Les repas napoléoniens n'ont rien de raffiné !

Donnez un avis critique sur les ouvrages napoléoniens, les articles.
Prière d'indiquer le titre de l'ouvrage et le nom de l'auteur dans l’intitulé du message.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Colonel
Colonel
Messages : 2406
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Les repas napoléoniens n'ont rien de raffiné !

Message par C-J de Beauvau »

Se souvenir du repas donné à la garde Russe après Tilsit Raconté par JR Coignet.

On donna l’ordre de se préparer pour donner un repas à la garde russe, et de faire des tentes très longues et larges, avec toutes les ouvertures sur la même ligne, et des plantations de beaux sapins. La moitié partit avec des officiers pour en chercher, et l’autre moitié fit les tentes. On donna huit jours et huit lieues de pays en arrière pour se procurer des vivres. On partit en bon ordre ; et le même jour, les provisions étaient chargées… Le lendemain on arrivait au camp avec plus de cinquante voitures chargées et les paysans pour les conduire ; ils se prêtèrent de bonne grâce à cette réquisition, et ils furent renvoyés tous contents. Ils croyaient bien que les voitures traînées par des bœufs resteraient au camp, mais elles furent congédiées de suite, et ils sautaient de joie.

Le 30 juin 1807, notre repas était sur table à midi ; on ne peut pas voir des tables mieux décorées, avec des surtouts en gazon garnis de fleurs. Au fond de chaque tente, deux étoiles et les noms des deux grands hommes tracés en fleurs, avec les drapeaux français et russes.

Nous partîmes en corps pour aller au-devant de cette belle garde qui arrivait par compagnie ; nous prîmes chacun notre géant par-dessous le bras, et comme ils n’étaient pas aussi nombreux que nous, nous en avions un pour deux. Ils étaient si grands que nous pouvions leur servir de béquilles. Moi, qui étais le plus petit, j’en tenais un seulement ; j’étais obligé de regarder en l’air pour lui voir la figure ; j’avais l’air d’être son petit garçon. Ils furent confus de nous voir dans une tenue si brillante : il fallait voir nos cuisiniers bien poudrés, en tabliers blancs pour servir ; on peut dire que rien n’y manquait.

Nous plaçâmes nos convives à table, entre nous, et le dîner fut bien servi. Voilà la gaîté qui se fait parmi tout le monde !… Ces hommes affamés ne purent se contenir ; ils ne connaissaient pas la réserve que l’on doit observer à table. On leur servit à boire de l’eau-de-vie ; c’était la boisson du repas, et, avant de la leur présenter, il fallait en boire, et leur présenter le gobelet en fer-blanc qui contenait un quart de litre, son contenu disparaissait aussitôt ; ils avalaient les morceaux de viande gros comme un œuf à chaque bouchée. Ils se trouvèrent bientôt gênés ; nous leur fîmes signe de se déboutonner, en en faisant autant. Les voilà qui se mettent à leur aise ; ils étaient serrés dans leur uniforme par des chiffons pour se faire une poitrine large ; c’était dégoûtant à voir tomber ces chiffons.

Il nous arrive deux aides de camp, un de notre Empereur et un de l’empereur de Russie pour nous prévenir de ne pas bouger, que nous allions recevoir leur visite. Les voilà qui arrivent ; du signe de la main notre Empereur dit que personne ne bouge ; ils firent le tour de la table, et l’empereur de Russie nous dit : « Grenadiers, c’est digne de vous, ce que vous avez fait. »

Après leur départ, nos Russes qui étaient à leur aise recommencèrent à manger de plus belle. Nous voilà à les pousser en viande et en boisson, et comme ils ne peuvent plus manger tant de rôtis servis sur la table, que font-ils ? Ils mettent leurs doigts dans leurs bouches, rendent leur dîner en tas entre leurs jambes, et recommencent comme de plus belle. C’était dégoûtant à voir de pareilles orgies ; ils firent ainsi trois cuvées dans leur dîner. Nous reconduisîmes le soir ceux que nous pûmes emmener ; une partie resta dans ses vomissements sous les tables.....

:salut:
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 4264
Enregistré le : 30 janv. 2021, 10:36

Re: Les repas napoléoniens n'ont rien de raffiné !

Message par Cyril Drouet »

Autre vision de l'appétit de l'Empereur dans cette caricature de 1806 :
Sans titre 10.jpg
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • repas
    par Cyril Drouet » » dans Salon Ier Empire
    62 Réponses
    3191 Vues
    Dernier message par kevin
  • Jouets napoléoniens
    par Maria Kel » » dans Salon Ier Empire
    18 Réponses
    1176 Vues
    Dernier message par Cyril
  • Encriers napoléoniens
    par Maria Kel » » dans Objets napoléoniens
    3 Réponses
    1193 Vues
    Dernier message par Maria Kel
  • Les graffitis napoléoniens
    par Demi-solde » » dans Napoléon à travers les Arts
    42 Réponses
    2798 Vues
    Dernier message par Demi-solde