SOLDATS BELGES DE 1796 à 1815

Espace dédié aux discussions relatives au Consulat et au 1er Empire.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Rigodon d'honneur
Colonel 3ème Hussard
Colonel 3ème Hussard
Messages : 335
Enregistré le : 05 févr. 2018, 23:02

Re: SOLDATS BELGES DE 1796 à 1815

Message par Rigodon d'honneur »

Bernard a écrit :
28 déc. 2018, 21:34
Rigodon d'honneur a écrit :
28 déc. 2018, 18:40
on arrive donc à présent à 18 Gaux nés en Belgique ayant servi dans les armées françaises du Consulat et de l'Empire.
18 Gaux ? C'est du Belge ?
non... c'est de l'abrégé :!: :D ... G(énér)aux...
:salut:
"Ils grognaient, et le suivaient toujours..."

Avatar du membre
d'arenberg
Soldat
Soldat
Messages : 18
Enregistré le : 12 nov. 2018, 23:11

Re: SOLDATS BELGES DE 1796 à 1815

Message par d'arenberg »

Un tout grand merci à nos érudits pour ces réponses précises qui me permettront de poursuivre mes recherches.
J'en profite pour vous souhaiter une excellente année 2019, année du 250ème anniversaire de la naissance de l'Empereur.

Comme le signale Cyril, pensez-vous que des officiers généraux belges ont servi dans la marine de la Révolution à l'Empire ?

Encore merci, :salut:
D'arenberg

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2811
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: SOLDATS BELGES DE 1796 à 1815

Message par L'âne »

Un membre du forum de la figurine a posté ce message que j'ai trouvé suffisamment intéressant pour le partager.

Les Belges ont combattu des deux côtés [à Waterloo]

Si à Waterloo, «d'un côté c'est l'Europe et de l'autre c'est la France», les Belges eux, étaient des deux côtés. Voilà bien ce qu'un général a qualifié de «drame belge». L'illustration même de la contradiction et de l'antagonisme immémorial qui a opposé si souvent nos deux peuples. Mais est-ce à dire que les Wallons étaient d'un bloc derrière les Français et les Flamands derrière les Anglo-Néerlandais? Malheureusement, c'eût été trop simple. Ceci dit, en schématisant quelque peu, des tendances très nettes apparaissent. Le 18 juin 1815, les officiers de Bruxelles et de Flandre sont plutôt du côté de la Légion belge au service des coalisés tandis que plus des deux tiers des officiers wallons étaient restés fidèles à l'Empereur.

Voila ce qui ressort en tout cas du livre du général H. Couvreur, «Le Drame belge de Waterloo» (1). Un livre dans lequel l'auteur a essayé de découvrir et d'analyser ce que les soldats belges écartelés territorialement et moralement avaient ressenti à l'heure tragique de la bataille de Waterloo. Il en ressort que les officiers belges étaient plus nombreux dans l'armée française que dans celle de Guillaume de Hollande. Mais qu'en était-il des sous-officiers et des soldats?
A cet égard, il semble explique le Lt-colonel Hre André Bikar, ancien chef de la section historique des forces armées belges (2), que d'après la tradition orale, en Wallonie surtout, nos ancêtres étaient nombreux dans les troupes de Napoléon à Waterloo. Malheureusement, il n'existe aucun ouvrage de nature à donner une idée de l'importance numérique des Belges ayant combattu, en 1815, pour Napoléon et la France. Quand à la zone de recrutement de la «Légion Belge», elle est principalement flamande. Alors que dans la partie wallonne, le recrutement ne donne pratiquement rien.

Pas d'unité belge à Waterloo

Nombreux sont les auteurs qui ont évoqué les unités «belges» ayant combattu dans les rangs des coalisés, c'est-à-dire en fait dans l'armée néerlandaise. Et ces auteurs estiment les effectifs de ces unités à près de 4.000 hommes.
Or pour Bikar: la vérité historique est un peu différente. Tout d'abord, il n'y avait pas d'unité «belge» à Waterloo. Les Belges combattant pour les alliés de l'époque faisaient partie de l'armée néerlandaise. Ils étaient commandés en néerlandais et portaient la cocarde orange. Ensuite, il faut noter que ces Belges ne constituaient nullement la totalité des effectifs des régiments ou bataillons en question, mais seulement une majorité... qui n'est d'ailleurs pas prouvée.

On ne peut donc, en aucun cas, prétendre que les Belges combattant dans les rangs néerlandais à Waterloo étaient environ 4.000: ils étaient beaucoup moins nombreux que cela. Combien étaient-ils? Seule une étude des registres-matricules de 1815 de l'armée néerlandaise - s'ils existent encore - pourrait permettre de répondre à cette question.

De nombreux Belges dans l'Armée française

Jusqu'à la première abdication de l'Empereur, en 1814, les Belges étaient fort nombreux dans la Grande Armée. Mais, dès le retour de Louis XVIII, tout fut mis en oeuvre tant en France qu'aux Pays-Bas pour qu'ils changent de camp. Par ailleurs, dans les Pays-Bas, Prussiens puis Hollandais faisaient des efforts désespérés pour lever une «Légion belge» à leur service.
Compte tenu de tout cela, en 1815 il n'y eût plus dû se trouver, depuis longtemps, un seul soldat belge au service de la France.

Il en fut tout autrement... Beaucoup de Belges parvinrent à rester dans l'armée française. Certains accompagnèrent Napoléon à l'île d'Elbe. D'autres enfin, à la nouvelle du retour de l'Empereur, bravent toutes les difficultés - et courent se ranger sous le drapeau tricolore.
Napoléon crée pour eux le 5e régiment étranger, à Amiens. Il n'eut aucun succès. En effet, les Belges qui reviennent ne veulent pas être incorporés dans ce qu'ils appellent un régiment de déserteurs. Ce sont «leurs» anciens régiments qu'ils veulent rejoindre; et satisfaction leur est d'ailleurs accordée. Or, leurs anciens régiments... c'étaient tous les régiments de l'armée française.

Il semble qu'on puisse estimer à plus de 300, à l'époque de Waterloo, les officiers français natifs des provinces belges. Si on prend pour base la liste du général Couvreur, il devait y avoir parmi eux 21 % de Flamands, 10 % de Bruxellois et 69 % de Wallons.
Pour avoir une idée du nombre de Belges appartenant à la troupe, se trouvant dans les rangs français à Waterloo, il faut consulter, au château de Vincennes, où se trouvent les archives historiques de l'armée française, les documents administratifs de tous les régiments. Tâche énorme, qui semble n'avoir tenté personne jusqu'à présent.

Toujours est-il que selon les savantes extrapolations du Lt-colonel Bikar, qui a examiné 40 des 108 régiments d'infantrie de ligne, ils devaient être un gros millier, peut-être même dans les 1500. Il y aurait eu en tout 5 à 6000 Belges dans les troupes de Napoléon durant les Cent-Jours. Un chiffre à prendre bien entendu, explique Bikar, avec une grande circonspection. Mais quoi qu'il en soit: une chose est certaine, il y avait des Belges dans chacun des 39 régiments dont il consulté les matricules.

Et tous ces Belges qui combattaient pour Napoléon le faisaient de leur plein gré.

(extraits du dossier publié dans le Journal Le Soir, mis en ligne le 15/06/1990
Les Belges face à l'Empereur - Les Belges au secours des Français - Les Bergles ont combattu des deux côté - La postérité Wallonne

Nos compatriotes étaient-ils pour ou contre Napoléon ? Les historiens répondent.
(Un dossier d'Eric Meuwissen et de Claude de Groulart )
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1347
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: SOLDATS BELGES DE 1796 à 1815

Message par Général Colbert »

Voir dans la Napoléonothèque :"Quand les Belges se battaient pour Napoléon" (2018)

Avatar du membre
augustin1813
Soldat
Soldat
Messages : 63
Enregistré le : 05 déc. 2017, 12:23
Localisation : Belgique

Re: SOLDATS BELGES DE 1796 à 1815

Message par augustin1813 »

Merci Général Colbert pour ce rappel.

Par ailleurs, j'ai publié deux fichiers relatifs aux conscrits et volontaires des cantons de Lessines et de Flobecq. On peut les consulter ici:

https://www.academia.edu/40555088/Consc ... de_lEmpire

https://www.academia.edu/40555193/Volon ... de_lEmpire
Augustin1813.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Campagne d'Italie (1796-1797)
    par Cyril Drouet » 11 oct. 2017, 17:05 » dans Salon Ier Empire
    166 Réponses
    10580 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    19 août 2019, 12:12
  • La Première Campagne d'Italie 1796-1797
    par Joker » 03 mars 2017, 16:48 » dans L'actualité napoléonienne
    25 Réponses
    2125 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    01 avr. 2017, 19:19
  • Expéditions françaises en Irlande de 1796 et 1798
    par C-J de Beauvau » 18 févr. 2020, 20:08 » dans Salon Ier Empire
    3 Réponses
    44 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    19 févr. 2020, 11:16
  • 1796-1797 – Du pont d’Arcole à la bataille de Rivoli
    par Eric LM » 15 févr. 2019, 14:19 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    0 Réponses
    768 Vues
    Dernier message par Eric LM
    15 févr. 2019, 14:19
  • 1796-1797 du pont d'Arcole à la bataille de Rivoli
    par Loïc Lilian » 28 août 2016, 04:27 » dans Livres - Revues - Magazines
    1 Réponses
    853 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    28 août 2016, 13:33