aucun sacrifice – un dossier de plus de 80 ou 96 pages, entièrement consacré à une armée, une arme, une guerre ou une période, illustré par les spécialistes les plus renommés.
Ainsi, avec les deux premiers numéros de SOLDAT, vous aurez entre les mains, une documentation concernant les troupes à pied de la Garde Impériale du Premier Empire comme jamais aucun éditeur ne vous l’aura proposé : plus de mille silhouettes de grognards de la Vieille Garde, de fusiliers de la Jeune, d’artilleurs, de sapeurs, de marins… 176 pages de pure uniformologie.
Toutes les périodes, toutes les armées seront abordées au fil des numéros et vous, lecteurs passionnés de la chose militaire, figurinistes toujours à l’affût de nouvelles idées, vous pourrez vous constituer une documentation unique.
Cessons les présentations… Nous vous laissons le loisir maintenant de découvrir notre « première campagne » et vous souhaitons une bonne lecture.
En promettant de ne pas fermer le ban de sitôt !
Jean-Marie Mongin
Rédacteur-en-chef


AU SOMMAIRE du NUMERO 1
- Le magazine, la bibliothèque de Soldat
- Rigo « le Plumet »
- 1792-1804, les généraux de la République
- Les nouveautés figurines
- Les « barbus » de l’Empereur
LE DOSSIER DE SOLDAT
La Garde impériale, les troupes à pied première partie
par André Jouineau & Jean-Marie Mongin
- Le corps des grenadiers à pied
- « C’était une colonne de granit… »
- De la Garde de la prévôté à celle du directoire
- La Garde des consuls
- Davout, colonel-général des grenadiers à pied
- L’infanterie de la Garde
- Le corps des grenadiers à pied
- L’uniforme du grenadier
- La tête de colonne du 1er régiment de grenadiers
- Dorsenne, colonel-major des grenadiers à pied
- Le 3e régiment de grenadiers
- Les fusiliers-grenadiers
- Les tirailleurs-grenadiers, les tirailleurs
- Les conscrits-grenadiers
- Les flanqueurs-grenadiers
- Les unités à la suite…
- Les pupilles
- Le glossaire


le n°2 deuxième partie avec les Chasseurs à pied, Génie, Artillerie, Administration, Marins et la Cavalerie du Grand Duché de Varsovie
Image

:aigle: :croixhonneur:


:salut:
L'ARCHEONAUTE

Message par L'ARCHEONAUTE »

J'ai acheté la revue, elle est de qualité. J'ai hâte de découvrir d'autres périodes.
Saint Clair

Message par Saint Clair »

En effet, il s'agit bien de la nouvelle revue annoncée chez Heimdal sous un titre, à l'origine, un peu bizarre.
Soldat est un titre plus évocateur pour les passionnés d'uniformologie.
le sabreur

Message par le sabreur »

Quelques petites erreurs sur le fourreau du sabre briquet de la Garde visiblement: chape à pontet (sur le modèle présenté isolé, les autres sont bons) et bouterole droite; alors qu'il faudrait une chape à bouton et une bouterolle en demie-lune...
Mais bon.
Loïc Lilian

Soldat n°3 en kiosque

Message par Loïc Lilian »

Et de 3
Image
:salut:
Cyril

Re: Soldat (uniformes de l'Histoire militaire du monde)

Message par Cyril »

Toutefois, j'ai remarqué quelques points d'imperfections, à savoir:
- page 97, "son premier colonel-général est le chef de brigade Soulès." Non, Jérôme Soulès (de Lectoure dans le Gers) est colonel (chef de brigade) du régiment; le seul colonel-général du corps est Soult.
- page 147, la vignette représentant un pontonnier en tenue de servant vers 1814 est intitulée "canonnier".
- dans le texte, les Cent-Jours au lieu de "Cent Jour"......
La réponse qu'ils vous ont faite à propos des grades n'est à mon avis pas satisfaisante: ce n'est pas en publiant un texte (de 1813...) que l'on répond à la question. Un caporal de la Garde porte bien des galons de caporal même si le jour où il sera muté éventuellement dans la ligne il sera directement sergent, etc. Quant aux deux épaulettes des capitaines, c'est une erreur que les auteurs n'ont pas voulu reconnaître.
En parcourant rapidement le numéro 2 j'ai aussi repéré le pontonnier étiqueté canonnier. Il y a aussi ce fanion violet des marins de la Garde qui a déjà fait couler beaucoup d'encre (l'origine étant un dessin du Bourgeois de Hambourg): si l'aigle est contestable alors pourquoi la représenter? Par ailleurs la taille du fanion est beaucoup trop importante et ne correspond pas au dessin d'origine.
le lien sur le forum: http://www.leforumlafigurine.com/f19-librairie
plusieurs sujets
Le Briquet

Re: Soldat (uniformes de l'Histoire militaire du monde)

Message par Le Briquet »

Merci.
Il y a également quelques erreurs au niveau des fourreaux de baïonnette (collets blancs) et des sabres briquets de de la Garde avec des chapes de la ligne, voir parfois intégralement le modèle An XI en lieu et place du modèle de la Garde.

Pour ce qui est du fanion des Marins de la Garde, voici la comparaison entre Jouineau et le Bourgeois de Hambourg:
fanion3.jpg
Malgré les erreurs, ça reste je pense une documentation intéressante et à avoir. J'aime bien le fait que Jouineau représente parfois le même personnage avec plusieurs variantes d'uniforme tout en citant les sources.
Frederic

Re: Soldat (uniformes de l'Histoire militaire du monde)

Message par Frederic »

Erreur relevée dans le numéro 3:
Le 7e hussards est cité comme assurant la garde de Napoléon à Iéna. Les chasseurs à cheval étaient bien absents, mais sauf erreur, c'est le 1er hussards qui a remplacé le régiment fétiche de l'Empereur.
Une autre extrait qui porte à confusion concerne le colback. Il est dit "fermé en haut par une flamme".
Cette formulation sème le trouble puisque le colback est d'abord fermé par une calotte de cuir. La flamme n'étant qu'un agrément. J'ai déjà participé à un échange avec monsieur Jouineau sur le sujet et il semblait déjà assez convaincu que le colback était un cylindre ouvert en son sommet (intérêt)
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Salon du livre d'histoire militaire
    par Joker » » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    642 Vues
    Dernier message par Joker
  • Munitions du soldat
    par Laurent » » dans Espace visiteurs
    5 Réponses
    935 Vues
    Dernier message par Général Colbert
  • L'Empereur soldat
    par Joker » » dans Napoléon à travers les Arts
    0 Réponses
    150 Vues
    Dernier message par Joker
  • FRIEDRICH, le soldat de Waterloo
    par Joker » » dans Livres - Revues - Magazines
    18 Réponses
    789 Vues
    Dernier message par Joker