L'homme qui trouva le gué de la Bérézina

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2615
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

L'homme qui trouva le gué de la Bérézina

Message par Joker »

Jean Baptiste Juvénal Corbineau (1776-1848)

Issu d'une fratrie de cinq enfants, dont les deux autres frères, Constant (1772-1807) et Hercule (1780-1823), se distingueront sous le Premier Empire.
Corbineau est connu pour sa grande bravoure face à l'ennemi, notamment blessé à Wagram à Kulm (1813) où il sauve la cavalerie du corps du général Dominique Vandamme (1770-1830).
Aide camp de l'Empereur, son autre fait de gloire est d'avoir découvert le gué de Studienka qui sauva les restes de la Grande Armée au retour de Russie (1812). Comte de l’Empire (1813).
Le général Corbineau était à la bataille de Waterloo aux côtés de l'Empereur au moment où ce dernier fut contraint de se jeter, ainsi que les maréchaux Ney (1769-1815) et Soult (1769-1851) et plusieurs généraux, dans le carré qu'il commandait.
Mis à la retraite sous la Restauration, il fut chargé sous la Monarchie de Juillet de la 16e division militaire (Lille), et plus tard créé pair de France (12 septembre 1835) et élevé grand-croix de la Légion d'honneur (5 mai 1838).
C'est lui qui, le 6 août 1840, fit arrêter à Boulogne le prince Louis-Napoléon Bonaparte.
Mort à Paris en 1848
Son nom est gravé sur l’Arc de Triomphe.

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées
Avatar du membre
Rigodon d'honneur
Colonel 3ème Hussard
Colonel 3ème Hussard
Messages : 515
Enregistré le : 05 févr. 2018, 23:02

Re: L'homme qui trouva le gué de la Bérézina

Message par Rigodon d'honneur »

Corbineau n'est probablement pas celui qui a découvert le gué de Studienka au moment du passage de la Bérézina, ce gué étant connu bien avant la funeste retraite...

en effet, dès le 13 juillet 1812, le général Edouard de Colbert et ses Lanciers rouges franchissent ce gué lors de l'avancée vers Moscou.

ce fait est raporté par Ronald Pawly dans plusieurs de ses publications consacrées aux Lanciers rouges de la GI ou aux pontonniers hollandais de la Bérézina. dans Soldats napoléoniens, il écrit ainsi que « [le 23 novembre 1812], Napoléon fit appeler le général Colbert, commandant le 2e régiment de chevau-légers de la Garde impériale qui a traversé la rivière à gué avec ses fameux lanciers rouges dans la nuit du 13 juillet. Le général indique sur la carte la position du gué de Wesselowo, près de Studienka ».
:salut:
"Ils grognaient, et le suivaient toujours..."
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • [ Napoléonothèque ] L'homme Napoléon
    par William Turner » 01 nov. 2017, 00:03 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    569 Vues
    Dernier message par William Turner
    01 nov. 2017, 00:03
  • Napoléon – L’homme et l’Empereur
    par Eric LM » 29 oct. 2018, 14:14 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    0 Réponses
    1099 Vues
    Dernier message par Eric LM
    29 oct. 2018, 14:14
  • Napléon, homme de communication
    par Joker » 30 juin 2017, 16:40 » dans L'actualité napoléonienne
    3 Réponses
    481 Vues
    Dernier message par Joker
    02 juil. 2017, 18:57
  • Napoléon, homme de plume
    par Joker » 06 nov. 2018, 20:13 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    660 Vues
    Dernier message par Joker
    06 nov. 2018, 20:13