Histoire de la Marine royale, nationale et impériale.

Faites part de l'actualité napoléonienne dont vous avez connaissance.
Prière d’indiquer les références dans l’intitulé du message.

Modérateur : Joker

Joker

Message par Joker » 02 avr. 2017, 18:29

Je pense que la France disposait de marins de qualité intrinsèquement au moins égale à ceux de l'Angleterre mais que les moyens mis à la disposition de la Marine étant de loin inférieurs, ce potentiel humain ne put jamais être employé à la hauteur de sa valeur réelle.
Au fil des années, le fossé ne cessa de s'agrandir affirmant définitivement la suprématie anglaise sur les mers.

Maria Kel

Message par Maria Kel » 02 avr. 2017, 18:39

Demi-solde a écrit :
Bruno Roy-Henry a écrit : Lucas, Magon, Latouche-Tréville ou Cosmao-Kerjulien, des « amiraux vieux jeu » ?!… :shock

:salut:
Non, c'est l'exception qui confirme la règle :salut:

fanacyr

Message par fanacyr » 03 avr. 2017, 08:55

Demi-solde a écrit :
Bruno Roy-Henry a écrit :En effet... Combien de capitaines de vaisseau, de frégate, de corvette ont été fusillés dans cet épisode sanglant de la Révolution ? Quelle affreuse tragédie ! Quelle perte pour la Patrie !
Combien ? Peu ou prou, une centaine.
Une centaine, (6%) c'est peu en arithmétique, mais quand c'est la fine fleur, c'est dramatique,
c'est l'élite de la Royale !
cf la fameuse réplique à Hoche pendant l'expédition d'Irlande !

Joker

Message par Joker » 10 avr. 2017, 18:21

Avec un peu de retard, ce dont je vous prie de m'excuser, je vous livre un bref compte-rendu de cette fort intéressante conférence qui a fait salle comble au Musée Wellington.

Le conférencier, Guy ADAM, marin depuis toujours, Lieutenant-colonel de gendarmerie, Breveté d’Etat-major en retraite, a scindé son exposé en 3 parties.

Dans la première, il a évoqué les deux concepteurs de génie que furent le Chevalier de Borda et le Baron Sane.
On leur doit de nombreuses innovations dans le domaine maritime, dont notamment le calcul de la longitude qui permit de réaliser de nouveaux tracés maritimes tout en gagnant un temps appréciable sur les trajets.

Dans la seconde, il a abordé tout ce qui a trait aux vaisseaux de ligne, dont la construction nécessitait d'impressionnantes quantités de bois.
De nombreux détails nous furent fournis quant au carénage de ces navires ainsi que les éléments relatifs à leur longueur, leur vitesse de croisière, le nombre de canons, la disposition et le maniement de ceux-ci, mais aussi sur la composition des équipages, les méthodes de recrutement et leurs difficiles conditions de vie à bord (726 hommes à répartir sur une superficie de 55,3 m de longueur et 14,6 m de largeur).

Enfin, dans la troisième partie, il fut question d'une analyse comparative entre la Royal Navy et la Marine française, tant du point de vue du budget qui leur fut consacré, que du nombre de vaisseaux à disposition ainsi que la qualité respective des équipages en présence.
Pour clôturer, l'orateur a passé en revue quelques grandes batailles navales et leurs conséquences politiques et militaires (Aboukir, Trafalgar), ainsi que la seule victoire navale française du Premier Empire, celle de Grand Port en 1810 (île de France devenue île de la Réunion).

Pour ceux et celles qui ne la connaîtraient pas, je joins ci-dessous un lien qui vous en fait la présentation.

http://www.labourdonnais-association.or ... aillemite/

barthelemy

Message par barthelemy » 10 avr. 2017, 23:37

Merci cher JOKER pour ce "reporting" comme on dit en franglais ! :salut:

La bataille du Grand Port à la Réunion est connue, il y avait sauf erreur le général Decaen qui officiait là-bas :salut:

"il fut question d'une analyse comparative entre la Royal Navy et la Marine française"

==> "et tu sais ce qu'elle te dit la marine française ? la marine française elle te dit m..." :lol:
(réponse d'Escartefigue à César dans le film éponyme de Marcel Pagnol)

:fou:

Joker

Message par Joker » 11 avr. 2017, 12:42

La bataille du Grand Port à la Réunion est connue, il y avait sauf erreur le général Decaen qui officiait là-bas
Ravi que en eussiez connaissance. :lol:
Pour information, elle figure en bonne place sur l'Arc de Triomphe.

Joker

Message par Joker » 12 avr. 2017, 19:32

Je confirme en effet m'être quelque peu fourvoyé entre les deux anciennes appellations. :oops:

barthelemy

Message par barthelemy » 15 avr. 2017, 23:30

Joker a écrit :
La bataille du Grand Port à la Réunion est connue, il y avait sauf erreur le général Decaen qui officiait là-bas
Ravi que en eussiez connaissance. :lol:
Pour information, elle figure en bonne place sur l'Arc de Triomphe.
J'en eusse mon cher Joker, j'en eusse ! :lol:

il est permis de confondre l'ile de France avec l'ile Bourbon... :salut:

par contre, j'affirme ici-bas que contrairement aux apparences le général Decaen n'était pas né à Caen... :fou:

Maria Kel

Message par Maria Kel » 19 avr. 2017, 14:00

De fait, Decaen est bien né à Caen :salut:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Maquettes de prestige de la marine impériale
    par Le Vengeur » 21 févr. 2015, 19:59 » dans Napoléon à travers les Arts
    0 Réponses
    760 Vues
    Dernier message par Le Vengeur
    21 févr. 2015, 19:59
  • Histoire de la marine du Consulat et de l’Empire - Pierre Lévêque
    par Le Briquet » 18 août 2017, 16:02 » dans Livres - Revues - Magazines
    0 Réponses
    203 Vues
    Dernier message par Le Briquet
    18 août 2017, 16:02
  • Secrets d'Histoire à l'heure impériale
    par Joker » 18 juil. 2017, 19:53 » dans L'actualité napoléonienne
    22 Réponses
    738 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    01 août 2017, 11:56
  • 1ére cohorte de la garde nationale
    par grognards » 20 mars 2019, 11:28 » dans Espace visiteurs
    1 Réponses
    110 Vues
    Dernier message par Rigodon d'honneur
    22 mars 2019, 12:31