Disparition du descendant de Wellington...

Faites part de l'actualité napoléonienne dont vous avez connaissance.
Prière d’indiquer les références dans l’intitulé du message.

Modérateur : Joker

Christophe

Disparition du descendant de Wellington...

Message par Christophe » 24 janv. 2015, 14:28

Il me semble que cette information n'a point été (encore) évoquée ici. A lire (avec un peu de retard):
http://www.rtbf.be/info/belgique/detail ... id=8685248

Yves Martin

Rubrique People

Message par Yves Martin » 25 janv. 2015, 12:44

Allez, on va se faire une petite rubrique type "point de vue / images du monde".

Ce que beaucoup ont oublié c'est que le fille de ce duc: Lady Jane Wellesley fut largement envisagée pour être la future épouse du Prince Charles dans les années 70.

http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/ ... me=2731889

Plutôt jolie, voire de plus en plus belle avec l'âge, elle avait aussi l'insigne avantage d'un "pédigrée" parfait vu ses ancêtres. Bien entendu, cela n'aurait rien changé au fait que le Prince avait déjà rencontré Camilla Parker-Bowles...Même s'il n'a guère de doute que la relation entre le Prince et la descendante de Vilain Jeton rappelait furieusement celle du vaincu de Waterloo avec ses conquêtes moins militaires...

Lady Wellesley ne s'est cependant jamais mariée et d'aucuns disent que cette déception initiale en fut la cause et qu'elle fut secrètement ravie de voir le couple royal se déchirer..

Lady Wellesley est devenue cinéaste (documentaires) mais aussi écrivain - on lui doit un étonnant ouvrage qui éclaire d'une lumière toute particulière son "héritage" : "Wellington: A Journey Through My Family" ou Wellington, a voyage dans ma famille...

Où l'on découvre qu'être issu du vainqueur de Waterloo n'est pas sans de (lourdes) conséquences. Churchill avait déjà exprimé cela à propos de son ancêtre le duc de Marlborough...

Bref - une famille assez atypique, même au sin de l'excentrique noblesse anglaise - je signale enfin que feu le duc avait l'insigne honneur (comme son aïeul) d'être le seul colonel-en-chef de régiment n'appartenant pas à la famille royale...

Ceci était notre minute people...

YM

Sibuet

Duc de Brunoy.

Message par Sibuet » 25 janv. 2015, 16:41

Le duc de Wellington est-il vraiment duc de Brunoy ( département de l'Essonne ) ?

Et, dans l'affirmative, ce titre a-t-il été attribué avec des terres ou sans terre, avec des revenus ou sans revenu ?

:salut:

Dominique T.

Message par Dominique T. » 25 janv. 2015, 18:09

Lady Jane Wellesley est justement venue donner une intéressante conférence sur son ancêtre mardi dernier... au Musée Wellington de Waterloo, comme il se doit.

MirlitonCanon

Message par MirlitonCanon » 27 janv. 2015, 18:19

Bon, le Duc de Wellington a fait la bataille de Waterloo, mais c'est quand même Blücher qui la gagne au final. Où sont les descendants de celui là?

R.I.P. Arthur Valerian Wellesley. Il a beaucoup oeuvré à la préservation du champ de bataille apparemment.

Dominique T.

Message par Dominique T. » 27 janv. 2015, 21:14

La légende concernant Grouchy a la vie dure.
Il a suffisamment été démontré qu'il n'a fait que suivre les ordres.
Même en "marchant au canon", il aurait au plus tôt pu arriver vers 22-23h, soit bien trop tard.

MirlitonCanon

Message par MirlitonCanon » 28 janv. 2015, 00:38

Blücher a peut être perdu de nombreuses batailles mais il a gagné celle qui mettra un coup d'arrêt à l'Empire Français. C'est quand même pas mal pour un rustre. Sans lui, Wellington rembarquait pour l'Angleterre vaincu.

Dominique T.

Message par Dominique T. » 28 janv. 2015, 15:22

Grouchy, en tant que Maréchal de France, était libre d'initiatives, pouvant très bien, s'il voyait que la situation avait changé, revenir sur le champ de bataille. Or, Grouchy fut supplié par ses généraux, qui comprirent au son lointain des canonnades que les combats étaient anormalement féroces, de faire marche arrière pour voler au secours de l'empereur. Il reçut même un message de l'empereur, portée par une estafette, lui ordonnant de revenir sur le champ de bataille. Grouchy décida au contraire de se rendre à Namur. rappelons aussi qu'une armée de 100 000 hommes, représentant un volume de soldats non négligeable, ne passe pas inaperçue, Grouchy disposant d'observateurs. «la faute que fit le maréchal Grouchy de s'arrêter le 17 à Gembloux, n'ayant fait dans la journée que deux petites lieues, au lieu de continuer jusque vis-à-vis de Wavre, c'est à dire d'en faire encore trois, fut aggravée et rendue irréparable par celle qu'il fit le lendemain 18, en perdant douze heures, et n'arrivant qu'à 16 H devant Wavre, au lieu d'y arriver tôt le matin. Il n'avait cependant que 16 kilomètres à faire.
Le maréchal Grouchy, avec 34000 hommes et 108 pièces de canon, a trouvé le secret , de n'être, dans la journée du 17, la nuit du 17 au 18, et la matinée du 18, ni sur le champ de bataille de Mont-Saint-Jean, ni sur Wavre,donc ni sur le dos de Blucher . !!!!!
-C'est bien, ces gens qui s'imaginent à la place d'un maréchal -non pas de France -à l'époque on disait de l'Empire- mais soit.
-Quand on est militaire, on obéit aux ordres, à plus forte raison quand ils viennent directement de l'Empereur ! C'est ce que j' aurais fait, peut-être pas vous...
-Il reçoit cet ordre bien trop tard pour pouvoir l'exécuter avant la fin de la bataille, donc il est exclu, matériellement, d'arriver à temps au moment où il reçoit cet ordre ou au moment où il entend la canonnade.
Celle-ci ne devait pas l'étonner, puisque Napoléon avait prévu de combattre le 18 et Grouchy le savait.
- Révisez vos tableaux de marche, un corps d'infanterie se déplace, dans des conditions difficiles, ce qui est le cas ici, à 1.6 km/h. Entendant le canon à 11h30, même s'il prend tout de suite la décision de marcher, il y a les délais de transmission des ordres (au moins 1h et c'est très, très court). Il y a +/- 20 km à faire, et il faut d'abord se débarrasser des Prussiens. Il faut donc 12h30 de marche pour arriver près du champ de bataille. Comment arriver avant 1 h du matin le 19? En parachutant des troupes ?
- Ayant reçu l'ordre de départ (de Napoléon) le 17 à 11h aux 3 Burettes, il avait perdu le contact avec les Prussiens. Il fallait donc d'abord savoir dans quelle direction les chercher. Il ne pouvait envoyer tout le monde dans une direction, ne sachant pas où le replient les Prussien.
- La décision de marcher sur Namur date du 19, après avoir appris la défaite, c'était alors la solution la plus sage et la plus logique.

Dominique T.

Message par Dominique T. » 28 janv. 2015, 17:54

Je vous ai répondu. Même en partant tout de suite, il ne serait JAMAIS arrivé avant la déroute française.

De plus, il aurait été emporté dans la déroute et aurait perdu beaucoup de monde.
On pourrait y être assura le guide, en quatre ou cinq heures
C'est archi-faux. Ce guide parle sans doute pour une personne seule, pas plusieurs corps d'armée.

Grouchy n'avait aucune raison d'abandonner ses ordres pour se précipiter vers une bataille que l'Empereur avait prévu de livrer SANS l'aide de Grouchy.

Dominique T.

Message par Dominique T. » 28 janv. 2015, 17:55

[quote="SYLLA"]. Grouchy est digne d' un maréchal de l'ancien régime donc de France désuète[/b] !! :salut:

Examinez un peu sa carrière, et vous verrez à quel point vous êtes dans l'erreur...

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Un descendant de Noveraz transmet ses reliques
    par Joker » 31 août 2019, 20:10 » dans Livres - Revues - Magazines
    4 Réponses
    77 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    01 sept. 2019, 18:06
  • Disparition
    par Le Barde » 10 sept. 2018, 13:58 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    13 Réponses
    955 Vues
    Dernier message par Espagne
    13 sept. 2018, 18:35
  • Disparition d'Alain Decaux.
    par Christophe » 27 mars 2016, 23:28 » dans L'actualité napoléonienne
    9 Réponses
    2086 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    22 mai 2016, 20:27
  • Buste de Wellington ?
    par Soldat Inconnu » 01 avr. 2019, 07:40 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    4 Réponses
    214 Vues
    Dernier message par Soldat Inconnu
    01 avr. 2019, 13:30