Je vais tuer Napoléon! ( 2007)

Donnez un avis critique sur les ouvrages napoléoniens, les articles.
Prière d'indiquer le titre de l'ouvrage et le nom de l'auteur dans l’intitulé du message.

Modérateur : Général Colbert

Bastet

Je vais tuer Napoléon! ( 2007)

Message par Bastet »

Un petit livre de lecture très agréable signé Jean-Louis Vissière qui relate sous forme de courtes nouvelles les diverses tentatives d'assassinat contre la personne de l'Empereur...... :roll:

:salut:

Maria Kel

Message par Maria Kel »

Cadoudal doit y avoir une bonne place :|

LCV

Message par LCV »

Alors vous aimerez sûrement le nouveau hors-série de la Revue Napoléon :
https://www.lelivrechezvous.fr/revue-na ... serie.html

LCV

Message par LCV »

Désolé, mon lien était incomplet :
https://www.lelivrechezvous.fr

Mousquetaire

Message par Mousquetaire »

On peut lire un extrait de ce livre sur Google Books.

Et cet extrait concerne Frédéric Staps dont l'auteur fait un illuminé qui place Dieu, Jeanne d'Arc et les anges dans de nombreuses phrases alors que dans l'interrogatoire que lui a fait subir Schulmeister, il ne fait pas une seule fois mention de Dieu. :(

LCV

Message par LCV »

Effectivement, Staps s'intéresse moins à Dieu qu'à Napoléon qu'il accuse d'occuper et d'aliéner l'Allemagne. Ce qui est amusant c'est que l'interrogatoire est mené par Napoléon lui-même, avec le général Rapp comme traducteur. L'Empereur, qui prend le jeune homme pour un illuminé, charge le général Lauer d'approfondir et demande à Schulmeister de veiller à ce que Friedrich Staps a bien agi tout seul. Sur le fond, Staps est empreint, comme le veut le siècle, de morale protestante. Il est exécuté trois jours après sa tentative avortée, le 15 octobre 1809, après un procès expéditif.

Bastet

Message par Bastet »

J'aurais dû préciser que c'est d'abord un roman historico -policier paru aux Editions du Masque.... :lol:
Ainsi je ne pense pas que le père de Clorivière de LImolëan ait laissé une lettre confession dans laquelle il écrit : " je me disais dans le silence de ma chambre de la rue des Prouvaires:
" je vais tuer Napoléon Bonaparte!"
ni qu' Alexandre Joachim Chevalier, autre conspirateur mais Jacobin celui-là, écrivit sur "une feuille de papier: Je vais tuer Napoléon!" tandis que, dans ce qui est présenté "Comme la dernière lettre à Albine" Montholon, avoue avoir eu à sainte-Hélène " une idée fixe : Je vais tuer Napoléon" pour finalement dire" tu vois j'ai la conscience tranquille: je n'ai pas tué Napoléon.".... :tourne:

Donc le livre plaisant d'un auteur qui connaît néanmoins très bien l'époque.

:salut:

Mousquetaire

Message par Mousquetaire »

Bastet a écrit :J'aurais dû préciser que c'est d'abord un roman historico -policier paru aux Editions du Masque.... :lol:
Il n'y avait pas d'ambiguïté sur ce point.
Bastet a écrit :Donc le livre plaisant d'un auteur qui connaît néanmoins très bien l'époque.
Cataloguer Frédéric Staps comme étant un illuminé est un poncif que l'on retrouve dans les ouvrages qui font une lecture superficielle et orientée de l'événement. Cela ne donne pas l'impression que l'auteur connaisse aussi bien l'époque que vous ne le dites. Quand on voit les autres titres qu'il a écrits (Petits crimes sous le Second Empire, Petits crimes en carmagnole, Petits crimes en soutane, Petits crimes sous Louis-Philippe), ça donne plutôt l'impression qu'il exploite la même veine en passant d'une époque à l'autre sans nécessairement mener des recherches très approfondies, mais en glanant des anecdotes à droite et à gauche pour remplir ses livres.

Joker

Message par Joker »

Trouvé sur internet, ce lien qui reprend la chronologie des attentats contre Napoléon et leurs conséquences judiciaires.
Présenté de manière succincte, mais assez complet néanmoins.

http://www.kronobase.org/chronologie-ca ... parte.html

la remonte

Message par la remonte »

sous l'Empire à part Staps :roll: aucune autre tentative de tuer " l'Ogre " ?
certes la police est impitoyable , mais jamais parmi les milliers d'hommes qui l'entourent au quotidien dont beaucoup ne sont pas Français , jamais personne n'a cherché à l'éliminer . :idea: pas plus en Russie qu'en Allemagne en 1813 ou en France en 1814 et encore moins lors de son retour en 1815 où les récalcitrants avaient eu plus l'onction du gros roi Louis ! quand celui ci commandait de courir sus à la bête , rien .
était ce de l'indifférence , de la résignation , de la superstition ? aucun dictateur ( et même aujourd'hui aucun président ) n'aurait pris ce risque de se mélanger à la foule .
quelle confiance en soi , quelle force .

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • TUER NAPOLÉON
    par Peyrusse » 25 sept. 2017, 13:13 » dans Salon Ier Empire
    8 Réponses
    567 Vues
    Dernier message par Drouet Cyril
    14 févr. 2005, 21:27
  • Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°93 : la naissance de Napoléon
    par Le Briquet » 23 juil. 2017, 21:54 » dans Livres - Revues - Magazines
    10 Réponses
    1613 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    03 nov. 2019, 13:02
  • L’art au service du pouvoir – Napoléon I – Napoléon III
    par C-J de Beauvau » 23 avr. 2018, 14:08 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    1179 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    23 avr. 2018, 14:08
  • Being Napoléon
    par Joker » 06 déc. 2019, 20:22 » dans Napoléon à travers les Arts
    3 Réponses
    479 Vues
    Dernier message par Saint Clair
    07 déc. 2019, 19:09
  • route napoleon
    par Paillasse » 06 juil. 2017, 22:16 » dans L'actualité napoléonienne
    3 Réponses
    2197 Vues
    Dernier message par LeBarde
    14 juil. 2017, 19:10