Le destin de Sulayman après l'assassinat de Kléber.

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Patton

Message par Patton »

Les cendres de Kléber ont tout de même fini par revenir à Strasbourg, elles sont placées sous la magnifique statue qui trône en plein milieu de la Place Kléber. Je vous encourage vivement à venir voir cette Place redevenue superbe depuis qu'elle a été réaménagée il y a deux ans.

http://photoenligne3.free.fr/BasRhin/St ... leber.html
L'âne

Message par L'âne »

Napoléon avait dit au médecin du Roi de Rome qui était très grand : "Pourquoi n'ai je pas eu votre stature ? Si j'avais eu les avantages physiques de Kleber, quels résultats n'aurais je pas eus ...".
Drouet Cyril

Message par Drouet Cyril »

Accrochage sérieux entre Bonaparte et Kléber conté par Bernoyer lors du siège d'Acre :

"Le général Kléber proposa assez brusquement à Bonaparte d'aller visiter les ouvrages du siège. Bonaparte parut satisfait de cette proposition ; il sortit de sa tente, accompagné par une grande partie de son état-major et de plusieurs officiers généraux. Ils visitèrent tous les ouvrages avec le plus grand soin. Après avoir parcouru tous les points d'attaque et de défense, Kléber dit à Bonaparte, en présence de nombreux assistants : "Général, si je ne savais pas moi-même que Bonaparte commande ici, je croirais que tous ces travaux ont été dirigés par des enfants !" Bonaparte eut l'air de ne pas faire attention au soufflet qu'il venait de recevoir de la part d'un général qui ne connaissait pas la flatterie et dont le jugement avait une grande influence sur l'esprit de l'armée. Il concentra au fond de son âme le dépit que suscita en lui la dureté des propos de Kléber."
L'âne

Message par L'âne »

Je ne sais pas pour ma part si Kléber avait un accent allemand appuyé, mais si Bonaparte le lui reprochait, c'est qu'il ne manquait pas d'air, car le sien n'est pas une légende ! Si on peut imaginer que l'Empereur parlait avec un accent et roulait les "r" imaginons ce que ça devait être dans sa jeunesse....
Drouet Cyril

Message par Drouet Cyril »

Quelques mots de Napoléon sur le Strasbourgeois :

"La sagacité des Egyptiens leur avait fait deviner qu'il n'était pas Français. En effet, quoique Alsacien, il avait d'abord servi dans l'armée prussienne, et pouvait passer pour un pur Allemand.
[...]
Nullement national, il eût pu, sans effort, servir l'étranger : il avait commencé dans sa jeunesse sous les Prussiens, dont il demeurait fort engoué."
(Las Cases, Le Mémorial)
"Tiaple! Ces pricands se pattent pien!".......
Bastet

Message par Bastet »

Si j'en crois mes lectures, il a porté l'habit blanc,le pantalon bleu à liseré blanc, les bottes à la hongroise et même été nommé lieutenant dans le régiment de Kaunitz, 1777-1785, mais peu d'autres honneurs et point d'argent.... Kléber, je pense , s'est comporté en honnête homme en Vendée, par exemple, face au comédien-général Rossignol.....et fut révolté du plan du Comité de Salut Public que Turreau allait appliquer avec le succès que l'on connaît, même s'il déteste les Vendéens il les estime, surtout après Torfou, du moins c'est ce qu'il a écrit.
Drouet Cyril

Message par Drouet Cyril »

Kléber, je pense , s'est comporté en honnête homme en Vendée
N'oublions tout de même pas que l'armée de Mayence à laquelle il appartenait (il en commandait l'avant-garde) arriva en Vendée avec le terrible décret du 1er août en poche.
Décret qui connut un commencement d'application durant les campagnes militaires menées en Vendée par les Mayençais avant la campagne d'Outre-Loire.

Pour l'accent, Napoléon confia à Bertrand :
"Il avait l'accent et les moeurs allemandes"

Marmont s'en est aussi fait l'écho :
"Un accent alsacien très-marqué, des phrases souvent imprégnées de germanismes, donnaient à son langage une énergie particulière."
L'âne

Message par L'âne »

Les moeurs allemandes ne gênaient pas nos soldats, en ce qui concerne les soldats de l'armée française. Ces dernières avaient été élues et de loin les maîtresses les plus accortes, amènes... enfin, comme ont voudra.

Des soldats qui, habitués à recevoir des marques de sympathie prononcées en Allemagne et surtout à y répondre favorablement, ont été destabilisés en Espagne... et encore c'est un doux euphémisme...
L'âne

Message par L'âne »

Une idée qui m'est venue en tête alors que je lisais "il (Kleber) avait les moeurs allemandes". Cela m'a fait penser qu'en ce qui concerne les moeurs allemandes, nos soldats s'en accomodaient très bien. En effet l'accueil qui leurs était fait généralement était des plus chaleureux. Les allemandes étaient réputées pour avoir des moeurs assez libérés, ce qui ne gênait pas notre armée. Ensuite, en Espagne, les soldats ont eu une autre vision des femmes car elles étaient plus farouche moins libérées.

Saviez vous par exemple qu'à un moment donné (je ne me souviens plus exactement de la période) mais il y avait selon un recensement, presque autant de femmes qui suivaient l'armée que son effectif ? C'est incroyable mais ça ne doit pas être totalement faux.
Richard

Message par Richard »

Kléber laissé au commandement en Egypte est présenté comme une "garantie" d'efficacité mais... absent de France, c'est aussi une garantie de "concurrence en moins" et un républicain absent lors de la prise du pouvoir par coup d'état...
La prise de pouvoir commence peut-être par... laisser Kléber en Egypte...

Cordialement,

Richard
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Assassinat plénipotentiaires français
    par Jeff M. » 10 sept. 2018, 11:50 » dans Espace visiteurs
    5 Réponses
    492 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    11 sept. 2018, 10:36
  • La tentative d'assassinat par Friedrich Staps
    par L'âne » 20 juin 2018, 13:16 » dans L'actualité napoléonienne
    5 Réponses
    426 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    22 juin 2018, 10:29
  • Ajaccio : le destin impérial de la « maison Bonaparte »
    par Joker » 14 août 2019, 20:15 » dans Livres - Revues - Magazines
    0 Réponses
    790 Vues
    Dernier message par Joker
    14 août 2019, 20:15
  • Médecin oublié au destin exceptionnel , François Girardot (1773-1831)
    par Joker » 04 sept. 2020, 20:07 » dans Salon Ier Empire
    4 Réponses
    108 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    05 sept. 2020, 09:47