16 octobre 1840 : les Cendres de l'Empereur quittent Sainte-Hélène

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2381
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

16 octobre 1840 : les Cendres de l'Empereur quittent Sainte-Hélène

Message par Joker »

Il y a 25 années, quasiment jour pour jour, que l'Empereur a mis le pied sur Sainte-Hélène. Ces Cendres vont maintenant être rapatriées en France.

Lisons le "Journal écrit à bord de la frégate la Belle Poule, par Emmanuel de las Cases, fils de l’auteur du “Mémorial” :

16 - Vendredi. Pendant la nuit, l'officier de quart avait conservé la grande tenue. La frégate était restée pavoisée et le corps avait été maintenu en chapelle ardente. M. l'abbé Coquereau ne l'avait pas quitté, quoique ce fût sa troisième nuit de veille. A dix heures, devait commencer une cérémonie religieuse.

L'autel était dressé sur l'emplacement de la roue du gouvernail, appuyée au mat d'artimon ; il était surmonté de pavillons français et d'un trophée d'armes. A droite et à gauche s'élevaient deux faisceaux de fusils au-dessus desquels était attachée une couronne de chêne. Au-devant étaient deux obusiers. Entre l'autel et le cabestan, s'étendait un immense drap noir, brodé d'argent, sur lequel reposait le cercueil, recouvert de son magnifique manteau et surmonté de la couronne Impériale voilée de crêpe. Des cassolettes suspendues faisaient fumer l'encens.

Des soixante hommes commandés par le capitaine Penanros, trente étaient à tribord sous ses ordres immédiats, et trente à babord sous les ordres de M. Jauge. Les compagnons d'exil de l'Empereur avaient repris leur place ; près d'eux étaient les fidèles serviteurs et les quatre plus anciens sous-officiers de la division ; au pied du cercueil se tenait le prince commandant, en grande tenue ; à sa droite, le commandant Hernoux, son aide de camp ; à sa gauche, M. le comte de Chabot, commissaire du roi ; derrière lui étaient les commandants Guyet et Doret et l'agent consulaire de France; puis les états-majors, chacun à son rang; puis les capitaines des navires marchands français et leurs passagers. Venaient enfin tous les matelots en tenue. La Favorite et l’Oreste avaient envoyé leurs maitres et une députation de soixante hommes chacun. Il n'y avait aucun étranger. C'était une cérémonie toute nationale.

À dix heures, M. l'abbé Coquereau commença l’office divin. Pendant toute sa-durée, la corvette et le brick qui depuis huit heures du matin avaient le pavillon mi-mat et les vergues en patenne, tirèrent alternativement un coup de canon de minute en minute.

Rien ne saurait rendre le recueillement et la majesté qui présidèrent, à cette cérémonie. Pour ceux qui avaient vécu familièrement à Sainte-Hélène avec Napoléon déchu, c'était la cendre du plus attachant des hommes sur laquelle ils pleuraient ; pour ceux qui ne l’avaient pas connu, c'était la tombe du plus grand des hommes, qui, en comprimant l’anarchie, avait élevé jusqu'aux nues la gloire de la patrie ; pour tous, c’était l'ombre du grand Napoléon, qui reparaissait au milieu des Français, après un quart de siècle d'exil.

Les cérémonies terminées, le corps fut déposé dans le caveau préparé, avec les prières et les formes prescrites par l'Église catholique. Tout était accompli : le pavillon de soie, garni de crêpe noir, flottait toujours en tête du grand mat. L’officier de service vint demander au prince commandant des ordres à ce sujet.

Qu’il y reste, répondit-il, jusqu'à ce que nous ayons perdu la terre de vue ; on doit bien cela à l’Empereur !...

Sources : Cercle Napoléon.
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • 1840 : Louis-Philippe organise le retour des cendres de Napoléon
    par Joker » 21 déc. 2019, 20:39 » dans Livres - Revues - Magazines
    1 Réponses
    102 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    21 déc. 2019, 21:37
  • L'Empereur commente le Manuscrit venu de Sainte-Hélène
    par Joker » 07 sept. 2020, 19:56 » dans Salon Ier Empire
    4 Réponses
    117 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    08 sept. 2020, 18:46
  • Sainte-Hélène...
    par Christophe » 18 avr. 2016, 08:35 » dans Napoléon à travers les Arts
    4 Réponses
    1923 Vues
    Dernier message par La Béquille
    03 mai 2016, 13:20
  • Sainte-Hélène à Malmaison.
    par Joker » 06 sept. 2018, 20:36 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    649 Vues
    Dernier message par Joker
    06 sept. 2018, 20:36
  • De Waterloo ... à Sainte-Hélène.
    par Joker » 23 avr. 2020, 18:51 » dans Livres - Revues - Magazines
    0 Réponses
    143 Vues
    Dernier message par Joker
    23 avr. 2020, 18:51