Bataille d'Aspern - Essling : 21-22 mai 1809

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Drouet Cyril

Re: Massacre de prisonniers Hongrois à Aspern

Message par Drouet Cyril »

le colonel Lejeune qui est un peu le fil conducteur du roman est intrigué par des cris provenant du cimetiére d'Aspern ; il s'agit de 700 prisonniers Hongrois que l'on égorge ... on peut penser ce que l'on veut du roman , il n'empêche qu'il est assez bien argumenté . Y a t-il un semblant de vérité ? la raison avancée étant le manque de munitions ce qui était le cas aprés la rupture du grand pont .
Lejeune nous dit ceci :
"Un autre corps hongrois qui se retranchait dans le cimetière y est enlevé d'assaut par le général Gros, de la garde impériale. Ce général n'a pas assez de monde pour faire emmener les prisonniers ; les garder était dangereux. Ainsi, réduit à une dure extrémité, il ne fait quartier à personne, et sept cents Hongrois sont passés au fil de l'épée sur les tombes."

Le 10e Bulletin à présent :
"Les fusiliers de la Garde, commandés par le général Mouton , se couvrirent de gloire et culbutèrent la réserve, composée de tous les grenadiers de l'armée autrichienne, les seules troupes fraîches qui restassent à l'ennemi. Le général Gros fit passer au fil de l'épée 700 Hongrois, qui s'étaient déjà logés dans le cimetière du village d'Essling."

Gilles Boué, dans son Essling, Première défaite de Napoléon ?, ne dit mot sur ce supposé massacre.
Y aurait-il d'autres sources corroborant les dires de Lejeune ?
SCHNAPS

Re: Massacre de prisonniers Hongrois à Aspern

Message par SCHNAPS »

Pour La remonte,

il semble que la dalle que vous avez photographié corresponde à l'ordre de bataille des 1ère (6. Korps) et 2ème (1. Korps) colonnes autrichiennes à Aspern-Essling avec l'officier général commandant, puis les divisionnaires, puis les brigadiers, suivis par l'énumération des unités de chaque corps "Truppenkörper".
La "cartouche" en haut semblerait signaler le lieu et les circonstances où des troupes sont intervenues "dans ce combat héroïque"(village pris 6 fois aux français). Plus particulièrement pour la reprise de l'église et du cimetière d'Aspern trois unités sont citées pour ce fait d'armes : IR Benjowsky Nr.31, IR Klebek Nr.14 et 3. Wiener Freiwilligen Bataillon (Tirailleurs volontaires de Vienne).


Pour Drouet Cyril,

Lors de la lecture du roman de Rambaud, puis celle des mémoires de Lejeune, mon coeur avait déjà "saigné" en lisant celà, ne suis-je pas à la fois un ex-fusilier-grenadier de la Garde et 50% de sang Magyar (hongrois) ne coule t'il pas dans mes veines... :pleure: :roll:

Salut & Fraternité :vive-histoire:
L'âne

Re: Massacre de prisonniers Hongrois à Aspern

Message par L'âne »

au fil de l'épée ? ... Je pense qu'il s'agi d'une image. Je crois effectivement que l'armée ne devait, dans certains cas, pas faire de quartiers. Dès lors il s'agissait d'une boucherie dans l'action. Je veux dire par là que je n'imagine pas les Hongrois serrés en rang d'oignons et attendant leur tour de se faire égorger !

Je l'espère du moins, car en ce qui me concerne je crois que je ne me serais pas laissé faire. Quitte à périr, autant combattre !
la remonte

Re: Massacre de prisonniers Hongrois à Aspern

Message par la remonte »

merci pour vos réponses ; tout autour de l'église il y a d'autres stéles et plaques ;


Image

même sans cette histoire de munitions , il semble que les combats urbains offrent encore plus d'occasions d'atrocités ? à Hougoumont à la Papelotte , la Haye Sainte les mêmes cas se reproduisent , serait ce lié à la proximité des combattants et leur incapacité à s'extraire ou à se rendre ?
Drouet Cyril

Re: Massacre de prisonniers Hongrois à Aspern

Message par Drouet Cyril »

au fil de l'épée ? ... Je pense qu'il s'agi d'une image.
Oui, c'est comme cela que je l'ai compris aussi.
Ainsi, le Bulletin ne dit pas la même chose que Lejeune. Mais, ne dit-on pas "menteur comme un Bulletin" ? C'est pourquoi j'aurais bien aimé savoir s'il existait d'autres sources relatant ce douteux (enfin, c'est juste mon avis) massacre de prisonniers.
Guillaume

Re: Massacre de prisonniers Hongrois à Aspern

Message par Guillaume »

C'est vrai que 700 , le chiffre parait enorme. Dommage qu'il n'y ait pas d'autres sources . Peut etre qu'avec les relevés de perte autrichienne on pourrait voir si un bataillon de grenadiers hongrois (c'est plus ou moins le nombre) a été entièrement aneanti.
En y reflechissant cela semble quand meme douteux, j'imagine mal un officier francais faisant egorgé un officier autrichien qui s'est rendu, mais je peux me tromper et la bassesse humaine n'a pas de limite.
dups

Re: Massacre de prisonniers Hongrois à Aspern

Message par dups »

Le plus étonnant serait que les Autrichiens n'y fassent pas allusion. D'autant que cela aurait été commis en plein milieu de l'action et pas en catimini. Peut-être cela s'est-t-il fait dans le cadre d'une défense désespérée, mais d'un combat quand même ??? Suite à une demande de reddition qui auraient été rejetée par un bataillon isolé ?
A la guerre, il y a des engrenages à ne pas enclencher...
la remonte

Re: Massacre de prisonniers Hongrois à Aspern

Message par la remonte »

les armées comme deux boxeurs sont KO debout , chacun rejoint son camp .
on va camper ainsi pendant un mois et demi , et dans quelles conditions ? les Autrichiens , coupés de leur capitale en rase campagne sans ombre , les Français entassés au milieu de leurs blessés sur une île infestée de moustiques avec comme no-man's land un ancien champ de bataille où gonflent des miliers de cadavres à l' odeur pestilentielle :(
un pareil cadre aurait du inciter à la reflexion les protagonistes ?
le plus surpris est peut être Napoléon lui même ? déja cette bataille à laquelle il ne s'attendait certainement pas aprés Eckmuhl quand l'ennemi fuyait en abandonnant sa capitale , il n'a que quarante ans et en paraît beaucoup plus . on se trouve un peu comme au lendemain d'Eylau au milieu du carnage et avant un nouvel assaut . à moins que ... ? mais les Autrichiens sont aussi déterminés que les Russes

Image
une vue du Marchfield pour ceux qui comme moi pensaient qu'il y avait un peu de relief ( cf Rambaud ou les différents tableaux , les montagnes sont trés loin ) ne me remercie pas Schnaps , Deguignet va demander encore pourquoi :lol:
SCHNAPS

Re: Massacre de prisonniers Hongrois à Aspern

Message par SCHNAPS »

Cher La remonte,

je trouve le Marchfeld bien verdoyant, à l'été 2006 c'était plus sec (un peu comme il y a 200 ans...).
Je ne sais si vous l'avez appris, mais cette plaine a servi fort longtemps de champ de manoeuvres à l'armée Impériale et Royale austro-hongroise. En 1809 on peut considérer que pas un pouce de ce terrain n'était inconnu pour l'Archiduc Charles, ses généraux et même nombre de ses soldats, pour cause ils l'avaient parcouru de long en large. :)

Salut & Fraternité :salut:
la remonte

Re: Massacre de prisonniers Hongrois à Aspern

Message par la remonte »

mon cher Schnaps , même en l'ayant parcourru de long en large ,il n'en demeure pas moins que ce n'est qu'une immense plaine sans relief aucun , et que de ce fait il était extrémement téméraire de la part de l'Archiduc d'y rencontrer un adversaire comme Napoléon , il n'est question ici ni de Pratzen ni de Grande Redoute ni de Mont Saint-Jean , rien que du plat autant dire du corps à corps à armes égales :shock:
cette photo est la plus" écologique" en fait le marchfield est détérioré par toutes sortes de modernités

Image

Image

le blé était encore vert , par contre qu'est ce qu'on s'est régalé d'asperges ! :aime: la spécialité du coin
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Waterloo l'ultime bataille sur ARTE 6 mai 2017
    par Lacharge » 30 avr. 2017, 10:27 » dans Napoléon à travers les Arts
    10 Réponses
    1116 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    22 mai 2017, 10:56
  • En décembre 1809
    par la remonte » 02 déc. 2019, 16:37 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    403 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    08 déc. 2019, 10:02
  • Les Français à Vienne - 1809
    par Joker » 07 juin 2019, 20:17 » dans Livres - Revues - Magazines
    0 Réponses
    330 Vues
    Dernier message par Joker
    07 juin 2019, 20:17
  • Mort de Jean Boudet (1768-1809)
    par Sco Feu » 25 avr. 2020, 10:51 » dans Salon Ier Empire
    7 Réponses
    165 Vues
    Dernier message par Sco Feu
    03 mai 2020, 14:10
  • L'ESPAGNE : Talavera de la Reyna (juillet 1809)
    par Peyrusse » 09 oct. 2017, 22:26 » dans Salon Ier Empire
    289 Réponses
    12768 Vues
    Dernier message par Joker
    15 janv. 2020, 18:40