Le berceau du roi de Rome

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

McDonald

Les Tabloids Anglais en 1811

Message par McDonald »

Naissance D'un Nouveau Napoléon.
Race d'Agamemuon, qui ne finis jamais !

Le canon a tonné : 101 coups de foudre ont annoncé à l'univers épouvanté la venue de son maître futur. C'est le 20 Mars à 9 heures du matin que la sultane favorite du serrail des Tuileries a émis cet auguste fruit de la grande pensée de son seigneur et maître, et l'illustre bambin a été proclamé à l'instant Roi des Romains. II a été ondoyé par son grand oncle le grand aumônier, en attendant que ses grands cousins Alexandre et, Charles, ses parrains futurs, lui donnant leurs noms à la suite de celui de Napoléon, semblent lui destiner, dès ce moment, l'empire d'Alexandre le Grand joint à celui de Charlemagne.

Malheureusement pour de si hautes destinées le bruit se répand que le 3eme jour après sa naissance, le petit austro-corse, qui avait déjà pris le sein de sa nourrice avec autant d'avidité que son père avait pris le trône de son bienfaiteur, a eu un cholera morbus et une colique si violente qu'elle a emporté le petit immortel dans l'autre monde, malgré tous les médecins, toutes les médecines et les soins de toutes les gouvernantes des enfants de France qui n'ont pas manqué d'avoir pendant la durée de ces crises les yeux sur le nez de l'enfant.

Nous ne garantissons pas le fait, mais l'empressement avec lequel ce bruit se répand prouve assez les vœux qu'on fait pour la non perpétuité de cette race sacrée.


Extrait du journal L'Ambigu du 30 mars 1811. L'Ambigu est journal d'un émigré français paraissant à Londres 3 fois par mois et traduisant en français les principaux extraits des journaux anglais.

louis gaillard

Message par louis gaillard »

Voici un aperçu de ce qui est exposé à Fontainebleau :
Expo consacrée au Roi de Rome – vue le 25 mars 2011

François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter : Barcelonette du roi de Rome à Saint-Cloud, offert par madame de Montesquiou, sa gouvernante. (1810 – Fontainebleau)

Dans une vitrine, nombreuses pièces de layette :
Robe du roi de Rome - Robe et collerette du roi de Rome - etc.

François Gérard : Portrait du roi de Rome (Fontainebleau).

Vase étrusque « carafe ». Napoléon présente le Roi de Rome (1812 – Fondation Napoléon)
Tasse et soucoupe de la manufacture de Dihl (1811 – musée Légion-Honneur)

Innocent-Louis Goubaud : Baptême du Roi de Rome à ND, le 9 juin 1811. Grand dessin (Versailles)

Bonnet que Son Altesse Impériale le Roi de Rome porta lors de son baptême dans la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Isabey : Napoléon présentant le Roi de Rome nouveau né à l’Impératrice Marie-Louise. Aquarelle (1811- New York)

Coupe Baptistère du Roi de Rome, par Pierre Paraud. Vermeil. (1811)
Berceau du Roi de Rome aux Tuileries (Fontainebleau).

Henri-Joseph Ruxthiel : Buste en marbre du Roi de Rome (Fontainebleau)

P.-P. Prud’hon : Le Roi de Rome
Philippe-Auguste Hennequin : Allégorie de la naissance du Roi de Rome (Lyon).

Antoine-Jean Gros : Napoléon place Marie-Louise et le Roi de Rome sous la protection de la Garde Nationale. Grand dessin préparatoire.

Louis Lafitte : Allégorie à la naissance du roi de Rome (Fontainebleau)

Deux habits d’enfant du Roi de Rome

Alexandre Menjaud : Napoléon à son déjeuner joue avec le Roi de Rome. (Fontainebleau)

Alexandre Rémy (18e siècle-19e siècle) : La Vertu, la Sagesse et la Justice entourent le berceau du roi de Rome en présence de la ville de Paris Musée Napoléon Ier (1812 – Fontainebleau)
http://www.photo.rmn.fr/LowRes2/TR1/L4U ... 545670.jpg

Gravure anonyme : Sa Majesté le roi de Rome.
Abel Blouet : Le Roi de Rome jouant dans sa voiture aux Tuileries (vers 1812)

Vitrine contenant de nombreux objets ayant appartenu au Roi de Rome : jouets, armes en réduction, jeux éducatifs, etc.
Epée du roi de Rome - sabre - etc.

Plaque de porcelaine - Manufacture de Sèvres : Marie-Louise guidant les premiers pas du Roi de Rome (musée Légion d'Honneur)
Modifié en dernier par louis gaillard le 29 mars 2011, 22:23, modifié 2 fois.

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2036
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)

Message par C-J de Beauvau »

PROCÈS-VERBAL DE L’AUTOPSIE DU CADAVRE DE SON ALTESSE
LE DUC DE REICHSTADT.

« Dans la section du cadavre de Son Altesse le duc de Reichstadt, laquelle a eu lieu à Schoënbrunn le 23 juillet 1832[37], les soussignés ont vu et constaté ce qui suit :

« A. Examen extérieur. — Le corps entièrement émacié ; outre les taches bleues particulières aux cadavres, on a trouvé les traces des sangsues appliquées au cou, et, sur le sommet de la tête ainsi que sur la poitrine, celles de frictions, instituées avec la pommade émétique ; aux deux bras, des taches de vésicatoires. La caisse de la poitrine était en proportion du corps étroite et longue ; le sternum aplati ; le cou long.
« La longueur de son corps était de cinq pieds neuf pouces. La peau rude à l’attouchement et facile à détacher.

« B. Dans la cavité de la tête. — La consistance du crâne était assez compacte ; cependant, le long des sutures, déjà entièrement fermées, il était transparent et adhérent sur plusieurs points à la dure-mère. En ôtant la partie supérieure du crâne, il est sorti une petite quantité d’humeur séreuse, à la suite d’une lésion de la dure-mère, occasionnée par la scie ; la dure-mère extraordinairement épaisse. Dans la direction du processus falciformis, elle était fortement attachée à la pie-mère par des filaments fibreux. Les vaisseaux sanguins du cerveau étaient remplis d’un sang foncé. Le cerveau, plus compact qu’il ne l’est généralement, et comme pressé par ses enveloppes. Dans le ventricule gauche du cerveau s’est trouvée près d’une demi-once de sérosité, et un drachme environ dans le ventricule droit ; à la base du crâne, après avoir ôté le cerveau, une once à peu près de sérosité. Le cervelet est aussi plus compact qu’à l’ordinaire ; au reste dans un état sain.

« C. Dans la cavité de la poitrine. — Le sternum n’avait que la largeur d’un demi-pouce et il était extrêmement court. Le poumon droit était attaché, en même temps, à la plèvre, au médiastinum et au diaphragme. Toute sa substance ne consistait que dans d’innombrables sacs de matières (vomiques), qui formaient une base squirrheuse, carcinomateuse et contenant une matière fluide, ichoreuse et de la plus mauvaise odeur. À la partie supérieure du poumon gauche, il y avait un gros tubercule, près de passer en suppuration ; le reste du poumon gauche était aussi normal que le cœur et le péricarde.
« La glande thymus, bien plus grande qu’à l’ordinaire, cartilagineuse et endurcie. La substance, grumeleuse à l’attouchement, offrait, dans l’intérieur, le même aspect que celle du poumon détruit lorsqu’il avait été délivré de la matière. La membrane muqueuse de la trachée-artère de tous côtés corrodée, probablement par le passage du liquide ichoreux qui sortait du poumon.

« D. Dans la cavité du bas-ventre. — Le foie gros ; sa substance cependant normale. La vessie du fiel petite, contenant peu de bile jaune ; le pancréas sain ; la rate extraordinairement grande et molle, l’estomac plus petit qu’à l’ordinaire, du reste normal ; l’omentum et le mésentère sans graisse ; les glandes mésentériques plus grandes et plus dures qu’à l’ordinaire. Rien d’anormal dans tout le canal intestinal. Les deux reins, particulièrement le gauche, plus grands que de coutume ; du reste, sains, ainsi que la vessie urinaire.

« Semlitsch, chirurgien de la Cour ;
« Joh. Malfatti, archiatre du prince ;
« François Wiehrer, docteur-médecin ;
« Jos. de Hieber, médecin de la Cour ;
« Dr Rinna, médecin de la Cour ;
« Dr Zungerl, médecin du château impérial. »

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2937
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Autopsie du Duc de Reichstadt

Message par L'âne »

Merci C-J de Beauvau pour ces éléments.

Voici ce qu'écrit Hector FLEISCHMANN dans son ouvrage "Le Roi de Rome et les femmes" :
"Avec des apparences contraires, il reçut de la nature un corps faible. Une crue extraordinaire, qui tenait à une espèce de rachitisme, l’a beaucoup énervé. Plusieurs des organes les plus importants ne se développèrent pas suffisamment, tandis que d’autres semblèrent absorber toutes les puissances de sa vie. Son estomac était extraordinairement petit et son cerveau énorme. Un régime mal entendu, la rareté de ses repas, d’abord faute d’appétit et ensuite résultat d’une erreur de jugement, ont sans doute contribué à augmenter cet état de souffrances."

Le compte rendu ne mentionne pas un cerveau "énorme" et l'estomac est "plus petit qu’à l’ordinaire" et non "extraordinairement petit"...
Aurea mediocritas

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2036
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Autopsie du Duc de Reichstadt

Message par C-J de Beauvau »

Je ne sais que vous dire car ("mon") compte rendu de l'autopsie provient en effet du livre d'Hector FLEISCHMANN dans son ouvrage "Le Roi de Rome et les femmes"
voir en fin de page .
https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Roi_d ... s_femmes/4
Aurait il été transformé ? :o

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2937
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Autopsie du Duc de Reichstadt

Message par L'âne »

C-J de Beauvau a écrit :
05 déc. 2017, 11:34
Je ne sais que vous dire car ("mon") compte rendu de l'autopsie provient en effet du livre d'Hector FLEISCHMANN dans son ouvrage "Le Roi de Rome et les femmes"
Non, il doit s'agir d'une erreur d'interprétation de l'auteur lorsqu'il écrit à propos des souffrances endurées par l'Aiglon.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2036
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Autopsie du Duc de Reichstadt

Message par C-J de Beauvau »

L'âne a écrit :
05 déc. 2017, 12:13
C-J de Beauvau a écrit :
05 déc. 2017, 11:34
Je ne sais que vous dire car ("mon") compte rendu de l'autopsie provient en effet du livre d'Hector FLEISCHMANN dans son ouvrage "Le Roi de Rome et les femmes"
Non, il doit s'agir d'une erreur d'interprétation de l'auteur lorsqu'il écrit à propos des souffrances endurées par l'Aiglon.
Il est en effet écrit à la suite du rapport ("Toute cette vie étranglée et captive tient entre cette patente, qui masque l’enfant d’un titre sans gloire, et ce procès-verbal d’autopsie qui étale, à la publicité, les lamentables misères de sa déchéance physique, les pitoyables ruines de son être sacrifié et torturé...")

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2223
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Autopsie du Duc de Reichstadt

Message par Joker »

"Ma naissance et ma mort, voilà toute mon histoire. Entre mon berceau et ma tombe, il y a un grand zéro."

Dernières paroles attribuées à l'Aiglon.
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2223
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)

Message par Joker »

22 juillet 1832 : mort au palais de Schönbrunn, à Vienne, de Napoléon François Charles Joseph (1811-1832), fils de Napoléon Ier qui fut roi de Rome, empereur des Français, prince de Parme, duc de Reichstadt.

Alors qu’il avait été séparé de son illustre père en 1814 avec la première abdication, le jeune fils impérial fut désigné en 1815, Empereur des Français par la seconde abdication.

Son règne n’aura jamais lieu et celui que l’on surnomme l’Aiglon grandira à la cour de Vienne, élevé dans l’oubli de son père mais sans pouvoir évidement éviter de vouloir savoir qui il était.

Éduqué par le redoutable Metternich et par son grand-père François, le désormais Duc de Reichstadt fut comme délaissé par sa mère Marie-Louise, demeurant souvent dans son duché de Parme et auprès de ses autres enfants, fruits de son mariage avec Neipperg.

Devenu l’espoir des Bonapartistes et des révolutionnaires européens, son nom sera crié lors du Printemps des peuples au cours de ce XIXe siècle.
Seulement, d’une santé et d’une constitution fragile, il commença à souffrir de problèmes respiratoires importants et mourut le 22 juillet 1832 de la tuberculose à l’âge de 21 ans..

Apprenant qu’on ne pourrait le sauver, le jeune prince prononça ces mots :
« Ma naissance et ma mort, voilà toute ma vie. »

Son corps est transporté dans la crypte des Capucins à Vienne où reposent les membres de la Maison Habsbourg.

Ultime déshonneur pour ce jeune homme qui incarna les espoirs de l’Europe et qui avait grandit en s’imaginant ce père libérateur et vainqueur, c’est Adolf Hitler qui décida de rapporter sa dépouille en France en 1940. Croyant s’attirer la sympathie des Français par ce geste, Hitler organisa une sombre cérémonie plus mortuaire que célébrante, de nuit, aux Invalides.

En 1969 cependant, on lui rendit enfin l’hommage mérité en plaçant son corps dans la même crypte que celle de son père et il repose désormais à ses côtés, dans la chapelle abritant la statue de Napoléon Ier, Empereur des Français.


👉 Retrouvez le dossier thématique sur l'héritier de Napoléon (biographies, iconographie, chronologie, bibliographie...) : https://www.napoleon.org/…/20-mars-1811 ... ance-du-ro…/

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2036
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)

Message par C-J de Beauvau »

De cet héritier chétif et apparemment inutile, la littérature fit un emblème, donnant à la geste militaire de Napoléon un éclat intemporel.
Article intéressant de Arthur Chevallier , Magazine LE POINT
"Un mouchoir de soie qui rêve de devenir soldat"
https://www.lepoint.fr/debats/chevallie ... 9996_2.php

:salut:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • La cloche du roi de Rome
    par Joker » 12 avr. 2020, 20:06 » dans Monuments Napoléoniens
    1 Réponses
    72 Vues
    Dernier message par Royal Scot's Guard
    13 avr. 2020, 08:45
  • NAPOLÉON II (l'Aiglon, le Roi de Rome, le Duc de Reichstadt)
    par C-J de Beauvau » 05 déc. 2017, 08:04 » dans Salon Ier Empire
    40 Réponses
    3696 Vues
    Dernier message par Joker
    20 mars 2019, 19:00
  • Au berceau
    par Cyril Drouet » 19 sept. 2018, 09:51 » dans Napoléon à travers les Arts
    5 Réponses
    470 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    20 sept. 2018, 17:07