Jaw-breaking word

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 549
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Jaw-breaking word

Message par la remonte »

Image

Image
Image


Le thème du billet de logement sera repris avec plus ou moins de bonheur par les peintres avec le fantasme à la clé d'une heureuse rencontre .
Rien de ça avec notre conscrit
" le soir vers cinq heures , nous arrivâmes à Francfort . C'est une ville encore plus vieille que Mayence et pleine de juifs . On nous conduisit dans un endroit appelé Saxenhausen où se trouvait le 10° hussards et des chasseurs badois "
" l'après midi , nous reçûmes l'habillement du bataillon . Des douzaines de juifs arrivèrent jusque sous les arcades , et chacun leur vendit ses effets bourgeois , les Italiens avaient mille peines à se faire entendre de ces marchands ... "
On retrouve chez Coignet et Bourgogne ces contacts, souvent les seuls avec la population pendant la campagne de Russie , pour troquer avec les " enfants d'Israel " comme on les appelle . Ce sera le cas surtout après le pillage de Cordoue en 1808 .
Joseph Bertha qui comprend l'allemand , entend le mécontentement d'une population civile qui vit la présence française depuis plus de 10 ans

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 549
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Jaw-breaking word

Message par la remonte »

Image

comme les contournements n'existent pas encore , on est certain que les troupes passent dans les centres ville et sous les portes comme ici à Séligenstadt

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Lieutenant
Lieutenant
Messages : 1967
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Jaw-breaking word

Message par C-J de Beauvau »

par la remonte » 29 mars 2020, 12:22
c'est encore chez Erckman-Chatrian qu'on trouve les meilleures descriptions de ces nuits chez l'habitant......
Il y a également dans les mémoires du Commandant Parquin si je ne me trompe , des récits de ce genre avec même une idylle éphémère .
:salut:

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 549
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Jaw-breaking word

Message par la remonte »

oui ou Marcel .
comme sur la dernière gravure , les officiers pouvaient mieux tomber . ( sur la Sansérévina par exemple )
là il s'agit du quotidien des pousse cailloux , de ceux qui ont l'heureux malheur d'avoir 20 ans en 1813 comme tous ceux qui les ont précédés avec un mauvais numéro .
À peine 2 mois après ce foutu numéro , le maréchal Ney passe en revue ces nouvelles recrues à Aschaffenbourg .

Image

" la fonte de neiges avait commencé le 18 ou le 19 mars . Je me rappelle que pendant la grande revue d'Aschaffenbourg, sur un large plateau d'où l'on découvre le Mein à perte de vue , la pluie ne cessa de tomber depuis 10 heures du matin jusqu'à trois heures . Nous avions à gauche un château , dont les gens regardaient par de hautes fenêtres ... "

" le soir nous rentrâmes manger la soupe à Schweinheim , nous logions à trois ou quatre dans les maisons ... deux conscrits de St Dié étaient avec moi chez le maître de poste du village , dont presque tous les chevaux avaient été mis en réquisition pour notre cavalerie . il ne disait rien et fumait sa pipe derrière le fourneau ."

" le 27 mars au matin , l'ordre de partir arriva . Le bataillon alla coucher à Lauterbach , puis le lendemain à New-Kirchen , et nous ne fîmes plus que marcher , marcher toujours . "

Image
Modifié en dernier par la remonte le 31 mars 2020, 14:50, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2966
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Jaw-breaking word

Message par Demi-solde »

la remonte a écrit :
31 mars 2020, 14:20
comme sur la dernière gravure , les officiers pouvaient mieux tomber . ( sur la Sansérévina par exemple )
Oui, les logements étaient plus ou moins accueillants. Les habitants aussi...

Image

Cordialement

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 549
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Jaw-breaking word

Message par la remonte »

la guerre des chateaux ?
mais pas assez de place pour tout le monde , l'armée du siège de Mayence ( Custine ) est plus nombreuse que ses habitants ! que dire de Vilnus , de Smolensk ... ?

" nous n'étions pas les seuls en mouvement , tout marchait , partout on rencontrait des régiments en route , des détachements de cavalerie , des lignes de canons , des convois de poudre et de boulets , et tout cela avançait vers Erfurt , comme , après une grande averse , des milliers de ruisseaux vont par tous les chemins à la rivière "

Image

Image
tout n'est peut être pas bon sur les 2 précédentes , le XIX° siècle a été très destructeur aussi , la suivante a vu passer nos pious pious

Image

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 549
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Jaw-breaking word

Message par la remonte »

" à Erfurt , nous faisons le service de la citadelle avec un bataillon du 27° et du haut des remparts , nous voyons tous les environs couverts de troupes , les une au bivac , les autres cantonnées dans les villages "

Image

" - Fusiller Bertha , l'Empereur est arrivé !
personne n'avait entendu parler de cela ,
- tout se remue , tout est en l'air ... tu ne comprends pas encore ça , conscrit , mais il est là , je le sens jusqu'à la pointe des pieds .
Quand il n'est pas arrivé , tout ne va que d'une aile ; et maintenant , tiens , là bas , regarde ces estafettes qui galopent sur les routes , tout commence à revivre .
Attends la première danse , et tu verras ; les Kaiserliks et les Cosaques n'ont pas besoin de leurs lunettes pour voir s'il est avec nous ; ils le sentent tout de suite "

le sergent ne s'est pas trompé car le jour même l'avant garde du 3°corps prend les armes sous les ordres du général Souham ...

" à six heures du matin , nous étions devant le ville de Weimar , et nous voyions au soleil levant des jardins des églises , des maisons , avec un vieux château sur la droite "

Image

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 549
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Jaw-breaking word

Message par la remonte »

ensuite commence la campagne de 1813 , Napoléon veut prendre Leipzig , la veille sur la Saale Joseph n'arrive pas à dormir sur la berge , 2 ponts sont jetés
" à mesure qu'on arrivait sur l'autre rive , chaque régiment formait le carré , l'arme au pied . Vers 5 heures toute la division avait passé .Le soleil dissipait le brouillard , nous voyions , à trois quarts de lieue environ sur notre droite , une vieille ville , les toits en pointe , le clocher en forme de boule couvert d'ardoises avec une croix au dessus , et plus loin derrière , un château , c'était Weissenfels "

Image

Image

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1498
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: Jaw-breaking word

Message par Général Colbert »

Le château d'Aschaffenburg était la résidence du prince prima de la Confédération du Rhin, l'évêque Dalberg.
La photo ci-dessus des maisons à colombages de Leipzig montre un ensemble magnifique ! Elle est malheureusement penchée, je me permets de la redresser (ce qui la rogne un peu, dommage) :
Image
:salut:

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 549
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Jaw-breaking word

Message par la remonte »

en fait , après vérification , ces maisons à colombages se situent à Miltenberg au sud de Aschffenbourg mais c'est sur la route de Joseph ,

Image

cette remontée vers Leipzig s'explique pour ceci ; " le prince Eugène commande le 4e corps, entièrement détruit au cours de la retraite. La défection de Murat le laisse à la tête des débris de la Grande Armée, réduite à quelques milliers d'hommes dénués de tout. Attaqué tous les jours par les armées russes et prussiennes, il risque chaque jour d'être débordé. En soixante jours, il fait une retraite magnifique, échappant à l'encerclement et faisant la jonction avec la nouvelle armée des conscrits livrée par l'Empereur. Cette campagne de 50 jours, depuis Posnau jusqu'à Leipzig, est peut-être l'épisode le plus étonnant de l'expédition de Russie, et tous les militaires s'accordent à le regarder comme un chef-d'œuvre de stratégie qui, seul, place le prince Eugène au rang des plus grands généraux .

Le prince arrive à Leipzig le 9 mars, et son armée, grossie pendant la marche, compte alors 50 000 hommes, avec lesquels il peut tenir la ligne de l'Elbe, menacée par 150 000 alliés. "

les Alliés , pour éviter cette jonction vont attaquer de flanc ... ce sera Lutzen où notre Joseph Bertha se retrouve en première ligne , pensant être à l'arrière garde après les combats de Weissenfels !

à quelques pas se trouve un autre champ de bataille qui disparait comme demain celui de Lutzen par l'exploitation du lignite ce qui donne ces étendues d'eau artificielles
Image
Modifié en dernier par la remonte le 01 avr. 2020, 18:39, modifié 1 fois.