Napoléon et le confinement

Faites part de l'actualité napoléonienne dont vous avez connaissance.
Prière d’indiquer les références dans l’intitulé du message.

Modérateur : Joker

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2280
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Napoléon et le confinement

Message par Joker »

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve ces chroniques savoureuses et pleines d'enseignement.
C'est un autre Napoléon qu'il nous est donné de découvrir, plus touchant et plus humain.
Les réactions et comportements de son entourage ne manquent pas non plus d'intérêt.
Pour ma part, je me délecte à lire ces courts récits d''une existence confinée qui révèlent la vraie nature des êtres.
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3850
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Napoléon et le confinement

Message par Cyril Drouet »

Antommarchi a écrit :
30 avr. 2020, 19:20
« Ces insectes, qui se répandaient en plus grand nombre dans sa chambre à coucher depuis qu'il l'habitait moins, avaient escaladé sa table où se trouvait habituellement du sucre. L'appât les avait alléchées, la chaîne avait aussitôt été établie et le sucrier envahi.
Napoléon n'avait garde de les troubler. Il laissait faire, déplaçait le sucrier, suivait leurs manœuvres, admirait l'activité, l'industrie qu'elles déployaient

Et pas mal de décennies plus tard :
"J'ai le regard froid du libertin. Je n'ai jamais abordé Napoléon avec passion, tendresse, haine ni quoi que ce soit. C'est comme un entomologiste qui regarde un insecte et qui étudie le comportement de cet insecte en notant toutes les variations de l'insecte."
(Tulard, Paroles d'historiens)

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2280
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Napoléon et le confinement

Message par Joker »

Le mardi 2 mai 1820, à Longwood, tout est calme. l'Empereur jardine et lit...

À Plantation House par contre, Lowe, mal luné, s’en prend à son Secrétaire particulier Gorrequer pour des peccadilles : l’officier rapporte dans son journal : « Lowe a alors commencé à fulminer et postillonner, […] vociférant comme un crieur sur un marché aux poissons et criant, répétant que je lui avais causé de l’embarras et de la déception et qu’il avait été obligé de revenir à la maison… » [Lowe then went on spluttering and foaming at the mouth […]vociferating like a Billings gate porter and screaming, repeating about the inconvenience, the disappointment I had caused, and that he had been obliged to ride back to the house in consequence.]

Tout ça pour une histoire sans intérêt de courrier retardé de quelque minutes… et quel courrier : il s’agissait de l’autorisation pour l’Indiaman ‘General Harris’ d’appareiller le lendemain. À son bord, en autres passagers se trouvaient le comte Balmain et sa femme (la fille de lady Lowe d’un premier mariage) qui, juste mariés, s'en retournaient en Angleterre.
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2280
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Napoléon et le confinement

Message par Joker »

Le mercredi 3 mai 1820, Montholon va se plaindre auprès du gouverneur au sujet de la lenteur de l’approvisionnement des nouveautés éditoriales dont le budget accordé par les Français était de £500 par semestre (soit tout de même à peu près £42.000 aujourd’hui).
Lady Holland (la très célèbre et charismatique femme du leader de l’opposition britannique de l’époque) se chargeait bien volontiers – mais trop lentement au goût des Français de Longwood – de sélectionner les ouvrages.
La procédure des vérifications et autres censures à Londres puis à Sainte Hélène et la durée des expéditions étaient chronophages.
Montholon suggéra alors que l’on demande à Madame Henriette-Lucy, Marquise de La Tour du Pin Gouvernet de remplacer Lady Holland…

Illustration : Elizabeth Fox, Baroness Holland (photo Wikipedia)

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2280
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Napoléon et le confinement

Message par Joker »

Le jeudi 4 mai, le major de l’armée du Bengale Frederick Sackville, de retour des Indes pour l’Angleterre, essaie depuis la veille de rencontrer Napoléon – sans succès. Il ne parvient qu’à s’entretenir avec Montholon.

Pendant ce temps-là, à Plantation House, Gorrequer, le Premier Secrétaire de Lowe exprime par écrit combien il a peu apprécié que, la veille, Lowe l’ait traité comme il ne l’avait jamais été. Il estime « qu’aucune situation ou rang si haut soit-il pouvait justifier une personne d’en traiter une autre de la façon dont il avait usée avec lui. Que c’était traiter un officier comme un domestique.”

[Gorrequer : « I told him he treated me in a manner I had never been exposed or used to. That no situation or rank however high could justify any person treating another in the way he had done me. That it was treating an officer like a servant. »]

Lowe convoqua alors tous les officiers de l’île pour démontrer combien sa colère avait été justifiée : après plusieurs heures d’enquête, la conclusion fut sans appel : « 10 minutes avaient été perdues dans l’exécution de ses ordres ». Gorrequer était défait. Quant à Sir Hudson Lowe, il s’éloigna « avec un air triomphant sans attendre une autre remarque ».

[Citation originale de Gorrequer : Sir Hudson Lowe then walked away triumphant without waiting for another remark though I immediately said – which he plainly heard – “What, 10 minutes?”]
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2280
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Napoléon et le confinement

Message par Joker »

Le dimanche 7 mai 1820, Lowe ne cesse, comme les jours précédents, d’être irascible envers ses officiers supérieurs. Il recherche un moyen de prouver formellement à sa hiérarchie que c’est Napoléon qui retarde à dessein la construction de Longwood New House que Londres, à grand frais, finance.
Mais il lui en faut apporter la preuve formelle... autre que juste des transcriptions de propos verbaux de Montholon…

À Longwood, le contraste est saisissant : tout est calme, Napoléon profite de ses jardins où on l’aperçoit même dans la soirée et il poursuit ses lectures…

Photographie de la bibliothèque que Lowe avait fait construire à Plantation House et dont il se servait comme bureau "officiel"

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2280
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Napoléon et le confinement

Message par Joker »

Le lundi 8 mai 1820, à Sainte-Hélène, la vie se déroule paisiblement. Comme à l'ordinaire :
- Un passe est donné à Gentilini, le valet de Napoléon, pour aller visiter sa maitresse Mrs Snell à Rock Cottage ;
- Napoléon qui n’avait pas pu rester longtemps dans ses jardins la veille en raison de la pluie, se rattrape et y passe une grande partie de la journée ;
- Quant à Lowe, il ne parvient pas à mettre au pas le révérend Boys qui ne le loupe jamais dans ses sermons du dimanche qu’on commente encore le lundi un peu partout sur l’île.
Bref, la routine habituelle de ce premier semestre 1820.

Photographie : aujourd’hui, seule la forme de l'unique fenêtre de la chambre à coucher à Rock Cottage demeure...Depuis, les parties en bois qui la composaient ont été remplacés par des matériaux modernes.

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2280
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Napoléon et le confinement

Message par Joker »

Le mardi 9 mai 1820... l'événement du jour jugé "d'importance" par le gouverneur qui en fera un rapport à Londres est l'installation pour Napoléon d'une "grande sonnette" que Napoléon fait retentir afin de rappeler ses employés à travailler aux jardins...

Citation originale : "General Bonaparte (...] had got “a large Bell, which he rings, immediately upon this signal all the servants turn out to work in the Garden.”

Photographie : Cloche utilisée par Napoléon pour cadencer les travaux de ses jardins. (collection des domaines nationaux)

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2280
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Napoléon et le confinement

Message par Joker »

Le mercredi 10 mai 1820, comme le confirme Charles Harrison ("Brigade-Major" à Sainte-Hélène pendant l'exil) "Les gens de Longwood continuent à se tenir tranquilles.
Napoléon est constamment occupé à son jardin. J'ai entendu dire qu'il a formulé de grandes objections concernant les grilles en fer et qu'il a dit qu'il n'entrerait jamais dans la nouvelle maison tant qu'elle aurait l'apparence d'une cage de fer.
La maison, depuis l'arrivée d'Angleterre du bateau ‘Mary’, progresse bien et mise à part la clôture Napoléon n'a aucune objection à y faire.
Mon petit voisin Ibbetson remplit bien sa fonction de fournisseur à Longwood et il n'y a pas eu de plainte depuis je ne sais combien de temps."

The original quotation : « The people at Longwood continue perfectly quiet; Napoleon constantly employed in his garden. I have heard that great objections are made to the iron railing, l and that he has observed he would never enter the new house whilst it had so much the appearance of an iron cage. The house since the arrival of the Mary from England makes great progress, and except the railing Napoleon does not in any way object to it.
My little neighbour Ibbetson is going on very well as Purveyor at Longwood, and there has not been a single complaint [in] I don't know how long.
C[harles] H[arrison] »

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3850
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Napoléon et le confinement

Message par Cyril Drouet »

Domaines nationaux français à l'île de Sainte Hélène, Atlantique a écrit :
10 mai 2020, 19:25
Le mercredi 10 mai 1820, comme le confirme Charles Harrison ("Brigade-Major" à Sainte-Hélène pendant l'exil) "Les gens de Longwood continuent à se tenir tranquilles.
Napoléon est constamment occupé à son jardin. J'ai entendu dire qu'il a formulé de grandes objections concernant les grilles en fer et qu'il a dit qu'il n'entrerait jamais dans la nouvelle maison tant qu'elle aurait l'apparence d'une cage de fer.
"Le télégraphe annonçait à Plantation House notre examen de la nouvelle maison, pendant que je recevais instruction de demander, comme venant de moi, qu'une porte de communication fût ouverte, ou qu'une sonnette fut posée; et dès le lendemain sir Hudson-Lowe venait en conférer avec moi en me demandant comment le général Bonaparte avait trouvé sa nouvelle habitation.
L'humeur de l'Empereur fut extrême. Il me dicta une lettre pleine d'amertume pour déclarer que jamais il n'entrerait, que contraint par la violence, dans la cage de fer que faisait construire le gouvernement anglais, faisant ainsi allusion à la grille destinée à entourer le jardin, la terrasse, le parterre au milieu desquels la maison est construite.
Encore cette fois, la victoire nous est restée. Les travaux de la pose de cette grille ont été suspendus, et l'on va adopter, d'accord avec nous, un autre système de clôture du côté du vallon, en regard du camp. "
(Montholon, Récits de la Captivité de l'Empereur Napoléon à Sainte-Hélène)

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Avril 1799 : Joséphine choisit son lieu de "confinement"...
    par Joker » 27 avr. 2020, 20:17 » dans Monuments Napoléoniens
    1 Réponses
    53 Vues
    Dernier message par Saint Clair
    27 avr. 2020, 22:39
  • Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°93 : la naissance de Napoléon
    par Le Briquet » 23 juil. 2017, 21:54 » dans Livres - Revues - Magazines
    10 Réponses
    1826 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    03 nov. 2019, 13:02
  • L’art au service du pouvoir – Napoléon I – Napoléon III
    par C-J de Beauvau » 23 avr. 2018, 14:08 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    1269 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    23 avr. 2018, 14:08
  • Being Napoléon
    par Joker » 06 déc. 2019, 20:22 » dans Napoléon à travers les Arts
    3 Réponses
    568 Vues
    Dernier message par Saint Clair
    07 déc. 2019, 19:09