Que lisez vous en ce moment?

Donnez un avis critique sur les ouvrages napoléoniens, les articles.
Prière d'indiquer le titre de l'ouvrage et le nom de l'auteur dans l’intitulé du message.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Cyril
Sergent Major
Sergent Major
Messages : 1036
Enregistré le : 29 juil. 2017, 21:01
Localisation : Bonne ville de LYON

Re: Que lisez vous en ce moment?

Message par Cyril »

Cyril a écrit :
27 janv. 2020, 19:36
J'ai commencé il y a peu :1814 L'armée de Lyon, ultime espoir de Napoléon de Mr Ronald ZINS
Bon, l'avantage c'est que je n'ai quasiment pas besoin de carte pour suivre les opérations :D

j'ai eu l'occasion d'assister à une conférence de Mr ZINS en 2014 pour les 200 ans de la bataille de Limonest, j'avais bien apprécié ce moment. Son ouvrage sur le maréchal LANNES m'avait également bien plus, cet ouvrage sur l'armée de Lyon à également l'air très bien écrit et bien documenté.
...et effectivement très bon livre que j'ai dévoré en peu de temps constitué en gros de 3 parties:

1) Récit de la campagne de l'armée de Lyon
2) Défense du Maréchal AUGEREAU
3) Annexes: très nombreux documents, lettres, état des effectifs etc...(quasi la moitié du livre)

L'auteur démontre parfaitement la quasi impossibilité de réussite du Duc de Castiglione et il rejette l’échec de l'armée de Lyon et donc du plan stratégique de l'Empereur sur 2 autres personnes:
Le ministre de la guerre Clarke qui n'a pas mis en état de défense Genève malgré les ordres qu'il avait reçus et surtout la défection/trahison de Murat qui a empêché l'armée d'Italie de venir se joindre à celle de Lyon.

Mr ZINS démonte avec méthodologie toutes les accusations de soi-disant trahisons, d'incompétences...de mollesses, d'absence pendant la bataille de Limonest...
Les grands historiens (canal historiques si j'ose dire) comme Houssaye, Koch etc... en prennent pour leurs grades.
"Servir est mon devoir"

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3850
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Que lisez vous en ce moment?

Message par Cyril Drouet »

Cyril a écrit :
30 janv. 2020, 08:08
L'auteur démontre parfaitement la quasi impossibilité de réussite du Duc de Castiglione et il rejette l’échec de l'armée de Lyon et donc du plan stratégique de l'Empereur sur 2 autres personnes:
Le ministre de la guerre Clarke qui n'a pas mis en état de défense Genève malgré les ordres qu'il avait reçus et surtout la défection/trahison de Murat qui a empêché l'armée d'Italie de venir se joindre à celle de Lyon.

Mr ZINS démonte avec méthodologie toutes les accusations de soit disons trahisons, d'incompétences...de mollesses, d'absence pendant la bataille de Limonest...
Les grands historiens (canal historiques si j'ose dire) comme Houssaye, Koch etc... en prennent pour leurs grades.
On avait parlé de la supposée trahison d'Augereau ici :
viewtopic.php?f=4&t=30883

Je ne vous cache pas que je ne partage pas cette thèse répétée à loisir par nombre d'historiens depuis que Napoléon a trouvé bon (on comprend pourquoi) de la formuler il y a maintenant plus de 200 ans.

Avatar du membre
Cyril
Sergent Major
Sergent Major
Messages : 1036
Enregistré le : 29 juil. 2017, 21:01
Localisation : Bonne ville de LYON

Re: Que lisez vous en ce moment?

Message par Cyril »

Mr ZINS explique et "démonte" tout ces arguments...y compris ceux de Napoléon.
La question lui avait d’ailleurs été posée lors de la conférence de 2014 et il avait très clairement répondu en s’appuyant sur les écrits de ce livre.

BOn le prochain livre....j'ai trop de choix, j'ai du mal à choisir le prochain :lol:
"Servir est mon devoir"

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1628
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Que lisez vous en ce moment?

Message par Bernard »

Cyril Drouet a écrit :
30 janv. 2020, 10:33
Je ne vous cache pas que je ne partage pas cette thèse répétée à loisir par nombre d'historiens depuis que Napoléon a trouvé bon (on comprend pourquoi) de la formuler il y a maintenant plus de 200 ans.
Oublions un temps les historiens et penchons-nous sur les mémoires d'un soldat qui a longuement servi sous les ordres d'Augereau :
Raymond Teulet : Souvenirs d'un héros de Bailén (Le Livre chez vous, 2012)
(rassemblés et mis en forme par Guillaume Joucla)

En voici cinq extraits :

1) “Mais le général Augereau ayant en avis que de nombreux renforts s’avançaient sur la Saône nous fit rétrograder sous le prétexte de couvrir Lyon. Augereau s’était couvert de gloire pendant les premières campagnes de la Révolution. Général de division dans les armées de la République, il avait acquis sur les champs de bataille une brillante réputation, il contribua particulièrement au gain de la bataille de Castiglione le 16 thermidor An IV, il en reçut le titre de duc de Castiglione qui lui fut conféré par Napoléon lorsqu’il fut proclamé empereur des français. Mais en 1814 Augereau comme plusieurs autres maréchaux gorgé de fortune, couvert de titres n’était plus le même homme, il nous fit combattre partiellement par conséquent sans résultats avantageux tandis qu’avec un corps d’armée il aurait pu écarter l’ennemi qui lui était opposé. Il n’en fut rien, on ne le vit jamais ni à la tête de ses troupes ni même si le champ de bataille, on prétend même qu’il était de ceux qui vendirent et livrèrent notre chère patrie. L’inflexible histoire le jugera. J’eus fait six campagnes sous les ordres d’Augereau : celles de 1793 et 1794 en Espagne, les glorieuses campagnes de l’année IV, V et VI de la République en Italie, à ces époques, il était beau sur le champ de bataille, on ne peut pas en dire autant dans la campagne de 1814.”

2) 1814 : “Le général Ordonneau opéra avec beaucoup d’ordre sa retraite sur Villefranche où nous laissâmes tous nos blessés. Nous évacuâmes cette ville sans être inquiétés et après avoir marché une demi-heure nous rencontrâmes la division Vametier sur la grand route. Si, dans cet instant, l’ennemi avait débouché à notre poursuite avec une douzaine d’escadrons et avec quelques pièces d’artillerie légère il n’y a peu de doute que le désordre n’eut été mis dans notre colonne, car nous ne reçûmes pas plus d’ordre du maréchal Augereau dans cette affaire que dans celle qui avait eu lieu le 11 devant Mâcon. Il se porta de sa personne sur Lyon où le grand quartier général ne tarda pas à le joindre. Officiers généraux, officiers, soldats, tous murmurèrent contre celui qui avait été si actif et si brave dans les campagnes précédentes. Etant lié avec mon général de brigade Ordonneau, je lui dis : « Mon général, il paraît que nous devons faire la guerre pour notre compte, puisque ceux qui par devoir et par honneur devraient diriger nos mouvements paraissent se reposer sur nous pour veiller à la conservation de la poignée de braves qui nous restent. Il faut donc manœuvrer comme si nous commandions en chef. Voilà une chaîne de collines qui se rattachent au poste de Limonest; laissons notre artillerie et notre cavalerie au général Papetier, emparons-nous vite de cette position car si l’ennemi y était avant nous il nous serait impossible d’opérer notre retraite sans perte de toute notre artillerie ». Il goûta mes observations et ordonna le mouvement.”

3) “La journée du 19 se passa en démonstrations peu sérieuses. Un corps de cavalerie se présenta sur la chaussée, je donnais l’ordre à mes avant-postes de se replier après avoir fait la parade pendant quelques temps, cette cavalerie était accompagnée d’un certain nombre de tirailleurs sur lesquels mes voltigeurs dédaignèrent faire de feu. Prenant cette inaction pour de la crainte, le commandant de ce corps se porta en avant pour reconnaître nos forces et la position. Il approcha sans être inquiété, mais lorsque la colonne fut arrivée à demi portée, j’ordonnais au commandant de l’artillerie de faire feu des deux pièces seulement. À cet accueil, cette cavalerie tourna bride et reçut dans sa retraite précipitée le feu des deux autres pièces. Plusieurs cavaliers ennemis furent atteints, le reste disparut. La soirée passa tranquillement l’ennemi manœuvra sur notre flanc gauche et prolongea sa ligne du côté de Lyon. Si le maréchal Augereau avait eu la curiosité de parcourir les bivouacs incognito comme cela est arrivé plusieurs fois à des officiers généraux pour entendre les jugements des soldats sur le compte de leur chef, il n’eut pas été satisfait car le soldat dans ses épanchements de bivouac ne le ménageait pas. Le duc de Castiglione était à Lyon occupé je ne puis dire à quoi... Mais ce que tout le monde savait c’est qu’il n’y avait pas une seule redoute d’élevée pour défendre les approches de la seconde ville de l’Empire français.”

4) “Mon régiment étant réuni je fus prendre position derrière les maisons isolées, là je rencontrais le maréchal Augereau assez embarrassé de sa personne. Je puis affirmer que tout maréchal qu’il était à l’époque il ne ressemblait en rien au général de division Augereau parcourant le front de la 4e demi-brigade de bataille où j’étais capitaine de grenadiers à la bataille de Castiglione le 16 thermidor an 4 de la République Française. Lorsque sous une grêle de mitrailles de boulets et de balles, il engageait par son exemple notre demi-brigade à redoubler d’efforts et d’audace pour enlever la ville de Castiglione fortement occupée par l’armée ennemie, il eut lieu d’être content de nous. S’il eut été le même homme devant Lyon les autrichiens n’y seraient jamais entrés.”

5) “Pendant toute la journée du 20, aucun soldat français ne fut distrait de son rang pour transporter leurs camarades blessés. Les braves lyonnais se chargeaient de ce pénible soin avec toute l’activité et le dévouement qu’on pouvait attendre de leur humanité et de leur patriotisme. Plusieurs payèrent de leur vie le service qu’ils rendaient à la France en venant enlever nos blessés dans nos rangs et sous la mitraille. Parmi les nombreux griefs qu’on peut compter au maréchal duc de Castiglione je me bornerais à citer les marquants :
1° d’avoir empêché l’organisation de corps franc.
2° d’avoir refusé l’autorisation pour la levée en masse des habitants de plusieurs départements, le Jura, l’Ain, le Rhône et la Loire.
3° d’avoir refusé d’armer 20 000 Lyonnais déterminés à défendre le sol de la patrie.
C’est à l’histoire du juger le duc de Castiglione et de décider si ce sont là des fautes ou bien une odieuse trahison.
La retraite de l’armée s’opéra par journées d’étapes sachant que l’ennemi inquiéta notre arrière-garde, l’armée prit position derrière l’Isère. Augereau fit détruire le beau pont neuf sans nécessité. Enfin le 22 mars le gros de l’armée arriva à Valence, je fus détaché à Crest avec mon régiment et parfaitement accueilli par les habitants de cette petite ville manufacturière et riche.”

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3850
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Que lisez vous en ce moment?

Message par Cyril Drouet »

Cyril a écrit :
30 janv. 2020, 12:05
Mr ZINS explique et "démonte" tous ces arguments...y compris ceux de Napoléon.
Oui, et de manière appréciable, sources à l'appui (ce qui change des arguments d'autorité qui, comme tout argument d'autorité, ne valent pas un kopek).

Avatar du membre
Cyril
Sergent Major
Sergent Major
Messages : 1036
Enregistré le : 29 juil. 2017, 21:01
Localisation : Bonne ville de LYON

Re: Que lisez vous en ce moment?

Message par Cyril »

Je n'ai plus le livre sous la main...mais Mr ZINS parle bien des mémoires de TEULET et il démontre assez facilement le faux de ses écrits.

Les 3 derniers points me font sourire:
1° d’avoir empêché l’organisation de corps franc.
2° d’avoir refusé l’autorisation pour la levée en masse des habitants de plusieurs départements, le Jura, l’Ain, le Rhône et la Loire.
3° d’avoir refusé d’armer 20 000 Lyonnais déterminés à défendre le sol de la patrie.
Quand ont sait par les lettres du maréchal toute la difficulté qu'il a seulement eu à réunir les conscrits dans ces département....alors une levée en masse :roll:
refusé d'armer? mais avec quel arme? il manquait cruellement de tout que ce soit de fusils de chevaux, de giberne, d'uniforme...
Pour les Lyonnais...ils étaient déterminés mais à sauver leurs ville!

En bref un vrai livre de chercheur, bien argumenté et sourcé!
"Servir est mon devoir"

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1628
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Que lisez vous en ce moment?

Message par Bernard »

Cyril a écrit :
30 janv. 2020, 15:59
Je n'ai plus le livre sous la main...mais Mr ZINS parle bien des mémoires de TEULET et il démontre assez facilement le faux de ses écrits.
Je ne critique pas le livre de Ronald Zins, ne serait-ce que parce que je ne l'ai pas encore lu...
Ceci dit, ce livre est paru en 1998 alors que les écrits de Teulet étaient encore dans des archives privées... Etes-vous bien certain qu'il en a eu connaissance ?

Avatar du membre
Cyril
Sergent Major
Sergent Major
Messages : 1036
Enregistré le : 29 juil. 2017, 21:01
Localisation : Bonne ville de LYON

Re: Que lisez vous en ce moment?

Message par Cyril »

Bernard a écrit :
30 janv. 2020, 16:30
Cyril a écrit :
30 janv. 2020, 15:59
Je n'ai plus le livre sous la main...mais Mr ZINS parle bien des mémoires de TEULET et il démontre assez facilement le faux de ses écrits.
Je ne critique pas le livre de Ronald Zins, ne serait-ce que parce que je ne l'ai pas encore lu...
Ceci dit, ce livre est paru en 1998 alors que les écrits de Teulet étaient encore dans des archives privées... Etes-vous bien certain qu'il en a eu connaissance ?
J'irai vérifier ce soir...il parle bien de mémoires qui disent la même chose mais je peux me tromper de nom, il y a tout un argumentaire dessus.
"Servir est mon devoir"

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3850
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Que lisez vous en ce moment?

Message par Cyril Drouet »

Teulet n’apparaît pas dans la bibliographie de l'ouvrage de Zins.

Avatar du membre
Cyril
Sergent Major
Sergent Major
Messages : 1036
Enregistré le : 29 juil. 2017, 21:01
Localisation : Bonne ville de LYON

Re: Que lisez vous en ce moment?

Message par Cyril »

Cyril Drouet a écrit :
30 janv. 2020, 17:35
Teulet n’apparaît pas dans la bibliographie de l'ouvrage de Zins.
C'est donc un autre mémorialiste....je retrouverai facilement ce soir c'est un peu avant la conclusion....mais je ne serais pas à la maison avant 20:30 au moins :roll:

Mais l'avantage d'être dans l'équipe du soir, c'est que j'ai du temps à surveiller des écrans qui ne bougent pas de trop et je m'en suis retourné dans le ton grandiloquent de Mr THIERS avec son Tome V!!!
"Servir est mon devoir"

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Vous lisez des livres numériques ?
    par Napolitaine » 02 mars 2018, 21:19 » dans Livres - Revues - Magazines
    19 Réponses
    1997 Vues
    Dernier message par Maldonne
    29 janv. 2020, 17:15
  • L'Egypte au moment du départ de Bonaparte
    par Cyril Drouet » 19 juil. 2017, 16:29 » dans Salon Ier Empire
    69 Réponses
    4457 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    18 déc. 2019, 17:08
  • Notre-Dame au moment du Sacre.
    par Joker » 18 avr. 2019, 20:34 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    792 Vues
    Dernier message par Joker
    18 avr. 2019, 20:39