Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

the argie

Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par the argie »

Guarro: personne malpropre ou grosiere.

" Une fois, pendant que Desmazis, malade, était à l'infirmerie, il ( Napoléon) résolut de ne voir personne. Il se dit indisposé, obtint la permission de garder la chambre et, muni de provisions, les volets fermés, passa deux ou trois jours dans la solitude et le silence, rêvant, lisant, écrivant, comme Malebranche, á la lueur d'une lampe. Il ne sortait même pas pour satisfaire d'impérieux besoins. Selon l'usage du Midi, il jetait par la fenêtre son superflu. Un camarade se fâcha ; il vint frapper á la porte de l'ermite, le querella, le provoqua. Les deux élèves furent mandés à l'état major et Bonaparte reçut une verte réprimande. <Je ne savais pas, dit-il plaisamment à Desmazis, que l'etat major mit son nez dans ce cas-là.>"
Joker

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par Joker »

Le jeune Bonaparte avait de bien curieuses manières ! :roll:
Je savais que cela se pratiquait couramment dans l'Antiquité et au Moyen Age, mais était-ce encore la coutume en Corse ?
Pour ma part, j'adore l'expression "évacuer son superflu" !
Et dire qu'il y en a certains qui prétendent que c'est dans le besoin que l'on reconnaît ses amis... :mrgreen:
Nora

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par Nora »

tres jolie anecdote, cher o chere compatriote!!! ;-)
... et je aussi adore l'expression "évacuer son superflu" ! ;-) ;-) ;-)
A+
Nora :mrgreen:
the argie

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par the argie »

Une coutume de famille

Maria Bossi fut une cousine des Bonaparte et epouse d'Antoine Pozzo di Borgo. Elle vecut dans le deuxième étage de la maison Bonaparte, à Ajaccio..
Un jour elle jeta des eaux fécales par la fenêtre. Cette idée maladroite fut le début d'une longue inimitié entre les Pozzo di Borgo et les Bonaparte. Parce quand Maria Bossi jetait ses... superflus, Letizia Bonaparte était sous la fenêtre, et Charles " amoureux des litiges" Bonaparte en profita pour commencer un procès judiciaire contre ses cousins.

Ces anecdotes je les ai trouvées:
-L'anecdote du jeune Napoléon dans le premier tome de " La jeunesse de Napoléon" d'Arthur Chuquet.
-Celle de Letizia, dans les livres de Andre Castelot et de Vincent Cronin.
Modifié en dernier par the argie le 11 août 2003, 21:40, modifié 4 fois.
joel

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par joel »

Chère "Argie",

Expression superbe que j'aurai l'occasion de replacer certainement lors d'une discution 'houleuse' mais en parlant plutôt du débit de paroles - allez évacuer vos superflus dehors!!! Superbe.

Je vais de ce pas faire des "recherches " dans certains livres, car comme Joker le signalait, je ne pensais plus que cette pratique persistait à cette époque. De plus la dispute entre les familles me semble basée sur un conflit d'intérêt terrien, mais je peut me tromper d'où cette envie subite d'évacuer le superflu de ma tête et de me plon ger dans mes livres.

Encore merci pour cette anecdote.
Jonathan

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par Jonathan »

Salut à vous : :salut:

Quelques dates :

28 octobre 1785: il quitte l'École militaire, 42e sur 58 promus.
3 novembre 1785: en garnison à Valence.
15 septembre 1786: arrivée en permission en Corse.
12 septembre 1787: il quitte la Corse. Il avait obtenu un congé de cinq mois et
demi.
9 novembre 1787: arrivée à Paris.
22 novembre 1787: à Paris, <<rencontre>> au Palais-Royal avec une prostituée. Il
en a consigné le récit.
1er janvier 1788: deuxième séjour en Corse.

Source : Dictionnaire Napoléon - ed. par Jean Tulard

Et encore, voici :
La jeunesse de Napoléon, Tome I.- "Brienne" - par Arthur Chuquet
(pages 181-365). Sur Gallica : (lien disparu)
Florian

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par Florian »

Du temps où Napoléon était à Brienne, les vacances commençaient le 15 septembre pour se terminer à la Toussaint.

Il est donc possible (même si je conviens que c'est loin d'être simple) que le jeune Bonaparte ait passé des vacances chez ses protecteurs (Marbeuf et Du Rosel de Beaumanoir). On a parlé d'un voyage chez Du Rosel en Normandie par exemple. En fait, plusieurs légendes coexistent qu'il serait fastidieux de détailler évoquant un passage de Bonaparte, à Cean et à Montilly (pour la Normandie) ainsi qu'en Bretagne, où on dit qu'il serait aller à Penavern, dans la propriété de Marbeuf. Comme d'habitude quand on parle de Napoléon, les esprits se sont vite enflammés, et prenant pour prétexte qu'une page du registre des naissances de Penarven était arraché au mois d'août 1769 (ce qui demanderait en premier lieu à être vérifié) certains ont prétendu que Marbeuf (dont on sait que de nombreux indices font penser qu'il fût l'amant de Laetizia) est le père de Napoléon, d'où la protection et les vacances qu'il lui accorde.
the argie

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par the argie »

Napoleon a ecrit: "Je connais ce pays- la" le 22 novembre 1787, donc il a été en Bretagne avant cette date.
Il y a trois possibilites:
- Pendant les vacances quand il faisait ses études à Brienne. Il y avait de vacances du 16 septembre au 1 novembre. Mais ces vacances étaient employées à revoir les matières de l'année; ces vacances s'écoulent sans sortir de l'école. Les élèves ne pouvaient sortir de l'école sous quelque prétexte. Bien qu'Arthur Chuquet parle de quelques élèves qui ont pu sortir, mais ce sont des cas exceptionnels( Le père ou quelqu'un de sa famille était proche a la mort, etc) Donc, je crois cette posibilite imposible.
- Dans la période compris entre sa sortie de l'école de Paris( 30 octobre 1785) et le 20 novembre 1787. Il aurait pu aller a Bretagne pendant la période de ses congés. Je crois que c'est l'alternative la plus crédible.
- Qu'il ait menti dans son récit; c'est probable mais je ne le crois pas.
L'unique certitude ''est qu'il a écrit qu'il a connu la Bretagne avant 1787.
Je crois que l'unique alternative c'est la période comprise entre les années 1785 et 1787.
Florian

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par Florian »

Napoleon a ecrit: "Je connais ce pays- la" le 22 novembre 1787, donc il a ete en Bretagne avant cette date.
Ce n'est pas parce qu'il l'a écrit que c'est vrai. Rien ne nous dit que ce récit est basé sur des faits réels même si cela semble l'hypothèse la plus probable.

Quant à dire que les élèves n'avaient pas le droit de quitter l'école pendant les vacances, je doute un peu de votre version, il faudrait avoir des sources fiables. En tout cas écarter cette hypothèse me paraît trop hâtif.
the argie

Re: Napoléon : Instuction, jeunesse, capacités intellectuelles, mathématiques et géométrie

Message par the argie »

Ce n'est pas parce qu'il l'a ecrit que c'est vrai. Rien ne nous dit que ce récit est base sur des faits réels même si cela semble l'hypothèse la plus probable.
Vous avez raison. Tout recit n'est que produit de l'imagination même s'il est basé sur des faits réels. On ne peut pas savoir ce qui est vrai et ce qui est faux. Mais, vous l'avez dit aussi, ce récit peut etre réel et presque tous l'ont pris de cette façon.
Quant à dire que les eéèves n'avaient pas le droit de quitter l'école pendant les vacances, je doute un peu de votre version, il faudrait avoir des sources fiables. En tout cas écarter cette hypothèse me parait trop hâtif
Mes sources:
-La jeunesse de Napoléon, tome I, d'Arthur Chuquet.
-Monsieur de Buonaparte, de Georges Roux.
Je crois que ce sont des sources fiables, surtout le livre de Chuquet, peut-eêre le meilleur livre que j'ai lu sur la jeunesse de Napoléon. Chuquet a été l'un des premiers historiens qui a utilisé les manuscrits de jeunesse de Napoléon, inclus avant du propre Frederic Masson. Aussi, je ne me souviens d'avoir lu quelque chose sur un sorti de l'école de Brienne ni dans le livre de Madelin, La jeunesse de Bonaparte ( je ne le cite pas parce que je n'ai pas fini le chapitre) ni dans aucun autre livre.
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • "Essai sur les idées de jeunesse de Bonaparte", par Thierry Lentz.
    par Joker » 21 juin 2019, 18:52 » dans Livres - Revues - Magazines
    0 Réponses
    387 Vues
    Dernier message par Joker
    21 juin 2019, 18:52
  • Napoléon 1er – Revue du Souvenir Napoléonien n°93 : la naissance de Napoléon
    par Le Briquet » 23 juil. 2017, 21:54 » dans Livres - Revues - Magazines
    10 Réponses
    2104 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    03 nov. 2019, 13:02
  • L’art au service du pouvoir – Napoléon I – Napoléon III
    par C-J de Beauvau » 23 avr. 2018, 14:08 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    1409 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    23 avr. 2018, 14:08
  • Napoléon à table et Napoléon cuisinier
    par Joker » 02 sept. 2020, 20:09 » dans Livres - Revues - Magazines
    1 Réponses
    130 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    03 sept. 2020, 14:52
  • Being Napoléon
    par Joker » 06 déc. 2019, 20:22 » dans Napoléon à travers les Arts
    4 Réponses
    733 Vues
    Dernier message par Frédéric
    03 sept. 2020, 21:42