Film - L'Empereur de Paris

Faites part de l'actualité napoléonienne dont vous avez connaissance.
Prière d’indiquer les références dans l’intitulé du message.

Modérateur : Joker

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
Messages : 1726
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Film - L'Empereur de Paris

Message par C-J de Beauvau » 04 janv. 2019, 00:15

Espagne a écrit :
01 janv. 2019, 18:11
Bonsoir.
Bein, j'en sors de "L' Empereur de Paris", et j'ai bien aimé.

Bien sûr, si on y cherche l'Histoire réel, vrai, vaut mieux ne pas faire appel au cinéma, mais à du documentaire TV ou cinématographique, et surtout pas au cinéma "grand spectacle", car ce mot oblige à une certaine liberté romantique. .....................
:salut:
Donc un documentaire sur la police parisienne et donc sur le sieur Vidocq entre autre et non romantique mais authentique !

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

A voir ou revoir sur la 5 :Le 36 Quai des Orfèvres, les trésors de la Préfecture de police, moins " 28000 cartons qui ont été brulés durant la commune "
Vers 21mn45
Ps : à la fin de sa vie, à 80 ans il doit demander au préfet de police la possibilité de pouvoir avoir du pain pour survivre !
https://www.france.tv/documentaires/voy ... olice.html

:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
Turos M. J.
- Chirurgien en Chef Gde Armée -
- Chirurgien en Chef Gde Armée -
Messages : 467
Enregistré le : 21 juil. 2017, 17:10
Localisation : Varsovie Pologne

Re: Film - L'Empereur de Paris

Message par Turos M. J. » 04 janv. 2019, 17:32

"...non romantique mais authentique !..."
...mais d'autant plus intéressant et stimulant l'imagination.
A partir d'aujourd'hui, le film "L' Empereur de Paris", est montré en Pologne.

Avatar du membre
Espagne
 
Messages : 345
Enregistré le : 17 juil. 2017, 13:28
Localisation : MONTROUGE (92)

Re: Film - L'Empereur de Paris

Message par Espagne » 05 janv. 2019, 14:09

Bonjour.
Oui, et puis plutôt que "Vidocq fait du ski", suite gratuitement évoqué par les critiques très bobo, ceux-là, pour le coup, qui aurait compris un Vidocq fait de la dentelle (même de Calais :)) ? L'époque était très violente, comment et surtout pourquoi, la rendre douce.

Les mêmes aujourd'hui ne comprennent pas la violence de certains propos "gilets jaunes", comme ils n'auraient pas compris celle des sans-culottes et de Maximilien (je préfère son archange St Just).

Que dirait la critique d'un 007 homosexuel ?

C-J de Beauvau, j'ai vu le documentaire que vous évoquez. Excellent, effectivement !

Cordialement
Espagne
"Le grand art d'écrire, c'est de supprimer ce qui est inutile" Napoléon Bonaparte-1804

Avatar du membre
Raoul Jacques
Soldat
Soldat
Messages : 29
Enregistré le : 27 oct. 2017, 18:26

Re: Film - L'Empereur de Paris

Message par Raoul Jacques » 10 janv. 2019, 17:22

Mesdames & messieurs
Bonjour

Mardi après-midi ne faisant rien d’intéressant j’en ai profité pour aller au cinéma voir le film de Jean-François Richet, avec Vincent Cassel, Freya Mavor, Fabrice Luchini. « L’Empereur de Paris », je l’ai troué bien avec deux, trois passages intéressants, la vue du vieux Paris, et la fin du film avec une vue depuis le toit des Tuilerie voyant manœuvré les troupes passant sous l’Arc de Triomphe du Carrousel, les jardins des Tuilerie, et tout au fond l’Arc de Triomphe de l’Étoile. Pour toutes les personnes qui s’intéressent à l’Empire il vaut le déplacement.

Je pense que le général Espagne à le mieux résumé ce film, comme d’habitude avec la passion qu’on lui connaît.

Cordialement.

Raoul Jacques :salut:

Image

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1235
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: Film - L'Empereur de Paris

Message par Général Colbert » 10 janv. 2019, 19:49

Raoul Jacques a écrit :
10 janv. 2019, 17:22
Mesdames & messieurs
Bonjour

et la fin du film avec une vue depuis le toit des Tuilerie voyant manœuvrer les troupes passant sous l’Arc de Triomphe du Carrousel, les jardins des Tuilerie, et tout au fond l’Arc de Triomphe de l’Étoile.
Raoul Jacques :salut:
Mais l'Arc de Triomphe de l'Etoile n'existait pas encore, cet élément est donc anachronique ? Ou bien la fin se passe bien après l'empire ?

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
Messages : 1726
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Film - L'Empereur de Paris

Message par C-J de Beauvau » 10 janv. 2019, 19:56

Général Colbert a écrit :
10 janv. 2019, 19:49
Raoul Jacques a écrit :
10 janv. 2019, 17:22
Mesdames & messieurs
Bonjour

et la fin du film avec une vue depuis le toit des Tuilerie voyant manœuvrer les troupes passant sous l’Arc de Triomphe du Carrousel, les jardins des Tuilerie, et tout au fond l’Arc de Triomphe de l’Étoile.
Raoul Jacques :salut:
Mais l'Arc de Triomphe de l'Etoile n'existait pas encore, cet élément est donc anachronique ? Ou bien la fin se passe bien après l'empire ?
Il semblerait que à l'occasion de son mariage avec l'archiduchesse Marie-Louise et de l'entrée de celle-ci dans Paris, l'Empereur délègue des crédits qui permettent à architecte Chalgrin de construire une maquette en vraie grandeur en charpente, stuc et toiles peintes qui restent assez longtemps en place

:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
Messages : 1726
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Film - L'Empereur de Paris

Message par C-J de Beauvau » 10 janv. 2019, 20:01

Un simulacre pour Marie-Louise
Le mariage avec Marie-Louise, en 1810, donna l'occasion de donner une forme même provisoire à cette grande pensée du règne qui s'élevait, assise par assise, année par année (on ne travaillait que l'été), mais dont les piliers ne dépassaient guère encore trois mètres. Au fond, personne n'imaginait ce que pourrait donner ce monument aux dimensions inusitées, et l'occasion parut bonne pour en dresser un simulacre. Le 2 mars, Chalgrin était invité à fournir le jour même le plan d'une maquette grandeur d'exécution, qui devait être achevée pour l'entrée de Marie-Louise le 2 avril suivant. Ce court délai provoqua des conflits sociaux : les ouvriers ayant profité de l'urgence pour exiger des salaires princiers, le préfet de police réquisitionna et fit afficher cette proclamation :
« Charpentiers ! Le conseiller d'État, préfet de Police, est indigné de votre conduite. Vous avez abusé des bontés du gouvernement. Vous avez exigé 18 francs par jour et plusieurs d'entre vous ont osé dire qu'ils demanderaient 24 francs. Il est temps qu'un tel abus cesse. Vous n'aurez plus que 4 franc par jour. Le conseiller d'État, préfet de Police, vous met tous en réquisition. Il vous est défendu sous peine de désobéissance de quitter les travaux. Ceux qui le feront seront arrêtés et jamais il ne leur sera permis de travailler à Paris » .
Grâce à ces mesures énergiques, sinon sociales, le « simulacre », appliqué sur les piédroits en construction, fut prêt au jour dit, orné de bas-reliefs en trompe-l'oeil représentant les Embellissements de Paris, la Législation, l'Industrie nationale, la Clémence de l'Empereur, l'arrivée de l'Impératrice. Des sentences bien frappées illustraient les allégories: « Le bonheur du monde est dans ses mains », « Il a fait notre gloire ». Ou, à l'adresse de la nouvelle impératrice : « Elle charmera les loisirs du héros ».
On ignore ce que pensa Marie-Louise de cette gigantesque et sentencieuse pièce montée, qui fut admirée : le prince de Clary trouva que cette masse « fait un effet superbe de tous les points. Pourvu que Dieu prête vie, ce sera beau ». L'Empereur fut satisfait, et écrivait peu après au ministre de l'Intérieur :
« Faites pousser vivement les travaux de l'arc de triomphe : je veux le terminer. Si cela est nécessaire, je vous donnerai un supplément de crédit de cinq à six cents mille francs ».
En revanche, la liquidation des dépenses occasionnées par ce faux arc de bois et toile provoqua bien des discussions. Le peintre Louis Laffitte, chargé des trompe-l'oeil, avait, « pour un travail d'une si prodigieuse étendue », présenté un mémoire de 33 157 francs, qu'on réduisit à 24 000. Offensé de se voir assimilé à un vulgaire fournisseur, il protesta, rappelant que ses travaux avaient été achevés « comme par enchantement ».
« Cet enchantement, réplqua Montalivet, nouveau ministre de l'Intérieur, nous coûte cinq cents mille francs. C'est bien assez ; on peut dire que c'est incroyable ! »

https://www.napoleon.org/histoire-des-2 ... -triomphe/

:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
Messages : 1726
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Film - L'Empereur de Paris

Message par C-J de Beauvau » 10 janv. 2019, 20:25

Image

Le Cortège du mariage de Napoléon Ier et de Marie-Louise
Garnier Etienne-Barthélémy (1759-1849)
Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2930
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Film - L'Empereur de Paris

Message par Cyril Drouet » 10 janv. 2019, 20:30

Poisson a écrit :
10 janv. 2019, 20:01
Le 2 mars, Chalgrin était invité à fournir le jour même le plan d'une maquette grandeur d'exécution, qui devait être achevée pour l'entrée de Marie-Louise le 2 avril suivant.
arc3.jpg
arc2.jpg
arc.jpg
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2374
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Film - L'Empereur de Paris

Message par Demi-solde » 10 janv. 2019, 21:24

C-J de Beauvau a écrit :
10 janv. 2019, 19:56
Il semblerait que à l'occasion de son mariage avec l'archiduchesse Marie-Louise et de l'entrée de celle-ci dans Paris, l'Empereur délègue des crédits qui permettent à architecte Chalgrin de construire une maquette en vraie grandeur en charpente, stuc et toiles peintes qui restent assez longtemps en place
L'Arc-de-Triomphe, dans "L'Empereur de Paris", est représenté...
Cyril Drouet a écrit :
28 sept. 2018, 21:46
...avec des hauts-reliefs largement postérieurs à l'Empire...
Image

Image


Cordialement

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • [ Napoléonothèque ] Le dernier voyage de l'Empereur. Paris-Île d'Aix 1815
    par L'âne » 14 nov. 2017, 10:48 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    245 Vues
    Dernier message par L'âne
    14 nov. 2017, 10:48
  • Paris Napoléon(s) – Guide du Paris des Deux Empereurs
    par Eric LM » 29 oct. 2018, 14:12 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    0 Réponses
    935 Vues
    Dernier message par Eric LM
    29 oct. 2018, 14:12
  • Exposition à Paris Musée Carnavalet : Napoléon et Paris
    par fanacyr » 10 avr. 2015, 16:52 » dans L'actualité napoléonienne
    5 Réponses
    1567 Vues
    Dernier message par la remonte
    20 avr. 2015, 16:54
  • Film personnel
    par Maria Kel » 09 janv. 2017, 21:27 » dans Liens impériaux
    12 Réponses
    2332 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    10 janv. 2017, 23:49