Jugement de Napoléon sur Turreau

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3964
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Jugement de Napoléon sur Turreau

Message par Cyril Drouet »

la remonte a écrit :
15 déc. 2020, 09:30
ceux des colonnes infernales devaient avoir aussi de bonnes têtes de paysans dégrossis avec leurs longues baïonnettes .
Qu'auraient-elles fait ces bonnes têtes dans une autre vie, sans ces longs couteaux qu'on leur mit entre les poignes ?...

Un témoignage de la base, celui d'Elie Eyquard, sergent-major à la 3e compagnie du 1er bataillon de la Gironde, colonne du général Bonnaire, qui a tenu un livre de route :
"De Doué à Vihiers, le [20 janvier 1794]. Vihiers est une petite ville à moitié brûlée. Nous avons brulé tous les villages en y allant, depuis Doué jusqu'à Vihiers, où nous avons arrivés à minuit bien fatigués. Chacun s'est logé comme il a pu. Nous avons fait ribote toute la nuit. Nous avions apporté de quoi bouffer. Le vin était pour rien dans l'auberge. La cuisson de même.
De Vihiers à Cholet, le [21 janvier 1794]. Cholet est une jolie ville. Il y avait quelques maisons d'incendiées. Nous avons brûlé tous les villages à deux lieues de droite et de gauche de la grande route."

Mais le long de la route de Doué à Cholet, on ne faisait pas qu’incendier et « faire ribote »…
Ainsi, Jean-Baptiste Beaudesson, agent-chef des subsistances militaires à l’armée de la Loire, déposa ce témoignage le 6 octobre 1794, face à Antoine Mandard, officier de police et de sûreté générale à l’armée de l’Ouest :
« Je tire le rideau sur tous les propos sanguinaires que j’ai entendus et sur les horreurs dont j’ai été le témoin le long de la route de Cholet à Vihiers, qui était jonchée de cadavres, les uns morts depuis trois à quatre jours, et les autres venant d’expirer. Les yeux ne se portaient partout que sur des images sanglantes. Partout, les champs voisins du grand chemin étaient couverts de victimes égorgées. Voulant connaître et m’assurer par moi-même s’il restait encore des subsistances à enlever des maisons éparses ça et là et à moitié brûlées, je me transportai dans quelques-unes. Mais qu’y trouvai-je ? Des pères, des mères, des enfants de tout âge et de tout sexe, baignés dans leur sang, nus, et dans des postures que l’âme la plus féroce ne pourrait envisager sans frémissement. L’esprit se trouble même en y pensant. »



Les omissions d’Eyquard sont criantes et se poursuivent tout le long de son récit :
« De Montaigu au bivouac, le [4 février 1794]. Ce bivouac est situé tout près des Quatre-Chemins[-de-l'Oie] sur la route des Sables-d'Olonne et celle de Nantes à La Rochelle, dans un bois. Nous y avons fait bon feu. Il s'y est mangé peut-être plus de six cents moutons, sans compter les bœufs. Nous avions, à notre foyer seulement, quinze quartiers de moutons à cuire. Le fricot a duré toute la nuit. Nous avons toujours brûlé où nous avons passé.
Du bivouac à la Roche, le [5 février 1794]. La Roche sur Yon, en Poitou. Presque toutes les maisons étaient brûlées et une partie des habitants s’était sauvée aux Sables. »

Sous la plume de Duquesnoy qui a remplacé Bonnaire, cela donne ceci (lettre à Turreau, 5 février 1794) :
« Le [5 février 1794], je partis de bonne heure pour la Roche-sur-Yon, et je brûlai et tuai comme la veille. »


Eyquard :
« De Grenet à Paillers [pour Palluau], le [9 février 1794]. Palluau est aussi un village en Poitou. Nous avons brûlé tout le long de la route. »

Duquesnoy (à Turreau, le 9 février 1794) :
« Loin de laisser des armes dans les communes, j’y ai brûlé et incendié toutes les maisons, et égorgé tous les habitants que j’y ai trouvés. »


Revenu en Gironde après la guerre, Eyquard devint marchand comme son père, et eut trois enfants.
Sans doute un bon père de famille...
Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 923
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Jugement de Napoléon sur Turreau

Message par la remonte »

:salut:
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Le jugement de Barras sur Bonaparte
    par Joker » 06 nov. 2020, 19:36 » dans Salon Ier Empire
    3 Réponses
    120 Vues
    Dernier message par Joker
    08 nov. 2020, 18:44
  • Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°93 : la naissance de Napoléon
    par Le Briquet » 23 juil. 2017, 21:54 » dans Livres - Revues - Magazines
    10 Réponses
    2329 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    03 nov. 2019, 13:02
  • L’art au service du pouvoir – Napoléon I – Napoléon III
    par C-J de Beauvau » 23 avr. 2018, 14:08 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    1489 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    23 avr. 2018, 14:08
  • Napoléon à table et Napoléon cuisinier
    par Joker » 02 sept. 2020, 20:09 » dans Livres - Revues - Magazines
    1 Réponses
    233 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    03 sept. 2020, 14:52
  • Being Napoléon
    par Joker » 06 déc. 2019, 20:22 » dans Napoléon à travers les Arts
    4 Réponses
    810 Vues
    Dernier message par Frédéric
    03 sept. 2020, 21:42