Napoléon et le confinement

Faites part de l'actualité napoléonienne dont vous avez connaissance.
Prière d’indiquer les références dans l’intitulé du message.

Modérateur : Joker

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2381
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Napoléon et le confinement

Message par Joker »

Le mardi 10 octobre 1820 à 11 h. du matin — L'empereur est resté une heure dans le bain. Il a été obligé d'en sortir pour se mettre au lit ; il était si faible qu'il a éprouvé une espèce d'évanouissement. Il ne reprend pas ses forces dans le lit ; il a le visage pâle, tirant au jaune ; il éprouve un sentiment de froid glacial par tout le corps. Les sens, l'ouïe surtout, semblent émoussés. Le pouls est petit, irrégulier.

Photographie : baignoire de Napoléon photographiée à Rueil-Malmaison lors d’une campagne de restauration en 2013. Elle a repris depuis son emplacement de 1820...

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées
Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2381
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Napoléon et le confinement

Message par Joker »

Le vendredi 13 octobre 1820. Napoléon confie au général de Montholon : « Je suis trop malheureux pour que mes amis exigent que par ma volonté j'ajoute de nouveaux regrets à mon affreuse position. Je conçois votre désir de rejoindre votre femme et vos enfants. De toutes les privations que j'éprouve, la plus pénible pour moi, la seule à laquelle je ne m'accoutumerai jamais, c'est d'être séparé de ma femme et de mon fils. Mme de Montholon sait mieux que personne quelle espèce d'homme peut vous remplacer. Ma famille ne m'envoie que des brutes ; je désire qu'elle ne s'en mêle pas. Il est impossible de faire de plus mauvais choix que les cinq personnes qu'elle m'a envoyées. »
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées
Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2381
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Napoléon et le confinement

Message par Joker »

Le samedi 14 octobre 1820, "l'empereur s'est reposé depuis six heures jusqu'à neuf. Il s'est réveillé avec une douleur profonde dans le côté gauche de la tête. Celle qui se faisait sentir au sternum dure encore. Lavements, bain de demi-heure, pouls petit et régulier."
Lorsque son médecin lui conseille quelques émollients en insistant sur l'application des vésicatoires, Napoléon refuse : — « Docteur ! Pas de drogues ; je vous l'ai dit bien des fois, nous sommes une machine à vivre. Nous sommes organisés pour cela ; c'est notre nature. N'entravez-pas la vie, laissez-la à son aise, qu'elle puisse se défendre ; elle fera mieux que vos médicaments. Notre corps est une montre qui doit aller un certain temps, l'horloger n'a pas la faculté de l’ouvrir ; il ne peut la manier qu'à tâtons et les yeux bandés. Pour une fois qu'il l'aide et la soulage, à force de la tourmenter avec ses instruments tortus, il l'endommage dix, et finit par la détruire. Vous le savez, mon cher docteur, l'art de guérir n'est autre que celui d'endormir, de calmer l'imagination. Voilà pourquoi les anciens s'étaient affublés de robes, de vêtements qui frappent et qui imposent. Vous avez abandonné le costume ; c'est à tort : vous avez mis à découvert l'imposture de Gallien, vous n'agissez plus avec la même force sur les malades. Qui sait ? si vous même m'apparaissiez tout à coup avec une perruque énorme, une toque, une queue traînante, peut-être vous prendrais-je pour le dieu de la santé, et pourtant vous n'êtes que celui des remèdes. »
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées
Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2381
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Napoléon et le confinement

Message par Joker »

Mercredi 18 octobre 1820, Napoléon retombe malade ; il est vite bien fatigué.

Heureusement, les interminables disputes avec le gouverneur ne se produisent plus. Par contre, le gouverneur trouve toujours un motif pour catalyser sa méfiance. Ainsi, le simple fait que Montholon ait donné une pièce d’or à chacun de deux officiers qui l’ont aidé à faire quelques travaux d’aménagement dans son appartement prend des proportions d’affaire d’état.
Jugez-en vous-mêmes : Le Secrétaire militaire de Lowe rapporte : « La polémique soulevée par Lowe et Sir Thomas Reade à propos de la note que j'ai reçue du Major Emmett concernant les deux pièces d'or offertes par le général, comte de Montholon, en cadeau à deux de ses officiers. Le nombre de spéculations et de présomptions à leur sujet, tant en ce qui concerne l'objet que les soupçons d'un grand complot. "Il y a là un sens à tout cela. Bien plus que ce que vous savez. Sinon, pourquoi aurait-il tardé à en parler ? C'est pour ouvrir la voie à quelque chose d'autre. C'est le prélude d'un cadeau à eux-mêmes" (au pluriel car y compris le lieutenant Wortham). "Vous pouvez vous attendre à ce qu'ils réclament des boîtes à priser en or incrustées de diamants", dit Sir Thomas Reade. "Ah cela, vous avez raison, il y a quelque chose de très remarquable, de très extraordinaire dans toute cette affaire. Il y a quelque chose qui dépend de ce qui se passe dans ce commerce ? C'est très étrange, mais ces gens travaillent à leur propre perte. Ils ne s'arrêteront pas tant qu'ils n'auront pas terminé leur entreprise. Laissez-les continuer, ils seront bientôt au point mort. »

Photographie : Appartement de Montholon aujourd’hui.

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées
Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2381
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Napoléon et le confinement

Message par Joker »

Dimanche 22 octobre 1820 – Le rapport de son médecin est plein d’optimisme : « L'empereur se trouve beaucoup mieux. Il a repris de l'appétit, des forces, et s'est livré pendant quatre heures à un travail sérieux. Il avait retenu le grand-maréchal et sa famille à dîner ; il était heureux, satisfait. La douleur avait sommeillé une journée entière, elle pouvait ne pas se réveiller ; il était plein d'espérances. »

La maladie est aussi faite de périodes de rémission...
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Avril 1799 : Joséphine choisit son lieu de "confinement"...
    par Joker » 27 avr. 2020, 20:17 » dans Monuments Napoléoniens
    1 Réponses
    151 Vues
    Dernier message par Saint Clair
    27 avr. 2020, 22:39
  • Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°93 : la naissance de Napoléon
    par Le Briquet » 23 juil. 2017, 21:54 » dans Livres - Revues - Magazines
    10 Réponses
    2087 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    03 nov. 2019, 13:02
  • L’art au service du pouvoir – Napoléon I – Napoléon III
    par C-J de Beauvau » 23 avr. 2018, 14:08 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    1407 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    23 avr. 2018, 14:08
  • Napoléon à table et Napoléon cuisinier
    par Joker » 02 sept. 2020, 20:09 » dans Livres - Revues - Magazines
    1 Réponses
    128 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    03 sept. 2020, 14:52