Napoléon, piètre stratège ?

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2844
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Napoléon, piètre stratège ?

Message par L'âne »

Bernard a écrit : 11 avr. 2021, 13:06 C'est pourtant dans cette affaire qu'il avait le plus de raisons d'intervenir. Après tout, Ferdinand VII était un Bourbon, descendant de Louis XIV et son épouse une petite-fille de Louis XV !
Je ne comprends pas pourquoi vous évoquez Ferdinand VII et non Charles IV ?
Napoléon n'avait par reconnu l'abdication de ce dernier.
Aurea mediocritas
Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1832
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Napoléon, piètre stratège ?

Message par Bernard »

L'âne a écrit : 11 avr. 2021, 13:14 Sur le plan tactique il reste dans un schéma issu des guerres de la Révolution, où la bataille s'opère selon des règles communes admises et engendre un résultat sans équivoque, par la destruction de l’une des deux armées ennemies.
Il s'inscrit dans le contexte de l'époque, Certes. mais il n'est pas le seul : on n'a pas agit autrement en 1870 ! Je ne crois pas qu'il voulait détruire l'armée russe, juste impressionner. Il n'a pas imaginé que cette manœuvre d'intimidation ne marcherait pas. D'où l'enfermement stupide à Moscou et la retraite tardive. Il avait suffisamment de troupes plus fraîches autour de Polotsk et de Minsk. Pourquoi ne les a-t-il pas davantage engagées vers Smolensk ? Cela aurait freiné la poursuite des Russes.
Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1832
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Napoléon, piètre stratège ?

Message par Bernard »

L'âne a écrit : 11 avr. 2021, 13:16
Je ne comprends pas pourquoi vous évoquez Ferdinand VII et non Charles IV ?
Vous avez raison. Charles IV avait abdiqué au profit de Ferdinand VII mais Napoléon y a vu l'occasion de reprendre la couronne et a habilement manœuvré en ce sens. Ferdinand VII est un roi très particulier. Son histoire est une longue suite de conflits.
Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2844
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Napoléon, piètre stratège ?

Message par L'âne »

Bernard a écrit : 11 avr. 2021, 13:27 Vous avez raison. Charles IV avait abdiqué au profit de Ferdinand VII mais Napoléon y a vu l'occasion de reprendre la couronne et a habilement manœuvré en ce sens.
Je ne crois pas que Napoléon ait eu le plan de s'emparer de la couronne d'Espagne avant d'avoir eu l'entretien avec Charles IV et Ferdinand.
On se demande comment aurait-il pu ne pas le faire à l'issue, connaissant les deux personnages et Napoléon...
Bernard a écrit : 11 avr. 2021, 13:27 Ferdinand VII est un roi très particulier. Son histoire est une longue suite de conflits.
C'est un doux euphémisme.
Charles IV était "perché" ...
Quand je me suis penché sur le sujet, il y a quelques années, les bras m'en sont tombés...
Aurea mediocritas
Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1832
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Napoléon, piètre stratège ?

Message par Bernard »

L'âne a écrit : 11 avr. 2021, 13:39 Quand je me suis penché sur le sujet, il y a quelques années, les bras m'en sont tombés...
Moi aussi, j'en étais très surpris. On comprend que Napoléon ait voulu balayer cette famille de dégénérés...
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 4263
Enregistré le : 30 janv. 2021, 10:36

Re: Napoléon, piètre stratège ?

Message par Cyril Drouet »

L'âne a écrit : 11 avr. 2021, 12:35 J'ai toujours été impressionné de noter à quel point, malgré un excellent réseau d'informateurs, la France ait pu se méprendre sur la mentalité espagnole.
L'arrogance française y est pour beaucoup...
Et pourtant, quatorze ans plus tôt, le jeune Bonaparte écrivait :
"L'Espagne est un grand Etat ; la mollesse et l'ineptie de la cour de Madrid, l'avilissement du peuple la rendent peu redoutable dans ses attaques. Mais le caractère patient de cette nation, l'orgueil et la superstition qui y prédominent, les ressources que donne une grande masse, le rendront redoutable quand elle sera pressée chez elle.
L'Espagne est une presqu'île ; elle aura de grandes ressources dans la supériorité de la coalition sur mer ;
Le Portugal, nul dans notre guerre actuelle, secourrait alors puissamment l'Espagne ;
Il ne peut donc point entrer dans une tête froide de prendre Madrid ; ce projet ne serait point du tout à l'ordre de notre position actuelle."
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Exposition: Napoléon stratège
    par Le Briquet » » dans L'actualité napoléonienne
    3 Réponses
    579 Vues
    Dernier message par Raoul Jacques
  • Exposition en ligne - Napoléon Stratège
    par Joker » » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    197 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
  • Napoléon Bonaparte – Homme d’état, stratège militaire
    par Eric LM » » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    12 Réponses
    1237 Vues
    Dernier message par Eric LM
  • Expo en ligne : "Napoléon stratège"
    par Joker » » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    537 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
  • Musée Armée "Napoléon stratège"
    par C-J de Beauvau » » dans L'actualité napoléonienne
    8 Réponses
    903 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet