Le Code civil inspiré par la Charia ?

Faites part de l'actualité napoléonienne dont vous avez connaissance.
Prière d’indiquer les références dans l’intitulé du message.

Modérateur : Joker

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2528
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Le Code civil inspiré par la Charia ?

Message par Cyril Drouet » 10 mars 2019, 17:05

Pour en revenir aux noyades de femmes :

"Vous ferez prendre chez l'aga des janissaires les nommés : Haslan, Ibrahim, Yousuf, Chemali, Cader, la femme Settouts, la femme Mahekeké, tous Juifs. Vous ferez couper le cou aux cinq premiers et jeter dans l'eau des deux derniers. »
(Bonaparte à Destaing, 25 janvier 1799)
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2528
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Le Code civil inspiré par la Charia ?

Message par Cyril Drouet » 13 mars 2019, 14:38

"Lorsqu'on [...] soumettra [les Juifs] aux lois civiles, [...] ils sortiront de cet état où la religion est la seule loi civile, ainsi que cela existe chez les musulmans, et que cela a toujours été dans l'enfance des nations."
(Napoléon à Champagny, 29 novembre 1806)

"Je voulais d'ailleurs établir une liberté de conscience universelle. Ma politique était de n'avoir point de religion prédominante, mais d'accorder une absolue liberté de conscience et de pensée ; de rendre tous hommes égaux, qu'ils fussent protestants, catholiques, mahométans, déistes, etc., de sorte que la religion ne pût avoir aucune influence dans la répartition des emplois du gouvernement ; enfin qu'elle ne pût ni leur servir ni leur nuire ; et qu'on ne pût faire aucun obstacle, fondé sur la religion, à ce qu'on homme obtînt un emploi, si par ailleurs il était qualifié. J'ai rendus tout indépendant de la religion.Tous les tribunaux le furent aussi. On pouvait se marier sans prêtres ; les cimetières mêmes n'étaient pas à leur disposition, car ils ne pouvaient refuser d'enterrer personne, de quelque religion qu'on fût. Mon dessein était de rendre purement civil tout ce qui appartenait à l'Etat et à la Constitution, sans égard pour aucun culte. Je voulais dépouiller les prêtres de toute influence comme de tout pouvoir dans les affaires civiles, et les obliger à se borner à leurs affaires spirituelles sans se mêler d'autre chose."
(Napoléon cité par O'Meara, Napoléon dans l'exil)
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 1780
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Le Code civil inspiré par la Charia ?

Message par Demi-solde » 14 mars 2019, 22:07

Cyril Drouet a écrit :
07 mars 2019, 17:06
Je doute que les lois françaises donnaient le droit, pour reprendre les mots de l'Empereur, de noyer des prostituées...
Ce n'est pas à vous, cher Cyril Drouet, que l'on apprendra que, si les noyades ne faisaient pas partie de l'arsenal législatif français, elles avaient néanmoins fait l'objet d'une certaine habitude...

Image


Cordialement

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2528
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Le Code civil inspiré par la Charia ?

Message par Cyril Drouet » 15 mars 2019, 12:15

Demi-solde a écrit :
14 mars 2019, 22:07
Ce n'est pas à vous, cher Cyril Drouet, que l'on apprendra que, si les noyades ne faisaient pas partie de l'arsenal législatif français, elles avaient néanmoins fait l'objet d'une certaine habitude...
A ce propos, j'aimerais bien connaître les textes juridiques égyptiens concernant les noyades de femmes sur lesquels semblent se baser Dugua et Bonaparte. Si quelqu'un à ça sous le coude...

Un mot de Napoléon sur Carrier, face à Gourgaud (Journal de Sainte-Hélène) :
"Carrier écrivait à la Convention que la Loire était un beau gouffre révolutionnaire. Ces hommes-là étaient bien plus sanguinaires que Robespierre.»

Par contre, rien dans ses dictées à Bertrand (Guerre d'Orient) sur les ordres relatifs à la mise à mort par noyade des femmes du Caire.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2528
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Le Code civil inspiré par la Charia ?

Message par Cyril Drouet » 15 mars 2019, 13:28

Dans le tableau plus haut, on voit une représentation des fameux « mariages républicains ».

Petit point sur cette affaire :
Les "mariages républicains" apparurent sur le devant de la scène lors du procès du comité révolutionnaire de Nantes, 16 octobre 1794. Le premier témoin, le médecin Laennec fit cette déposition :
« Il faut aussi vous parler du mariage républicain ; il consistait a attacher tout nu, sous les aisselles, un jeune homme à une jeune femme, et à les précipiter ainsi dans les eaux.
[…]
Je n'ai point eu cet affreux spectacle sous les yeux: mais le citoyen Fratel, sa famille, ses voisins, attesteront la vérité du fait »

Fratel fut interrogé, mais d’après ce qu’en rapporta ensuite le Moniteur, il n’apporta aucune information sur les « mariages ».

Cependant, d’autres témoins évoquèrent ce point :
Georges Thomas, officier de santé : « Vers la fin de brumaire, un batelier, nommé Perdreau, me demande une prise de tabac que je lui donne. « Je l'ai bien gagnée, me dit-il. Je Viens d'en expédier sept à huit cents. » Perdreau était ivre; alors, profilant de son état pour découvrir la vérité : « Comment donc, lui dis-je, vous y prenez-vous pour expédier tant de monde en si peu de temps ?
- Rien de plus aisé, me répondit-il; lorsque je fais des baignades, je dépouille les hommes et les femmes; je les fouille, et je mets leurs vêtements dans un grand mannequin ; je les attache deux à deux par les bras et par les poignets; je les fais venir sur le bord de la Loire; ils montent deux à deux dans mon bateau ; deux hommes les poussent par derrière et les précipitent, la tête la première, dans l'eau. »
Je lui observe que ces gens pouvaient nager sur le dos et se soustraire ainsi aux flots.
« Nous y mêlions bon ordre, répond le batelier ; nous avons de grands bâtons avec lesquels nous les assommons; c'est ce que nous appelons le mariage civique. »

Fourrier, directeur de l’hospice révolutionnaire : « J’ai entendu parler de ces mariages qui se faisaient en attachant un vieillard et une vieille femme, et un jeune homme à une jeune fille ; on laissait pendant une demi-heure dans cette attitude ; on leur donnait des coups de sabre sur la tête, et ensuite, on les précipitait dans la Loire. »

Boutel, capitaine de navire : « ne dépose que de ouï-dire sur les noyades […] d’avoir entendu parler des mariages républicains. »

Phelippes, président du tribunal révolutionnaire de Nantes : « J'arrive à un nouveau genre de cruauté qui produira sans doute dans vos âmes le même mouvement d'indignation qu'il m'a fait éprouver ; je veux parler du mariage républicain, qui consistait à attacher un jeune homme à une jeune fille, sous les aisselles, à les garder ainsi accolés pendant une heure, et à les précipiter, dans cette situation, dans les flots, après leur avoir porté des coups de sabre sur la tête. »
Finalement, Phelippes avoua qu’il n’en avait seulement « entendu parler ».


Outre ces témoignages de seconde main, on dispose également de la déposition du médecin Nicollon qui déclara avoir vu « les cadavres nus d'un homme et d'une femme, attachés ensemble, parmi les cadavres épars sur le bord du fleuve »


Les pièces n’incitent guère à rendre des conclusions définitives.
L’affaire fut cependant relancée avec le procès Carrier.

Ainsi, le 11 novembre 1794, Romme présenta à la Convention le rapport de la commission des vingt-et-un :
« Une foule de lettres parlent aussi de ce qu’on appelait à Nantes le mariage républicain ; il consistait à lier un jeune homme nu sur une fille, et à les précipiter ainsi dans les flots. »
Le 25, l’acte d’accusation tombait :
« 7e. d’avoir donné des pouvoirs illimités au nommé Lamberty, qui s’en est servi pour des noyades de prêtres, autres personnes, et pour des mariages qu’il appelait républicains, et qui consistaient à mettre nus un jeune homme et une jeune fille, les lier ensemble et les jeter ensuite à l’eau. »

Finalement, face aux doutes, les "mariages républicains" ne furent pas retenus dans le jugement final.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Adjudant sous-officier
Adjudant sous-officier
Messages : 1488
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Le Code civil inspiré par la Charia ?

Message par C-J de Beauvau » 15 mars 2019, 17:26

Voir sur ce sujet
Par Cyril Drouet » 15 mars 2019, 13:28
Les "mariages républicains" apparurent sur le devant de la scène lors du procès du comité révolutionnaire de Nantes, 16 octobre 1794. Le premier témoin, le médecin Laennec fit cette déposition :
« Il faut aussi vous parler du mariage républicain ; il consistait a attacher tout nu, sous les aisselles, un jeune homme à une jeune femme, et à les précipiter ainsi dans les eaux.
Ce topic commenté par vous -même
viewtopic.php?f=12&t=434&p=5580&hilit=Carrier#p5580

:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2528
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Le Code civil inspiré par la Charia ?

Message par Cyril Drouet » 15 mars 2019, 17:31

Oui quand on ressort cette trop fameuse histoire de "mariages républicains", il faut bien faire un petit commentaire...
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • 21 mars 1804 : Promulgation du Code civil.
    par Joker » 04 nov. 2017, 18:40 » dans Salon Ier Empire
    111 Réponses
    11425 Vues
    Dernier message par Joker
    21 mars 2019, 20:02
  • Un photographe espagnol plutôt inspiré
    par Saint Clair » 01 févr. 2016, 22:20 » dans Napoléon à travers les Arts
    8 Réponses
    1617 Vues
    Dernier message par Saint Clair
    24 mai 2016, 22:34
  • LES CIVIL(E)S
    par Général Colbert » 13 sept. 2017, 20:53 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    28 Réponses
    4673 Vues
    Dernier message par philibert
    30 janv. 2012, 21:31