Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Bergisel

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par Bergisel »

Joséphine :

Mais hélas, la capacité à suivre cet exemple fait gravement défaut ...
En ce qui me concerne pas du tout :)

"Napoléon travaillait avec une facilité et une lucidité incroyable. Ceux qui l'entouraient parlaient avec étonnement de la richesse de pensée et de la belle ordonnace de ces mémoires, de ces prescriptions, de ces exposés qu'il dictait à ses secrétaires et à ses aides de camp, et qui comportaient souvent de nombreuses pages. Ils devaient être au fait de toutes les questions et de toutes les réponses, dans les affaires politiques comme dans les militaires" .

Un Homme nous manque depuis bien longtemps, c'est une évidence.

Nous ne sommes pas tout à fait dans le hors sujet, car il faut regarder le personnage Napoléon de manière globale... On peut être homme de terrain et intelligent et réciproquement. L'un n'exclut pas l'autre. Voilà le côté remarquable de Napoléon. L'appréciation de ce saxon vient à point.

En Autriche j'entends souvent ce genre de propos ... comme quoi on ne prête qu'aux riches .... :)

:salut:
Drouet Cyril

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par Drouet Cyril »

la façon dont Napoléon conçut l'organisation de son labeur personnel à la mesure de ses moyens mentaux et corporels, demeure en exemple aux travailleurs de tous les temps.
Exemple qu'il tenta d'inculquer :
"La mémoire de Napoléon était prodigieuse ; mais quelle mémoire d'homme aurait pu suffire dans une position comme la sienne ? Il y avait pourvu par des méthodes, qu'il avait soin de faire adopter autour de lui ; il fallait que ses ministres et ses principaux officiers abandonnassent les systèmes d'ordre et de travail qui pouvaient leur être personnels pour se facçonner uniquement aux siens."
(Mollien, Mémoires d'un ministre du Trésor Public)

Eh oui, pensons aussi aux collaborateurs. Un des grands talents de Napoléon était aussi de savoir bien s'entourer.


Salutations respectueuses.
Marie-Hélène Legrand

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par Marie-Hélène Legrand »

Bonjour,

Eh oui "l'homme de terrain, pragmatique, université etc" avait aussi le "talent" de "savoir bien s'entourer". La preuve, Cambacérés et son Code Civil.

Le premier projet de Code Civil date de la séance du 9 août 1793 à la Convention Nationale. Cambacérès prendra la parole "au nom du comité de lègislation :

"Citoyens, elle est enfin arrivée cette époque si désirée qu doit fixer pour jamais l'empire de la liberté et les destinées de la France.
Après avoir marché sur des ruines,il faut éléver le grand édifice de la lègislation civile; édifice simple dans sa structure, mais majestueux par ses proportions; grand par sa simplicité, même, et d'autant plus solide que, nétant point bâti sur le sable mouvant des systèmes, il s'élèvera sur la terre ferme des lois de la nature et sur le sol vierge de la république ...
Portons dans le corps de nos lois le même esprit que dans notre corps politique; et comme l'égalité, l'unité, l'indivisibilité ont présidé à la formation de la république, que l'unité et l'égalité président à l'établissement de NOTRE CODE CIVIL, que ce soit en un mot par le petit nombre des textes que nous arrivions à cette unité harmonique qui fait la force du corps social, qui en dirige tous les mouvements dans un accord merveilleux, à peu près comme les lois simples de la création président à la marche et à l'harmonie de l'univers...
Il serait superflu de vous présenter l'analyse complète de NOS articles, mais nous vous devons quelques éclaircissements sur les points principaux de NOTRE projet.
Les personnes et les propriétés ont été successivement le sujet de NOS méditations. La constitution a fixé les droits politiques des Français, c'est à la lègislation qu'il appartient de régler leurs droits civils.
Ces droits sont acquis à l'enfant dès le moment où il respire : la seule majorité lui en assure le plein exercice; elle est fixée à vingt-et-un ans...

La lègislation doit donc régler les dispositions et les formes des naissances, des mariages, des divorces et des décès. L'homme naît et meurt à la patrie, la société doit le suivre dans les principales époques de sa vie....

Quand à l'éducation la Convention en décrétera le mode et les principes....Tous les enfants sont appelés à partager également le patrimoine de leur famille : tel est l'ordre de la nature, tel est le voeu de la raison...

Tels sont citoyens, les principaux éléments de l'ouvrage que nous vous proposons de consacrer à la prospérité de la France et au bonheur de tous les peuples. Puissent-ils ne recevoir aucune atteinte, ni des outrages du temps, ni des passions des hommes. Les lois sont les ancres qui servent à fixer le vaisseau de l'Etat...

O vous enfants de la patrie ! vous, qu'elle a chargés de proter dans cette enceinte l'expression de sa volonté souveraine, soyez témoins du zèle constant des fidèles représentants du peuple pour le salut de la république. Voyez le Code des lois civils que la Convention prépare pour la grande famille de la nation, comme le fruit de la liberté. La nation le recevra comme le garant de son bonheur; elle l'offira un jour à tous les peuples, qui s'empresseront de l'adopter lorsque les préventions seront dissipées, lorsque les haines seront éteintes."

Dans sa séance du 19 mars 1793, la Convention nationale établira un "Décret sur les bases de l'organisation générales des secours publics.
Dans sa séance du 28 juin, un "Décret relatif à l'organisation des secours accorder annuellement aux enfants, aux vieillards et aux indigents.
Dans la séance du 11 mai 1794, un "Décret qui ordonne la formation d'un livre de bienfaisance nationale, intitulé, Cultivateurs vieillards ou infirmes, Artisans vieillards ou infirmes, aux mères et aux veuves ayant des enfants dans les campagnes... discours qui se termine par "La Révolution nous a donné preuves sur preuves que le Peuple Français pour être un grand et vieux Peuple, n'est point pour cela incapable d'adotper les plus grands changements dans ses institutions, de consentir aux plus grands changements dans ses institutions, de consentir aux plus grands sacrifices pour les améliorer. N'a-t-il pas tout changé depuis 89..."

Rendons à la Convention ce qui lui appartient et "Vive l'Histoire".

Cordialement
Marie-Hélène Legrand
Bergisel

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par Bergisel »

Bonsoir,

Eh oui "l'homme de terrain, pragmatique, université etc" avait aussi le "talent" de "savoir bien s'entourer". La preuve, Cambacérés et son Code Civil.

La capacité intellectuelle, c'est aussi ceque je daisais savoir choisir ses collaborateurs, et si possible pas tous bons dans le même domaine. Les rédacteurs du Code Civil (Cambacérès n'a pas été ... le meilleur des meilleurs ... il a su semble-t-il parler le premier de Code Civil ce qui est déjà beaucoup :) mais il ne suffit peut être pas simplement de formuler ! ) Il y a eu Portalis, Lebrun, Thibaudeau, Tronchet, Roederer... je crois que celui qui a apporté le plus gros ouvrage est bien Portalis... d'ailleurs en histoire du Droit on parle de lui ! Ceci étant dit Napoléon a apporté une forte touche personnelle par sa capacité à absorber des nouvelles disciplines et à les projeter dans l'avenir. C'est bien le sens même du thème choisi par Joséphine à l'origine du post. Sa "capacité", je les conjuguerai au pluriel en parlant de "facultés" : Napoléon pragmatique dans l'âme discerne la pérennité et/ou l'universalité de tel concept : on le voit avec le Code Napoléon exporté en Europe voire in extenso en Italie (à l'exception du divorce).

:salut:
Latour-Maubourg

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par Latour-Maubourg »

avait aussi le "talent" de "savoir bien s'entourer
N'oublions pas non plus, le rôle des Bourrienne, Méneval et autres Fain qui étaient de véritables collaborateurs et non de simples scribes.
:salut:
Bergisel

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par Bergisel »

Bonsoir,

Pour revenir sur le point abordé par Marie-Hélène Legrand, Il s’agit bien d’un premier projet de Code Civil qui formule les principes dits du droit intermédiaire. Le problème est que les doctrinaires sont toujours pris au piège du sens pratique qui leur fait défaut comme quelqu’un me le rappelait encore cet après-midi. Nous sommes effectivement le 9 août 1793 Cambacérès prend la parole et puis « on » en reste au stade de la formulation des bonnes intentions et des épisodes sanglants. Il faudra attendre un quatrième projet au lendemain du 18 brumaire pour voir émerger à nouveau quelque chose de sérieux, mais nouvel échec dû dans ce cas à la précipitation. De mémoire un arrêté des consuls signé en août 1800 (soit sept années après la déclaration de Cambacérès) charge une commission de rédiger un cinquième projet qui sera, en fait, celui qui conduira à l’élaboration du code civil, le Code Napoléon. En quelques mois, quatre je crois, le projet est bouclé. Il est discuté en Conseil d’Etat sous la présidence de Cambacérès soit de Bonaparte. La discussion visa trente six projets de lois….

Inutile de dire que la procédure de discussion et d’adoption (aucune possibilité d’amendement au niveau du Corps législatif) favorisait les idées réactionnaires et conservatrices que l’on retrouvait paradoxalement chez les membres « révolutionnaires ». Les premières des 36 lois furent votées dès 1803, les reliquat suivit en 1804. Finalement le 21 mars 1804 l’ensemble législatif est réuni dans le Code Civil des Français.

Pour rester dans le fil de Joséphine et ce qui montre bien que Napoléon n’est pas réductible à un simple chef de guerre. Napoléon est frappé pour l’époque d’une extraordinaire capacité intellectuelle. Je dirai même qu’elle est imposante (au regard des projets poursuivis par ailleurs). Napoléon démontre là aussi son sens du pragmatique. Il ne veut pas en revenir aux principes du droit hérités de l’Ancien Régime mais il sait aussi qu’il y a des principes du droit naturel incontournables… il perçoit la conservatisme « ambiant » des forces révolutionnaires qui prennent position sur des points de doctrine. Lui intervient sur des points majeurs du droit de la famille, la filiation notamment. D’ailleurs on perçoit l’empreinte intellectuelle de Napoléon dans l’abrogation du droit antérieur : il n’y a aucune concession mais une forte présence de raisonnement a contrario (soyons pratiques …. Si on veut traduire)

Napoléon s’est entouré de magistrats réalistes, ne vexant pas Cambacérès mais lui rappelant que le dogmatique s’opposait au pragmatique (ce qui lui avait fait défaut jusque là). Napoléon voulut aussi s’opposer à l’esprit partisan.

Pour en finir, le Code Civil n’est qu’un aspect de l’œuvre juridique du Consulat et de l’Empire mais c’en est le fondement.

:salut:
stephane intilla

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par stephane intilla »

:sommeil: L'empereur savait parfaitrement manier l'art de la propagande, il gérait son image comme une rock-star et j'aime me remémorer une anecdote à propos de cette si célèbre et si louée capacité intellctuelle de travail:
aux tuilerie, à saint cloud, ou à pont de briques l'Empereur faisait toujours bruler une bougie toute la nuit sur son bureau pour que l'on puisse vérifier au dehors que l'Empereur travaillait sans relache...
ou comment créer sa propre légende.
:Vive-L-Empereur2
Joséphine

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par Joséphine »

L'empereur savait parfaitrement manier l'art de la propagande, il gérait son image comme une rock-star et j'aime me remémorer une anecdote à propos de cette si célèbre et si louée capacité intellctuelle de travail:
aux tuilerie, à saint cloud, ou à pont de briques l'Empereur faisait toujours bruler une bougie toute la nuit sur son bureau pour que l'on puisse vérifier au dehors que l'Empereur travaillait sans relache...
ou comment créer sa propre légende. (Stéphane intilla) ...


Légende : Récit à caractère merveilleux où les faits sont transformés par l'imagination populaire ou l'invention poétique ...


Et quand bien même la petite bougie aurait brûlé toute la nuit, le travail fourni par l'Empereur ne constitue-t-il point, à lui seul , la meilleure preuve de son génie et de ses capacités intellectuelles, sans s'embarasser de ces anecdotiques récits, inventés pour faire ricaner les mauvais esprits ?

Sérieusement, il est des "contes" qu'il faut laisser aux petits enfants.



:salut:
Drouet Cyril

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par Drouet Cyril »

Il y a suffisamment de témoignagnes pour nous prouver que la capacité impressionnante de travail de l'Empereur ne se résumait aucunement au seul fait d'allumer une bougie.
stephane intilla

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par stephane intilla »

:) c'est Napoléon lui-même qui aurait rapporté l'anecdote de la bougie, et si j'ai pris un malin plaisir à vous l'offrir ce n'est certe pas pour contester vos propos, mais bien pour les nuancer, leur apporter un éclairage différent parfois. Comme pour un peintre, il faut savoir jouer des ombres et des lumières pour que le portrait soit vivant.

Ne soyez pas choqués donc chers forumistes si je préfère m'amuser à :vert: dire que l'Empereur montait assez mal à cheval, plutot que de louer ses capacités de résistance extraordinaires lorsqu'il pouvait passer des journées entières à galopper sous la pluie.
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • "Essai sur les idées de jeunesse de Bonaparte", par Thierry Lentz.
    par Joker » 21 juin 2019, 18:52 » dans Livres - Revues - Magazines
    0 Réponses
    382 Vues
    Dernier message par Joker
    21 juin 2019, 18:52
  • Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°93 : la naissance de Napoléon
    par Le Briquet » 23 juil. 2017, 21:54 » dans Livres - Revues - Magazines
    10 Réponses
    2087 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    03 nov. 2019, 13:02
  • L’art au service du pouvoir – Napoléon I – Napoléon III
    par C-J de Beauvau » 23 avr. 2018, 14:08 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    1406 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    23 avr. 2018, 14:08
  • Napoléon à table et Napoléon cuisinier
    par Joker » 02 sept. 2020, 20:09 » dans Livres - Revues - Magazines
    1 Réponses
    127 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    03 sept. 2020, 14:52
  • Being Napoléon
    par Joker » 06 déc. 2019, 20:22 » dans Napoléon à travers les Arts
    4 Réponses
    729 Vues
    Dernier message par Frédéric
    03 sept. 2020, 21:42