La cruauté, caractéristique de la guerre de Napoléon en Espagne - Thierry Lentz

Faites part de l'actualité napoléonienne dont vous avez connaissance.
Prière d’indiquer les références dans l’intitulé du message.

Modérateur : Joker

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2823
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

La cruauté, caractéristique de la guerre de Napoléon en Espagne - Thierry Lentz

Message par L'âne »

Une vidéo très intéressante à mon humble avis.
Je vous invite à regarder également l'intervention de Patrice GUENIFFEY "La cruauté comme pédagogie - La mort de Robespierre et ses complices".

Aurea mediocritas
Avatar du membre
Royal Scot's Guard
Off. Scot's Guard
Off. Scot's Guard
Messages : 897
Enregistré le : 17 juil. 2017, 10:31
Localisation : Alsace

Re: La cruauté, caractéristique de la guerre de Napoléon en Espagne - Thierry Lentz

Message par Royal Scot's Guard »

Très intéressant en effet.
Merci mon cher L'Âne .
:salut:
Devise des Royals Scot's Dragoons Guards : "Nemo me impune lacessit"
Avatar du membre
Demi-solde
Colonel
Colonel
Messages : 3091
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: La cruauté, caractéristique de la guerre de Napoléon en Espagne - Thierry Lentz

Message par Demi-solde »

Au sujet de la cruauté lors des guerres dans la péninsule, un éclairage sur un pan de ces exactions :



Cordialement
Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2823
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: La cruauté, caractéristique de la guerre de Napoléon en Espagne - Thierry Lentz

Message par L'âne »

Le titre de l'intervention de TL n'est pas très bien choisi dans la mesure où la cruauté n'a été l'apanage d'aucune des deux partie.
Je vais lire derechef l'article que vous proposez cher Demi-solde. Merci.

Natalie PETITEAU est citée dans cet article, voici ce qu'elle écrit dans "Les Européens dans les guerres napoléoniennes" :
"Toujours le 17 avril [1813], dans une lettre fanfaronne à son supérieur Longa, Pedro Pablo Alvarez se targuait d'avoir contraint toutes les femmes de 7 à 90 ans des environs à se réfugier dans les forêts. La continence forcée des troupes impériales était exposée aux constantes provocations des femmes de Castro Urdiales, jusqu'au début du bombardement. D'après Marcel, « des femmes du peuple venaient tous les jours nous agonir de sottises et, soulevant leurs cottes, nous montraient leur derrière ». Outre le témoignage de Marcel, les viols collectifs commis durant le sac sont attestés par la demande de deux femmes de pêcheurs, atteintes de maladies vénériennes, d'entrer à l'hôpital de Santander après la fin de la guerre. Ils le sont surtout par la nature des victimes décédées « suite aux blessures, coups et mauvais traitements infligés par les Français » : vingt sur vingt-sept (près de 75%) étaient des femmes ..."

Thierry LENTZ aurait dû parler de ces viols au cours de son intervention.
S'il ne s'agit pas d'actes de cruauté... alors...
Peut-être l'a-t-il vaguement évoqué ? Mais qu'est ce donc que la profanation des tombes des Rois de Castille (pour y chercher des trésors supposés) par rapport à ces actes innommables ?

J'aime bien l'hyperbole : "les salauds ordinaires"...
Aurea mediocritas
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Napoléon - Faisons de l'Histoire avec Thierry LENTZ
    par L'âne » » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    33 Vues
    Dernier message par L'âne
  • Thierry LENTZ
    par Général Colbert » » dans L'actualité napoléonienne
    2 Réponses
    260 Vues
    Dernier message par Joker
  • Thierry LENTZ "Napoléon n'est pas comme le commun des mortels"
    par L'âne » » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    112 Vues
    Dernier message par Joker
  • Thierry Lentz : " Napoléon n'est pas comme le commun des mortels "
    par Martin Guerre » » dans Espace visiteurs
    0 Réponses
    112 Vues
    Dernier message par Martin Guerre