Les souvenirs du major Le Roy

Donnez un avis critique sur les ouvrages napoléoniens, les articles.
Prière d'indiquer le titre de l'ouvrage et le nom de l'auteur dans l’intitulé du message.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Général Colbert
- Adjudant S/off Lanciers Gde Imp.
- Adjudant S/off Lanciers Gde Imp.
Messages : 594
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: Les souvenirs du major Le Roy

Message par Général Colbert » 09 avr. 2018, 22:26

J'ai changé le titre du sujet, parce que "à paraître le 8 mars prochain", c'était avant....et si on laissait le titre initial, ça nous reportait au 8 mars 2019..... :D :D :D 8-) :twisted: :twisted: :twisted: :mrgreen:

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 857
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Les souvenirs du major Le Roy

Message par Bernard » 13 avr. 2018, 13:22

Cet ouvrage est un régal.
Déjà, le livre en lui-même est bien présenté, bien maquetté, imprimé sur un beau papier dans un format agréable avec une couverture souple à rabats qui tranche avec ce qu'on nous impose trop fréquemment...
L'introduction de notre ami Christophe-Peyrusse bien envoyée, précise, concise. Mais que dire du livre lui-même ! On est frappé par ce style direct, plein d'humour, souvent corrosif avec des raccourcis succulents. C'est une vraie trouvaille que cet ouvrage. Je ne l'ai pas encore terminé mais j'éprouve déjà le besoin de relire certaines anecdotes !

Avatar du membre
Peyrusse
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 592
Enregistré le : 14 juil. 2017, 11:49
Localisation : ★•☆Empire Français★•☆

Re: Les souvenirs du major Le Roy

Message par Peyrusse » 13 avr. 2018, 22:31

Merci, cher Bernard.
Image
--------------
« M. Peyrusse, était un homme franc et loyal, plein d’esprit...»
André Pons de l’Hérault.

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 857
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Les souvenirs du major Le Roy

Message par Bernard » 18 avr. 2018, 16:58

J'avance dans ma lecture et je suis surpris de la qualité des réflexions de Claude Le Roy. Il ne faut pas y chercher le récit précis des campagnes car, comme l'écrit l'auteur, “que pouvait voir un simple officier dans le cercle plus ou moins grand qu'il occupait, suivant son emploi ?" En voilà du bon sens... Et il ne s'arrête pas là : “En outre, chaque nation qui avait pris une part active à cette guerre a eu son genre et sa manière d'en faire le récit en sa faveur, en rejetant les inconvénients malheureux sur la partie adverse et en attribuant, à son avantage, tous les hasards heureux que les circonstances leur ont offerts.” D'ailleurs, “vous pourrez, pour en avoir une connaissance très inexacte, compulser le volumineux récit qu'en a fait, en 25 volumes in-8°, l'auteur bavard des Victoires et Conquêtes où la moitié des faits sont, ou faux ou noyés dans un verbiage de mots techniques ampoulés et sans suite...”
L'intérêt de l'ouvrage tient plus dans la vie de l'officier en campagne, ses dangers, ses déplacements, ses mésaventures et ses blessures... Les promotions qui lui passent sous le nez aussi, faute de savoir se faire mousser : "Combien de fois ai-je vu, dans nos régiments, pour l'avancement aux choix, préférer et recevoir des chevaux de parade, et mettre de côté le petit cognat qui, fort, robuste et tenace, soutenait les fatigues de la campagne, tandis que le grand dadais y succombait bientôt, quoique brave, car il manquait d'énergie". Quelle belle plume !

Avatar du membre
Peyrusse
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 592
Enregistré le : 14 juil. 2017, 11:49
Localisation : ★•☆Empire Français★•☆

Le Roy...

Message par Peyrusse » 18 avr. 2018, 19:20

Cher Bernard, merci pour ce complément. Vous avez sans doute remarqué aussi que LE ROY n'apprécie guère le général de SEGUR. Il ne se gêne pas pour le faire savoir au lecteur, et ce à plusieurs reprises ! :salut:
Image
--------------
« M. Peyrusse, était un homme franc et loyal, plein d’esprit...»
André Pons de l’Hérault.

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 857
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Les souvenirs du major Le Roy

Message par Bernard » 21 avr. 2018, 20:54

S'agissant de la campagne de Russie, le major Le Roy n'y va pas par quatre chemins, commençant par s'attirer la sympathie des mémorialistes : “J'ai remarqué que tous ces écrivains ne s'accordent pas entre eux, même sur les événements principaux, et, s'ils se rapprochent quelquefois, c'est pour avoir la sotte vanité de donner le coup de pied de l'âne au grand homme qui nous commandait. Blâmant l'entreprise, l'ambition et l'irrésolution que ce chef a, suivant eux montrées dans cette campagne, Ségur est à la tête et, pour remplir son livre, il a fait comme le maître cordonnier du 108e régiment qui tirait son cuir avec ses dents pour l'allonger.”
C'est le 26 mars 1812 que son régiment doit commencer son mouvement. Le 11 juin, il est passé en revue par le général Dessaix puis, chargé de dix jours de vivres, part en direction du Niémen. Les conditions sont déjà difficiles et les jeunes soldats sont à la peine : “avant le passage du Niémen, nous en avions déjà perdu un cinquième et, quatre jours après, à Vilna, il en manquait la moitié qui n'avait pu suivre la colonne”. Par la suite, la chaleur puis les pluies froides causent des dégâts, “les hommes par la farine qu'ils s'empressaient d'avaler avant qu'elle fut bien cuite” et les chevaux par l'effet de “cette pluie froide et les blés verts qu'on leur donnait à manger les tuaient sur le champ”. Le 16 juillet, ils traversent la Bérézina “sans même la remarquer, n'ayant de l'eau qu'à mi-jambe, n'imaginant pas que cette rivière dût nous causer de si grands malheurs quelques mois plus tard”.
A la bataille de Smolensk, Le Roy invente un mot qui se heurte à tous les dictionnaires : “l'ennemi se retira en effet après avoir mis le feu à la ville haute, où étaient les vicagalins”, les vicagalins ? Un surnom pour les soldats russes ?
Sur la bataille de la Moskova, l'explication est limpide : “Si ces messieurs voulaient nous arrêter et nous battre avant que nous vissions Moscou, il était temps qu'ils s'y prissent”. L'humour du combattant ! Il a pourtant du respect pour ces Russes : “J'étais surpris de voir la discipline, l'ordre qui régnaient dans une armée battue. je puis affirmer n'avoir jamais vu, étant à l'avant-garde, une seule charrette, pas un cheval, enfin, pas un seul soldat russe abandonné ou resté en arrière”. Autour de Moscou, il est de même surpris par l'acharnement des partisans et des paysans russes qui s'en prennent directement aux soldats français. Au passage, il règle quelques comptes avec la comtesse de Ségur, fille du gouverneur de Moscou, tout en confondant l'oncle auteur et son jeune neveu neveu.
(à suivre)

Avatar du membre
Peyrusse
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 592
Enregistré le : 14 juil. 2017, 11:49
Localisation : ★•☆Empire Français★•☆

Merci cher Bernard...

Message par Peyrusse » 21 avr. 2018, 21:28

...Pour ces nouveaux éclaircissements.
Image
--------------
« M. Peyrusse, était un homme franc et loyal, plein d’esprit...»
André Pons de l’Hérault.

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 857
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Les souvenirs du major Le Roy

Message par Bernard » 27 avr. 2018, 18:25

Ayant terminé cet ouvrage, je voudrais y revenir un instant pour souligner la grande humanité du major Le Roy, un homme qui forge le respect. Le récit de la retraite est poignant, la relation du passage de la Bérézina un modèle du genre (certains points sont quand même discutables)... Nommé major du 85e avec l'ordre de rejoindre le dépôt à Coblence, peu avant le départ de Moscou. Voilà notre homme obligé de suivre l'armée et qui en vit le quotidien, échappant tant bien que mal aux pièges et tracas, parvenant même à Vilna avec son cheval. Il a perdu dans la campagne son fils et son domestique, il a connu le pire, les privations mais son témoignage montre aussi que l'armée n'a jamais été totalement abandonnée. Même aux pires moments, il y a eu des distributions de vivres... le reste relève de la débrouille ! On vit avec lui les pires moments de la campagne, les hommes capables du pire et, malgré tout, de solidarité. C'est une grande leçon de vie que cet ouvrage ! Il mérite qu'on s'y attarde... Merci, Christophe, de l'avoir publié.

Avatar du membre
Peyrusse
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 592
Enregistré le : 14 juil. 2017, 11:49
Localisation : ★•☆Empire Français★•☆

Re: Les souvenirs du major Le Roy

Message par Peyrusse » 27 avr. 2018, 23:35

Merci, cher Bernard...
Image
--------------
« M. Peyrusse, était un homme franc et loyal, plein d’esprit...»
André Pons de l’Hérault.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Dans les armées de Napoléon – Souvenirs du major Le Roy
    par Eric LM » 08 mars 2018, 14:02 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    0 Réponses
    61 Vues
    Dernier message par Eric LM
    08 mars 2018, 14:02
  • A la recherche d'un Tambour major
    par Patrice » 11 mai 2014, 18:01 » dans Salon Ier Empire
    4 Réponses
    1724 Vues
    Dernier message par Patrice
    15 mai 2014, 19:59
  • Knotel - sergent major
    par charle1bis » 11 déc. 2016, 09:18 » dans Objets napoléoniens
    2 Réponses
    458 Vues
    Dernier message par L'ARCHEONAUTE
    19 déc. 2016, 09:12
  • Major du 88ème de ligne
    par Pierremig » 04 févr. 2018, 18:01 » dans Salon Ier Empire
    15 Réponses
    259 Vues
    Dernier message par Pierremig
    04 mars 2018, 10:31
  • Chirurgien-major de la Gendarmerie d’élite
    par Christophe » 16 janv. 2015, 20:26 » dans Salon Ier Empire
    10 Réponses
    2220 Vues
    Dernier message par La Providence
    21 janv. 2015, 18:05