La "Baraque" de l'Empereur à Boulogne-sur-mer

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2478
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

La "Baraque" de l'Empereur à Boulogne-sur-mer

Message par Joker »

Voici deux vieilles cartes postales (familiales et rarissimes) intitulées, pour celle du haut :
- « BOULOGNE sur MER – Enclos Napoléon – Ancien poste d’observation de Napoléon 1er »,
et la seconde, l’arrière de la même maison :
- « BOULOGNE sur MER (P.- de C) Rue de la baraque de l’Empereur »

Cette maison avait été construite a proximité du site dit de « la baraque de l’Empereur », sans qu’il soit possible d’en préciser aujourd’hui l’emplacement exact.
On remarque, sur celle du haut les dates 1803 et 1804 inscrites à gauche en haut du bâtiment.
En effet, lors de l’installation du Camp de Boulogne au début de l’Empire, d’autres « baraques » furent construites pour certains maréchaux sur le haut des falaises, endroit aujourd’hui protégé et idéal pour observer les côtes anglaises, d’où l’on peut jouir en outre d’une vue magnifique sur la sortie du port de Boulogne-sur-Mer.
Elle a été détruite par des bombardements au cours de la deuxième guerre mondiale.

Voici ce qu’en dit Constant Wairy, premier valet de chambre de Napoléon :
« Sa figure était un carré long, ayant, à chaque extrémité, deux pavillons de forme semi-circulaire. Un pourtour fermé par un grillage en bois régnait autour de cette baraque qu'éclairaient en dehors des réverbères placés à quatre pieds de distance les uns des autres. Les fenêtres étaient placées latéralement.
Le pavillon qui regardait la mer se composait de trois pièces et d'un couloir. La pièce principale servant de chambre du conseil, était décorée en papier gris-argent: le plafond peint avec des nuages dorés, au milieu desquels on voyait sur un fond bleu de ciel, un aigle tenant la foudre, guidé vers l'Angleterre par une étoile, l'étoile tutélaire de l'empereur. Au milieu de cette chambre, était une grande table ovale couverte d'un tapis de drap vert, sans franges. On ne voyait devant cette table que le fauteuil de Sa Majesté, lequel était en bois indigène simple, couvert en maroquin vert, rembourré de crin, et se démontant pièce à pièce; sur la table était une écritoire en buis. C'était là tout le mobilier de la chambre du conseil, où Sa Majesté seule pouvait s'asseoir, les généraux se tenant debout devant lui, et n'ayant dans ces conseils, qui duraient quelquefois trois ou quatre heures, d'autre point d'appui que la poignée de leurs sabres.
On entrait dans la chambre du conseil par un couloir. Dans ce couloir, à droite, était la chambre à coucher de Sa Majesté, fermée d'une porte vitrée, éclairée par une fenêtre qui donnait sur le camp de droite et de laquelle on voyait la mer, à gauche. Là se trouvait le lit de l'empereur, en fer, avec un grand rideau de simple florence vert, fixé au plafond par un anneau de cuivre doré. Sur ce lit, deux matelas, un sommier, deux traversins, un à la tête, l'autre au pied, point d'oreiller: deux couvertures, l'une en coton blanc, l'autre en Florence vert, ouatée et piquée; un pot de nuit en porcelaine blanche avec un filet d'or, sous le lit, sans plus de cérémonie. Deux sièges pliants très-simples à côté du lit. À la croisée, petits rideaux en florence vert; cette pièce était tapissée d'un papier fond rose, à dentelle, bordure étrusque.
Vis-à-vis de la chambre à coucher était une chambre parallèle dans laquelle se trouvait une espèce de télescope qui avait coûté douze mille francs. Cet instrument avait environ quatre pieds de longueur sur un pied de diamètre, il se montait sur un support en acajou à trois pieds, et le coffre qui servait à le contenir avait à peu près la figure d'un piano. Dans la même chambre, sur deux tabourets, on voyait une cassette carrée couverte en cuir jaune, qui contenait trois habillements complets et du linge. C'était la garde-robe de campagne de Sa Majesté; au-dessus un seul chapeau de rechange, doublé de satin blanc et très usé. L'empereur, comme je le dirai en parlant de ses habitudes, ayant la tête fort délicate, n'aimait point les chapeaux neufs, et gardait longtemps les mêmes.
Le corps principal de la baraque impériale était divisé en trois pièces : un salon, un vestibule et une grande salle à manger, qui communiquait par un couloir, parallèle à celui que je viens de décrire, avec les cuisines. En dehors de la baraque et dans la direction des cuisines, se trouvait une petite loge couverte en chaume, qui servait de buanderie et dans laquelle on lavait la vaisselle. »

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées
Avatar du membre
Rigodon d'honneur
Colonel 3ème Hussard
Colonel 3ème Hussard
Messages : 498
Enregistré le : 05 févr. 2018, 23:02

Re: La "Baraque" de l'Empereur à Boulogne-sur-mer

Message par Rigodon d'honneur »

aujourd'hui, à proximité même de la stèle de la Légion d'honneur qui commémore la remise par Napo des croix de la LH aux troupes du camp de Boulogne le 16 août 1804, se dresse encore et toujours une "baraque" que j'ai eu le plaisir de visiter :) :P (je recommande ainsi à tous ceux d'entre vous qui passeront par Boulogne de s'y arrêter :!: )...

elle se trouve ici ;) ...... avec en arrière-plan, la colonne de la Grande Armée qui marque le paysage et veille sur cette plaine glorieuse où tant de grognards reçurent avec fierté leurs croix de la bravoure...
:salut:
"Ils grognaient, et le suivaient toujours..."
Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1570
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: La "Baraque" de l'Empereur à Boulogne-sur-mer

Message par Bernard »

Rigodon d'honneur a écrit :
03 nov. 2020, 00:04
elle se trouve ici
Dédé n'a pas su, ou voulu, surfer sur le passé napoléonien de l'endroit :lol:
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3835
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: La "Baraque" de l'Empereur à Boulogne-sur-mer

Message par Cyril Drouet »

L'ancêtre de Dédé croqué par Raffet :
Sans titre 1.jpg
:mrgreen:
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Boulogne-sur-Mer : Star Wars ou Napoléon ?
    par L'âne » 25 mars 2018, 12:59 » dans L'actualité napoléonienne
    3 Réponses
    537 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    28 mars 2018, 23:58
  • Napoléon et la mer
    par Joker » 09 août 2019, 19:34 » dans Napoléon à travers les Arts
    11 Réponses
    1193 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    20 août 2019, 19:39
  • Napoléon en mer - Alain Frerejean
    par le sabreur » 01 mars 2016, 10:49 » dans Livres - Revues - Magazines
    0 Réponses
    567 Vues
    Dernier message par le sabreur
    01 mars 2016, 10:49
  • [ Napoléonothèque ] Napoléon et la mer - Un rêve d'Empire
    par L'âne » 26 nov. 2018, 10:46 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    1227 Vues
    Dernier message par L'âne
    26 nov. 2018, 10:46
  • [ Napoléonothèque ] Napoléon et la mer - Un Rêve d'Empire
    par L'âne » 26 nov. 2018, 10:48 » dans Napoléonothèque
    2 Réponses
    1448 Vues
    Dernier message par L'âne
    26 nov. 2018, 14:38