Il y a 200 ans, aujourd'hui...

Faites part de l'actualité napoléonienne dont vous avez connaissance.
Prière d’indiquer les références dans l’intitulé du message.

Modérateur : Joker

Dominique T.

Il y a 200 ans, aujourd'hui...

Message par Dominique T. » 06 mai 2015, 15:36

...les Prussiens exécutaient 6 (ou 10) soldats saxons pour rébellion et pour avoir crié : "Vive Napoléon !"

Image

la remonte

Message par la remonte » 06 mai 2015, 16:12

merci , j'ignorais .
braves Saxons qui effacent Liepzig par leur sacrifice :salut: .

Loïc Lilian

la trahison des Saxons

Message par Loïc Lilian » 06 mai 2015, 16:40

moi aussi :shock:
d'autant plus que parmi les lieux communs napoléoniens les Saxons sont synonymes de trahison

:salut:

Joker

Message par Joker » 06 mai 2015, 18:46

Cette anecdote m'était inconnue.
Elle est néanmoins révélatrice d'un certain état d'esprit présent chez certains soldats de la coalition.

Peut-on avoir davantage de détails, mon cher Dominique ? :)

Dominique T.

Message par Dominique T. » 06 mai 2015, 20:18

Surtout chez les Prussiens, qui en plus se méfiaient des Rhénans, qui avaient été alliés de Napoléon ou Français depuis près de 20 ans. (Il suffit de voir le nombre de monuments des anciens de l'Empire dans cette partie de l'Allemagne.)
@ Joker. J'essaye de mettre plus en ligne, ou je te fais une copie.
Mais je cherche encore tous les noms (j'en ai 4) et surtout l'endroit à Bierset et Loncin.

Dominique T.

Message par Dominique T. » 06 mai 2015, 20:21

Ici, on mentionne 7 exécutions, le plus jeune ayant été gracié.
https://adventuresinhistoryland.wordpre ... omes-west/

vélite

Message par vélite » 06 mai 2015, 22:22

Bonsoir,

cet embryon de mutinerie dans le contingent saxon conduira d'ailleurs à son éloignement afin d'éviter tout contact avec l'armée française.
A Leipzig, l'essentiel des troupes saxonnes passa du côté allié mais pas la cavalerie -du moins en partie- si je me souviens bien. Napoléon rendra ensuite sa liberté d'action au roi de Saxe qui se verra toutefois dépouillé d'une partie de ses territoires en 1814.

L'histoire mouvementée entre les Francs et les Saxons se retrouve déjà aux temps de Charlemagne qui mena une longue guerre contre ces derniers avant de les soumettre et leur imposer une conversion au christianisme.
A cette époque, le territoire des Saxons était situé plus au nord-ouest que celui de la fin du 18ème et du début du 19ème.

Auparavant, lors de l'expansion germanique, dans le sillage des puissants Francs -agrégat de populations, dont les Saliens et les Ripuaires- vivaient notamment deux peuples : les Angles et les Saxons.
Lorsque les Francs s'arrêtèrent provisoirement aux abords de l'empire romain d'Occident, les Angles et les Saxons furent bloqués dans leur expansion. Une partie d'entre eux chercha donc ensuite des terres ailleurs, ils débarquèrent dans la Bretagne d'alors, qui devint l'Angleterre après la soumission des populations celtiques aux nouveaux conquérants.
L'Angleterre signifie ainsi "terre des Angles" et le terme "anglo-saxon" est lié à ces deux peuples. Et une partie des Bretons fuirent l'île pour débarquer en Armorique, qui devint ensuite la Bretagne.
Quant à la Bretagne originelle, regroupée avec d'autres contrées, elle perdit peu à peu son nom mais l'amalgame y gagnera ensuite celui de Grande-Bretagne. :mrgreen:

Ce fut aussi un roi de lignée saxonne qui fut battu par un Normand vassal du roi de France à Hastings. Harold par Guillaume, comme le résume la tapisserie de Bayeux.
Et c'est ainsi que les nouveaux rois d'Angleterre furent de lignée normande, et toujours vassaux du roi de France.
Et c'est ainsi que la devise de la monarchie anglaise s'appela "Dieu et mon droit", en français of course, et celle de l'ordre de la Jarretière "Honi soit qui mal y pense", également en français, langue de la monarchie et la noblesse normande, désormais maîtresses des destinées de l'Angleterre.
Et c'est toujours ainsi que vint la genèse de la guerre de Cent-Ans... à cause notamment de la loi salique, issue des Francs saliens.

Au début du 19ème, l'empereur des Français s'inscrivait dans la lignée de l'empereur des Francs, lequel avait forgé un vaste empire en Europe, englobant donc la Saxe soumise. Napoléon ceignant la couronne d'Italie et instaurant l'ordre de la Couronne de fer reprenait ainsi une tradition datant du royaume de Lombardie, contrée qui fut soumise également par Charlemagne.
L'Histoire ne se répète jamais de la même façon tout en offrant parfois, plus ou moins, des résurgences.

En 1815, il y avait -entre autres- des Saxons favorables à Napoléon et disposés à se ranger derrière lui, comme il y avait des Français dans les rangs alliés. Car le choc à venir n'allait pas opposer seulement des nations, pas seulement des intérêts, il consistait également dans un choix d'orientation des sociétés européennes.

:salut:

Dominique T.

Message par Dominique T. » 07 mai 2015, 12:09

vélite a écrit : En 1815, il y avait -entre autres- des Saxons favorables à Napoléon et disposés à se ranger derrière lui, comme il y avait des Français dans les rangs alliés. Car le choc à venir n'allait pas opposer seulement des nations, pas seulement des intérêts, il consistait également dans un choix d'orientation des sociétés européennes.
:salut:
Tout à fait d'accord. Bon résumé. Trop de gens en tiennent compte.
N'oublions pas non plus les Rhénans, qui - eux non plus - ne voulaient pas devenir Prussiens.

Joker

Message par Joker » 07 mai 2015, 15:03

@ Joker. J'essaye de mettre plus en ligne, ou je te fais une copie.
Lien bien reçu par mail.
Un tout grand merci, Dominique ! :salut:

L'ARCHEONAUTE

Message par L'ARCHEONAUTE » 07 mai 2015, 19:35

Merci pour cette intéressante évocation mon cher Dominique.

Lieutenant Woodeberry 18 Rgt de Hussards (Royal Irish) de l'armée Anglaise ;
Bruxelles Lundi 8 mai 1815

"Les saxons qui font partie de l'armée Prussienne ont été désarmés il y a quelques jours et envoyés à l'arrière garde. Ils refusaient de servir à côté des Prussiens et de faire serment d’obéissance à sa majesté le Roi de Prusse. Ils vinrent en corps pour tuer le Mal Blucher, qui leur échappa à grande peine. Ils détruisirent sa maison avec tout ce qu'elle contenait, puis ils paradèrent dans les rues de Lille(en Belgique) en criant Vive le Roi de Saxe, Vive Napoleon !"

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Le défi d'un historien d'aujourd'hui
    par Joker » 03 janv. 2018, 20:30 » dans L'actualité napoléonienne
    108 Réponses
    2058 Vues
    Dernier message par Joker
    06 févr. 2018, 18:37
  • Assiette de Napoléon à St Hélene vendue aujourd'hui
    par Bernard » 02 août 2017, 09:42 » dans L'actualité napoléonienne
    19 Réponses
    507 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    29 août 2017, 23:38
  • Thèse sur le mythe et la légende napoléonienne aujourd'hui
    par Marc Morillon » 16 mars 2019, 17:24 » dans Salon Ier Empire
    7 Réponses
    350 Vues
    Dernier message par Amie du Soleil
    21 mars 2019, 21:34
  • Napoléon, hier, aujourd'hui et toujours - Libre Journal avec David Chanteranne, 18.08.19
    par Joker » 24 août 2019, 19:44 » dans Salon Ier Empire
    25 Réponses
    787 Vues
    Dernier message par Joker
    28 août 2019, 19:04