Les pontonniers du général Eblé sur la Bérézina (novembre 1812)

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Peyrusse

Le froid !

Message par Peyrusse »

« Nos misères augmentent encore !! Sans chaussures, sans vêtements, torturés par la faim, par un froid de 28°, nous ne pouvons compter, ni jour ni nuit, sur un instant de repos. La mort est partout. Nous devons combattre à chaque instant, alors que le froid paralysait nos mains. Le petit nombre d’hommes restés en armes ne peut plus prendre la cartouche, même dans la poche ; la plupart des fusils d’ailleurs, ne partaient plus. Cependant il fallait, à tous moments, mettre à la raison ces hordes de cosaques qui nous servaient d’escorte sur nos flancs et suivaient de très près les pelotons d’arrière-garde. Ils n’avaient de courage que pour assassiner les malheureux terrassés par la souffrance, incapables de se servir d’une arme, qui n’avaient plus la force de suivre. Il suffisait pour qu’ils s’enfuient que le Maréchal [Davout] dit au Colonel [Romme] « Chassez-moi cette canaille ». Quinze ou vingt hommes suffisaient pour les disperser et nos baïonnettes avaient appris à en faire prompte justice. » (Capitaine V. Bertrand)

barthelemy

Re: La Bérézina

Message par barthelemy »

William Turner a écrit :
29 nov. 2017, 07:30
barthelemy a écrit :
29 nov. 2017, 01:41
D'ailleurs, la campagne de Russie dans son ensemble, qui à l'arrivée est un désastre, est paradoxalement une succession de victoires françaises (Smolensk, Moskova.... et donc Bérézina)
On peut établir le même bilan pour l'ensemble des guerres dites "napoléoniennes".
Mon cher William Turner.... je ne suis pas convaincu que la Guerre d'Espagne par exemple, ou encore la Campagne d'Egypte, soient émaillées d'une succession de victoires.... et pourtant à la fin, les deux se soldent par un désastre.... ;)

Quant aux "guerres dites napoléoniennes".... ce n'est pas à vous que je vais apprendre que ce terme est improprement usité, la plupart du temps, Napoléon ne les a pas déclenché volontairement, n'oubliez pas les Coalitions successives montées contre la France et financées par le Perfide Albion...

William Turner

Re: La Bérézina

Message par William Turner »

barthelemy a écrit :
30 nov. 2017, 00:23
Mon cher William Turner.... je ne suis pas convaincu que la Guerre d'Espagne par exemple, ou encore la Campagne d'Egypte, soient émaillées d'une succession de victoires.... et pourtant à la fin, les deux se soldent par un désastre.... ;)
Je ne suis pas un passionné de l'histoire-bataille, je sais pourtant que l'armée française a remporté plusieurs victoires lors de ces deux campagnes. En Egypte, avant la "désertion" de Bonaparte (pour reprendre le terme de Pion et non d'Henri Guillemin), le seul échec qu'elle essuie (dans un combat terrestre) est la prise de Saint-Jean-d'Acre. La bataille des Pyramides, Jaffa, le Mont-Tabor et d'autres, sont des victoires.
En Espagne, durant les premières années, à part Baylen, les batailles tournent également souvent en faveur de la France et toujours quand Napoléon y participe. Il n'y a donc pas vraiment de raison d'exclure ces campagnes des autres où les victoires successives n'évitent pas l'échec final.
barthelemy a écrit :
30 nov. 2017, 00:23
Quant aux "guerres dites napoléoniennes".... ce n'est pas à vous que je vais apprendre que ce terme est improprement usité, la plupart du temps, Napoléon ne les a pas déclenché volontairement, n'oubliez pas les Coalitions successives montées contre la France et financées par le Perfide Albion...
Si j'ai écrit "guerres dites napoléoniennes" et non "guerres napoléoniennes", c'était bien pour éviter ce type de réaction. Mais, voilà, c'est plus fort que vous... :D
Quant aux coalitions "financées par la perfide Albion", il faudra qu'on en reparle plus tard, car maintenant je n'ai plus le temps.

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3584
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: La Bérézina

Message par Cyril Drouet »

William Turner a écrit :
30 nov. 2017, 07:33
En Egypte, avant la "désertion" de Bonaparte (pour reprendre le terme de Pion et non d'Henri Guillemin), le seul échec qu'elle essuie (dans un combat terrestre) est la prise de Saint-Jean-d'Acre. La bataille des Pyramides, Jaffa, le Mont-Tabor et d'autres, sont des victoires.
Ne pas oublier ce qui se passe sur l'eau, la défaite navale d'Aboukir est indispensable pour comprendre l'échec de l'expédition.

William Turner

Re: La Bérézina

Message par William Turner »

Cyril Drouet a écrit :
30 nov. 2017, 10:28
William Turner a écrit :
30 nov. 2017, 07:33
En Egypte, avant la "désertion" de Bonaparte (pour reprendre le terme de Pion et non d'Henri Guillemin), le seul échec qu'elle essuie (dans un combat terrestre) est la prise de Saint-Jean-d'Acre. La bataille des Pyramides, Jaffa, le Mont-Tabor et d'autres, sont des victoires.
Ne pas oublier ce qui se passe sur l'eau, la défaite navale d'Aboukir est indispensable pour comprendre l'échec de l'expédition.
C'est pour ça que j'avais parlé de "combat terrestre".

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3584
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: La Bérézina

Message par Cyril Drouet »

William Turner a écrit :
30 nov. 2017, 13:13
Cyril Drouet a écrit :
30 nov. 2017, 10:28
William Turner a écrit :
30 nov. 2017, 07:33
En Egypte, avant la "désertion" de Bonaparte (pour reprendre le terme de Pion et non d'Henri Guillemin), le seul échec qu'elle essuie (dans un combat terrestre) est la prise de Saint-Jean-d'Acre. La bataille des Pyramides, Jaffa, le Mont-Tabor et d'autres, sont des victoires.
Ne pas oublier ce qui se passe sur l'eau, la défaite navale d'Aboukir est indispensable pour comprendre l'échec de l'expédition.
C'est pour ça que j'avais parlé de "combat terrestre".
Sauf que vous répondiez à cette remarque :
barthelemy a écrit :
30 nov. 2017, 00:23
Mon cher William Turner.... je ne suis pas convaincu que[...] la Campagne d'Egypte, soient émaillées d'une succession de victoires....
Résumer la campagne d'Egypte sous Bonaparte aux seuls combats terrestres et n'évoquer en conséquence que l'unique échec d'Acre dans le seul but de tenter de contredire Barthelemy, n'est pas bien sérieux.

Peyrusse

Le froid toujours et encore...

Message par Peyrusse »

« Nous marchâmes avec beaucoup de peine à cause du verglas qui couvrait la route par suite de la forte gelée, survenue dans la nuit du 28 [novembre] au 29, après le dégel qui avait eu lieu ; nous glissions à tout instant : plusieurs hommes, tombant sans avoir les forces de se relever, étaient condamnés à périr de froid. Je ferai remarquer que depuis le 18 au 22 il y eu un dégel, et la boue rendait notre marche très difficile ; du 22 au 24 il gela de nouveau ; le 25 il dégela, et le 28 la gelée reprit fortement et continua sans interruption jusqu’à la fin du mois de janvier. Le 1er décembre, le froid prit une telle intensité que le thermomètre descendit jusqu’à vingt-quatre degrés au-dessous de glace. Ce temps atroce jeta le reste de nos troupes dans l’état le plus déplorable et le plus effrayant ; nous ne ressemblions plus à des militaires, mais à des mendiants abrutis, nous offrions l’aspect d’une bande de spectres. Dans cet état, nous nous dirigeâmes sur Vilna. L’espoir de toucher au terme de nos misères nous encourageait dans les pénibles efforts qu’il fallait faire pour nous retaper. Le froid qui nous affligeait si cruellement frappait, à tout moment, de nouvelles victimes ; il nous tuait par milliers d’hommes dans l’espace de quelques jours : la route étaient jonchés de morts. Heureusement, lorsque nous eûmes tant à souffrir de la rigueur de la saison, nous fûmes moins tourmentés par la faim, nous traversâmes des contrées où nous trouvions quelques vivres et du bois pour nous chauffer, et l’ennemi nous inquiétait moins, toutefois sans cesser de nous poursuivre ; car il attaquait tous les jours notre arrière-garde… »

(Joseph de KERCKHOVE, « Mémoires sur les campagnes de Russie et d’Allemagne (1812-1813) ». L’auteur était à cette époque médecin attaché au quartier-général du 3ème corps (Maréchal Ney).

barthelemy

Re: La Bérézina

Message par barthelemy »

sur l'Egypte et l'Espagne, je suis parfaitement d'accord avec vous, il n'y a aucune raison de les exclure

Par contre, j'ai beaucoup de mal avec le terme "désertion" que vous employez concernant le départ de Bonaparte :o Vous faites référence à l'artilleur Pion des Loches ?

"car maintenant je n'ai plus le temps"


Vous Turner, ne plus avoir le temps ? alors la... sincèrement j'ai beaucoup de mal à vous croire :lol:

barthelemy

Re: La Bérézina

Message par barthelemy »

William Turner a écrit :
30 nov. 2017, 19:33
Cyril Drouet a écrit :
30 nov. 2017, 13:22
Résumer la campagne d'Egypte sous Bonaparte aux seuls combats terrestres et n'évoquer en conséquence que l'unique échec d'Acre dans le seul but de tenter de contredire Barthelemy, n'est pas bien sérieux.
Où êtes-vous allé chercher cette idée farfelue qu'il serait sérieux d'échanger sur des forums Internet ? :o
Je vous avouerai que je suis revenu ici en renâclant un peu des pieds ;)

Toutefois, permettez-moi de vous rappeler que nous sommes ici sur un forum qui a vocation à être "élitiste" (pour reprendre le propre terme de L'âne) : il me semble donc qu'un minimum de sérieux est requis !

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2855
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: La Bérézina

Message par L'âne »

barthelemy a écrit :
30 nov. 2017, 23:45
Toutefois, permettez-moi de vous rappeler que nous sommes ici sur un forum qui a vocation à être "élitiste" (pour reprendre le propre terme de L'âne) : il me semble donc qu'un minimum de sérieux est requis !
"élitiste" avait été employé ironiquement.
Nous sommes sur un forum qui a ses propres exigences, en matière notamment de comportement, c'est vrai.
Aurea mediocritas

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • RUSSIE : Heckel, général du génie russe en 1812
    par Willelmus » 19 janv. 2016, 20:22 » dans Salon Ier Empire
    1 Réponses
    647 Vues
    Dernier message par Barclay
    20 janv. 2016, 06:28
  • RUSSIE 1812 : "Napoléon en 1812.Souvenirs." Roman Soltyk)
    par Peyrusse » 12 nov. 2017, 23:36 » dans Livres - Revues - Magazines
    61 Réponses
    6874 Vues
    Dernier message par Chevalier1812
    05 août 2018, 19:05
  • La Bérézina
    par Joker » 20 nov. 2019, 20:26 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    339 Vues
    Dernier message par Joker
    20 nov. 2019, 20:26
  • LA BEREZINA
    par CHOFFAT » 11 sept. 2017, 09:21 » dans L'actualité napoléonienne
    10 Réponses
    405 Vues
    Dernier message par CHOFFAT
    11 sept. 2017, 22:08
  • [ Napoléonothèque ] Bérézina
    par L'âne » 01 déc. 2017, 15:10 » dans Napoléonothèque
    26 Réponses
    1972 Vues
    Dernier message par barthelemy
    09 févr. 2018, 00:00