Le plus mauvais témoignage sur l'Empire....

Donnez un avis critique sur les ouvrages napoléoniens, les articles.
Prière d'indiquer le titre de l'ouvrage et le nom de l'auteur dans l’intitulé du message.

Modérateur : Général Colbert

Bastet

Message par Bastet » 02 juil. 2016, 10:55

:salut:

Je partage l'opinion de La remonte et de Lutzen 1813 : le mérite de ces textes est d'être le produit de témoins de bonne volonté mais tous y expriment aussi leur subjectivité cette activité inconsciente en marge de la conscience et ce qui se passe au fond échappe même au regard le plus scrutateur de l'historien ou du meilleur mémorialiste. Ce dont on ne peut leur faire reproche. La mémoire est une faculté de reproduction de contenus inconscients , de la somme des souvenirs , elle est la faculté de reproduire des matériaux antérieurement enregistrés.
Une reproduction volontaire de ses souvenirs par l'écriture demande une grande tension intérieure . En effet, dans la fonction consciente de l'esprit qui s'applique à son objet , comme la reproduction de souvenirs, des contributions subjectives se font jour( préjugés, préventions, plus ou moins affichés, plus ou moins camouflés, impressions disparates sans lien avec l'objet traité.... ) qui en sourdine l'accompagnent et la perturbent. Donc la mémoire est une magnifique fonction mais sujette à éclipses... :tourne:

Christophe

Krettly.

Message par Christophe » 02 juil. 2016, 14:05

[aligner]"Bourgogne et Krettly écrivent très vite après les faits mais pour beaucoup c'est très longtemps après.".
-----------
Dans le cas de Krettly, il n'a rien écrit, puisque c'est un teinturier qui est l'auteur de ses "Mémoires", comme souligné précédemment.

Le curieux ouvrage des frères Mutte n'entre pas dans la catégorie des mémoires.

[/aligner]

Espagne

Message par Espagne » 02 juil. 2016, 15:09

Bonjour.
Comme Christophe, "Krettly", du mauvais James Bond, mais aussi la réédition des mémoires du général HUGO (l'Espagne), un peu morne et trop "militaire", dans le mauvais sans du mot, mais surtout, les cahiers du capitaine Lalo ... l'a faillit m'échapper à la lecture :!: :lol: De longues descriptions de paysages et d'autochtones italiens.
Maintenant (c'est le cas pour ce dernier, avec sa captivité, et parfois pour le Hugo), il y a toujours des passages plus ou moins courts qui redonnent de l' intérêt à ces lectures ... sauf pour le "Krettly", qui fait roman de gare, "bon" roman de gare, mais à une époque où il n'y avait pas de gare :shock:
:salut:

Christophe

Général Hugo...

Message par Christophe » 02 juil. 2016, 19:27

D'accord avec toi concernant le récit de Lalo, cher "Espagne" mais pour le général Hugo que veux-tu dire quand tu écris:
"...mais aussi la réédition des mémoires du général HUGO (l'Espagne), un peu morne et trop "militaire" " ? :salut:

Espagne

Message par Espagne » 09 juil. 2016, 13:44

Bonjour.
Bein réédition, car c'est celle qu'un galopin de ma connaissance a mis à la disposition du siècle présent (pas lu l'original). Je l'ai trouvé compliqué, pas facile, lourde à lire par moment (il est vrai que je ne suis pas fana de la campagne d'Espagne, ça doit pas aider :) ). C'est pour moi très technique, pas tellement dans l'art militaire, mais plus dans la vie du militaire. Quand on a lu le "fils", le père manque gravement de "vigueur" et "d'allant" dans l'écriture, mais cela n'était ni son métier, ni le but de son récit ... J'ai eu moins de difficultés, et donc plus de plaisir, à lire un truc que bon nombre d'amateurs de la période trouvent totalement imbuvable : la biographie aussi TRES (beaucoup disent trop !) militaire de Berthier, par Derrécagaix (je dois être le seul à pouvoir lire cette auteur en France, car j'ai aimé ses trois bios : outre Berthier, Harispe et Belliard :lol: ).

Voici ce que j'en avais écrit, à l'époque où je l'ai lu (il y a un peu moins de dix ans) :
"Alors là, c’est l’antithèse d’un Thiébault ! Dans cette édition ne comportant que la campagne d’Espagne, avec notre général, « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil », et en particulier ses chefs directs que sont Jourdan et Joseph Bonaparte.
Comme dans de nombreux récits sur l’Espagne, et cela ne me semble pas aussi vrai concernant les autres pays traversés par nos troupes à l’époque (sauf l’Italie peut-être), nous avons droit à de nombreuses descriptions des paysages, monuments et habitants.
La quatrième partie (avec Vittoria et le retour en France) m’a semblé être la plus intéressante ; l’ensemble du récit est terne, sans vie : n’est pas Victor qui veut ! Lahorie avait-il une belle plume ? L’ensemble du récit incluant les guerres de la Révolution, sa vie en Italie (déjà sous Joseph) et sa vie familiale est peut-être plus intéressant, mais là, et pour la première fois, ce fût un calvaire d’aller au bout.
A part le très intéressant dossier en début de livre, reprenant les moments principaux de la vie du général, le reste est bien morne … comme la plaine ! J’ai vraiment eu du mal."


Maintenant un livre, c'est un tout, et la force, l'intérêt historique du Hugo sont bien plus forts que pour le Lalo et le Krettly, ce dernier pouvant plaire par son lyrisme et son "m'as-tu-vu" ambiant ... tous les goûts étant dans la nature :fou: DE plus, je n'ai jamais regretté une lecture, même si je me force parfois, car cela serait dommage de rater de l'épique (la partie finale du Hugo m'a le plus intéressée). Certains livres sont plus ardus, compliqués à lire que d'autres, et cela est différent pour tout un chacun ; mais je ne peux pas dire (sauf le Lalo, .. et encore, le respect envers la tranche de vie fait que !) : "je n'aime pas un livre". Même les Balzac et Stendhal, pour lesquels je n'ai jamais pu aller au bout à l'époque scolaire, je ne désespère pas à la retraite de retenter ma chance :?

:salut:

:salut:

Lepic34

Message par Lepic34 » 21 août 2016, 08:59

:salut:

Les souvenirs du colonel Rigau dont je n'ai même pas fini la lecture...

:salut:

Christophe

Colonel Rigau au rapport !

Message par Christophe » 21 août 2016, 19:02

[aligner]Le livre du colonel Rigau est plus une "histoire des guerres de l'Empire" que des "Souvenirs sur les guerres de l'Empire" comme annoncé par l'auteur, il est vrai, mais de là à ne pas pouvoir en terminer sa lecture, il y a un fossé ! Son livre n'est pas truffé d'incohérences comme celui de Krettly !

:salut:
[/aligner]

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Paris en 1810. Témoignage.
    par Peyrusse » 16 janv. 2018, 20:14 » dans Salon Ier Empire
    3 Réponses
    230 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    18 janv. 2018, 16:06
  • Une conférence concernant un témoignage inédit...
    par Peyrusse » 17 sept. 2017, 19:57 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    163 Vues
    Dernier message par Royal Scot's Guard
    18 sept. 2017, 09:40
  • Janvier 1815. Témoignage de Vincent, sellier de l'Empereur.
    par Christophe » 15 févr. 2017, 20:10 » dans Salon Ier Empire
    54 Réponses
    3435 Vues
    Dernier message par Christophe
    31 mars 2017, 14:38
  • couverts empire
    par marlain » 24 mai 2016, 13:17 » dans Objets napoléoniens
    7 Réponses
    944 Vues
    Dernier message par marlain
    25 mai 2016, 08:02
  • L'Empire en LEGO.
    par Joker » 09 déc. 2018, 19:28 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    193 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    09 déc. 2018, 22:30