Le massacre des prisonniers de Jaffa

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2730
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Le massacre des prisonniers de Jaffa

Message par Cyril Drouet » 13 sept. 2017, 08:26

Demi-solde a écrit :
13 sept. 2017, 01:15
Les polémiques, les débats, les actes jugés indignes concernent souvent des actions au cours de combats dissymétriques, lorsque des armées "civilisées" rencontrent des "barbares", en infériorité numérique, qui plus est en territoire hostile ; la conquête de Cortès ou les guerres indiennes par exemple. L’expédition de Syrie entre dans cette catégorie, puisque les Français, habitués à combattre d’autres armées européennes, se sont trouvés confrontés à une toute autre culture, en nombre réduit (et sans espoir de renforts...), isolés en territoire ennemi. Ceci entraina ce que l'ensemble des éléments présentés par Cyril Drouet établit clairement, l'assassinat de plusieurs centaines de prisonniers.
Attention de ne pas en faire pour autant une règle, car on ne comprendrait pas du coup la capitulation d'El Arish, le pardon de Gaza et le maintien en détention d'une partie de la garnison de Jaffa ; trois points qui répondirent tout autant à la politique de Bonaparte que l'exécution des prisonniers.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2689
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Le massacre des prisonniers de Jaffa

Message par L'âne » 13 sept. 2017, 08:28

William Turner a écrit :
13 sept. 2017, 07:24
La seule loi véritable de la guerre est de remporter la victoire et pour cela, tous les moyens sont bons. C'est un peu comme le dopage dans le sport.
C'est le constat de David A. BELL dans son ouvrage, "La première guerre totale", lorsqu'il écrit que la guerre devint hors contrôle sous l'ère napoléonienne.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2689
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Le massacre des prisonniers de Jaffa

Message par L'âne » 13 sept. 2017, 08:30

Demi-solde a écrit :
13 sept. 2017, 07:38
La seule véritable loi de la guerre n'est-elle pas celle de George Patton : « L’objet de la guerre n’est pas de mourir pour son pays, mais de faire en sorte que le salaud d’en face meure pour le sien. » ?
Cordialement
C'est une "bonne" phrase très certainement. Un peu...à l'américaine. Si l'on reconnaît que le soldat d'en face est capable de mourir pour son pays, alors il ne doit en aucun cas être traité de salaud. Mais le soldat d'en face est toujours le méchant, celui qu'il faut supprimer...En France il était coutume de dire : "Vouloir vivre et savoir mourir". C'est vrai que la France est plus vieille que l'Amérique, peut-être plus sage...
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2730
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Le massacre des prisonniers de Jaffa

Message par Cyril Drouet » 13 sept. 2017, 10:36

Une autre maxime :

La revue d'Elbing (8 mai 1807) contée par Dupuy dans ses Souvenirs :
"Combien avez-vous eu d'hommes tués dans cette campagne ?
-Six, répondit le capitaine.
-De blessés ?
-Les quatre officiers et trente hommes.
-De prisonniers ?
-Aucun.
-C'est bien ! Voilà ce que j'aime, dit l'Empereur : tuer ou se faire tuer !"
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1430
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Le massacre des prisonniers de Jaffa

Message par Joker » 13 sept. 2017, 18:43

Encore une fois (de plus, si j'ose dire) je vois mon cher JOKER que vous tombez dans le même travers idéologique
Désolé de vous contredire barthelemy, mais même si comparaison n'est pas raison, le mode de répression entre les deux faits me semble assez semblable.
Que ce soit au Caire en 1798 ou à Paris en 1870, on exécute froidement et sans le moindre état d'âme des individus de tous âges et de tous sexes pour le simple fait d'avoir pris part à une insurrection populaire.
Ayant lui-même ordonné une répression sanglante de la Commune, Thiers ne pouvait donc qu'approuver la réaction de Bonaparte en Egypte.
Je n'ai rien dit d'autre.
Je n'y vois donc pas de travers idéologique dans mon chef, mais une simple juxtaposition d'événements et un parallèle établi dans la manière dont les autorités ont réagi face à ceux-ci.
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

barthelemy

Re: Le massacre des prisonniers de Jaffa

Message par barthelemy » 13 sept. 2017, 23:18

cher JOKER j'entends bien votre point de vue ;)

permettez-moi toutefois de vous faire remarquer que vous mettiez en parallèle "l'épisode de Jaffa" avec la Commune de Paris, et non la révolte du Caire de 1798....

dans le premier cas (JAFFA) il me semble donc que vous le juxtaposez avec un évènement (Commune de 1870) au contexte fort différent

William Turner

Re: Le massacre des prisonniers de Jaffa

Message par William Turner » 14 sept. 2017, 19:02

admin a écrit :
13 sept. 2017, 17:56
"charger" Napoléon
Je ne comprends pas bien pourquoi vous estimez que cette citation est "à charge".
Elle avait déjà été faite sur l'ancien forum sans que cela soit considéré comme négatif à l'égard de Napoléon. Au contraire même, puisque dans la suite de l'échange, un intervenant écrit que ce texte devrait être rangé dans une rubrique intitulée "les plus belles anecdotes de la légende".
http://forum.napoleon1er.org/viewtopic.php?f=7&t=17397
Ce texte ne semble pas avoir pour but de dénigrer Napoléon. Son auteur paraît au contraire tirer une certaine fierté des paroles de Napoléon qu'il interprète comme un compliment.

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1430
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Le massacre des prisonniers de Jaffa

Message par Joker » 14 sept. 2017, 20:00

dans le premier cas (JAFFA) il me semble donc que vous le juxtaposez avec un évènement (Commune de 1870) au contexte fort différent
Evitons les pinailleries inutiles et stériles !
Je pense avoir explicité clairement dans mon précédent post ce que j'entendais dire et la comparaison précise à laquelle je m'étais livré.
Vous m'aurez donc compris, comme tout un chacun céans. ;)
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

barthelemy

Re: Le massacre des prisonniers de Jaffa

Message par barthelemy » 15 sept. 2017, 00:06

Joker a écrit :
14 sept. 2017, 20:00
dans le premier cas (JAFFA) il me semble donc que vous le juxtaposez avec un évènement (Commune de 1870) au contexte fort différent
Evitons les pinailleries inutiles et stériles !
Je pense avoir explicité clairement dans mon précédent post ce que j'entendais dire et la comparaison précise à laquelle je m'étais livré.
Vous m'aurez donc compris, comme tout un chacun céans. ;)
Bigre.... le prof a délivré son savoir, je n'ai plus qu'à m'incliner :shock:

Je vous ai certes compris mais vous me permettrez d'être en désaccord avec vous ;)

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2730
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Le massacre des prisonniers de Jaffa

Message par Cyril Drouet » 15 sept. 2017, 17:33

William Turner a écrit :
14 sept. 2017, 19:02
Je ne comprends pas bien pourquoi vous estimez que cette citation est "à charge".
Il ne s'agissait pas en effet de « charger » Napoléon.
Ma première intention avait été de rebondir sur la citation de Patton (tout en recadrant le débat sur la période napoléonienne) avec celle attribuée à Napoléon.
« Charger » Napoléon reviendrait à « apporter des témoignages qui accablent un accusé ». Je ne suis pas là pour juger, mais apporter des informations et, à leur lumière, tenter de comprendre. En l’occurrence, le témoignage de Dupuy, n'apporte ici qu'une maxime d'une grande banalité guerrière « tuer ou se faire tuer », et ce dans un contexte particulier : celui des revues, donc plus dans celui des harangues viriles et des proclamations visant à enflammer et unir. Rien de bien anti-napoléonien ici, ni d'immoral pour l'époque ; d'ailleurs Dupuy, enchanté, termine par ces mots :
« Après cette belle revue, nous retournâmes dans nos cantonnements respectifs, enchantés de ce que nous avions vu, de l'aménité de notre auguste chef, qui n'avait jamais paru si gai, si satisfait, et animés du désir de mériter de nouveau ses éloges dans la campagne qui paraissait promptement s'ouvrir. »
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Prise de Jaffa
    par Joker » 07 mars 2019, 20:38 » dans Salon Ier Empire
    5 Réponses
    204 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    20 mars 2019, 09:10
  • Bonaparte visitant les pestiférés à Jaffa
    par L'âne » 11 sept. 2018, 06:04 » dans Napoléon à travers les Arts
    1 Réponses
    370 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    11 sept. 2018, 07:54
  • Prisonniers d'ÉTAT
    par Bernard » 31 déc. 2018, 15:43 » dans Salon Ier Empire
    0 Réponses
    429 Vues
    Dernier message par Bernard
    31 déc. 2018, 15:43
  • Français prisonniers de guerre en Angleterre
    par Britman » 06 févr. 2018, 14:27 » dans L'actualité napoléonienne
    13 Réponses
    628 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    07 sept. 2018, 17:07
  • Massacres de prisonniers durant la campagne de Russie
    par Cyril Drouet » 01 nov. 2017, 10:01 » dans Salon Ier Empire
    19 Réponses
    9819 Vues
    Dernier message par Drouet Cyril
    30 janv. 2006, 07:53