la Légion d'honneur réhabilitée?

Faites part de l'actualité napoléonienne dont vous avez connaissance.
Prière d’indiquer les références dans l’intitulé du message.

Modérateur : Joker

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
Messages : 1648
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: la Légion d'honneur réhabilitée?

Message par C-J de Beauvau » 04 nov. 2017, 20:28

cyril a écrit :
04 nov. 2017, 20:16
pour me donner une idée avons nous le nombre de décorés sous le 1er empire?
Les titulaires de la Légion d’honneur sous le premier empire

Moins de quatre mois après l'ouverture qu'en fit Bonaparte à ses intimes (lors d'une réception officielle à Malmaison en février 1802), le Corps Législatif adoptait par 166 suffrages contre 110, et non sans de très vives discussions, le projet de Roederer portant création de l'Ordre national de la Légion d'Honneur en date du 29 floréal, An X, institution qui « … paye, aux services militaires comme aux services civils, le prix du courage qu'ils ont tous mérité, elle les confond dans la même gloire, comme la Nation les confond dans sa reconnaissance… ». Les effectifs prirent pour base ceux des 16 cohortes, entre lesquelles étaient répartis les titulaires du nouvel Ordre, alors régi par un Grand Conseil d'Administration et dirigé par un Grand Chancelier. Chaque cohorte se composait de : 7 Grands Officiers, pourvus d'un traitement annuel de 5.000 francs-or ; 20 Commandants, pourvus d'un traitement annuel de 2.000 francs-or ; 30 Officiers, pourvus d'un traitement annuel de 1.000 francs-or ; 350 Légionnaires, pourvus d'un traitement annuel de 250 francs-or au total 407 titulaires, soit pour les 16 cohortes, 6.512 membres de l'Ordre, base théorique des effectifs de la Légion d'Honneur (actuellement le Code de 1962 en a fixé le nombre à 125.000, après les inflations successives dues aux guerres du xixe siècle et des 62 premières années du xxe siècle). Au reste, dès le 28 mai 1805, Napoléon les augmenta officiellement de 2.000 membres et à la fin de l'Empire, le nombre des légionnaires vivants s'élevait en 1815 à 40.000 environ, compte tenu des promotions de plus en plus fréquentes, en raison de la cadence toujours croissante des campagnes de guerre. A partir de 1812, l'Ordre devint en fait presqu'exclusivement militaire et, durant les Cent Jours, 6.000 nouveaux membres furent nommés.
Également, uniquement militaire fut le commandement des cohortes qui comptait 14 maréchaux d'Empire et amiraux, disposant pour adjoints de chanceliers et de trésoriers, désignés parmi des civils pour assurer les fonctions administratives et la lourde gestion matérielle des biens des cohortes, dans le souci de l'Empereur de rappeler à tous la vocation civile de l'Ordre, conjuguée avec de véritables compétences (administrateurs, magistrats, juristes locaux, etc…). De même qu'il fit appel à un civil, pour exercer la très haute fonction de Grand Chancelier, dans le choix judicieux qu'il arrêta sur le comte de Lacépède.
Selon la Fondation Napoléon
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
Royal Scot's Guard
- Officier Scot -
- Officier Scot -
Messages : 553
Enregistré le : 17 juil. 2017, 10:31
Localisation : Alsace

Re: la Légion d'honneur réhabilitée?

Message par Royal Scot's Guard » 05 nov. 2017, 09:24

Après qu'un judoka 9 fois champion du monde soit chevalier de la Légion d'honneur et Officier de l'ordre national du Mérite, cela ne me choque pas du tout il a largement fait pour la renommé de la France dans le monde.
Moi ca me choque ! Alors que des anciens combattants encore vivants de la Seconde Guerre Mondiale ne l'ont toujours pas ! Il ont défendus la France AU PERIL DE LEURS VIES !
Et le dernier survivant Français de la Première Guerre Mondiale, Lazarre Ponticelli mort en 2008 à 110 ans qui a renvoyé sa légion d'honneur à l'âge de 95 ans, estimant qu'il l'avait mérité plus tôt !
Que pensent toutes ces personnes qui ont versées leur sang pour la France et qui voient Mimi Mathy recevoir la légion d'honneur ? ! ? !
L'Ordre National du Mérite suffit largement pour les exploits sportifs et civils ! Elle a été créée pour ça !
la Légion d'Honneur doit rester une décoration EXCEPTIONNELLE et attribuée qu'au péril de sa vie !
Sapeurs-Pompiers, Policiers et Gendarmes sont largement plus méritant, surtout dans le contexte actuel, que ces acteurs de cinéma et autres bouffons, ou ceux qui ont passé 35 ans dans un bureau de ministre ! ! !
Devise des Royals Scot's Dragoons Guards : "Nemo me impune lacessit"

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2722
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: la Légion d'honneur réhabilitée?

Message par Cyril Drouet » 05 nov. 2017, 10:10

Royal Scot's Guard a écrit :
05 nov. 2017, 09:24
Que pensent toutes ces personnes qui ont versées leur sang pour la France et qui voient Mimi Mathy recevoir la légion d'honneur ? ! ? !
Cette réflexion n’est pas sans faire penser à celle que l’on retrouve dans « Considérations sur l’art de la guerre » de Rogniat :
« Ce fut le défaut de l'ordre de la Légion d'honneur en France; on voulut en faire une récompense civile comme une récompense militaire, et dès lors cette décoration, qui n'aurait dû être que le prix du sang des braves, accordée à des chanteurs, à des histrions, perdit une partie de son lustre aux yeux des troupes »

A Sainte-Hélène, Napoléon commenta ce passage :
« Aucun comédien n'a été décoré de la Légion d'honneur. Assimile-t-on à des chanteurs Grétry, Paësiello, Méhul, Lesueur, nos plus illustres compositeurs? Faudra-t-il donc étendre la proscription à David, à Gros, à Vernet, à Renaud, à Robert-Lefebvre, nos plus illustres peintres, et même à Lagrange, Laplace, Berthollet, Monge, Vauquelin, Chaptal, Guyton de Morveau, Jouy, Baour-Lormian, Fontanes, Sismondi, Ginguené? Le soldat français aurait des sentiments bien indignes de lui, si une décoration portée par de tels hommes perdait pour cela quelque prix à ses yeux. Si la Légion d'honneur n'était pas la récompense des services civils comme des services militaires, elle cesserait d'être la Légion d'honneur, car ce serait une étrange prétention de la part des militaires que celle d'avancer qu'eux seuls aient de l'honneur. Les soldats ne sachant ni lire ni écrire étaient fiers, pour prix d'avoir versé leur sang pour la patrie, de porter la même décoration que les grands talents de l'ordre civil, et, par contre, ceux-ci attachaient d'autant plus de prix à cette récompense de leurs travaux qu'elle était la décoration des braves.
Mais Crescentini ? Il est vrai que, dans un moment d'enthousiasme, au sortir d'entendre les belles scènes de Roméo et Juliette, Napoléon lui donna la croix de la Couronne de fer. Mais Crescentini était bien né; il appartenait à la bonne bourgeoisie de Bologne, de cette ville si chère à son cœur. Il crut plaire aux Italiens, il se trompa ; le ridicule s'en mêla. Si cela eût été approuvé par l'opinion, il eût donné la Légion d'honneur à Talma, à Saint-Prix, à Fleury, à Grandménil, à Laïs, à Gardel, à Elleviou; il ne le fit pas, par égard pour la faiblesse et les préjugés de son siècle; il eut tort.
La Légion d'honneur était la propriété de tout ce qui honorait, illustrait son pays, était à la tête de son état, et contribuait à sa prospérité ou à sa gloire. Ce qui a mécontenté quelques officiers, c'est que la décoration de la Légion d'honneur était la même pour l'officier et pour le soldat. Mais, si jamais elle cesse d'être la récompense de la dernière classe de la milice, et que, par un esprit d'aristocratie, on institue une médaille pour récompenser le soldat, comme si jamais on en prive l'ordre civil, ce ne sera plus la Légion d'honneur. »
(Montholon, Mémoires pour servir à l’histoire de France sous Napoléon)

On trouve aussi ceci sous la plume de Las Cases (Mémorial de Sainte-Hélène) :
« Dans mon système, observait-il, de mêler tous les genres de mérite, et de rendre une seule et même récompense universelle, j'eus la pensée de donner la croix de la légion d'honneur à Talma; toutefois je m'arrêtai devant le caprice de nos mœurs, le ridicule de nos préjugés, et je voulus au préalable faire un essai perdu et sans conséquence: je donnai la couronne de fer à Crescentini. La décoration était étrangère, l'individu aussi, l'acte devait être moins aperçu, et ne pouvait compromettre l'autorité, tout au plus lui attirer quelques mauvaises plaisanteries. Eh bien, résumait l'Empereur, voyez pourtant quel est l'empire de l'opinion et sa nature; je distribuais des sceptres à mon gré, l'on s'empressait de venir se courber devant eux, et je n'aurais pas eu le pouvoir de donner avec succès un simple ruban; car je crois que mon essai tourna fort mal ? »
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Cyril
Sergent
Sergent
Messages : 874
Enregistré le : 29 juil. 2017, 21:01
Localisation : Bonne ville de LYON

Re: la Légion d'honneur réhabilitée?

Message par Cyril » 05 nov. 2017, 10:11

(Cyril à poster en même temps que moi et appui ma première phrase par un extrait)
Il ne me semble pas que la légion d'honneur ai été créé par Napoléon pour être attribuée au péril de sa vie, il me semble bien qu'il ai créé cette ordre pour récompenser aussi bien les militaires que les civils.
Après, j'avais lu dans un journal qu'un ancien combattant de la seconde guerre mondiale qui venait de recevoir la légion d'honneur avait dit que c'était plus sa longévité que ses actes de courage et de combattant qui étaient récompensés. J'avais à l'époque trouvé que ce monsieur était vraiment dans le vrai.

Néanmoins je suis d'accord que cette récompense est quelque peu galvaudée.
"Servir est mon devoir"

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
Messages : 1648
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: la Légion d'honneur réhabilitée?

Message par C-J de Beauvau » 05 nov. 2017, 11:25

A contrario on peut ajouter que sous l'empire la légion octroyait une rente importante
("Les effectifs prirent pour base ceux des 16 cohortes, entre lesquelles étaient répartis les titulaires du nouvel Ordre, alors régi par un Grand Conseil d'Administration et dirigé par un Grand Chancelier. Chaque cohorte se composait de : 7 Grands Officiers, pourvus d'un traitement annuel de 5.000 francs-or ; 20 Commandants, pourvus d'un traitement annuel de 2.000 francs-or ; 30 Officiers, pourvus d'un traitement annuel de 1.000 francs-or ; 350 Légionnaires, pourvus d'un traitement annuel de 250 francs-or au total 407 titulaires, soit pour les 16 cohortes, 6.512 membres de l'Ordre, base théorique des effectifs de la Légion d'Honneur")
De nos jours à part les maisons d'éducation de la Légion d'honneur qui sont des établissements scolaires secondaires français créés par Napoléon Iᵉʳ, et qui perdurent dans l’excellence , les rentes conséquentes n'existent plus !
http://www.legiondhonneur.fr/fr/page/le ... onneur/178
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1352
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: la Légion d'honneur réhabilitée?

Message par Bernard » 05 nov. 2017, 12:18

D'autres chiffres provenant directement de la grande chancellerie :

1) Au premier Empire, 41 509 légionnaires (il s'agit peut-être du nombre de récipiendaires survivant en 1815).

2) Vers 1900, les légionnaires sont un peu moins de 45 000. Tout change lors de la Première Guerre mondiale. Par les sacrifices et les actes de courage innombrables qu’elle génère, la guerre de 1914-1918 impose une modification des critères d’attribution de la Légion d’honneur et une augmentation des effectifs. Cette augmentation des effectifs se renforcera à chaque nouveau conflit, Seconde Guerre mondiale, Indochine et Algérie. En 1962, l’ordre comprend 320 000 membres. C’est pour mettre fin à cette inflation qui porte atteinte au prestige de la Légion d’honneur que le général de Gaulle entame en 1962 une grande réforme du système des décorations nationales. Pour la Légion d’honneur, il édicte un code, synthèse des législations précédentes, et fixe un nombre maximum de décorés vivants (125 000 personnes).

3) Depuis la création de l’ordre, près d’un million de citoyens ont obtenu la Légion d’honneur.

4) En 2010, il y avait 94 800 légionnaires survivants. En 2017, leur nombre est de 93 000 (3 000 nouveaux récipiendaires par an).

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2722
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: la Légion d'honneur réhabilitée?

Message par Cyril Drouet » 05 nov. 2017, 20:11

Une légende :
Image
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • 19 mai 1802 : Création de la Légion d’Honneur
    par Joker » 19 mai 2019, 19:48 » dans Salon Ier Empire
    9 Réponses
    230 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    22 mai 2019, 10:59
  • La remise des croix de la Légion d'honneur
    par Maria Kel » 13 janv. 2017, 16:22 » dans Napoléon à travers les Arts
    0 Réponses
    397 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    13 janv. 2017, 16:22
  • Musée de la Légion d'honneur et des ordres de chevalerie
    par Joker » 27 juil. 2019, 19:22 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    101 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    28 juil. 2019, 15:43
  • Officier de la Légion d'Honneur et médaillé de Sainte-Hélène
    par augustin1813 » 02 déc. 2016, 16:00 » dans Objets napoléoniens
    2 Réponses
    706 Vues
    Dernier message par GENERAL COLBERT
    20 janv. 2017, 20:19
  • Croix de la Légion d'Honneur coupée par une balle...
    par L'âne » 26 sept. 2018, 13:42 » dans Objets napoléoniens
    18 Réponses
    1265 Vues
    Dernier message par L'âne
    29 sept. 2018, 09:18