Napoléon, piètre stratège ?

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1832
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Napoléon, piètre stratège ?

Message par Bernard »

Cyril Drouet a écrit : 10 avr. 2021, 16:46 LCL_EMB base sa réflexion sur trois notions différentes : la stratégie, l'opératique et la tactique.
En d'autres termes, l'analyse géopolitique, la stratégie et la tactique... rien de nouveau sous le soleil ! Juste une question de mots.
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 4263
Enregistré le : 30 janv. 2021, 10:36

Re: Napoléon, piètre stratège ?

Message par Cyril Drouet »

Juste en effet être plus clair au niveau de la terminologie usitée.
Avatar du membre
Bruno Roy-Henry
  
  
Messages : 213
Enregistré le : 19 févr. 2021, 22:56

Re: Napoléon, piètre stratège ?

Message par Bruno Roy-Henry »

Bernard a écrit : 10 avr. 2021, 17:27
Cyril Drouet a écrit : 10 avr. 2021, 16:46 LCL_EMB base sa réflexion sur trois notions différentes : la stratégie, l'opératique et la tactique.
En d'autres termes, l'analyse géopolitique, la stratégie et la tactique... rien de nouveau sous le soleil ! Juste une question de mots.
En ce cas, il faudrait s'interroger sur les talents géopolitiques de Napoléon... :salut:
Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1832
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Napoléon, piètre stratège ?

Message par Bernard »

Bruno Roy-Henry a écrit : 10 avr. 2021, 19:21 En ce cas, il faudrait s'interroger sur les talents géopolitiques de Napoléon...
Pour ma part, je lui trouve une justesse d'analyse inégalée pour l'époque. Quand je relis les réflexions retraduites lors du fameux retour en traîneau, je suis frappé par la justesse de ses analyses... hélas pas toujours transposées dans les faits.
Sur le plan militaire, l'analyse géopolitique revient à analyser les rapports de force. Là encore, Napoléon est très fort. Mais il faut distinguer deux périodes, avant et après la campagne de Russie. Avant, il voit d'évidence les faiblesses de ses adversaires et en profite. C'est ce qui lui permet d'affronter des ennemis en dépit d'un rapport de force apparemment défavorable. Il analyse soigneusement le terrain, fait faire des cartes et est toujours accompagné de géographes. Il sait toujours où sont ses troupes et donne les ordres en anticipant. Bien sûr, les réalités du terrain, la chaîne de transmission et l'état de ses troupes heurtent parfois ses projets. La victoire n'est jamais acquise, évidemment. Mais, dans l'ensemble, il s'en sort plutôt bien. Je suis également admiratif sur la préparation de la campagne de Russie, la façon dont il échelonne ses troupes, les manœuvres de diversion et de couverture des axes potentiels de l'ennemi. Mais il se heurte à une psychologie très différente : Alexandre Ier ne fait rien de ce qu'il prévoit, l'acculant à la faute. Lui qui croyait lui faire peur en massant une armée gigantesque aux portes de la Russie ! C'est raté, le reste en est la conséquence.
Après cette terrible campagne, Napoléon reste un bon tacticien mais il a perdu son avantage. Lui qui savait si bien analyser les faiblesses de ses ennemis ne voit plus les siennes. Il a toujours ses petites fiches mais il manie des divisions qui n'existent que sur le papier, ne tient pas compte de la fatigue de ses généraux et de l'état réel de ses troupes. Après Leipzig, ses corps d'armée ne sont même plus des divisions, ses divisions des régiments... Ses victoires durant la campagne de France témoignent de son sens tactique mais il n'analyse plus correctement les rapports de force. Waterloo est un chef-d'œuvre mais entaché de tellement de fautes... des deux côtés ! La réussite à Ligny est brillante, l'échec aux Quatre-Bras tout autant mais la division de ses maigres forces déjà réduites par deux journées éprouvantes aurait dû l'alerter. Le plus extraordinaire est qu'il ait tout de même failli l'emporter ! Bien sûr, la victoire aurait complètement épuisé son armée et n'aurait sans doute pas eu de lendemain mais cela reste une belle démonstration.
Avatar du membre
Bruno Roy-Henry
  
  
Messages : 213
Enregistré le : 19 févr. 2021, 22:56

Re: Napoléon, piètre stratège ?

Message par Bruno Roy-Henry »

Je suis assez d'accord avec vous. Cependant, il y a certainement une faiblesse au niveau de la géopolitique, savoir la définition des buts de guerre et la mise à disposition des moyens pour les remplir. Deux faits sont saillants, l'aventure espagnole et l'expédition de Russie. Ce sont deux échecs. Mais le 1er, résulte d'un coup de poker initial, d'une mauvaise appréciation de la psychologie du peuple espagnol. Le second provient d'une erreur d"analyse sur le caractère d'Alexandre, son adversaire le plus dangereux.
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 4263
Enregistré le : 30 janv. 2021, 10:36

Re: Napoléon, piètre stratège ?

Message par Cyril Drouet »

Sur les erreurs qu'a reconnues l'Empereur, il y a ce fil :
viewtopic.php?t=55
Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2844
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Napoléon, piètre stratège ?

Message par L'âne »

Bernard a écrit : 11 avr. 2021, 11:12 Je suis également admiratif sur la préparation de la campagne de Russie, la façon dont il échelonne ses troupes, les manœuvres de diversion et de couverture des axes potentiels de l'ennemi.
Je m'interroge sur la préparation de cette campagne, effectivement qualifiée d'admirable bien souvent.
Quelque chose m'échappe...
Bruno Roy-Henry a écrit : 11 avr. 2021, 11:44 Deux faits sont saillants, l'aventure espagnole et l'expédition de Russie. Ce sont deux échecs. Mais le 1er, résulte d'un coup de poker initial, d'une mauvaise appréciation de la psychologie du peuple espagnol.
Je ne sais plus qui a écrit que le guerrier est devenu conquérant à partir de l'Espagne.
S'agissant de faute, il faut rappeler qu'au même moment le Pape est "retenu".
J'ai toujours été impressionné de noter à quel point, malgré un excellent réseau d'informateurs, la France ait pu se méprendre sur la mentalité espagnole.
L'arrogance française y est pour beaucoup...
Bruno Roy-Henry a écrit : 11 avr. 2021, 11:44 Le second provient d'une erreur d"analyse sur le caractère d'Alexandre, son adversaire le plus dangereux.
Sur ce second point, notons que Napoléon, à cause du Blocus continental et sa perméabilité, et deux années de crise économique, n'avait plus le choix.
On peut y voir un signe de la providence...
Aurea mediocritas
Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1832
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Napoléon, piètre stratège ?

Message par Bernard »

L'âne a écrit : 11 avr. 2021, 12:35 Sur ce second point, notons que Napoléon, à cause du Blocus continental et sa perméabilité, et deux années de crise économique, n'avait plus le choix.
On peut y voir un signe de la providence...
Je n'en suis pas si sûr. Les entorses aux Blocus n'étaient pas si sérieuses et n'ont jamais été réellement démontrées, elles ne justifiaient pas cette campagne. Napoléon s'est autopersuadé qu'il n'avait pas le choix... il a fait fi de tous les conseils, nombreux et avisés, qui lui avaient été donné et s'est cherché de bonnes excuses. Un peu comme s'il avait besoin d'un défi à sa hauteur ou des instincts autodestructeurs. Bref, il a fait un beau péché d'orgueil !
Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1832
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Napoléon, piètre stratège ?

Message par Bernard »

L'âne a écrit : 11 avr. 2021, 12:35 J'ai toujours été impressionné de noter à quel point, malgré un excellent réseau d'informateurs, la France ait pu se méprendre sur la mentalité espagnole. L'arrogance française y est pour beaucoup...
C'est pourtant dans cette affaire qu'il avait le plus de raisons d'intervenir. Après tout, Ferdinand VII était un Bourbon, descendant de Louis XIV et son épouse une petite-fille de Louis XV ! Je ne suis pas sûr que la mentalité espagnole explique tout. En 1823, l'expédition d'Espagne avec des troupes menées notamment par les maréchaux Oudinot et Moncey n'a pas déchaîné les mêmes guérillas. Dans le contexte de 1808 et des années suivantes, il y a certes le renversement du même Ferdinand VII mais aussi l'attitude du Portugal (la vraie faille du Blocus) et de son allié britannique.
Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2844
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Napoléon, piètre stratège ?

Message par L'âne »

Bernard a écrit : 11 avr. 2021, 12:55 Je n'en suis pas si sûr. Les entorses aux Blocus n'étaient pas si sérieuses et n'ont jamais été réellement démontrées, elles ne justifiaient pas cette campagne.
Le Blocus n'entravait pas seulement les intérêts des puissances auxquelles il est imposé depuis six ans, il froissait également leur orgueil...
Les causes de cette campagne sont multiples et les fautes partagées.
J'aime le terme "mésintelligence" des deux empereurs.
S'agissant de stratégie et pour revenir au sujet, Napoléon n'innove pas.
Il reste fidèle à un principe qui lui est cher : se servir du temps et de l'espace.
Sur le plan tactique il reste dans un schéma issu des guerres de la Révolution, où la bataille s'opère selon des règles communes admises et engendre un résultat sans équivoque, par la destruction de l’une des deux armées ennemies.
Aurea mediocritas
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Exposition: Napoléon stratège
    par Le Briquet » » dans L'actualité napoléonienne
    3 Réponses
    579 Vues
    Dernier message par Raoul Jacques
  • Exposition en ligne - Napoléon Stratège
    par Joker » » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    197 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
  • Napoléon Bonaparte – Homme d’état, stratège militaire
    par Eric LM » » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    12 Réponses
    1237 Vues
    Dernier message par Eric LM
  • Expo en ligne : "Napoléon stratège"
    par Joker » » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    537 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
  • Musée Armée "Napoléon stratège"
    par C-J de Beauvau » » dans L'actualité napoléonienne
    8 Réponses
    903 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet