Mise à sac de Lübeck

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Joker

Re: Prise et sac de Lûbeck (1806)

Message par Joker »

Je confirme l'analyse de la remonte.
Lübeck a beaucoup perdu de son cachet historique et se présente actuellement comme une ville moderne pareille à tant d'autres sans âme.
Son centre est toutefois assez animé en raison du nombre important de commerces, de restaurants et de tavernes.
La richesse de son passé méritait mieux que cela...
la remonte

Re: Prise et sac de Lûbeck (1806)

Message par la remonte »

autre exemple ; rue Bavole à Honfleur , tout a été refait , des pavés de la rue , les pierres , les colombages , bois et tuiles .

Image
la remonte

Re: Prise et sac de Lûbeck (1806)

Message par la remonte »

rien à voir avec Izmael la ville martyrisée par les Russes de Souvarov , il n'empêche que les témoignages sont assez éloquents pour Lübeck .
l'architecture que l'on retrouve aussi bien à Dantzig , Hambourg ou Koenigsberg est commune aussi à tout le nord de l'Europe .
Modifié en dernier par la remonte le 14 mars 2016, 18:12, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2478
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Mise à sac de Lübeck

Message par Joker »

Ce jour là...
6 novembre 1807

Le concept de neutralité n’est pas nouveau dans les relations diplomatiques tout comme la violation d’une neutralité par des troupes en campagne.

En novembre 1807, les troupes prussiennes du général Blücher défaites aux batailles de Auerstaedt et Iéna sont acculées à la mer Baltique par les maréchaux français Soult et Bernadotte.
Les prussiens décident alors de se réfugier dans la ville portuaire de Lübeck pourtant ville neutre et indépendante.

Les français veulent en finir: “On se battit avec acharnement dans les rues, elles étaient toutes jonchées de cadavres. Jamais je n’avais vu un pareil carnage : les hommes, les chevaux tués, les canons et les voitures renversées, le pavé teint de sang et couvert d’armes brisées” rapporte le colonel français Vigo-Roussillon.

En tentant de fuir, Blücher (futur vainqueur de Waterloo avec Wellington) est forcé de se rendre à Ratkau.

Une fois prise, Lübeck sera livrée à soif de butin des vainqueurs comme le rapporte le général français de Pelleport "Le souvenir m’en fait honte encore ! Les caves furent forcées, et les maisons de campagne entièrement dévastées; leurs meubles, même les plus précieux, servirent au feu des bivouacs; je n’avais pas vu encore un pareil vandalisme.”
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Napoléon au sac des Tuileries le 10 Août 1792
    par Joker » 11 août 2019, 19:22 » dans L'actualité napoléonienne
    4 Réponses
    1271 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    17 août 2019, 16:09