Le Général Moreau

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1595
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: 27 août 1813... La mort du général Moreau

Message par Bernard »

Mon cher L'âne,
à tout le moins un aigri... qui n'accède à la dignité de maréchal qu'à titre posthume !
Mais imaginez une seconde que ce soit l'inverse qui se soit produit... que le coup d'Etat du 18 Brumaire n'ait pas réussi ou, simplement, que Moreau ait supplanté Bonaparte. Quelle aurait été l'attitude de ce dernier ? Si je ne m'abuse, il avait fait, lui aussi, avant de connaître la gloire, des offres de services à la Russie...

Peyrusse

La maréchale Moreau...

Message par Peyrusse »

Merci, cher "L'âne" , j'ignorai cette anecdote. :)
---------------
"La première Restauration honora le souvenir du général Moreau [mort des suites de ses blessures reçues le 27 août 1813, lors de la bataille de Dresde]; sa veuve reçut le titre de maréchale et obtint une pension de 12.000 frs, par une ordonnance qui parut le 18 octobre 1814. Voici le rapport qui fut, à ce propos, rédigé par le bureau des pensions et soumis le 8 octobre à Louis XVIII par le ministre de la Guerre [le général Dupont].

Arthur CHUQUET.


Sire, déjà Votre Majesté a honoré la veuve du général Moreau d’une preuve de son intérêt en lui accordant le titre de maréchale. J’ai espéré qu’Elle voudrait bien y joindre une pension viagère de 12.000 francs, et je La supplie de me permettre de motiver près d’Elle cette proposition.

Rival de gloire des plus grands capitaines, le général Moreau a payé par ses malheurs quelques erreurs politiques qui furent toujours étrangères à son cœur. Mais l’éclat et la noble franchise de son retour à de meilleurs principes, l’impression que son exemple a faite sur l’armée, la considération dont il a joui au camp même de l’armée alliée qui venait sauver la France et aider aux vrais Français à rétablir le trône, sa mort enfin, vraiment glorieuse, puisqu’il la reçut en soldat intrépide qui marche contre l’oppresseur de sa patrie, me paraissent recommander puissamment sa veuve aux bontés de Votre Majesté.

La saine partie de l’armée, les nombreux guerriers qui ont combattu sous les ordres du général Moreau verront cet acte de munificence royale avec reconnaissance ; il sera pour eux un garant de l’avenir et une nouvelle preuve que Sa Majesté veut récompenser tous les services.

J’ai, pour ces motifs, l’honneur de présenter à l’approbation de Sa Majesté une ordonnance conforme à cette proposition."

(Arthur CHUQUET, « L’Année 1814… », Fontemoing et Cie, 1914, p.350)

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3849
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: 27 août 1813... La mort du général Moreau

Message par Cyril Drouet »

Bernard a écrit :
28 août 2017, 20:24
Si je ne m'abuse, il avait fait, lui aussi, avant de connaître la gloire, des offres de services à la Russie...
L'option ottomane fut un temps évoquée, mais j'ignorais pour la Russie. Pouvez-vous nous en dire plus s'il vous plait ?

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2903
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: 27 août 1813... La mort du général Moreau

Message par L'âne »

Bernard a écrit :
28 août 2017, 20:24
Mon cher L'âne,
à tout le moins un aigri... qui n'accède à la dignité de maréchal qu'à titre posthume !
Mais imaginez une seconde que ce soit l'inverse qui se soit produit... que le coup d'Etat du 18 Brumaire n'ait pas réussi ou, simplement, que Moreau ait supplanté Bonaparte. Quelle aurait été l'attitude de ce dernier ? Si je ne m'abuse, il avait fait, lui aussi, avant de connaître la gloire, des offres de services à la Russie...
Mon Cher Bernard, je dois reconnaître qu'à la lecture de votre question mon imagination m'effraie !
Peyrusse a cité :
"...en soldat intrépide qui marche contre l’oppresseur de sa patrie..."
Heureusement que le ridicule ne tue pas !
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1595
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: 27 août 1813... La mort du général Moreau

Message par Bernard »

Cyril Drouet a écrit :
Pouvez-vous nous en dire plus s'il vous plait ?
Je n'ai pas beaucoup d'éléments sur ce point mais, d'après ce que j'ai eu l'occasion de lire, Bonaparte, alors jeune lieutenant, a répondu en 1791 à une offre de Catherine II destinée aux émigrés français. Ce devait être en 1791. Catherine II aurait été rebutée par les prétentions de Bonaparte qui exigeait le grade de major dans l'armée russe et aurait refusé son offre de services. J'essaierai de creuser ultérieurement mais l'essentiel est là.

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1595
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: 27 août 1813... La mort du général Moreau

Message par Bernard »

L'âne a écrit :
mon imagination m'effraie !
Mon cher L'âne, ne vous effrayez pas, l'histoire est écrite et ne changera pas. Mais cette anecdote, vraie ou fausse, montre bien la fragilité dans laquelle elle se construit. Il n'y a pas loin de 1791 à Toulon mais on sent bien que la destinée de Bonaparte tient alors à peu de choses... C'est vrai de tous les grands hommes de notre histoire, c'est vrai aussi de chacun de nous tous même si la portée en est évidemment d'une autre nature. Pour Moreau ou pour Napoléon, le destin ne tenait qu'à quelques hasards...
Alors Moreau est-il un traître ? Oui, sans aucun doute, selon les critères du XXe siècle où prédomine l'Etat-nation. Mais qu'en est-il dans le contexte de 1815 où la nation est encore une notion balbutiante et où l'on se bat moins pour un pays que pour une cause...

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2140
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: 27 août 1813... La mort du général Moreau

Message par Joker »

Mais qu'en est-il dans le contexte de 1815 où la nation est encore une notion balbutiante et où l'on se bat moins pour un pays que pour une cause...
Ce qui justifierait la déclaration des Alliés produite lors du Congrès de Vienne qui prétendaient ne faire la guerre qu'au seul Napoléon Bonaparte et non à la France et aux Français.
La Terreur blanche qui suivit l'abdication de l'Empereur relativise quelque peu cette profession de foi...
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1595
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: 27 août 1813... La mort du général Moreau

Message par Bernard »

Joker a écrit :
La Terreur blanche qui suivit l'abdication de l'Empereur relativise quelque peu cette profession de foi...
Peut-être mais la terreur blanche n'est pas une réaction nationaliste. C'est au mieux la revanche des royalistes, sans doute aussi l'expression du rejet des ambitions belliqueuses de l'Empire (ou, plus exactement, de l'Empereur que stigmatisent tant Alexandre Ier et ses comparses). Ajoutez-y un brin d'opportunisme (celui que montreront bientôt quelques maréchaux, mais pas seulement).

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2140
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: 27 août 1813... La mort du général Moreau

Message par Joker »

Peut-être mais la terreur blanche n'est pas une réaction nationaliste.
En êtes-vous si certain ?

La Terreur blanche est avant tout populaire, plus urbaine que rurale, nourrie de jalousies contre les nantis de la Révolution, de rancunes et de haines confessionnelles, particulièrement dans le Midi contre la bourgeoisie protestante.
Elle est, par-dessus tout, imprégnée de religion.
Ainsi, le peuple remplace systématiquement les arbres de la liberté plantés par les fédérés sous les Cent-Jours par des croix.
On chante, on danse et on porte l'effigie des princes en procession.
Charles de Rémusat ira jusqu'à parler à ce propos de "dévotion espagnole".
On massacre et on saccage ici et là.
Quant aux autorités royalistes locales, elles ferment les yeux quand elles n'encouragent pas les meneurs en sous-main.
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1595
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: 27 août 1813... La mort du général Moreau

Message par Bernard »

Joker a écrit :
En êtes-vous si certain ?
Non, évidemment. Mais je suis surpris par le parallèle que vous semblez faire entre la religion et le nationalisme. Pour ma part, j'en ferais plutôt une relation inverse : le nationalisme monte quand l'influence de la religion diminue. Un seul exemple parmi d'autres : la construction de l'Allemagne par Bismarck s'est faite au détriment de la religion, c'est le fameux Kulturkampf...

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Le général Piston
    par Joker » 05 févr. 2020, 19:13 » dans Salon Ier Empire
    0 Réponses
    75 Vues
    Dernier message par Joker
    05 févr. 2020, 19:13
  • Général TRAVOT
    par d'hautpoul » 29 oct. 2018, 19:07 » dans Espace visiteurs
    0 Réponses
    633 Vues
    Dernier message par d'hautpoul
    29 oct. 2018, 19:07
  • Le général Serrant
    par C-J de Beauvau » 17 sept. 2017, 14:02 » dans Salon Ier Empire
    6 Réponses
    371 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    09 sept. 2018, 11:38
  • Général*** DESAIX
    par Le Briquet » 20 juil. 2017, 17:04 » dans Salon Ier Empire
    222 Réponses
    12866 Vues
    Dernier message par L'âne
    26 mai 2009, 17:36
  • Général Radet
    par Alnas » 04 avr. 2020, 00:10 » dans Espace visiteurs
    6 Réponses
    553 Vues
    Dernier message par lucien
    05 avr. 2020, 19:21