Bataille d'Aspern - Essling : 21-22 mai 1809

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Brumaire

Re: Campagne d'Allemagne et d'Autriche 1809 : Aspern/Essling (21 mai 1809)

Message par Brumaire »

Essling et Aspern sont aujourd'hui séparés par une rue... J'avais fait spécialement le détour par là (un vrai périple pour s'y rendre, bien que ce soient les faubourgs de Vienne!!!) en mémoire du Maréchal... :cry:

fourrier 96 demi-brigade

Re: Campagne d'Allemagne et d'Autriche 1809 : Aspern/Essling (21 mai 1809)

Message par fourrier 96 demi-brigade »

:salut:
gdeana, vous ne parlez pas trop de la désinvolture avec laquelle Napoléon a fait franchir à la Grande Armée un Danube en crue ce jour là...
Il était à 2 doigts d'y laisser pas mal de plumes...

fourrier 96 demi-brigade

Re: Campagne d'Allemagne et d'Autriche 1809 : Aspern/Essling (21 mai 1809)

Message par fourrier 96 demi-brigade »

:salut:
L'archiduc Charles l'attendait au tournant sur ce coup-là : à voir les cochonneries que les autrichiens ont lancé dans le fleuve pendant toute la journée...Napoléon était faché avec l'eau.
L'omelette était aux amanites, ce jour là...et c'étaient pas des oronges vraies.

D'ailleurs, la leçon a porté ses fruits, et le 2é franchissement de fleuve a été mené beaucoup plus méthodiquement.

Marquis d'Alorna

Re: Campagne d'Allemagne et d'Autriche 1809 : Aspern/Essling (21 mai 1809)

Message par Marquis d'Alorna »

:salut:

J'ai lu que le Maréchal LANNES fidéle parmi les fidéles de l'Empereur était le seul à le tutoyer, et que d'apres Cadet de Gassicourt le Marechal LANNES aurait adréssé à NAPOLEON de vifs reproche sur sa soif de guerre lorsqu'il se retrouva bléssé prés d'Essling au moment ou l'Empereur vient a son chevet : " Ton ambition est insatiable, elle te perdra . Tu sacrifies sans ménagement les hommes qui te servent le mieux ! " , quand est il réellement de ces reproches et si ils sont confirmés comment l'Empereur les a t'il pris ..

:Vive-le-Portugal: :aigle:

Brumaire

Re: Campagne d'Allemagne et d'Autriche 1809 : Aspern/Essling (21 mai 1809)

Message par Brumaire »

:salut:
Bonjour Centurion,

Marbot dans ses mémoires dit n'avoir assisté à aucune scène de ce genre entre Lannes et l'Empereur.
Il est bien placé pour en parler puisqu'il fut aide de camp de Lannes à Essling, et eut un dévouement admirable envers son Maréchal durant l'agonie atroce de celui-ci, ne quittant pas son chevet un seul instant...

Cordialement, :salut:
Brumaire

Le Grognard 21

Re: Campagne d'Allemagne et d'Autriche 1809 : Aspern/Essling (21 mai 1809)

Message par Le Grognard 21 »

Aspern-Essling à été une des batailles les plus dures en ce qui concerne le moral des troupes et des chefs et une révolution quant à la marche incessante à la gloire de la grande armée. L'archiduc charles en effet avait lancé une vaste réforme militaire de l'armée autrichienne visant à calquer le modèle de celui de la grande armée de Napoleon.
Nombre de fois ou les villages d'aspern et d'essling se sont échangés entre la jeune garde et les grenadiers austro-hongrois en l'espace de quelques heures.

A Esling, Napoleon était en position de défense et il le savait, mais heureusement our lui , l'archiduc charles ne savait pas tout ce qui se passait sur le fleuve et heuresement pour l'empereur!!! Le pont qui s'est effondré l'a été par un officier autrichien du génie qui envoyait des radeaux en feu ou plein de rondins de bois, etc...., seuleument cet officier l'a fait par initiative et n'a pas eu le temps d'en référer à l'état-major autrichien, car l'archiduc meme s'il se savait en position de force,il n'avait aucune idée quant à la réelle position du III eme corps de Davout, bien que la jeune et la moyenne garde aien payés un lourd tribut.

Mais Wagram, elle aussi porte nombre de pertes et de grande importance également, je pense à celle de Lassalle, qui disparait après avoir relancé charge sur charge avec ses hussards contre les carrés-masse des grenadiers hongrois, et qui a perdu la vie dans la dernière il me semble.

dracir

Re: Campagne d'Allemagne et d'Autriche 1809 : Aspern/Essling (21 mai 1809)

Message par dracir »

:salut:

Terrible perte pour Napoléon que fut celle du Maréchal Lannes

:salut:

Montenotte

Re: Campagne d'Allemagne et d'Autriche 1809 : Aspern/Essling (21 mai 1809)

Message par Montenotte »

Certainement, et, y a-t-il une relation de cause à effet, après la mort de Lannes toutes les campagnes menées par Napoléon s'achèveront par la défaite : 1812, 1813, 1814, 1815...

Courtoisement :salut: :salut: :salut:

benito

Re: Campagne d'Allemagne et d'Autriche 1809 : Aspern/Essling (21 mai 1809)

Message par benito »

je ne crois pas que Lannes ait réussi à calmer le jeu impérial,

le problème au fur et à mesure du temps, c'était la multiplications des conflits, des fronts,

Lannes semblait en avoir assez, il était vidé, ce qu'il avait vu en Espagne l'avait terriblement choqué, mais il restait fidèle à l'Empereur,

en ce qui concerne 1812, on pourrait se demander si Lannes aurait eu un rôle dans le déclenchement de cette expédition suicidaire, peut être aurait il tenté d'arrêter l'Empereur, lui conseillant un autre plan, peut être l'aurait il suivi aveuglément...

alors qu'il est en Espagne et qu'il a écrasé la Ville de Saragosse à Napoléon il écrit... "Sire, c'est une guerre qui fait horreur."

n'est ce pas lui, qui dans son parler militaire dira à son retour d'Espagne...

"Ce foutu bougre de Bonaparte nous y fera tous passer"

on pourrait penser aussi, que à bout, il se serait retirer sur ses terres...

" Je crains la guerre, le premier bruit de la guerre me fait frissonner.. On étourdit les hommes pour mieux les mener à la mort."

le matin de la bataille à un aide de camp, il avait dit... "Au reste, ce sera ma dernière bataille"

il était vraiment différent des Masséna ou des Soult, qui eux profitaient de la guerre, et en profitiaent bien il me semble...

il n'empêche que ce fut encore un grand officier qui vint à mourir , et Napoléon se retrouvera de plus en plus avec de nouveaux hommes autour de lui, et non plus ses compagnons de toujours, l'état major de la campagne de Russie le montre déjà,

on peut mettre en parallèle la mort de Duroc, qui fut aussi un homme très fidèle à l'Empereur,

la remonte

Massacre de prisonniers Hongrois à Aspern

Message par la remonte »

En relisant " La Bataille " , de Patrick Rambaud , il y a un passage qui m'avait échappé ; le colonel Lejeune qui est un peu le fil conducteur du roman est intrigué par des cris provenant du cimetière d'Aspern ; il s'agit de 700 prisonniers Hongrois que l'on égorge ... on peut penser ce que l'on veut du roman , il n'empêche qu'il est assez bien argumenté . Y a t-il un semblant de vérité ? la raison avancée étant le manque de munitions ce qui était le cas après la rupture du grand pont .
il y a dans le cimetière toutes sortes de monuments , incompréhensibles pour moi .

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Waterloo l'ultime bataille sur ARTE 6 mai 2017
    par Lacharge » 30 avr. 2017, 10:27 » dans Napoléon à travers les Arts
    10 Réponses
    1092 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    22 mai 2017, 10:56
  • En décembre 1809
    par la remonte » 02 déc. 2019, 16:37 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    396 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    08 déc. 2019, 10:02
  • Les Français à Vienne - 1809
    par Joker » 07 juin 2019, 20:17 » dans Livres - Revues - Magazines
    0 Réponses
    310 Vues
    Dernier message par Joker
    07 juin 2019, 20:17
  • Mort de Jean Boudet (1768-1809)
    par Sco Feu » 25 avr. 2020, 10:51 » dans Salon Ier Empire
    7 Réponses
    125 Vues
    Dernier message par Sco Feu
    03 mai 2020, 14:10
  • L'ESPAGNE : Talavera de la Reyna (juillet 1809)
    par Peyrusse » 09 oct. 2017, 22:26 » dans Salon Ier Empire
    289 Réponses
    12603 Vues
    Dernier message par Joker
    15 janv. 2020, 18:40