Impact du Coronavirus sur les escales à Sainte-Hélène

Faites part de l'actualité napoléonienne dont vous avez connaissance.
Prière d’indiquer les références dans l’intitulé du message.

Modérateur : Joker

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3747
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Impact du Coronavirus sur les escales à Sainte-Hélène

Message par Cyril Drouet »

Cyril Drouet a écrit :
06 avr. 2020, 12:03
A noter que concernant Bonaparte, Jaffa et la peste, il y a propagande et propagande (l'une comme l'autre sont des sujets d'étude, mais les utiliser aujourd'hui à des fins de "communication" me laisse pour le moins songeur...).
Confinement ?
Arrivée_en_France_de_Bonaparte_au_retour_d'Egypte_le_9_octobre_1799.jpg
(Bonaparte rentrant en France sur une frégate à l'issue de la campagne d’Égypte ; Meijer, 1843)
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3747
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Impact du Coronavirus sur les escales à Sainte-Hélène

Message par Cyril Drouet »

Interdiction du jogging ?

"[Bonaparte] avait observé que le meilleur moyen [de] préserver l'armée [de la peste] avait été de la mettre en marche et de lui donner beaucoup de mouvement"
(Las Cases, Mémorial de Sainte-Hélène)
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3747
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Impact du Coronavirus sur les escales à Sainte-Hélène

Message par Cyril Drouet »

Gestes barrières ?
Sans titre 9.jpg
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3747
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Impact du Coronavirus sur les escales à Sainte-Hélène

Message par Cyril Drouet »

Traitements thérapeutiques adaptés ?
Sans titre 10.jpg
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3747
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Impact du Coronavirus sur les escales à Sainte-Hélène

Message par Cyril Drouet »

Fake news ?

"Il disait que son plus grand danger et sa plus grande propagation étaient dans la crainte; son siège principal dans l'imagination : en Égypte, tous ceux dont l'imagination était frappée périssaient. La défense la plus sûre, le remède le plus efficace étaient le courage moral."
(Las Cases, Mémorial de Sainte-Hélène)
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3747
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Impact du Coronavirus sur les escales à Sainte-Hélène

Message par Cyril Drouet »

Bon port du masque ?
Sans titre 11.jpg
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3747
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Impact du Coronavirus sur les escales à Sainte-Hélène

Message par Cyril Drouet »

Eternuer dans son coude ?
Sans titre 12.jpg
Sans titre 12.jpg (48.49 Kio) Vu 677 fois
Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3093
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Impact du Coronavirus sur les escales à Sainte-Hélène

Message par Demi-solde »

Cyril Drouet a écrit :
08 avr. 2020, 14:48
Confinement ?
Image
(Bonaparte rentrant en France sur une frégate à l'issue de la campagne d’Égypte ; Meijer, 1843)
Oh que non...
Même en cas de patente de santé (remise par le consul en poste dans la région d'origine) "nette", c'est à dire que le port de départ n'a pas connu de peste depuis plus de deux mois, les navires arrivant du Levant et de Barbarie étaient considérés comme suspects et devaient donc subir une quarantaine afin de déceler une éventuelle infection, des hommes comme de la marchandise ; en France, en cas de patente nette, les passagers étaient enfermés 18 jours (20 à 25 jours pour une patente soupçonnée ou brute).

Ce ne fut pas le cas de Bonaparte à Fréjus, le 9 octobre 1799, à son retour d’Égypte.

D'un point de vue strictement statistique, un navire sur cent arrivant à Marseille depuis le Levant avait connu un cas de peste lors de la traversée, un sur mille l'avait encore à bord au moment de l'arrivée et était donc susceptible de contamination. C'est à la fois faible... et énorme, le seul échec de la quarantaine, en 1720, causant 50 000 morts à Marseille et 75 000 sur le reste de la Provence...


A noter que Bonaparte ne débarqua pas à Fréjus en provenance directe d’Égypte ; le 30 septembre, les frégates Muiron et Carrère ainsi que les avisos La Revanche et l'Indépendant sont entrés dans la baie d'Ajaccio. D'après la règlementation, Ajaccio n'était pas en mesure d'accueillir des navires et des passagers en provenance directe du Levant, ceux-ci auraient dû impérativement se rediriger vers les ports de Toulon et Marseille, seuls aptes à recevoir ces navires et à faire appliquer la quarantaine.

Sauf que Jean-Baptiste Barbieri, conservateur de la Santé de semaine, dévoué à Bonaparte, convainquit les autorités, et notamment les autres conservateurs de Santé, d'aller l'accueillir et le féliciter de son heureuse traversée et de son retour. Ce qui fut fait, les barques s'approchant de la Muiron... et tout ce petit monde montant à bord. Dès lors, pour qu'une isolation et une quarantaine soit efficaces, il aurait fallu que tout le monde restât à bord et parte pour Marseille ou Toulon... Bien sûr, ce n'est pas ce qui arriva, puisque le lendemain, Bonaparte débarqua à Ajaccio.

Image

La patente de santé du navire fut finalement présentée le 3 octobre au Bureau de Santé :
Nous, conservateurs de Santé composant l'administration sanitaire établie sur l'ordre du Général en Chef Bonaparte, dans la ville d'Alexandrie, certifions à tous qu'il appartiendra au capitaine Delarue commandant la frégate "Le Muiron" équipée de trois-cents hommes, Capitaine et passagers compris, part de cette ville pour aller en mer, dans temps ou depuis huit jours il ne s'est manifesté aucun accident de peste.
Le même jour, soit deux jours après le débarquement, Decosmi, conservateur de la Santé d'Ajaccio, ajouta alors la mention "Vu avec libre entrée"...


Seuls deux ports méditerranéens français pouvaient recevoir les navires en provenance du Levant et de Barbarie, Marseille et Toulon, notamment car cette quarantaine se déroulait dans un lieu isolé et fermé, un lazaret, sous la surveillance de gardes qui veillaient à ce que cet enfermement soit scrupuleusement respecté. Ensuite, les navires, marchandises et passagers, à l'issue de la période de quarantaine, pouvaient évidemment gagner un autre port, en produisant alors le certificat attestant de cette quarantaine effectuée.

Certificat que ne possédait pas Bonaparte et sa suite, ni à Ajaccio, ni à Fréjus.

Le 8 octobre au soir, les navires venant d’Égypte via Ajaccio jetèrent l'ancre dans la rade de Saint-Raphaël. Le lendemain, les autorités municipales de Fréjus se rendirent sur place mais, à la vue de la libre entrée accordée à Ajaccio et peut-être dépassées par les évènements, n'opposèrent aucune interdiction au débarquement des hommes et des marchandises.


Cordialement
Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3093
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Impact du Coronavirus sur les escales à Sainte-Hélène

Message par Demi-solde »

Cyril Drouet a écrit :
08 avr. 2020, 14:48
Confinement ?
Image
(Bonaparte rentrant en France sur une frégate à l'issue de la campagne d’Égypte ; Meijer, 1843)
Confinement !
francetvinfo.fr a écrit :
(...)
Dès leur descente, les personnels vont être confinés pendant 14 jours "dans des enceintes militaires avant de rejoindre leurs foyers". "Des capacités d'hébergement et d'alimentation seront mises en place sur les bases navales et aéronavales, pour assurer le meilleur accueil aux marins en quatorzaine", précise le ministère.
(...)

Cordialement
Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2388
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Impact du Coronavirus sur les escales à Sainte-Hélène

Message par Joker »

Au bord du gouffre?
Sainte-Hélène Voyage comme toutes les agences de voyages du monde est aujourd’hui victime du Covid 19, 20 et maintenant plus que probablement 21.
Restrictions aux frontières, quarantaines, fermetures de lignes aériennes et d’hôtels nous empêchent tous d’envisager un voyage lointain de loisir sereinement, dans un avenir visible.
Ceci est d’autant plus triste que 2021 devait être l’année de Sainte-Hélène, portée par le bicentenaire de la mort de Napoléon sur l’île.
Confinée strictement depuis plus de 6 mois pour tenter de résister à la pandémie (avec succès jusqu’à présent), une pensée aux membres du secteur touristique sur l’île qui ont déployé tant d’efforts et de moyens pour la promotion de la destination, en vain.
Il va falloir maintenant pour un temps long nous satisfaire de la légende et du rêve d’une « petite île », à défaut de pouvoir un jour remarcher dans les traces de Napoléon.

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Sainte-Hélène...
    par Christophe » 18 avr. 2016, 08:35 » dans Napoléon à travers les Arts
    4 Réponses
    1925 Vues
    Dernier message par La Béquille
    03 mai 2016, 13:20
  • En direct de Sainte-Hélène...
    par Joker » 06 nov. 2017, 20:07 » dans L'actualité napoléonienne
    2 Réponses
    398 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    29 nov. 2017, 16:21
  • Chroniques de Sainte-Hélène
    par Joker » 12 juil. 2020, 20:00 » dans Napoléon à travers les Arts
    0 Réponses
    141 Vues
    Dernier message par Joker
    12 juil. 2020, 20:00
  • Sainte-Hélène à Malmaison.
    par Joker » 06 sept. 2018, 20:36 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    652 Vues
    Dernier message par Joker
    06 sept. 2018, 20:36
  • De Napoléon à Sainte-Hélène
    par Joker » 03 avr. 2019, 19:51 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    708 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    03 avr. 2019, 21:52